La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

21 21 em Congrès du Collège National des Cardiologues Français François Silhol.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "21 21 em Congrès du Collège National des Cardiologues Français François Silhol."— Transcription de la présentation:

1 21 21 em Congrès du Collège National des Cardiologues Français François Silhol

2 Incompressibilité complète/partielle Dilatation de la veine Visualisation dun thrombus hypoéchogène Thrombus flottant Imperméable à la couleur Absence de flux doppler Flux continu dans la veine saphène

3 Validité de lechodoppler dans la TVP TotalDiagnostic Surveillancep-value Sensitivity All96% (51/53)98% (43/44)vs89% (8/9)NS Proximal100% (44/44)100% (37/37)vs100% (7/7)NS Distal78% (7/9)86% (6/7)vs50% (1/2)NS Positive predictive value96% (51/53)96% (43/45)vs100% (8/8)NS Specificity93% (53/57)86% (24/28)vs100% (29/29)0.051 Negative predictive value96% (53/55)96% (24/25)vs97% (29/30)NS Venous duplex imaging: Should it replace hemodynamic tests for deep venous thrombosis?

4 Méthodologie ? Compression étagée: 3 sites: Fémorale commune Poplitée haute Poplitée basse rapide ignore les veines jambières Cogo et al: BMJ 1998;316:17– 20 Compression étagée: 3 sites: Fémorale commune Poplitée haute Poplitée basse rapide ignore les veines jambières Cogo et al: BMJ 1998;316:17– 20 Examen de tout laxe veineux: Balayage systématique de tous les axes veineux Permet une appréciation globale Objective les formes limitées Plus long Plus exigeant (expérience) Fitzgerald DE, O'Shaughnessy AM.BMJ 1998;316:1532 Examen de tout laxe veineux: Balayage systématique de tous les axes veineux Permet une appréciation globale Objective les formes limitées Plus long Plus exigeant (expérience) Fitzgerald DE, O'Shaughnessy AM.BMJ 1998;316:1532

5 Cas particuliers Thrombus flottant

6 Thrombus flottant : risque embolique ? Intérêt du suivi échographique pendant la phase aiguë. 732 TVP aiguës : 82 thrombus flottants 78% d EP avant le diagnostic de caillot flottant. 13% d E.P associée 22% d EP après le diagnostic de caillot flottant. Accolement : 55%. Régression: 24%. Augmentation: 9%. Persistance: 12%. Baldridge ED, Martin MA, Welling RE. Cincinnati. J Vasc Surg 1990

7 Thrombus flottant : fréquence de lEP en fonction de la longueur du caillot Absence de différence significative entre les thrombi 10 cm LongueurNo. Pourcentage <10 cm6174% cm1721% cm45% Total82100%

8 JVS January 1990 Volume 11 Number 1 Original Articles from the International Society for Cardiovascular Surgery, North American Chapter Clinical significance of free-floating venous thrombi Survient chez 10% des patients présentant une TVP aigue Seuleument 13% des thrombus flottants sont associés à une embolie pulmonaire cliniquement significative Dans la plupart des cas le diagnostic est fait après la survenue de lEP. La grande majorité des thrombi flottant suivis par ED nembolisent pas. Signification clinique dun thrombus flottant

9 Cas particuliers Thrombose VCI

10

11 Thromboses anciennes Thrombus hétérogène, Parfois calcifié Perméable à la couleur Rétraction valvulaire

12

13

14 Maladie post phlébitique

15 Localisation ? Proximal Post thrombotic Sundrome 50% Distal Post thrombotic Sundrome 30% Récidive = séquelle clinique X 6 Thrombose occlusive = Séquelles fonctionnelles PRANDONI (Ann.Intern.Med 1996) HAENEN (J.Vasc.Surg. 1998) Baxter GM. The role of ultrasound in deep venous thrombosis. Clin Radiol 1997; 52: 1-3

16 Limites Veines surales: sensibilité limitée ?? Oui mais avant le développement des modalités US Actuellement: Sens 92,5 %, Spec 98,7 %, Acc 97 %* *Gottlieb RH et al. J Clin Utrasound 1999 oct;27:415-20

17

18 Difficultés diagnostiques

19 Faux négatifs Duplication ou variation anatomique de la veine fémorale : 46% faux négatif = 6% vs 2% sans duplication Thrombose veineuse pelvienne isolée : IRM Compression us for diagnosing deep vein thrombosis BMJ 1998;316:1532 Isolated pelvic deep vein thrombosis detected with MRI Radiology 2001;219: Faux positifs ?

20 Limites de lécho-doppler Thrombose s iliaques Thromboses distales Mauvaise échogénicité Variations anatomiques Récidive de thrombose

21 Equipement Compte rendu précis Echo-doppler performant et Sondes adaptées Opérateur entraîné


Télécharger ppt "21 21 em Congrès du Collège National des Cardiologues Français François Silhol."

Présentations similaires


Annonces Google