La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jeudi 29 novembre 2012 – IUFM Besançon. 216 A.S. 657 animateurs. 1950 J.O. 73 Activités en A.S. 45 à l UNSS 23 districts 30 coordonnateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jeudi 29 novembre 2012 – IUFM Besançon. 216 A.S. 657 animateurs. 1950 J.O. 73 Activités en A.S. 45 à l UNSS 23 districts 30 coordonnateurs."— Transcription de la présentation:

1 Jeudi 29 novembre 2012 – IUFM Besançon

2 216 A.S. 657 animateurs J.O. 73 Activités en A.S. 45 à l UNSS 23 districts 30 coordonnateurs

3 2011/2012NationalAcadémique Global21,09 % 26,36 % Collèges25,0 %29.9 % Lycées15,4 % 21,9 % LP14,5 %16,9 %

4

5

6 Statistiques nationales Nombre de pratiquants Badminton Handball Cross Country Futsal Basketball Athlétisme Football Volleyball Tennis de Table Escalade62 368

7

8 Sport Partagé: Une logique académique Entre tradition et innovation Une Commision Mixte Régionale spécifique Culture du dossier: – Au niveau compétitif Présence au CF tennis de table depuis plus de 10 ans Présence au badten depuis le début Présence aux cross depuis de nombreuses années – Tradition du sport partagé dans le Doubs(Cross, journée blanche…) – Relation avec les 2 fédérations FFSA et FFH Innovation – Au niveau compétitif: Run and bike, V.T.T., Badminton – Au niveau de la sensibilisation: Implication du REPOP Ateliers « handi » dans de nombreuses actions

9

10 Thibault a réalisé jeudi après-midi la première interview de sa vie de « jeune reporter UNSS ». Une mission qui marque quand la personne à lautre bout du micro nest autre que la Française la plus titrée des Jeux Olympiques. Ainsi ont peut-être été réalisés les premiers pas dans le métier… Pendant que Vincent Jeannerot installe les caméras et les micros de Timeprod, ingrédients indispensables au cœur du studio improvisé de lAxone, pour réaliser linterview de la championne, Thibault Cucherousset masque difficilement son stress. Dans quelques minutes, il sera seul à seul à jouer les Gérard Holtz face à la belle Laura Flessel, la plus célèbre des escrimeuses. Thibault est bien plus tendu dans sa peau de « jeune reporter UNSS » que dans celle de prometteur attaquant de pointe du FC Bart… Olivier Michel, le responsable UNSS du secteur est plus fébrile encore ; il le dit et ça se voit. La dame à lor olympique arrive au pied de lAxone, dans quelques secondes, elle sera dans le salon VIP. Le palpitant monte encore. Les présentations sont faites par Éric Lançon, le chef des sports de PMA. Le journaliste en herbe sinstalle sur la banquette face à sa prestigieuse interlocutrice. Bon, allez, faut se lancer ! « Bonjour Laura, bienvenue ici à Montbéliard ; pour commencer, la question que tout le monde se pose, vous avez vraiment rangé vos épées au placard, votre carrière est terminée ? » Les premiers sons sont sortis de la bouche de Thibault. Le plus dur est peut-être fait. Laura, telle une grande professionnelle rompue aux joutes verbales de linterview, répond avec la même motivation que si elle avait un « habitué » face à elle. Le jeune journaliste, lit ses questions, assez calmement, écoute les réponses avec une attention sincère mêlée de passion et de stress lié à la prochaine question à poser. Laura évoque les instants clés de sa vie denfant, de sportive, de femme, de guerrière, de jeune retraitée, de ses convictions : « Maintenant, je découvre dautres mondes, le temps dêtre avec mes amis, avec ma famille, de venir à Montbéliard […]. On mappelait la guêpe parce quand jétais jeune, en Guadeloupe, tout le monde faisait de lescrime avec tout le monde, et moi, jétais plutôt petite et frêle et javais trouvé une façon de déséquilibrer les grands en allant les toucher au pied […]. Mon pire souvenir ? Je crois que cest ma première compétition ! Javais 7 ans et jai fini 4e. Je nai pas aimé quil y ait trois filles sur le podium. Je voulais gagner, faire de la compétition. Cest rapidement que je suis devenue une guerrière […]». Thibault sourit, la discussion est nourrie, les micros-cravates soublient un peu. Sur une question, le journaliste dun jour semmêle un peu les pinceaux, rougit, et se rattrape. Il na pas perdu ses moyens face à Laura qui joue tellement bien le jeu, avec un vrai respect pour le jeune reporter. « Oui, cétait une grande fierté dêtre le porte-drapeau de la France aux JO de Londres. Quelle belle reconnaissance dêtre la capitaine de cette équipe de France avec Parker, Riner, Estanguet, Manaudou… ». Miss Flessel se confie. Thibault ne la coupe jamais. Il ny a pas à la couper. Ça coule. Cest cool. Laura parle encore de sa fille qui adore la natation synchronisée, de sa mère qui rêvait de la voir plutôt en tutu… et puis elle invite son jeune interlocuteur à se lancer un jour dans lescrime. « Promis » sourit-il, avant de lui demander si elle a été déçue du résultat… des dernières élections ou si son charme a été utile avec les médias. « Si je fais de la politique, cest celle du sport » rebondit-elle avant de mesurer « la chance que jai eue dêtre valide, en bonne santé. Cest la raison pour laquelle jai envie de minvestir dans des ONG. Jai le temps maintenant », avoue-t-elle solennellement face à Thibault, admiratif. Forcément. Il tente même une question non prévue sur ses fiches. Linterview est bientôt finie. Le jeune reporter prend ses aises. Laura dit encore quelle aurait aimé être pédiatre et que ses gros yeux exorbités sur certaines photos lui font presque peur. Elle sourit, elle rit même. Thibault a réussi son pari. « Il est bon ; il a bien préparé son truc », lâche la belle escrimeuse, à lissue de cette entrevue de 35 minutes. 35 minutes donc il se souviendra toute sa vie. Cela ne fera pas le buzz sur internet (bientôt en ligne) mais, dans sa tête, un peu. Laura Flessel a complètement joué le jeu en répondant aux questions du «jeune reporter UNSS» Thibaut Cucherousset.

11

12 POUR UN SPORT SCOLAIRE AMBITIEUX POUR UN SPORT SCOLAIRE DEMOCRATIQUE ET ACCESSIBLE POUR UN SPORT SCOLAIRE INNOVANT POUR UN SPORT SCOLAIRE ANCRE DANS LES TERRITOIRES POUR UN SPORT SCOLAIRE ETHIQUE ET SOLIDAIRE POUR UN SPORT SCOLAIRE RESPONSABLE

13 Inciter les élèves ayant des pratiques sportives au-delà de lEPS, à sinscrire au sein de leur association sportive scolaire Taux de licenciés parmi ces élèves Faire mieux connaître et valoriser les réalisations du sport scolaire Articles de presse, initiatives médiatiques mises en œuvre. Partenariat PQR Favoriser la pratique pluriactivité comme composante essentielle du sport scolaire et permettre la multi-activité Nombre dAPSA programmées au calendrier Pluriactivité par un calendrier lissé Pour les coordonnateurs de district, proposer un calendrier des activités permettant au licencié une pratique sur toute l'année scolaire Panel dactivités proposées dans un district au cours de lannée. Accompagner les AS afin de leur permettre d'organiser la journée nationale du sport scolaire Nombre d'AS participant à une manifestation lors de la journée du sport scolaire Garantir les temps dentrainement et de rencontres pour les AS le mercredi après-midi Taux détablissement ayant bloqué le mercredi après-midi Taux détablissement ayant aménagé dautres créneaux en plus du mercredi après-midi Pb des formations le mercredi ou des rattrapages le mercredi A.M. Rechercher dans les AS, les districts et lensemble du sport scolaire à mieux intégrer les élèves handicapés Nombre délèves handicapés licenciés à lUNSS Fait et à développer Intégrer au sein des championnats de France un challenge Sport PartagéTaux de championnats de France proposant un challenge partagé Développer une formation UNSS axée sur l'offre sportive pour les filles Nombre de formations nationales Nombre formations départementales et/ou régionales Développer une offre sportive tenant compte des infrastructures et des particularités locales Nombre de rencontres départementales et régionales liées aux cultures sportives régionales Comtés et autres actions locales Reconnaître officiellement et valoriser la place et le rôle des coordonnateurs de district comme maillon essentiel de lactivité de lUNSS Nombre dacadémies ayant mis en place une lettre de mission à destination des coordonnateurs de district Rendre systématique la lecture du code du sportif par un vice-président élève lors des rencontres UNSS ainsi que sa participation à la remise des récompenses Nombre d'évènements sur lesquels la lecture et la remise de récompenses sont réalisées Code du sportif régional Lecture au début des rencontres Construire des formes de solidarité dans le sport scolaire, y compris financières (fonds de solidarité) Nombre dAS ayant recours à la solidarité financière Répartition des crédits UNSS Favoriser et encourager la présence des jeunes reporters sur les rencontres UNSS dès le niveau académique Nombre de rencontres couvertes par des jeunes reporters

14

15 Jeudi 29 novembre 2012 – IUFM Besançon


Télécharger ppt "Jeudi 29 novembre 2012 – IUFM Besançon. 216 A.S. 657 animateurs. 1950 J.O. 73 Activités en A.S. 45 à l UNSS 23 districts 30 coordonnateurs."

Présentations similaires


Annonces Google