La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pratiques de démocratisation des sciences : proposition dun cadre danalyse Mélissa Lieutenant-Gosselin, Université Laval, Communication publique 10 mai.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pratiques de démocratisation des sciences : proposition dun cadre danalyse Mélissa Lieutenant-Gosselin, Université Laval, Communication publique 10 mai."— Transcription de la présentation:

1 Pratiques de démocratisation des sciences : proposition dun cadre danalyse Mélissa Lieutenant-Gosselin, Université Laval, Communication publique 10 mai 2011, congrès de lAcfas

2 La « démocratisation des sciences » en question De quoi sagit-il? Quels objectifs sont poursuivis? Quelles pratiques existent, ou nexistent pas? Y voir plus clair : Se comprendre Vérifier si les objectifs sont atteints, vérifier les effets Voir ce qui existe et nexiste pas, et pourquoi

3 Diverses pratiques qui sen réclament ou que jidentifie comme pouvant en être : Bars des sciences Recherche collaborative Comité déthique de la recherche Fondation sciences citoyennes Contructivisme … Étude des pratiques de DS

4 Diverses pratiques qui sen réclament ou que jidentifie comme pouvant en être Faire ressortir des dimensions danalyse (empirique, réflexion, cadres/critiques proposés) Cadre danalyse des PDS Meilleure compréhension du phénomène Outil pour études subséquentes Étude des pratiques de DS

5 Type de pratiques Étape du processus scientifique visée par la pratique Relation entre lacteur (instigateur) et lobjet de la pratique Vision des sciences sous-jacentes Objectifs des promoteurs de la pratique Objectifs des participants à la pratique Effets de la pratique Dimensions du cadre danalyse

6 Décision Type de pratiques Pratique CommunicationReconnaissance Quoi Comment Faire DireStatut (la valeur)

7 Décision CCPA Pratique CommunicationReconnaissance Type de pratiques

8 Décision CCPA Pratique Boutiques de sciences CommunicationReconnaissance Type de pratiques

9 Décision CCPA Pratique Boutiques de sciences Communication Bar des sciences Reconnaissance Type de pratiques

10 Décision CCPA Pratique Boutiques de sciences Communication Bar des sciences Reconnaissance Constructivisme Type de pratiques

11 Grandes orientations de la recherche Questions précises de la recherche ApplicationsDiffusion Production (recherche) Étape du processus scientifique visée - CCPA - Bars des sciences - Boutiques de sciences - Je vote pour la science - BAPE

12 Scientifiques Individus/ Institutions Société civile Individus/ Associations Médiateurs Journalistes sc. Privé Industrie Décideurs Gouvernements Relation entre lacteur (instigateur) et lobjet de la pratique

13 Relation entre lacteur (instigateur) et lobjet de la pratique Scientifiques Société civile Médiateurs PrivéDécideurs Constructivisme

14 Scientifiques Société civile Médiateurs PrivéDécideurs Blogue de chercheurs Relation entre lacteur (instigateur) et lobjet de la pratique

15 Scientifiques Société civile Médiateurs PrivéDécideurs Veille citoyenne (nanotechnologie) Relation entre lacteur (instigateur) et lobjet de la pratique

16 Apolitique (limiter les interventions) Politique (Intervention – maîtrise) Vision des sciences sous-jacente (idéal) Positionnement épistémologique

17 Objectifs du promoteur Promotion des sciences (acceptabilité) Culture scientifique (éducation) Effets positifs des sciences Effets négatifs des sciences Réflexion sur les sciences Dialogue science-société Relativiser lautorité des sciences Investir démocratiquement les sciences

18 Objectif = effets positifs des sciences : -sciences pour lémancipation sociale -mieux-être global -développement économique -meilleures décisions scientifiques/ politiques/ sociales -Innovations sociales -…

19 Objectifs des participants -À préciser…

20 Effets des pratiques -À préciser…

21 TypeÉtape visée Acteur- objet Vision des sciences Objectifs promoteur Objectifs participants Effets DécisionOrientationScientifiqueApolitiquePromotion…… PratiqueQuestionSociété civile Culture sc. CommunicationProductionMédiateurEffets positifs ReconnaissanceApplicationDécideurPolitiqueEffets négatifs DiffusionPrivéRéflexion Dialogue Relativiser Politiser

22 Compléter mon cadre danalyse Affiner (réflexion, étude de pratiques)… Utiliser Ce qui existe, ce qui nexiste pas Concordance objectifs des promoteurs, objectifs des participants, effets La suite des choses

23 La suite des choses

24

25 Acteurs (instigateurs) et « objet » Scientifiques Société civile Médiateurs PrivéDécideurs

26 Voir si nécessaire… Réflexion onto et épistémo : posture critique, constructivisme, recherche participative Réflexion éthique : catastrophes environnementales, sociales, santés, risques, marchandisation du savoir Recherches sociologiques, historiques, etc. : politique en science, science en politique Introduction

27 Théorisation ancrée Proposer des critères de classification ) Existe, mais technique et uniquement pour la participation citoyenne (Rf) Analyse du sens, pas normatif : rendre compte de la complexité (Clarke, 2005) Analyse des pratiques existantes (objectifs), entrevues avec personnes clé Méthode

28 Analyse de discours Entrevues (à venir) Codifier catégoriser théoriser Aller-retour données empiriques-construction théorique Saturation empirique Théorisation ancrée

29 Moyens (exemples) Engagement social du scientifique Nouvelle méthodologie scientifique Entrée des scientifiques dans lespace public Reconnaissance des autres savoirs Reconnaissance des limites de la sciences Veille citoyenne ou scientifique Débats sur les orientations Débat sur les applications Libre accès aux connaissances Augmenter communication scientifique (qlé, qté)

30 Comité québécois Sciences et démocratie Ceci étant dit, le Comité québécois choisit dœuvrer de manière particulière auprès des milieux scientifique et universitaire et des réseaux qui les regroupent et les représentent. Étant au cœur du développement des connaissances, ceux-ci sont particulièrement en mesure déclairer les situations et les débats dans le contexte québécois à condition dadopter eux- mêmes un regard critique sur leurs propres pratiques étant bien conscients de leurs responsabilités professionnelles et citoyennes. Le Comité se donne alors comme mandat de circuler linformation entre les scientifiques et les universitaires et de susciter des échanges afin de faire émerger un réseau de « scientifiques responsables » qui puisse interagir sur la scène publique, avec les milieux politiques et la société civile. Le Comité vise aussi à favoriser le dialogue entre les scientifiques et les mouvements et organisations de la société civile non seulement afin de les informer mais aussi pour susciter leur engagement volontaire au sein des débats visant à orienter les politiques dans tous les domaines pour lesquels les recherches scientifiques et les innovations jouent un rôle important. comite/

31 Comité québécois Sciences et démocratie Type : Communication Étape : Application, Diffusion, (Orientations : pas tant en science, quen général) Acteurs : Scientifiques scientifiques, Scientifiques société civile, Scientifiques décideurs Objectifs : Réflexion, Dialogue, Effets positifs, Effets négatifs Moyens : réflexion critique du scientifique sur sa pratique, engagement sociale et politique du scientifique, entrée du scientifique dans le débat public (impacts et décisions politiques)

32 Vision des sciences sous-jacente (idéal) Apolitique Limiter les interventions Politique Intervention (maîtrise)


Télécharger ppt "Pratiques de démocratisation des sciences : proposition dun cadre danalyse Mélissa Lieutenant-Gosselin, Université Laval, Communication publique 10 mai."

Présentations similaires


Annonces Google