La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour une réorientation de la question énergétique au Canada Le Groupe pour un dialogue sur lénergie 26 octobre, 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour une réorientation de la question énergétique au Canada Le Groupe pour un dialogue sur lénergie 26 octobre, 2004."— Transcription de la présentation:

1 Pour une réorientation de la question énergétique au Canada Le Groupe pour un dialogue sur lénergie 26 octobre, 2004

2 Qui sont les membres du Groupe pour un dialogue sur lénergie ? Une coalition en croissance de 17 associations (voir en annexe) Représentative des secteurs de loffre, de la demande et de la production indépendante Accent sur les politiques énergétique fédérale et provinciales Objectif: établir un dialogue solide portant sur lénergie entre lindustrie et les gouvernements Sous-groupe de direction: –Association canadienne de lénergie éolienne (ACÉE) –Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) –Association canadienne de lélectricité (ACÉ) –Association canadienne du gaz (ACG)

3 Origine de cette démarche commune Consensus de lindustrie à légard déléments critiques Rupture de léquilibre entre loffre, la demande et les investissements Lettre envoyée à tous les ministres de lénergie (printemps 2003) exprimant les inquiétudes de lindustrie quant aux pressions sur les réseaux énergétiques Argumentaire à leffet que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux devaient agir de concert pour encourager les investissements au niveau de la production énergétique Proposition détablir un dialogue impliquant lindustrie et les gouvernements Programme de travail conjoint appuyé à Iqaluit en juillet 2004

4 La nature du problème Demande soutenue dénergie sur les marchés mondiaux et nord américains On observe un retard en matière dinvestissements dans les infrastructures énergétiques notamment du côté de loffre La hausse des prix de lénergie : nouvelle réalité Des investissements très importants sont nécessaires pour: –Remplacement dactifs de production –Introduction de nouvelles technologies –Améliorer lenvironnement

5 RNCan Résidentiel : Meilleure isolation thermique des maisons, appareils électroménagers et équipements de chauffage des locaux et de leau plus efficaces Transports : Véhicules plus efficaces toutes tailles confondues, mais davantage de fourgonnettes et de VUS et plus de déplacements en voiture Chute de la consommation industrielle due à une réorganisation des industries et à des gains defficacité Le secteur commercial a réalisé des gains defficacité modestes Intensité énergétique par secteur (tendance)

6 Scénario de poussée de loffre de lONE Demande totale PJ INDUSTRIEL RÉSIDENTIEL COMMERCIAL TRANSPORTS La croissance de la demande se maintien à environ 1,5 % par année

7 Les améliorations en efficacité énergétique contribuent à réduire les pressions Les programmes de gestion de la demande des distributeurs et des gouvernements ont réussi à ralentir la croissance de la demande depuis 20 ans De 1990 à 2002, le Canada a gagné 13 % en efficacité énergétique, épargnant 11,6 G$ en 2002 et réduisant de 49,9 mégatonnes les gaz à effet de serre. (Source : NRCan) Le gouvernement fédéral et quelques provinces ont des programmes dincitatifs de réduction de la consommation Les progrès futurs en cette matière nécessitent des politiques vigoureuses et des anticipations réalistes

8 Le vieillissement du parc justifie encore plus laugmentation de la capacité Mesures defficacité énergétique Croissance de la demande Retrait déquipement Puissance actuelle et prévisible TWh Source : ACE/GCSI 2001Moyenne des prévisions de MARKAL, de RNCan (1999) et de lONE (1999) Demande délectricité prévue au Canada dici 2020 (TWh)

9 Pétrole classique Sables bitumineux Production réelle Production prévue Champs sous- marins Source : ACPP * Office national de lénergie Les deux nouvelles sources exigent des investissements considérables Plus de 10 milliards de dollars doivent être investis chaque année afin que les nouvelles sources dapprovisionnement en pétrole du Canada soient exploitées

10 Gaz naturel : favoriser les nouvelles sources dapprovisionnements Source : Canadian Energy Research Institute C.-B. (sous-marin) Nouvelle-Écosse Gaz naturel produit avec du charbon Nord Terre-Neuve Bassin sédimentaire de lOuest canadien Nouvelles sources Nord Non conventionnel GNL Besoin de politiques dappui pour permettre lémergence de ces nouvelles sources

11 Photovoltaïque solaire Solaire – concentration Biomasse Coûts de production US ¢/kWh Géothermique Éolien Prix de gros de lénergie Prix de lénergie à lacheteur au détail Source : NET., Suisse Centrales hydroélectriques de petite taille Lénergie solaire nest pas encore concurrentielle avec la plupart des applications. Lénergie produite par les centrales hydroélectriques classiques, les centrales hydroélectriques de petite taille, les éoliennes et la biomasse est abondante au Canada. Et les énergies renouvelables? Éventail de coûts actuel

12 Source: adapté de US EIA Terminaux méthaniers en proposition La capacité de livraison du gaz naturel a besoin dêtre rehaussée Réseau de gazoducs dAmérique du Nord

13 La capacité de transport délectricité ne suffit plus à répondre à la croissance économique et aux changements dans les marchés Labsence de mécanismes de réglementation prévoyant le recouvrement des coûts a entraîné un sous-investissement dans certaines régions Le manque dinvestissement dans le transport entraîne des pénalités économiques pour les pertes croissantes et les contraintes à légard de la plupart des modes de production économiques Le coût du manque de fiabilité est très élevé pour lindustrie Le système est soumis à des pressions accrues en raison de la croissance et de la diversité de la demande et de loffre La moitié des investissements prévus dans le secteur de lélectricité des pays de lOCDE pour les 30 prochaines années se rapportent au transport et à la distribution

14 Saut dans les cours des prix du pétrole brut

15 Les prix du gaz naturel atteignent des sommets historiques

16 Besoins énormes de capitaux / Compétition féroce sur les marchés des capitaux CharbonGazGénération RenouvelableRéaménagement TransmissionRépartition USD Global Amérique du Nord Source: Agence internationale de lénergie, World Energy Investment Outlook 2003 Total: Global 16,5 USD Amérique du Nord 3,2 USD Pétrol

17 Une attention nouvelle pour lénergie

18 Lénergie : un enjeu national stratégique Parce que lénergie représente les bases de notre prospérité économique Parce que la production et la consommation dénergie représentent le plus important facteur de stress sur lenvironnement Parce que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont tous des juridictions extensives qui sentrecroisent Parce que les besoins énergétiques doivent être gérés comme un outil de notre relation stratégique nord américaine

19 Lénergie et lintérêt public La sécurité et la fiabilité des approvisionnements : une priorité pour les canadiens Une offre abordable : tant pour les consommateurs (individus) que pour le soutien à lindustrie dont ils tirent leur emplois Développement économique : dans plusieurs régions du Canada, lénergie représente une occasion de développement économique clé Développement durable : pas seulement en terme démissions de gaz à effet de serre mais aussi de la qualité de lair et de limpact sur le territoire, leau et lhabitat

20 Le Canada a besoin dun nouveau cadre de référence énergétique pour répondre aux besoins daujourdhui Nécessité dassurer un approvisionnement sécuritaire et fiable : Le niveau des investissements retarde par rapport à la croissance de la demande et des besoins de remplacements dinfrastructures énergétique vieillissantes Nécessité de sadapter à des prix plus élevés : La hausse des prix est conséquente de la croissance mondiale rapide de la demande et de la dépendance à des sources dapprovisionnements éloignées et non conventionnelles Nécessité de répondre aux impératifs environnementaux Les émissions de GES représentent un élément dun portefeuille complexe denjeux environnementaux.

21 Poursuite du dialogue Dialogue continue (fédéral/provinces/territoires) par le biais du Conseil des ministres de lénergie Le gouvernement fédéral doit se forger une opinion sur lénergie et diriger une coopération inter- ministérielle Le Parlement doit être engagé Lindustrie et les autres intervenants doivent simpliquer Quatre priorités initiales pour le CME : oInvestir dans loffre – réglementation plus intelligente oInvestir dans la demande – efficacité énergétique oInvestir dans lavenir – R&D oInvestir dans les connaissances – information

22 Annexe : Groupe pour un dialogue sur lénergie: Association canadienne de lélectricité Association canadienne de lénergie éolienne Association canadienne de lhydroélectricité Association canadienne des pipelines de ressources énergétiques Association canadienne des producteurs pétroliers Association canadienne du gaz Association charbonnière canadienne Association nucléaire canadienne Association of Power Producers of Ontario Association québécoise pour la maîtrise de lénergie Canadian Association of Oilwell Drilling Contractors Centre canadien defficacité énérgetique Conseil canadien de lénergie Institut canadien des produits pétroliers La Table ronde nationale sur lélectricité Petroleum Services Association of Canada


Télécharger ppt "Pour une réorientation de la question énergétique au Canada Le Groupe pour un dialogue sur lénergie 26 octobre, 2004."

Présentations similaires


Annonces Google