La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REVUE DE PRESSE 18 NOVEMBRE 2013 Mélanie Hezer Alexandre Varoqueaux Victor Selsis 1 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REVUE DE PRESSE 18 NOVEMBRE 2013 Mélanie Hezer Alexandre Varoqueaux Victor Selsis 1 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013."— Transcription de la présentation:

1 REVUE DE PRESSE 18 NOVEMBRE 2013 Mélanie Hezer Alexandre Varoqueaux Victor Selsis 1 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

2 Introduction Linflation en zone euro a atteint 0,7% en octobre. La BCE décide de répondre à ce ralentissement de linflation, signe de la faiblesse de la reprise économique. La France a vu sa note dégradée par manque de perspectives économiques alors que lAllemagne est critiquée pour ses excédents commerciaux. Cette dégradation ne serait-elle pas un signal remettant en cause les politiques économiques au sein de la zone européenne? M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013 2

3 La banque centrale européenne baisse son taux directeur 3 * calcul de lauteur à partir de données provenant de la BCE M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

4 La banque centrale européenne baisse son taux directeur 1) Une décision attendue mais surprise « La BCE vient de surprendre la plupart des analystes, nous y compris » Carsten Brzeski, économiste de ING, Agefi 15/11 « Cest le timing qui est une surprise, et non la décision elle même » Bruno Cavalière, de la société Oddo Securities, Le Monde 08/11 4 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

5 La banque centrale européenne baisse son taux directeur 2) Les avis divergent au niveau des résultats « E una grande notizia quella di oggi. La BCE ha a cuore le sorti dela crescita e della competivita » Enrico Letta, AGI 07/11 « Bonne nouvelle en provenance de la BCE » Pierre Moscovici, Le Figaro 07/11 « Wholly in agreement about the need to act, but there were disagreements about when to act » The Guardian 07/11 « Die wirkung sehr begrenzt bleiben wird » Spiegel 07/11 5 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

6 LAllemagne face à ses excédents commerciaux 1) Critique et défense de lexcédent allemand « Nous ne voulons pas que lAllemagne devienne moins compétitive, elle est le moteur économique de lEurope » José Manuel Barroso, Les Echos 13/11 « Deutsche Wirtschaft straft alle Kritiker Lügen » Die Welt 10/11 « There are no imbalances that need corrections » un porte parole du ministère des finances allemand, Germany rebuffs US Treasury criticism, Financial Times 31/10 6 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

7 LAllemagne face à ses excédents commerciaux 2) Conséquence pour les pays riches « France, with its undervalued currency, soaked up a huge proportion of the worlds gold reserves in , that France was responsible for about half the global deflation that took place over that period » Paul Krugman, Blame Germany, or Frankfurt, The Economist 03/11 « La zone euro est déjà en déflation, et la BCE na rien fait pour lempêcher » Patrick Artur, Le Monde 15/11 7 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

8 Standard & Poors dégrade la note de la France 1) Une remise en cause de la politique économique française « Nous ne percevons pas de plan d'ensemble pour redéfinir les dépenses publiques pour dégager un potentiel de croissance » Jean-Michel Six, chef économiste pour l'Europe de Standard & Poor's, à Agence France Presse, 08/11 « S&P rebaja la nota de Francia y castiga la política fiscal de Hollande » El pais, 08/11 « La nouvelle dégradation de la note de la France est en effet justifiée du point des fondamentaux de l'économie tricolore » Jean-Christophe Caffet, économiste de Natixis, 08/11. 8 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

9 Standard & Poors dégrade la note de la France 2) Une note, aux conséquences minimes, mais contestée « Les marchés ne prennent pas les notations des agences pour argent comptant » Bruno Cavalier (Oddo Securities), Le monde, 09/11 « La note de la France reste parmi les meilleures du monde » Jean-Marc Ayrault, premier ministre, Les Echos, 08/11 « But dont take this downgrade as a demonstration that something is really rotten in the state of France. Its much more about ideology than about defensible economic analysis » Paul Krugman, New York Times, 10/11 9 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

10 Conclusion Plus quune opposition France, Allemagne et au-delà des politiques menées, doit-on voir dans lactualité la fracture dune Europe à deux vitesses? M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/

11 Sources La Banque Centrale Européenne baisse son taux directeur labaissement-du-principal-taux-directeur-a-025%25-a-pris-presque-tout-le- monde-de-court-hier-mais-peu-de-resultats-sont.html contrer-le-risque-de-deflation_ _3234.html letta_decisione_bce_stimolo_andare_avanti_su_strada_riforme rates-cut paris-salue-la-baisse-de-taux-de-la-bce.php wenig-wirkung-auf-euro-zonen-wirtschaft-a html 11 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

12 Sources LAllemagne face à ses excédents commerciaux politique/monde/actu/ bruxelles-s-attaque-aux- excedents-commerciaux-allemands php straft-alle-Kritiker-Luegen.html bc9821ebe173f4f0f060a07 zid=295&ah=0bca374e65f2354d553956ea65f756e feabdc0.html#axzz2kok2ztma 12 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013

13 Sources Standard & Poors dégrade la note de la France de-la-france-par-standard-and-poor-s-est-elle- justifiee_ html _ html politique/politique/actu/ degradation-de-la-note- de-la-france-cope-appelle-hollande-a-prendre-ses- responsabilites php deplore-la-decision-de-standard-poor-s _28.php Journal Le Monde du 09/11/13 Journal Le Figaro du 09/11/13 13 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013


Télécharger ppt "REVUE DE PRESSE 18 NOVEMBRE 2013 Mélanie Hezer Alexandre Varoqueaux Victor Selsis 1 M1 EBFI Conférences de méthode 18/11/2013."

Présentations similaires


Annonces Google