La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Penser globalement Agir localement Les alternatives vertes au projet du Suroît par Guy Arbour, ing. M.Sc.A.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Penser globalement Agir localement Les alternatives vertes au projet du Suroît par Guy Arbour, ing. M.Sc.A."— Transcription de la présentation:

1 1 Penser globalement Agir localement Les alternatives vertes au projet du Suroît par Guy Arbour, ing. M.Sc.A.

2 2 Nous vivons dans un écosystème fragilisé par les impacts cumulatifs de lactivité humaine

3 3

4 4 Limpact de lespèce humaine sur la planète est aggravé par sa croissance démographique exponentielle et par son énergivoracité avec des conséquences néfastes observables…

5 5

6 6

7 7 Surpeuplement

8 8

9 9 Déchets

10 10

11 11 Épuisement de leau potable

12 12

13 13 Désertification

14

15 15

16 16 Épuisement des terres agricoles

17 17

18 18

19 19 Changements climatiques

20 20

21 21

22 22 Effet de serre

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27 Explosion de la population mondiale Croissance de la consommation dénergie Changements climatiques inquiétants Une crise environnementale globale sans précédent a débuté...

28 28

29 29

30 30 Le monde aujourdhui...

31

32 32 Le monde possible dici un siècle ou deux ? Fonte des calottes polaires, disparition des villes riveraines, désertification accrue, famines…

33

34 34 Le choix simpose... …dune économie limitant autant que possible lutilisation de combustibles fossiles (low-carbon economy)

35 35 La génération délectricité via combustibles fossiles contribue à 40% du total des gaz à effet de serre

36 36

37 37 Stabiliser globalement les gaz à effet de serre en coupant de 50% leurs émissions dici la fin du siècle Développer les économies émergentes (Chine, Inde, etc.) sans accroître les gaz à effet de serre Pour les pays industrialisés : Couper les émissions de 75% Promouvoir les technologies vertes Le défi de lénergie propre

38 38 Barrages hydro-électriques (peu) Éoliennes (pas) Centrales géothermiques (peu) Centrales nucléaires (pas) Développement durable et génération délectricité Les installations de production DE MASSE qui ne génèrent pas (ou peu) de gaz à effet de serre sont :

39 39 Autres barrages hydro-électriques Parcs déoliennes Nouvelles centrales nucléaires Les options possibles pour le Québec … sans combustion : (ne produisant PAS ou peu de gaz à effet de serre) :

40 40 Les barrages hydro-électriques … produisent peu de gaz à effet de serre : AvantagesAvantages Simple et relativement peu coûteuxSimple et relativement peu coûteux Technologie bien maîtrisée par Hydro- QuébecTechnologie bien maîtrisée par Hydro- Québec Abondance de rivières harnachables au QuébecAbondance de rivières harnachables au Québec Inconvénients Coûts augmentant avec la distance Territoires expropriés, rives changées Libération de méthane Rivières utilisables limitées

41 41 Les éoliennes …ne produisent pas de gaz à effet de serre : AvantagesAvantages Technologie éprouvéeTechnologie éprouvée Potentiel éolien démontré au QuébecPotentiel éolien démontré au Québec Acceptabilité publique facileAcceptabilité publique facile Inconvénients Irrégularité dans lapprovisionnement Coûts de rattachement au réseau Bruit Coûts?

42 42 Les centrales nucléaires …ne produisent pas de gaz à effet de serre : AvantagesAvantages Technologie éprouvéeTechnologie éprouvée Combustible disponible pour plusieurs sièclesCombustible disponible pour plusieurs siècles Implantable tout au long du fleuve St-LaurentImplantable tout au long du fleuve St-Laurent Sécurité supérieure à la plupart des autres installations de production dénergieSécurité supérieure à la plupart des autres installations de production dénergie Aucune génération de GESAucune génération de GES Les déchets peuvent être gérés de façon sécuritaire pour les générations futuresLes déchets peuvent être gérés de façon sécuritaire pour les générations futures Coûts décroissants à léchelle mondialeCoûts décroissants à léchelle mondiale Inconvénients Opinion publique désinformée Intrusion des pouvoirs publics dans les échéanciers de construction Multiplicité des types de centrales Réglementation complexe Historique canadien de contrôle de coûts décevant

43 43 LES TROIS SOLUTIONS VERTES: Éolien: de 7 à 12 cents du kW-hÉolien: de 7 à 12 cents du kW-h (daprès une référence de DOE de 1997) Hydroélectrique: de 4 à 20 cents du kW-h (dépendant de la distance, de la chute et du débit disponibles)Hydroélectrique: de 4 à 20 cents du kW-h (dépendant de la distance, de la chute et du débit disponibles) Nucléaire: de 4 * à 12 cents du kW-hNucléaire: de 4 * à 12 cents du kW-h (* Advanced CANDU) (moyenne mondiale denv. 11 cents en 2000) les variantes de coûts dépendent beaucoup de contextes particuliers LES TROIS SOLUTIONS VERTES: Éolien: de 7 à 12 cents du kW-hÉolien: de 7 à 12 cents du kW-h (daprès une référence de DOE de 1997) Hydroélectrique: de 4 à 20 cents du kW-h (dépendant de la distance, de la chute et du débit disponibles)Hydroélectrique: de 4 à 20 cents du kW-h (dépendant de la distance, de la chute et du débit disponibles) Nucléaire: de 4 * à 12 cents du kW-hNucléaire: de 4 * à 12 cents du kW-h (* Advanced CANDU) (moyenne mondiale denv. 11 cents en 2000) les variantes de coûts dépendent beaucoup de contextes particuliers Un choix de société pour assurer la pérennité du genre humain, mais à quel coût?

44 44 La voie verte pour Hydro Québec : 1.Nutiliser les options de combustions dhydrocarbures, telles Le Suroît, quen cas durgence dictée par des choix économiques 2.Maximiser le potentiel hydroélectrique québécois jusquà concurrence de la rentabilité économique des autres solutions vertes 3.Affirmer et étendre lexpertise actuelle dHQ en matière de production nucléaire 4.Expérimenter loption éolienne

45 45 Les Québécois sont-ils prêts à voir leur facture délectricité augmenter sensiblement… En important dautres producteurs des kilowatts de toutes façons issus de combustibles fossiles?En important dautres producteurs des kilowatts de toutes façons issus de combustibles fossiles? En négligeant le secteur nucléaire, fiduciaire dune technologie éprouvée, fiable et aujourdhui économique?En négligeant le secteur nucléaire, fiduciaire dune technologie éprouvée, fiable et aujourdhui économique? Léolien, le nucléaire et lhydroélectrique ouvrent la voie verte, mais... Léolien, le nucléaire et lhydroélectrique ouvrent la voie verte, mais... Le choix doit être dabord économique ! Les Québécois sont-ils prêts à voir leur facture délectricité augmenter sensiblement… En important dautres producteurs des kilowatts de toutes façons issus de combustibles fossiles?En important dautres producteurs des kilowatts de toutes façons issus de combustibles fossiles? En négligeant le secteur nucléaire, fiduciaire dune technologie éprouvée, fiable et aujourdhui économique?En négligeant le secteur nucléaire, fiduciaire dune technologie éprouvée, fiable et aujourdhui économique? Léolien, le nucléaire et lhydroélectrique ouvrent la voie verte, mais... Léolien, le nucléaire et lhydroélectrique ouvrent la voie verte, mais... Le choix doit être dabord économique ! Le Suroît: un choix économique et un choix de société ?

46 46 Pour la quatrième décennie consécutive, lénergie nucléaire a été la source dénergie en plus forte croissance dans le monde Trente-et-un pays représentant 2/3 de lhumanité utilisent des réacteurs nucléaires à des fins électriques La croissance prévue de lénergie nucléaire aux États-Unis est de 50%, probablement semblable en Ontario La croissance de lénergie nucléaire dans le monde (petit plaidoyer pour sortir le Québec de son obscurantisme nucléaire!)

47 47 Est-ce quon est encorepropre, propre, propre à Hydro-Québec ?

48 48 Merci à John Ritch (Directeur général du World Nuclear Association) Pour le visuel de cette présentation...de même quà Bjorn Lomborg (The Skeptical Environmentalist) pour quelques références Merci à John Ritch (Directeur général du World Nuclear Association) Pour le visuel de cette présentation...de même quà Bjorn Lomborg (The Skeptical Environmentalist) pour quelques références

49 49 La vie est une courseLa vie est une course entre léducation et la catastrophe – George Orwell


Télécharger ppt "1 Penser globalement Agir localement Les alternatives vertes au projet du Suroît par Guy Arbour, ing. M.Sc.A."

Présentations similaires


Annonces Google