La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les questions autochtones au Canada Club Rotary de Guelph Le samedi 21 janvier 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les questions autochtones au Canada Club Rotary de Guelph Le samedi 21 janvier 2012."— Transcription de la présentation:

1 Les questions autochtones au Canada Club Rotary de Guelph Le samedi 21 janvier 2012

2

3

4 Un modèle : la Nouvelle-Zélande

5 Dabord, les faits Bibliothèque du Parlement Introduction aux dossiers autochtones

6 Les Premières nations, les Inuits et les Métis forment 3,8% de la population canadienne totale ( habitants).

7 Les membres des Premières nations (autant les Indiens inscrits que non inscrits) représentent près de 60 % de la population autochtone du Canada.

8 Le Canada compte environ 630 collectivités des Premières nations.

9 Les Métis représentent environ 30 % de la population autochtone. Les Inuits : 4%.

10 De 1996 à 2006, la population autochtone du Canada a augmenté de 45 %, soit 6 fois plus vite que la population non autochtone.

11 Près de la moitié (48 %) de la population autochtone a 24 ans ou moins; dans la population non autochtone, cette proportion est de 31 %.

12 Lâge médian de la population autochtone est de 27 ans.

13 En 2006, 50 % des membres des Premières nations vivant dans les réserves et âgés de 25 à 64 ans navaient pas de diplôme détudes secondaires. Cette proportion était de 15 % dans le reste de la population canadienne.

14 De façon globale, 34 % de toute la population autochtone ayant entre 25 et 64 ans ne possédait pas de diplôme détudes secondaires.

15 8 % des Autochtones détiennent un diplôme universitaire (baccalauréat ou études supérieures), une proportion qui grimpe à 22 % chez les Canadiens non autochtones.

16 En 2004, la vérificatrice générale a conclu quau rythme où allaient les choses, il faudrait 28 années pour que les membres des Premières nations vivant dans les réserves atteignent un niveau de scolarité comparable à celui des Canadiens non- Autochtones.

17 Dans les réserves, la proportion délèves ayant obtenu leur diplôme détudes secondaires est passée de 35,6 % en à 33,3 % en

18 On sattend à ce que, dici 2026, 36 % des habitants de la Saskatchewan âgés de 15 à 29 ans soient des Autochtones. Au Manitoba, on sattend à ce que ce chiffre soit de 28 %.

19 En 2006, le revenu médian de la population autochtone était de $ – soit 30 % de moins que pour le reste de la population canadienne ( $)

20 Les non-Autochtones qui travaillent dans les réserves urbaines gagnent 34 % de plus que les travailleurs des Premières nations. Dans les réserves rurales, les non-Autochtones gagnent 88 % de plus.

21 23 % des ménages inuits du Nunavut vivent dans des logements trop exigus. Dans les ménages non autochtones, cette proportion est de 1,4 %.

22 Les membres des Premières nations sont 5 fois plus susceptibles que les non- Autochtones de vivre dans des maisons surpeuplées et 4 fois plus susceptibles de vivre dans des logements nécessitant dimportantes rénovations.

23 Le gouvernement fédéral estime quil faudrait construire entre et nouvelles unités de logement dans les réserves des Premières nations.

24 LAssemblée des Premières Nations estime ce chiffre à

25 Selon une évaluation du gouvernement fédéral, 39 % des installations dapprovisionnement en eau des Premières nations sont très probablement insalubres.

26 Au 31 juillet 2011, 126 collectivités des Premières nations devaient faire bouillir leur eau.

27 Le taux de suicide est 5 fois plus élevé chez les Premières nations que dans lensemble de la population.

28 Le taux de suicide est 11 fois plus élevé chez les Inuits que chez les Canadiens non autochtones.

29 Au Nunavut, le taux de suicide est 40 fois plus élevé chez les jeunes hommes inuits que la moyenne canadienne.

30 Lespérance de vie des membres des Premières nations est plus courte de 5 à 7 années que celle des Canadiens non autochtones.

31 Chez les Inuits du Canada, lespérance de vie est inférieure de presque 15 ans à la moyenne nationale.

32 Le taux de mortalité infantile est près de 4 fois plus élevé au Nunavut que celui de lensemble de la population.

33 Les Premières nations des réserves souffrent de tuberculose dans une proportion 31 fois plus importante que le reste de la population.

34 Les cas de tuberculose sont 185 fois plus nombreux chez les Inuits que chez Canadiens non inuits.

35 Selon une étude récente, près de 70 % des enfants inuits dâge préscolaire vivent dans des foyers où la nourriture peut manquer.

36 Les Autochtones sont représentés par les chefs de leurs collectivités et leurs gouvernements, mais également par cinq organisations nationales :

37 LAssemblée des Premières Nations (APN) représente les Premières nations au Canada, en particulier les personnes qui bénéficient du statut dIndien inscrit et qui vivent dans les réserves. Shawn A-in-chut Atleo en est le chef national.

38 Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) est lorganisation nationale inuite qui représente les Inuits vivant au Nunavut, au Labrador, au Québec et dans les T.N.-O. Mary Simon en est la présidente.

39 Le Ralliement national des Métis représente les Métis qui composent la nation historique des Métis. Le président en est Clément Chartier.

40 LAssociation des femmes autochtones du Canada représente les femmes des Premières nations de tout le Canada. Sa présidente est Jeannette Corbiere Lavell.

41 Les membres du Congrès des peuples autochtones comprennent les Métis ainsi que les membres des Premières nations qui vivent hors-réserve et qui nont pas le statut dIndien inscrit. Betty Ann Lavallée en est la chef nationale.

42 LAssociation nationale des centres damitié gère et administre les fonds accordés par le gouvernement fédéral aux centres damitié des collectivités urbaines. Sa présidente est Vera Pawis Tabobondung.

43 Le 11 juin 2008, le premier ministre a présenté, au nom du gouvernement du Canada, des excuses officielles aux anciens élèves des pensionnats indiens.

44 À lépoque des pensionnats indiens, plus de enfants autochtones ont été séparés de leur famille dans le but de les instruire, de les « civiliser » et de les convertir au christianisme.

45 Les Nations Unies ont adopté, en 2007, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le Canada a appuyé la Déclaration le 12 novembre 2010.

46 La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones Le rêve de Shannen Le principe de Jordan LAccord de Kelowna Je suis prêt à être témoin 8e feu Radio-Canada

47


Télécharger ppt "Les questions autochtones au Canada Club Rotary de Guelph Le samedi 21 janvier 2012."

Présentations similaires


Annonces Google