La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Business Integration Intégration de données (EII) Intégration d'applications (EAI) Vers l'architecture SOA … Commerce électronique B2B.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Business Integration Intégration de données (EII) Intégration d'applications (EAI) Vers l'architecture SOA … Commerce électronique B2B."— Transcription de la présentation:

1 Business Integration Intégration de données (EII) Intégration d'applications (EAI) Vers l'architecture SOA … Commerce électronique B2B

2 2 1. Introduction Lexistant Nombre croissant de données dispersées dans une grande variété de sources de données hétérogènes Données internes à lentreprise (protégées par un firewall) et externes, chez des fournisseurs, des partenaires ou des clients Le besoin Les applications doivent accéder et combiner ces données efficacement, facilement et en toute sécurité Le B2B nécessite lintégration lâche des systèmes dinformation par les données Introduction

3 3 Les niveaux d'intégration SystèmesRéseauxSGBD Intégration de plate-formes Intégration de données Intégration d'applications Business Process EAI BD Fédérées EII Standards J2EE Web Services Introduction

4 4 Intégration données et d'applications (EIS) Intégration de données (EII) 1 serveur d'applications N sources de données Accès unifié par vues et requêtes Intégration d'applications (EAI) N serveurs d'applications 1 serveur d'intégration Échange de données inter-applications Pilotage par workflows Introduction

5 5 Enjeux de lintégration Selon études IBM: pour 1$ dépensé pour une application packagée, de 5 à 9$ sont dépensés pour assurer son intégration Selon lIDC: lintégration dinformation aura une croissance de 22% jusquen 2007, soit 3,5 B$ Selon le Gartner: 40% des budgets IT sont dépensés en intégration Selon Morgan Stanley: lintégration de données est devenue la priorité N°1 des entreprises avant le e-business et le CRM Introduction

6 6 2. Intégration de données (EII et XML) Base de données intégrée virtuelle approche où les données intégrées ne sont pas matérialisées dans un SGBD intégration à la demande pour répondre aux requêtes Seules les données utiles sont manipulées Lutilisation dun cache augmente les performances Limitations performance calculs dintégration complexes, sources lentes ou indisponibles Pas dhistorique des données Intégration de données

7 7 CLIENT SERVEUR Site 5 Systèmes classiques Commandes, Clients, Factures Données textuelles Descriptions des produits Données géographiques Localisation des clients Données techniques Opérations des produits Réseau de communication Site 4 Site 3Site 2 Site 1 Exemple de scénario Intégration de données

8 8 Hétérogénéité des modèles Source 1: SGBDR NV Cru Mill Degre Vins Nom DateN Pays Type Buveurs Source 2: Repository XML... Personne Boisson boire Source 3: WEB vins Description Région personne service chef buveur employé Source 4: LDAP Intégration de données

9 9 Architecture de schémas Schéma de médiation Schéma source Source 1 Source 2 mappings Méthodes de mapping Descendante (le schéma de médiation est une vue) - GAV Ascendante (le schéma source est une vue) - LAV Mixte (la combinaison de schémas sources est une vue) Intégration de données

10 10 Hétérogénéité des langages ODBC/JDBC SQL SOAP XQuery Google Text Queries LDAP QUERY Source 1: RDBMSSource 2: XML Repository Source 3: WEB Source 4: LDAP WEB Services Intégration de données

11 11 Traitement dune requête Dans tous les cas, le médiateur génère des sous-requêtes optimisées à partir de Q Q Traduction Source 1 Source 2 Vue utilisateur Décomposition Intégration q1 q2 Intégration de données Schéma de médiation

12 12 Architecture DARPA I3 Services Accès Services Coordination Services Interaction Services Translation Services Integration Applications objet Médiateur 1 Wrapper Source 2... Source 1 Source N Wrapper Facilitateur 1 Applications client Browser web Médiateur N Facilitateur 2 Niveau Médiation Niveau Source Niveau Client Intégration de données

13 13 Schéma de médiation XML Atouts Un modèle complet (XML Schema) plus riche que le relationnel Permet de mixer documents et données structurées Langages de requêtes normalisé: XQuery, SQL/XML Bien adapté aux échanges B2B: Unification des noms possible, mécanisme de "namespaces" Difficultés : Technologie complexe à maîtriser Performance de XML (texte) Intégration de données

14 14 Une réalité industrielle Enosys Médiateur XQuery Librairie de wrappers Nimble.com Racheté par Actuate Base d'intégration sémantique Correspondance entre Xpath IBM Xperanto XQuery au-dessus de SGBDR Compilation en SQL Médience (INRIA BO) Relationnel + API XML Liquid Data (BEA) Dérivé de Enosys Vues XML/XQuery IBM Information Integrator Système hybride SQL et XML Basé sur SQL/XML OLE/DB.NET Extension de OLE/DB à XML Interrogation SQL for XML DENODO Plate-forme d'intégration SQL Extension à XQuery en cours Intégration de données

15 15 IBM DB2 Information Integrator Accès unifié à des vues SQL/XML Tables virtuelles avec colonnes XML docs Interrogation en SQL/XML SQL avec fonctions XPath Accès à toute source SQL (DB2, Oracle, Sybase, etc.) MQ message queues Lotus Notes Documentum Enterprise Content Management System web search engines and Web services MS Excel spreadsheets, XML docs and more Intégration de données

16 16 BO Data Integrator Intégré à BO XI Solution mixte Relationnel/XML Architecture récursive Site #2 Site #1 Server Application #1 Application #2 Site #3 Server Application #3 Données CD Données DR Données NP Intégration de données

17 17 Liquid Data de BEA Schéma de médiation XML Intégration de données par vues XML Interrogation uniforme en XQuery Sources de données Sources de données J2EE JCA, fichiers, XML Applications patrimoniales Adaptateurs intégrés au médiateur Interfaces applicatives JDBC orienté XML Méthode de mapping descendante Intégration de données

18 18 Liquid Data de BEA Architecture intégrée à WebLogic/AquaLogic Intégration de données

19 19 XQuare Fusion (Open Source) Schéma de médiation XML Sources de données: BDs, XML, fichiers, services Web Interfaces applicatives : XDBC, insertion dans des sources Méthode de mapping descendante Version Open source disponible Industrialisée par start up fermée début 2003 Seul médiateur en Open Source (www.xquark.org)www.xquark.org Intégration de données

20 20 Bilan Les bases fédérées s'orientent vers XML XQuery distribué est en marche Technologie idéale pour Portails BD Interrogation multi-sources Services données dans SOA Exemples d'applications Le dossier patient virtuel Le portail touristique Problèmes Architecture complexe Performance Intégration de données

21 21 3. Intégration d'applications (EAI et XML) Enterprise Application Integrator Échange de données entre applications Transformation et fusion des sources Stockage intermédiaire en BD Diffusion vers les cibles Pilotage des flots (Workflow) Connexion avec bus applicatif (CORBA, DCOM) De plus en plus souvent basés sur XML EAI et XML

22 22 Intérêt d'un modèle pivot L'intégration d'information nécessite un modèle pivot (global, fédérateur, d'échange) XML est conçu pour cela Les Services Web peuvent être invoqués pour produire/consommer du XML SOAP est de plus en plus présent n+m versus n*m EAI et XML

23 23 Structure d'un EAI Hub and Spoke Bus (ESB) Application J2EE Application Siebel Application.NET Application SAP Hub EAI Application J2EE Application Siebel Application.NET Application SAP Bus EAI EAI et XML

24 24 Les couches Couche transport Transport des messages depuis l'EAI aux applications et vice-versa Peut ou non intégrer Intranet/Internet Couche transformation et routage Transformation et intégration des messages Routage vers les applications Couche modélisation métier Modélisation des flux (workflow) Définition des objets métiers De plus en plus basée sur BPM (Web services) EAI et XML

25 25 Le transport Request Queue Application Serveur EAI Response Queue Connectivité du réseau Gestion des messages et files d'attentes Sécurité et cryptage Logging et répétition des messages Routage des messages Utilisation TCPIP, HTTP, SOAP, SMTP, IIOP, … Message-Oriented Middleware (MOM) EAI et XML

26 26 La transformation De l'application au modèle d'échange (XML) Connecteur, Adaptateur, Extracteur Transforme une source en XML De XML à XML Utilisation de XSL Intégration de N flots en 1 Du modèle d'échange à l'application Connecteur, Adaptateur, Publisher Présente les données aux applications La gestion des méta-données Formats et règles Annuaire des applications et utilisateurs EAI et XML

27 27 Les processus métiers Modélisation de processus métiers Enchaînement d'activités Echange de messages XML Transactions courtes et longues Intégration des Services Web API standards décrites en WSDL Langages d'orchestration (WFSL, XLANG, BPEL,...) Interpréteur des workflows Généralement centralisé Pilote les processus et échanges EAI et XML

28 28 TRANSPORT Architecture fonctionnelle CONFIGURATIONCONFIGURATION CONFIGURATIONCONFIGURATION SUPERVISIONSUPERVISION SUPERVISIONSUPERVISION Processus Métier Routage Messages Transformation Progiciels Application SGBD Fichiers Dévelop. Admin. EAI et XML ……… Connecteurs Workflows Chemins Règles Formats ADMINISTRATIONADMINISTRATION ADMINISTRATIONADMINISTRATION

29 29 Types d'échanges Y X Y X 1) Fire and Forget No Response required 2) Request / Reply System makes request and gets response 3) Needs ability to cache response from multiple requests to respond to one message Y X EAI B X 4A/B) Multiple Applications needed to satisfy request 4A: XREF Look-up 4B: XREF Update AC XREF EAI A X 5) Publish Subscribe A, B and C subscribe to message B C EAI 6A) Needs data from Z to be able to update Y Y X EAI Z EAI et XML

30 30 Exemple: MS BizTalkServer BizTalk Server offre un moyen sophistiqué de créer une activité commerciale avec échanges de documents XML BizTalk Serveur est basé sur.NET, SQL Server et les Web Services Possibilité de création automatique des documents XML suivant une base de donnée existante (vues XML) Bibliothèque de schémas extensibles (Editor) Définition graphiques des mappings (Mapper) Support du Business Process Management et de transactions longues avec XLang (bientôt BPEL?) EAI et XML

31 31 Exemple de scénario Modélisation d'une activité commerciale Process Buyer Process Supplier Génération et échange de message XML Tests et contrôles Total < $1000 EAI et XML

32 32 ArchitectureAdapter Host Orchestration #1 Orchestration #2 Receive Port Send Port TrackingDB Config DB DB Adapter Receive Pipeline BusinessRules Send Pipeline Publish and Subscribe Message Box (SQL) Message Format 1 Message Format 2 EAI et XML

33 33 Sun One Caractéristiques Totalement basé sur XML Transformations spécifiées en XSL Accès à de multiples sources (connecteurs Java, C++,...) Intégration de services web via des "application proxies" Capacité de BPM spécifié via interface graphique Multiples plate-formes EAI et XML

34 34 Evolution des produits IBM WebSphere Interchange Server Anciennement nommé Crossworlds Interchange Server, ce serveur d'intégration est exploité dans le contexte d'une approche top-down, centrée donc sur l'intégration par les processus. WebSphere MQ Integrator Broker Anciennement nommé MQSeries Integrator, ce moteur prend en charge la logique d'intégration par les données. WebSphere MQ Workflow Comme son nom l'indique, ce moteur exécute la logique des processus qui incluent potentiellement des activités humaines. WebSphere Business Integrator Intégration des trois produits avec des composants: Modeler (Design) Adapters (Bibliothèque) Collaborations (Packages métiers télécom, distribution, assurance) Intégration dans architecture SOA EAI et XML

35 35 Evolution du marché des EAI Intégration des services web Intégration du « business process management » Architectures en bus ESB Vers les architectures SOA L'évolution d'IBM est typique... Fusion avec les serveurs d'applications ? Autres "key-players" : Tibco BEA WebLogic Integration Oracle Integration Server WebMethods Seebeyond Vitria Mercator Axway (Sopra) EAI et XML

36 36 4. Larchitecture SOA pour le SI Service Oriented Architecture = Architecture Orientée Services Système dinformation structuré de manière à ce que les différentes ressources (données, traitements, processus, infrastructure) soient accessibles uniquement par envoi de messages normalisés vers leurs interfaces. Modèles objets Composants distribués Modèles de services procedures Agilité SOA

37 37 Briques de base Modélisation des processus métiers A partir des Uses Cases avec UML Bibliothèque de service déclenchés messages Définis par des documents XML stables et homogènes Implémentation sur de multiples plate-formes Hétérogènes, encapsulation de l'existant SOA

38 38 Niveaux de composition: de la technique au métier Des services gros grains composés en BP SOA

39 39 Bénéfices S'appuie sur les standards Encapsule la complexité Favorise la réutilisation Facilite le développement de business process Fiabilise les business process Simplifie des échanges inter-entreprises Sécurise les échanges Choix de plate-formes inter-opérables.NET J2EE SOA

40 40 Architecture Fonctionnelle Services Métiers et Données Messages XML Fiables et Sécurisés Applications Composites Outils de Conception Moteur BPEL Plateformes hétérogènes Bus Logiciel dEntreprise (ESB) SOA Processus métiers

41 41 Enterprise Service Bus (ESB) EAI à prises Web services Bus de services distribués Backbone pour messagerie fiable Routage intelligent basé contenu Coordination des processus Cadre sécurisé Transformation XML Exemples: SONIC, TIBCO IBM, WebMethods, … SOA

42 42 Un modèle multi-niveaux Daprès IBM SOA

43 43 Exemple de Produits: IBM WebSphere + Business Modeler : Modélisation des processus Rational Architect : Modélisation des composants (WS) et messages Integration Developer : Développement du code ESB, Process Server : Déploiement et exécution Business Monitor Monitoring et surveillance SOA

44 44 5. Le Commerce B2B avec XML Reprise des objectifs de l'EDI Rationaliser les flux d'information de l'entreprise Optimiser les approvisionnements Supprimer les doubles saisies manuelles Améliorer la traçabilité des produits Permettre une réactivité plus forte des organisations Assurer une meilleure flexibilité et qualité de service Utiliser Internet et les échanges XML Réduction des coûts Support de standards Démocratisation de l'EDI B2B

45 45 Marché du B2B sur Internet Monde $ 800 milliards en 2002 $ 12 trillons en 2006 Europe 150 milliards en ,2 trillons en % du business D'après Forrester Research.Forrester Research B2B

46 46 Scénario Donneur d'ordre (EDI-XML) FournisseurRéseauDonneur d'ordreFournisseurRéseauDonneur d'ordre EAI SYS. INFO. Serveur d'échange Navigateur EDIXML Sécurité Formulaires Message XML B2B

47 47 Scénario Place de marché FournisseurRéseauDonneur d'ordreFournisseurRéseauDonneur d'ordre BD Gestion des offres et demandes Serveur EAI SYS. INFO. Adaptation et échange Navigateur EDIXML Sécurité Formulaires Service Web B2B

48 48 Apports de XML Prise en compte de messages « standardisés » Transactions sur catalogue (cXML, xCBL, UBL …) Cadres pour la composition (Rosettanet, ebXML, ….) Description des partenaires et artifacts Références des partenaires (annuaires) Description des messages et processus (registres) Gestion des processus déchanges Modélisation par workflows (BPEL, BPSS …) Orchestration des messages (EAI) Garantie de sécurité Utilisation de messages cryptés, signés, … B2B

49 49 Quelques dialectes B2B NomDescriptionOrganisation cXML Catalogue électronique et transactions Ariba xCBL Business components Pour commerce sur catalogue (product,catalog,...) Commerce One,... UBL Librairie de business documents (purchase orders, invoices, etc.) OASIS RosettaNet Cadre XML pour l'industrie et référentiel de formats PIP = Partner Interface Process Consortium CommerceNet OAGIS Formats de messages pour les contenus (catalogues,livraison,.) OAG (Open Application group) FIX Formats de messages pour données financières (trading) De facto standard B2B

50 50 Exemple: FIX (Finance)

51 51 Autres Protocoles Santé HL7 – Gestion du Patient: diagnosics, traitements, prescriptions, etc. Banque et Marchés Financiers IFX - Interactive Financial Exchange : trades, banque, transactions client, etc. SWIFT Assurance ACORD – Gestion des Polices – Indemnités, réclamations, etc. Distribution IXRetail – Inventaire, transactions client, et gestion des employés Business to Business cross-industrie (y compris Gouvernement) UBL – Transactions B2B – Factures, Commandes, statut inventaire, etc.

52 52 UBL de l'OASIS Order, LineItem, Party, Item, Deliverery,...

53 53 Nécessité d'ouvrir les protocoles Beaucoup de protocoles sont disponibles DTDs XML et schemas XML, Business Process Tout business doit pouvoir commercer avec tout autre business Nécessité d'étendre ou spécialiser des messages Nécessité de définir des nouveaux messages Respecter un guideline (comme EDIFACT) Intitiative ebXML Protocoles ouverts Architecture de référence

54 54 XML for e-business : ebXML Mission "To provide an open XML-based infrastructure enabling the global use of electronic business information in an interoperable, secure and consistent manner by all parties." Supporté par UN/CEFACT (EDIFACT) et OASIS Résultats Architecture patronnée par entreprises Groupes de travail et spécifications associées: OASIS = Infrastructure UN/CEFACT = Sémantique Quelques applications et outils « conformes ». ebXML

55 55 Les groupes de travail La pile de travail OASIS Infrastructure de communication (Messaging) Référentiel et annuaires de documents (Registry) Recherche d'agréments entre partenaires (CPA) UN/CEFACT Librairie de vocabulaires XML (Components) Business Process Modeling Language (BPSS) ebXML

56 56 Architecture fonctionnelle ebXML IMPLEMENTATIONIMPLEMENTATION DECOUVERTE et ECHANGES

57 57 Des dialectes ouverts Spécifications de composants de base Exemples : Adresse, Référence client, etc. Peuvent être spécifique dun domaine (santé, etc.) Stockés en « core library » Assemblage pour un business Définition des objets et processus du business Stockage en référentiel (repository) Possibilité dutiliser UML Pour assembler les « core components » Pour générer les schémas XML ebXML

58 58 Exemples de « Core Components » Amount Binary Object (plus Graphic, Picture, Sound, and Video) Code Date Time (plus Date and Time) Identifier Indicator Measure Numeric (plus Value, Rate, and Percent) Quantity Text (plus Name) Address Street: text Town: text Country: identifier Post code: text Person Name: text Birth: date Residence address: Address Official address: Address ebXML

59 59 Où va ebXML ? Des comités productifs Business Process Core Components Collaboration Protocol Messaging Registry / Repository Implementation Quelques outils open source Repository Quelques protocoles de base UBL ebXML

60 60 6. Bilan Business Integration Intégration de données BD fédérées via XML Support de XQuery et/ou SQL/XML Intégration dapplications EAI XML et Web Services Business Process et SOA Support de BPML B2B Protocoles ouverts standards Plate-forme ouverte B2B en perspective Intégration des web services (UDDI, SOAP et BPEL) Questions ? Bilan


Télécharger ppt "Business Integration Intégration de données (EII) Intégration d'applications (EAI) Vers l'architecture SOA … Commerce électronique B2B."

Présentations similaires


Annonces Google