La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en oeuvre dune stratégie réaliste sur le changement climatique Hans Konow Association canadienne de lélectricité 3 avril 2003.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en oeuvre dune stratégie réaliste sur le changement climatique Hans Konow Association canadienne de lélectricité 3 avril 2003."— Transcription de la présentation:

1 Mise en oeuvre dune stratégie réaliste sur le changement climatique Hans Konow Association canadienne de lélectricité 3 avril 2003

2 2 Prévisions de la croissance de la demande au Canada jusquen 2020 Trois importantes perspectives laissent entrevoir un taux de croissance moyen de 1,3% par année jusquen La consommation délectricité augmentera plus lentement que le PIB national, mais plus vite que la population. Demande finale totale en : 2010 ~ 560 TWh 2020 ~ 640 TWh Source : Vue densemble de loffre et de la demande délectricité jusquen 2020, Global Change Strategies International, 2001 Partie I : Le défi climatique en perspective

3 3 Augmentation de loffre : Moyenne des résultats de modélisation 2010 et 2020 La nouvelle demande, le remplacement dusines et les exportations exigeront une nouvelle capacité au cours des vingt prochaines années. Dici 2020, 205 TWh de nouvelles usines - 35% de la production 2000 Investissement de plus de MW par décennie dici 2020 (capacité 2000 ~ 111,300 MW) Source : Vue densemble de loffre et de la demande délectricité jusquen 2020, Global Change Strategies International, 2001 Partie I : Le défi climatique en perspective

4 4 Augmentation prévue des GES de près de 2 % par année de 1990 à 2010 Partie I : Le défi climatique en perspective

5 5 Attentes du gouvernement fédéral Malgré laccroissement de la demande délectricité, le resserrement de loffre et laugmentation des émission de GES, la contribution du secteur devrait être la suivante: Réduction de 55 Mt des sources importantes démissions industrielles en vertu dune convention – Les réductions attendues dans le secteur de lélectricité pourraient aller jusquà 18 Mt Plan daction 2000/Budget 2001 – Contribution du secteur de lélectricité évaluée à Mt Mesures de réduction prises par les provinces – p. ex. Alberta Partie II : Mise en oeuvre

6 6 Contraintes liées à la réduction des émissions En fait, léchéancier de Kyoto limite les réalisations du secteur de lélectricité pour ce qui est des réductions sil y a statu quo: Consommateurs réfractaires à la limitation de laugmentation de la demande De longs délais et la réglementation pourraient nuire au développement dimportantes sources à faibles émissions de GES (p. ex. électricité et énergie nucléaire) selon léchéancier de Kyoto Impact marginal des nouvelles énergies renouvelables dici 2010 Fermeture anticipée de centrales thermiques = coûts non amortis Production nouvelle = grandes quantités de charbon/gaz naturel (cycle combiné) Partie II : Mise en oeuvre

7 7 Repousser les contraintes: mesures prises Cependant, le secteur de lélectricité est déjà un leader du développement durable: Lindustrie a été une des pionnières de la création du programme de mesures volontaires et de registre (MVR) et continue à signaler les réductions de GES par le biais de différentes mesures Le Programme dengagement et de responsabilité en environnement (ERE) de lACÉ oblige tous les membres à avoir en place un système de gestion environnementale (SGE) Protocole dentente avec le ministère des Pêches et des Océans Norme équivalente de rendement en émissions (NERE) pour réduire les émissions de GES Partie II : Mise en oeuvre

8 8 Norme de rendement Technologie actuelle sous réserve dune mise à niveau selon entente et calendrier ApplicationÀ toutes les centrales charbon et pétrole de 40 ans (sauf à Terre- Neuve et dans le Nord) À toutes les nouvelles centrales (mêmes exceptions) Horizon temporelÀ partir de 2008 – au-delà de 2012 jusquà une date inconnue Règle de baseUsines non conformes – remplacement ou compensation Capacité nouvelle ou accrue supérieure à la norme – droit à des crédits transférables Conditions requisesAccès à un système de crédits international Règles du jeu équitables – application à toute lénergie au Canada et aux É.-U. Politique connexe Traitement fiscal approprié Conditions de réglementation améliorées Engagements R-D Les éléments clés dun accord devraient être conformes au modèle NERE Partie II : Mise en oeuvre

9 9 Mise en oeuvre LACÉ et ses membres sont prêts à demander aux gouvernements de donner leur assentiment à une entente-cadre et à une série de conventions sur la base du modèle NERE. Idéalement, le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux/territoriaux, les producteurs délectricité et l ACÉ participeraient aux négociations. Au-delà de 2012, nous devons nous assurer quil sera tenu compte des réalités canadiennes dans le contexte nord-américain dans le cadre des futures négociations internationales. Nous devons commencer dès aujourdhui à formuler des idées au Canada pour amener les États-Unis et les pays en développement à opter pour une solution mondiale efficace. Partie II : Mise en oeuvre


Télécharger ppt "Mise en oeuvre dune stratégie réaliste sur le changement climatique Hans Konow Association canadienne de lélectricité 3 avril 2003."

Présentations similaires


Annonces Google