La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation aux techniques de la couleur Balance des Blancs Etudes et gestions des chromatismes Applications Synthèse des couleurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation aux techniques de la couleur Balance des Blancs Etudes et gestions des chromatismes Applications Synthèse des couleurs."— Transcription de la présentation:

1 Formation aux techniques de la couleur Balance des Blancs Etudes et gestions des chromatismes Applications Synthèse des couleurs

2 Il existe deux types de synthèses des couleurs : la synthèse additive la synthèse soustractive

3 Luminophores des écrans couleur des téléviseurs 1er cas On mélange des « couleurs » issues de Sources primaires Lampes Celles qui émettent elles mêmes de la lumière Projecteurs diapositives – vidéo projecteurs

4 On dit que l'on réalise une "synthèse additive " de « Couleurs lumière ". Les différentes lumières colorées sont envoyées sur un écran blanc (qui diffuse entièrement la lumière qu'il reçoit ). Cet écran prend donc la couleur du "mélange" des lumières colorées.

5 2éme cas on "mélange" des couleurs issues de Source secondaire de lumière Objet, matière quelconques qui ne produisent pas de lumière.

6 On réalise alors une synthèse soustractive de ces « Couleurs matière » A condition de pouvoir effectivement mélanger ces couleurs : Des feutres De la peinture Des crayons... on utilise en général

7 Couleur de ces matières Elle est due à la présence de pigments qui absorbent une partie de la lumière quils reçoivent et qui renvoient une lumière dont le spectre, modifié, donne la couleur de la matière. On peut modéliser le rôle de ces pigments par des filtres qui rendent compte de leur pouvoir absorbant, et modéliser ainsi le mélange de ces « Couleurs matière" par le mélange de lumières traversant ces filtres.

8 Synthèse additive On peut synthétiser presque toutes les « Couleurs Lumière » en particulier le blanc, En additionnant trois lumières colorées, dites primaires. A condition qu'aucune des trois ne puisse être synthétisée par l'addition des deux autres. Le choix des trois couleurs fondamentales est arbitraire mais on utilise souvent les trois couleurs, La superposition de ces trois couleurs donne le blanc. Rouge - Vert - Bleu

9 Le spectre des couleurs primaires est représenté de la façon suivante: Plus communément nommé : RVB Rouge Vert Bleu

10 Ceci peut également se représenter de la façon suivante : 1 tiers du blanc Les trois couleurs primaires, que l'on peut caractériser par un spectre de longueurs d'onde correspondant à un tiers du spectre de la lumière blanche. La lumière blanche étant la résultante des trois couleurs RVB Chacune, seule, nest que le tiers de la lumière blanche

11 Ce procédé est notamment utilisé pour les écrans de télévision : observez un écran de télévision avec une loupe, vous verrez une succession de pastilles fluorescentes bleues, vertes et rouge (les luminophores), groupées par trois. Les pastilles s'illuminent de façon plus ou moins intenses et recréent ainsi une gamme très étendue de couleurs :

12 L'addition de ces trois lumières, en proportions convenables, donne une gamme très étendue de couleurs Bleu Bleu Vert Vert Rouge Rouge la lumière blanche. Blanc Plusieurs millions de couleur Bleu + Bleu + Vert + Vert + Rouge = Rouge =

13 En ce qui concerne les écrans dordinateurs. Pour les moniteurs les chromophores sont entrelacés pour augmenter la finesse des images, observées de près. Pour les écrans plats, les écrans plasmas un autre cheminement de perception rétinienne de la couleur est appliqué

14 Plutôt que d'étudier directement le rôle des pigments; nous les modélisons par des filtres. Un filtre de couleur X est une substance qui transmet la lumière colorée correspondant à cette couleur X. Il absorbe partiellement ou totalement les autres lumières colorées. On crée ainsi les couleurs dites « Couleurs Matière ». Le spectre d'un filtre jaune par exemple, éclairé en lumière blanche, est celui de la lumière blanche, où manquent les radiations bleues, et où ne sont présentes que les radiations vertes et rouges.

15 Comme pour la synthèse additive, on réalise une synthèse soustractive en utilisant trois couleurs, en l'occurrence trois filtres colorés. Les trois couleurs primaires sont arbitraires (à condition qu'aucune des trois ne puisse être synthétisée par la soustraction des deux autres) Le centre du dessin donne, ici le noir. MagentaCyanYellow O Magenta, le Cyan, le Yellow Yellow Yellow + Magenta = Rouge Yellow + Cyan = Vert Cyan Cyan+ Magenta = Bleu Magenta Couleurs secondaires Couleurs primaires Au centre le NOIR

16 Effet des filtres secondaires Un filtre absorbe une partie du spectre de la lumière blanche. Action des filtres Couleur secondaires Yellow Le Filtre Yellow absorbe la lumière bleu et transmet la verte et la rouge Le filtre cyan absorbe la lumière rouge et transmet la bleue et verte Cyan Le filtre magenta absorbe la lumière verte et transmet bleue et rouge : Magenta

17 Résultante des filtres secondaires Synthèse soustractive Eclairés en lumière blanche, deux filtres superposés ou deux pigments mélangés ne renvoient vers l'œil que la partie commune des spectres La synthèse soustractive est notamment utilisée dans les domaines de la photographie et de l'imprimerie. Yellow + Cyan = VERT VERT Cyan + Magenta = BLEU Magenta + Yellow = ROUGE ROUGE

18 Analyse Les couleurs primaires sont les lumières qui donnent la sensation : du Rouge, du Vert et Bleu.du Rouge, du Vert et Bleu. Rouge + Vert Rouge + Vert = Yellow Yellow Rouge + Bleu = Magenta Magenta Vert + Bleu = Cyan Cyan La superposition des sensations résultant de l'addition de deux couleurs primaires donne une couleur secondaire :

19 Applications Il résulte de cette information que : Les couleurs primaires ont uniquement leurs origines dans une source lumineuse. Les couleurs secondaires quil est préférable dappeler « Couleur Matière » sont le résultante des couleurs primaires.

20 Pratique pour la Vidéo La vidéo fonctionne avec les « COULEUR PRIMAIRES » On dit que son système est R.V.B. Pour avoir un résultat probant lors des prises de vues il faudra, impérativement, que la balance des blancs soient parfaite. La balance des blancs est une action automatique sur la plus part des caméras modernes. Sur les anciennes le processus est expliqué. cest des couleurs LUMIÈRES Ou : « COULEURS LUMIÈRES »

21 Balance des blancs Laddition des trois couleursR.V. B.donnent le Blanc Mais, pour que le blanc soit obtenu, quil soit de bonne qualité il faut : Que chacune des trois composantes Couleurs Lumières soient de la même densité. Cet équilibrage est obtenu automatiquement en mettant, devant lobjectif de la caméra un carton blanc. un vrai blanc Attention le blanc doit être un vrai blanc

22 Extension RVB Le choix de la synthèse des couleurs lumière sest étendu aux appareils de photographies numériques. Les mêmes disposition de réglages doivent être misent en œuvre de manière à obtenir une coloration parfaite des fichiers numériques.

23 La synthèse R.V.B est additive Il est donc possible de modifier la perception de la couleur par le capteur en plaçant devant lobjectif un filtre approprié : Un filtre YELLOW éliminera tout ou partie, suivant sa densité, la couleur lumière BLEU Un filtre CYAN éliminera tout ou partie, suivant sa densité, la couleur lumière ROUGE Un filtre MAGENTA éliminera tout ou partie, suivant sa densité, la couleur lumière VERTE

24 Conclusion sur les couleurs lumières Outre, le cinéma, la télévision, les appareils numériques, les photos lumières sont représentées par la DIAPOSITIVE Le traitement des diapositives pour les tirages sur papier utilise la SYNTHÈSE COULEUR LUMIÈRE Le papier utilisé est un papier inversible, il reçoit la couleur lumière, linversion le fait devenir COULEUR MATIÈRE Une couleur primaire (couleur lumière) a pour complémentaire la couleur secondaire formée des deux autres couleurs primaires. ( et inversement)

25 Couleurs Matières les Couleurs Secondaires En photographie, la couleur matière principalement utilisée est: Le Négatif Couleur Traversé par la lumière il ne transmet aucune synthèse de couleur appréciable par lœil. Pour son traitement il sera nécessaire dutiliser la méthode soustractive

26 Conclusion La vision des couleurs par loeil En faisant varier le degré de saturation de chaque couleur primaire, on constatera que l'œil perçoit des teintes différentes : un rouge sombre paraît être marron foncé, un rouge pur est plutôt bordeaux, aux trois quarts de la saturation le rouge est encore foncé..... En simplifiant on peut dire que si la lumière impressionne Une catégorie de cônel'œil perçoit une nuance d'une couleur primaire deux catégories de cônes l'œil perçoit une nuance d'une couleur secondaire trois catégories de cônesl'œil perçoit une nuance de gris La synthèse additive des couleurs participe au fonctionnement de l'œil.

27 Conception, réalisation avril 2005: Guy GIRAUD PHOTO VIDEO 72


Télécharger ppt "Formation aux techniques de la couleur Balance des Blancs Etudes et gestions des chromatismes Applications Synthèse des couleurs."

Présentations similaires


Annonces Google