La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GFCS at National Level National entities generating climate products Concept of National Climate Outlook Forums How national centres interact/will interact.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GFCS at National Level National entities generating climate products Concept of National Climate Outlook Forums How national centres interact/will interact."— Transcription de la présentation:

1 GFCS at National Level National entities generating climate products Concept of National Climate Outlook Forums How national centres interact/will interact with Regional and Global Centres (examples?) Dissemination to users example products summary for all three talks 1

2 Some succes stories Dam management Forest planting Agricultural campaign Extreme event Flood (Ourika 95=300 deaths, Ourika 2OO7= 1 deaths but same infrastructure damage Build user confidence 2

3 3 Climate Services The term climate services refers to the delivery of climate information and predictions from the scientific sources to end-users A service is a service only when it is used; our goal is to make people use climate services in real-world context Climate information is just one of the elements in the decision making matrix Databases of information gathered over many years; NMHSs have great potential to exploit these resources to provide effective climate services Predictions of climate variability over the next season (or seasonal to interannual forecasts) are of immediate relevance of the ability of users to act on the basis of climate information

4 National entities generating climate products -NMHS - by adapting NMHs product Sectoral Governement authorities such as ministry of agriculture, water resources management, national regional offices in charge of agriculture, health

5 Les moyens de Maroc Météo Chaîne de production

6 Clients et Usagers Secteur EauSecteur Environnement Direction de la Recherche et de la Planification de lEau, DRPE Direction Générale de lHydraulique, DGH ONEP Agences de bassins hydrauliques Régies de distribution des eaux ( Lydec, Amendis, Redal…) Médias Sociétés et Bureaux détude Fondation Mohammed VI pour la Protection de lEnvironnement Direction Générale des Collectivités Locales Ministère de la Santé Wilayas, Préfectures, Mairies, Conseils de Régions, Conseils de ville Ministère de Transport Département de lIndustrie Département de lEnvironnement Médias Sociétés et Bureaux détude

7 Concept of National Climate Outlook Forums

8 8 End-user Dialogue Toward a National Climate Outlook Forum (NCOF) DMN has established a periodic evaluation and guidance council in order to validate and listen to end-users. This event helps DMN to understand the needs of the end-users and provides a platform for the users to learn how to use the information DMN provides. The council is attended by users from all sectors including agriculture, water, energy, air and marine navigation, and scientific research.

9 9 End-User Dialogue Toward a National Climate Outlook Forum (NCOF) In addition to this, as recommended by the council, an annual sector council is organized. The main objective of this council is to stimulate the use of sector-specific information in an ongoing, iterative process of dialogue between the producers of climatic information and the multitude of users in Morocco.

10 10 End-User Dialogue Toward a National Climate Outlook Forum (NCOF) Collaboration with end-users focuses on the following objectives: Evaluate user needs Develop and demonstrate applications which address practical user needs Establish interactive dialogue with primary users Develop data/information delivery systems. Consensus forecast

11 11 The recommendations that result from the council are translated to budgetary actions for developing application tools based on monthly and seasonal products, as well as hydrological and environment tools for delivering useful products and services.

12 12 Agriculture As a direct result of establishing a dialogue with users, DMN has created two agro-meteorological centres in Beni Mellal and Taroudant, and developed a tool to aid decision-making in the agriculture domain. The purpose of this application is to make users aware of the potential benefits that farmers can gain from improving efficiency and ensuring the sustainability of farm management(health of crops, livestock, and the environment to increase their yield and the market value of their crops, as well as to solve operational problems).

13 How national centres interact/will interact with Regional and Global Centres (examples?) - a process should start by intensive communications: From Reg/Global centre all the products developed From Nat centre all the needs expressed by the end users -Adaptation of the Reg/global products to National local/regional/sectoral need - Relying on telecommunication tools to ensure service delivry to the final users including, internet, fax, radio (local language) taking benefit of WIS.. - Evaluation of quality of the usefulness of the product and feedback -In partnership approach launch the improvement activities.

14 14 The schematic spacial scale the GFCS components will operate on The schematic spacial scale the GFCS components will operate on

15 Example of seasonal forecast bulletin. BULLETIN DE PRÉVISION SAISONNIÈRE Précipitations et Températures Issu le: 20/10/2007 Echéance : Novembre-Décembre-Janvier (NDJ 07-08) Nous présentons ci-après la prévision saisonnière issue du modèle dynamique global ARPEGE-Climat opérationnel à la Direction de la Météorologie Nationale et tourné chaque mois pour produire des prévisions d'ensemble de 9 membres. A linstar de ce qui se fait à léchelle internationale et pour plus de comparaisons, nous joignons à notre prévision un ensemble de prévisions saisonnières de centres météorologiques mondiaux de bonne renommée, toutes élaborées à titre expérimental. Les évaluations faites sur nos régions sont encourageantes. Cependant, elles ne donnent pas à ce jour des scores comparables à ceux des régions pacifiques tropicales où le signal de prévisibilité est relativement important comme cest le cas pour le phénomène EL NINO. Remarque : Les termes températures / précipitations « normales », « froides / humides » ou « chaudes / sèches » sont liés aux valeurs du paramètre durant le trimestre considéré. Ainsi : Températures / précipitations froides / sèches valeurs inférieures aux normales saisonnières. Températures / précipitations normales valeurs équivalentes aux normales saisonnières. Températures / précipitations chaudes / humides valeurs supérieures aux normales saisonnières Synthèse Prévision saisonnière des températures et précipitations sur le royaume: Lanalyse globale de lensemble des prévisions de précipitations et de températures issues des différents modèles pour la saison de Novembre-Décembre-Janvier 2007 donne un signal normal à légèrement sec en précipitations et normal à légèrement chaud en températures sur le royaume.

16 Dissemination to users -Should be adapted to user reception capacities: - internet, fax, tph, sms, mms -Verbal face to face -Radio in local langage -Ranet Build on existing and future system such as GISC facilities

17 Roles of National Meteorological Services ( – ) The Climate Services Information System will build on the experiences of NMSs in developing products and services through CLIPS and similar initiatives, and utilize the WIS as a key underlying communication system. CMA: Drought Monitoring

18 18

19 example products

20 Drought monitoring Bulletin Le SPI est un indice utilisé pour quantifier le déficit de précipitation à différentes échelles temporelles. Ces échelles reflètent l'impact de la sécheresse sur la disponibilité des ressources hydriques. Le calcul du SPI pour une période donnée et une localité donnée est basé sur les données historiques des précipitations. La série historique des données est ajustée à une distribution des probabilités, de sorte que les valeurs de SPI suivent une loi normale centrée réduite avec une moyenne de 0 et un écart type de 1. Lanalyse de lindice SPI montre que le mois de novembre 2008 a été normal à humide pour lensemble du pays. Certaines zones comme Taza et Errachidia ont connu un état humide à très humide. P.S: Les qualificatifs normal,sec,humid e …, sont relatifs à la normale de la zone et le mois considérés. Le même indice peut être utilisé pour lalerte en terme de prévision.

21 21 Très Faible ha Faible ha Moyen ha Élevé ha Très Élevé ha Pistes Forestières Tranchées Pare-feu Points deau Postes Vigies Service Provincial des Eaux et Forêts de Tétouan Probabilité déclosion 18% 12% 13% 39% Cartes de risque des incendies de forêts

22 22 Prévisions de probabilité déclosion du 5/8/2008 Nord-Ouest Rif Nord-Est

23 23 Risque déclosion faible (1x1 km) Risque déclosion Moyen (1x1 km)

24 L'indice humidex exprime la chaleur perçue résultant de l'effet combiné de l'humidité excessive et d'une température élevée. Par temps chaud, l'organisme produit de la sueur qui rafraîchit le corps en s'évaporant. L'évaporation s'arrête complètement lorsque l'humidité relative atteint environ 90 %. Dans ce cas, la température du corps augmente et il y a risque de maladie; Lindice Windchill……

25 La biométéorologie : un axe de coopération avec la santé En partenariat avec le CHU Ibn Rochd, Maroc Météo a mené plusieurs études biométéorologiques, dont deux ont fait lobjet de thèses de médecine Influence des conditions météorologiques sur lasthme infantile, Crises d éclampsie et conditions météorologiques à Casablanca Avec la base de données sur la qualité de lair et le pollen, une convention de partenariat entre le CHU-Ibn Rochd et Maroc Météo est en cours permettant détudier limpact sur les maladies météo-sensibles (cardiovasculaires, allergies, ORL, gérontologie ….) A Casablanca certains types de temps caractérisés par leur force et leur direction de vent sont caractéristiques de situations favorables dans l'apparition des malaises respiratoires.

26 Météo-ONLINE pour la production et la diffusion en masse Conception de la page web du projet Météo ONLINE Bilan des réalisations Renforcement des moyens de production et de diffusion

27 En Perspective : Un système de surveillance et de prévision de la qualité de lair haute résolution sur le grand Casablanca (léchelle du quartier ) Un système de surveillance et de prévision de la qualité de lair haute résolution sur le grand Casablanca (léchelle du quartier )

28 En Perspective : Un système de surveillance et de prévision de la qualité de lair haute résolution sur le grand Casablanca (léchelle du quartier )

29 ProjetsActions Echéancier Renforcement des réseaux de mesure Acquisition de capteurs de pollens 0.5 MDH Acquisition d'une station mobile de mesure de la qualité de lair Mise à niveau des stations de mesure de la pollution de fond 0.5 MDH Création de 3 stations synoptiques 5 MDH Création de 90 postes d'observation auxiliaires 9 MDH Création de deux stations de mesure en altitude 2 MDH Acquisition et installation de 60 stations automatiques 10 MDH Acquisition et installation de 6 stations de montagnes et de nivologie 2 MDH Plan daction

30 30 Sowing Date

31 31 Comparison between observed and forecasted yield


Télécharger ppt "GFCS at National Level National entities generating climate products Concept of National Climate Outlook Forums How national centres interact/will interact."

Présentations similaires


Annonces Google