La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE CHEMINEMENT DU DEUIL Christine Hodgson, MSS, TSA et Pippa Hall, Médecin, CCMF Illustrations: Mona Lyne Moisan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE CHEMINEMENT DU DEUIL Christine Hodgson, MSS, TSA et Pippa Hall, Médecin, CCMF Illustrations: Mona Lyne Moisan."— Transcription de la présentation:

1 LE CHEMINEMENT DU DEUIL Christine Hodgson, MSS, TSA et Pippa Hall, Médecin, CCMF Illustrations: Mona Lyne Moisan

2 LE CHEMINEMENT DU DEUIL Christine Hodgson, MSS, TSA et Pippa Hall, Médecin, CCMF Illustrations: Mona Lyne Moisan Tous droits réservé © 1999 Christine Hodgson, Pippa Hall, Institut de soins palliatifs – Université dOttawa Nous désirons remercier Anne bertrand pour sa collaboration. Traduction: Sonia Mallet This booklet is also available in English

3 Au moment oú un être cher meurt, nous sommes endeuillés. Notre perte nous cause du chagrin. Le cheminement du deuil nous mène vers la réconciliation. Nous ne recouvrons pas ce que nous avons perdu, mais nous apprenons à vivre avec notre perte dans un monde qui nous est désormais nouveau et inconnu. 1

4 Vers la réconciliation 2

5 LE CHEMINEMENT ET SES DIFFICULTÉS Nous commençons un cheminement du deuil. Nous ne savons pas très bien oú nous allons. Nous empruntons un sentier inexploré et jonché dobstacles inattendus. Nos pas sont irréguliers at nous avons parfois limpression daller à reculons et de toujours rencontrer le même obstacle. 3

6 4

7 LA CLÔTURE La clôture représente la réalité à laquelle nous devons faire face. La personne est décédée, elle ne fait plus partie de notre monde physique. 5

8 6

9 LA RIVIÈRE La rivière de la douleur traverse notre route. Elle est large, profonde et si terrifiante que nous sommes parfois tentés de faire demi-tour. Malheureusement, nous ne pouvons léviter. Tôt au tard, la rivière serpentera et croisera notre chemin à nouveau. Aucun pont ne relie les deux rives, il faut la traverser. 7

10 8

11 LE SENTIER INCONNU Il semble que le sentier devrait nous être familier, mais il ne lest pas. Le grand arbre qui se dressait auparavant près du sentier, qui nous abritait et nous donnait de lombre, est tombé au milieu du chemin. La route est bloquée et il faut en apprendre une autre. 9

12 10

13 LA PORTE La porte représente la voie vers une nouvelle relation avec la personne décédée. Nous pouvons continuer. 11

14 12

15 LE VOYAGEUR ET LES DIFFICULTÉS Chacun de nous fait son propre cheminement du deuil. Certaines personnes trouveront le cheminement plus pénible que dautres et elles resterons coincées en route. Il est possible que nous ayons besoin daide pour continuer notre cheminement. 13

16 14

17 LABSENCE DE DEUIL Jean a tellement de valises quil ne sait pas par où commencer. Il ne peut pas toutes les porter en même temps. Jean a été adopté à lâge de cinq ans, mais on ne lui a jamais permis de pleurer la perte de sa famille naturelle. Personne na reconnu sa perte. Ce déni a bloqué sa capacité de pleurer toutes ses pertes subséquentes. Il na presque pas réagi à la mort de sa femme, même sils étaient mariés depuis plus de 50 ans. 15

18 16

19 17 Quelquun aide Jean à comprendre pourquoi il nest pas capable de pleurer la mort de sa femme. On reconnaît et on confirme enfin toutes ses pertes. Il se rend enfin compte quil doit prendre une valise à la fois. Il peut commencer son cheminement en sachant quil devra revenir chercher les autres valises plus tard.

20 18

21 DEUIL RETARDÉ Yves a traversé la clôture, mais il nest pas en état de continuer son cheminement en ce moment. Ses bagages sont trop lourds. Depuis le décès de sa femme, il soccupe de ses trois fils, âgés de 18, 14 et 10 ans. 19

22 20

23 21 Yves laisse quelquun dautre porter deux de ses valises, ce qui allège son fardeau. Il se permet de prendre les moyens pour changer son horaire de travail et ainsi encourager ses fils à participaer à des activités communautaires. Il peut maintenant continuer à avancer.

24 22

25 DEUIL RETARDÉ Hélène a aussi traversé la clôture et pense que son cheminement est terminé. Son mari est décédé après une relation très tumultueuse. Au début, elle ressentait une grande liberté et un immense soulagement. Elle pouvait continuer sa vie, en laissant ses valises derrière elle. Elle se retrouve soudainement au milieu de la rivière et complètement dépassée. 23

26 24

27 25 Hélène a besoin dun coup de main pour la ramener à un lieu de repos. On pourra alors lui montrer comment traverser la rivière plus lentement et de façon plus securitaires. Sa tristesse reliée à tous les espoirs non comblés durant son mariage représente une lourde valise. Hélène doit reconnaître cette réalité et défaire cette valise, sinon celle-ci risque de la faire couler.

28 26

29 DEUIL MASQUÉ Marie tient ses bagages très haut devant elle: elle ne peut voir où elle sen va. En réalité, elle a pris le mauvais sentier. Elle a consulté de nombreux médecins depuis la mort de son mari, il y a cinq ans. Et elle prend de plus en plus de médicaments, et ses problèmes de santé persistent. 27

30 28

31 29 Marie rencontre quelquun qui laide à défaire ses bagages et à voir ce quils contiennent vraiment. Cette personne se rend compte que les problèmes de santé de Marie se sont aggravés depuis la mort de son mari, qui était médecin. Au cours dune relation plutôt décevante, Marie a appris à attirer lattention de son mari en étant malade, au moyen de médicaments: cest ainsi quelle a continué à exprimer sa tristesses et sa solitude. Elle apprend maintenant que ses sentiments sont entièrement valides et quune intervention médicale nest peut-être pas nécessaire. On guide Marie vers le bon chemin où elle peut obtenir dautres formes de soutien.

32 30

33 DEUIL DÉFORMÉ Roger porte tout son bagage dans une valise. Il est en train de perdre léquilibre, ce qui le fait quitter le sentier. La femme de Roger est décédée il y a six mois à la suite dune courte bataille de quatre mois avec le cancer. Roger est envahi par la culpabilité. Il a eu plusieurs aventures extraconjugales au cours des années et il est conscient que son infidélité a rendu sa femme très malheureuse. 31

34 32

35 Roger rencontre quelquun qui laide à défaire sa grosse valise et à diviser le contenu en deux petites valises. En examinant son mariage de façon plus réaliste et en pratiquant des rituels qui permettent le pardon de soi, il se défait dune partie de sa culpabilité. Il peut alors prendre une autre valise, qui contient sa tristesse et ainsi rétablir son équilibre sur le sentier. 33

36 34

37 DEUIL CHRONIQUE Louis nest pas en état de déposer ses bagages. Il nest pas capable douvrir la porte et continue à errer sur le sentier. Richard, son partenaire, est mort il y a quatre ans. Louis navait pas le courage de faire face à ses collègues de travail. Il a quitté son emploi et doit maintenant compter sure laide sociale. Il sisole de plus en plus et célèbre sans relâche la memoire de Richard. 35

38 36

39 Louis rencontre quelquun qui lui ouvre la porte et laide à regarder plus loin. Est-il prêt à apprendre à vivre dans ce nouveau monde, où les souvenirs et la sagesse de Richard feront partie de sa nouvelle identité? 37

40 38

41 LE CHEMINEMENT SE POURSUIT Au moment où nous traversons la porte, nous continuons notre vie. Notre fardeau est allégé, mais nous portons encore un petit sac à dos. Nous savons quil est là, mais il est assez facile à porter. Notre cheminement se poursuit. Il ny a pas de fin déterminée. Notre universe et nous sommes transformés à jamais. 39

42 40

43 Nous avons puisé le cadre théorique de ce livret des ouvrages de Therese Rando, William Worden, Alan Wolfelt, Phyllis Silverman, Thomas Attig et dautres experts dans le domaine du deuil. 41


Télécharger ppt "LE CHEMINEMENT DU DEUIL Christine Hodgson, MSS, TSA et Pippa Hall, Médecin, CCMF Illustrations: Mona Lyne Moisan."

Présentations similaires


Annonces Google