La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SFR744 www.hopeandmore.at. SFR744 www.hopeandmore.at Alternatives adventistes singulières au rejet et à la crucifixion de Jésus A quoi aurait ressemblé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SFR744 www.hopeandmore.at. SFR744 www.hopeandmore.at Alternatives adventistes singulières au rejet et à la crucifixion de Jésus A quoi aurait ressemblé"— Transcription de la présentation:

1 SFR744

2 SFR744 Alternatives adventistes singulières au rejet et à la crucifixion de Jésus A quoi aurait ressemblé la rédemption si les juifs ainsi que les païens (les régents de ce monde) avaient reconnu Jésus en tant que Messie et Sauveur ?

3 SFR744 « Si la nation (Israël) avait été fidèle au bien qui lui a été confié, et avait apprécié la haute estime que Dieu leur accorda, la terre entière aurait attendu avec ardeur la venue du Messie. Naturellement, il (Jésus) aurait malgré cela dû mourir pour nos péchés, et serait également ressuscité, comme cela s'est effectivement passé.» (introduction à Propheten de Heinz Schaidinger) Comment Jésus serait-il mort dans ce cas là ? L'alternative dans le commentaire biblique des adventistes du 7ème jour

4 SFR744 Extrait d'une lettre à un élève étudiant la Bible par correspondance « Je suis convaincu que Jésus n'aurait pas eu à passer par là si une autre possibilité avait existé. Il n'était peut être pas nécessaire que la mort se passe sur la croix (ce sont des hommes qui s'en sont rendus responsable). Dans toutes les images de l'ancien testament, le sacrifié de subtitution meurt en étant abattu et sera ensuite sacrifié (brûlé). Ce ne sont pas seulement les animaux sans nombre sacrifiés, une ombre sur Christ, qui devaient mourir de cette manière. Isaac également, en tant que type du Christ devait presque(!!!) subir ce type de mort. » (Manfred Cihak)

5 SFR744 « La Bible ne le précise pas davantage, mais je peux m'imaginer que cela aurait aussi pu se dérouler autrement : Au cas où le peuple d'Israël avait accepté et reconnu Jésus en tant que Messie, le fait qu'il doive mourir pour la purification de nos péchés,il aurait peut-être été amené à le sacrifier de la même manière. Ceci est néanmoins uniquement ma supposition personnelle. Comme déjà mentionné, la Bible ne se penche pas sur ce qui se serait passé si..... Ce qui est certain, c'est qu'une victime innocente devait se trouver pour nous.» (M. Cihak) Ainsi également partagé à BOGI Gem. Academie 2004, (H.Sch.) au forum adventiste et une grande partie des pasteurs !

6 SFR744 K.Rametsteiner réunion d'église à Linz = chez EGW ! ??? Commentaire biblique adventiste ! ??? « Quel plan merveilleux ! Si Dieu avait pu le mener à terme, l'espérance messianique ne se serait pas limitée à Israël. Oui, ce plan était si efficace que malgré l'échec d'Israël une connaissance limitée sur l'apparition d'un Sauveur était présente autour d'Israël parmi les païens (Mt 2,1). Mais qu'est- ce qui aurait pu être atteint si Israël s'en était tenu fidèlement à ce plan !? Le monde entier aurait attendu ce Messie avec la ferveur la plus grande. » (Traduction d' ABC 4; introduction à Propheten, H. Schaidinger) D'ou vient cette idée particulière ?

7 SFR744 « Naturellemnent, il (Jésus) aurait malgré cela dû mourir pour nos péchés, et serait également ressuscité, comme cela s'est alors effectivement réalisé.» (ABC 4 original; Vol. 4, p ) « Si la nation (Israël) avait été fidèle au bien qui lui a été confié, et avait apprécié la haute estime que Dieu leur accorda, la terre entière aurait attendu avec ardeur la venue du Messie. Il serait venu, serait mort et serait ressuscité...» (ABC 4 anglais; Vol. 4, p )

8 SFR744 Sigfried Wittwer, de la voix de l'espérance, (Darmstadt) le savait « La théorie selon laquelle Jésus aurait été sacrifié par le souverain sacrificateur a déjà été apportée des USA par Udo Worschech lorsqu'il devint notre professeur, alors qu'il n'était encore qu'un jeune excité. Mais elle ne se laisse pas non plus démontrer par la Bible, et me semble aussi un peu invraissemblable (Quel juif croyant l'aurait en fait osé : assassiner de sa propre main le Fils de Dieu ? Il est plus logique que les romains aient crucifié Jésus d'une façon ou d'une autre.» D'ou vient cette idée particulière ?

9 SFR744 L'explication plus précise à ce sujet : « Ils ont nommé Hérode en tant que roi, et n'auraient pas permis que le peuple élise un autre roi. Cela aurait été de la rébellion. Pour eux, il n'y avait qu'un Kyrios, l'Empereur, et ils n'auraient pas permis que les juifs nomment Jésus Kyrios. C'est pourquoi ils ont aussi plus tard exécuté les chrétiens. Il est donc pour moi plus vraissemblable que Jésus fut crucifié, ce qui fut effectivement aussi annoncé dans l'ancien testament («...celui qu'ils ont percé»). Parce qu'ici la Bible n'exprime néanmoins rien, tout cela sont des tentatives d'explications qui dans le fond ont aussi peu d'utilité pratique que de se demander dans un accident de voiture : Que se serait-il passé si aujourd'hui j'avais marché à pied ! »

10 SFR744 «Sur le plan théologique, je doute que Jésus aurait été crucifié par les romains dans ce cas là. De mon point de vue, le sacrifice du Christ aurait du avoir lieu par son peuple (éventuellement le grand-prêtre) conformément à tous les sacrifices de l'AT. Au cas ou ils auraient accepté Jésus, ils auraient également reconnu son rôle en tant que Messie – et qu'il est lui le véritable agneau de Dieu. Ils ne l'auraient alors certainement pas crucifié (d'après 1 Cor. 2,8) mais peut-être effectivement sacrifié (conformément à Isaac). En tous cas, cela correspondrait à l'ombre des choses à venir de l'AT. Mais peut-être as-tu en fait une citation d'Ellen White à ce sujet...? (M. Cihak) La réaction de M. Cihak

11 SFR744 « L'exactitude avec laquelle Dieu sait et dit d'habitude des choses d'avance, et le raffinement jusque dans les moindres détails du système sacrificiel et du sanctuaire établi, qui ne s'est effectivement pas accompli ainsi dans la mort de Jésus, montre donc qu'il devait en être ainsi, mais cela se passa précisément autrement parce que les juifs n'y étaient pas prêts. » (M. Cihak, IBS Ö.) Tout le service du sanctuaire devait-il vraiment s'accomplir ainsi ? Etait-ce là le sens caché de tous les services sacrificiels, de prêtrise, et du sanctuaire dans l'AT ?

12 SFR744 « Il (Jésus) les mit en garde de ne pas le rejeter Mais à quel endroit dans les Evangiles, les a-t- il mis en garde de ne pas le tuer, comme l'a annoncé le système sacrificiel de l'AT ? Dans un deuxième du 16 Août 2005 Fr. Cihak continue encore à commenter entre autres : «Je pourrais me représenter que de nombreuses prédictions d'Esaïe et d'Ezéchiel auraient pu commencer à s'accomplir, si les juifs avaient accepté Jésus, et l'avaient sacrifié d'après l'image corredspondante....»

13 SFR744 Ce sacrifice n'aurait eu de sens que si un souverain sacrificateur et le peuple avaient compris sa raison d'être et s'ils avaient été prêt à faire cela avec humilité. Malgré que Jésus a travaillé et agi pour la conversion, cela ne pouvait être atteint. Pourquoi devait-il alors leur apprendre le plan du sacrifice ? Cela aurait été contre-productif. Il aurait incité des gens de peu de discernement à le tuer, ce qui n'aurait pas été un sacrifice pur et parfait du fait de leur manque de discernement ! Il indiqua néanmoins ce sacrifice aux disciples (Sainte Cène) (M. Cihak) Quel rôle avait Jean le Baptiste d'après cela ?

14 SFR744 Dans l'étude de l'école du Sabbat du 1/05 à la page 47 nous lisons sur la mission de Jean « Sa mission consista à ouvrir l'esprit des gens pour le rôle central du sacrifice de Jésus dans le plan de la rédemption. » Ou trouve-t-on cela dans les écrits des prophètes concernant celui qui prépara le chemin ? (Es. 40 ainsi que Mal. 3) Dans la leçon, nous lisons plus loin : Tout le reste pour quoi Jésus vint, la guérison, l'enseignement ou la résurrection des morts, servait uniquement à indiquer aux hommes qui il était et ce qu'il ferait à travers sa mort pour eux. Car sans cette mort et ce qu'elle aurait comme conséquences pour le monde, tout ce qu'il faisait d'autre, aurait finalement été inutile. ?????? (p. 47)

15 SFR744 Dans la leçon du 2/05 p 56, une pensée similaire: « La croix était nécessaire, et ne pouvait être remplacée par quoi que ce soit. Jésus naquit pour mourir. Aussi impressionnant qu'ait pu être son témoignage et le caractère exemplaire de sa vie, sa mort seule est ce qui éliminera définitivement le problème du péché et du mal pour toujours et éternellement. » Par contre, dans la leçon 2/05 à la page 10 « Jean le Baptiste avait rempli son mandat de trois façons. Premièrement, il annonça que le Messie était sur le point de paraître. Deuxièmement il appella les hommes à délaisser le péché et d'être prêt. et troisièmement, il les baptisa, ce par quoi ils confirmèrent ouvertement leur acceptation du message.» Leçon 2/05 p. 10

16 SFR744 Dr. R. Davidson sur Zach. 13,6-7 et Zach.12,10 Un assassinat de soi-disants amis du Messie aurait accompli cette prophetie ! Ceci aurait alors été l'accomplissement selon le Plan A ! Pour moi personnellement une histoire d'horreur que je ne pourrais pas croire ainsi !!! Que dit E.G.White sur Zach ? La version des professeurs d'Andrews

17 SFR744 « Les prêtres et les chefs furent surpris en voyant que le Christ avait expiré. La mort des crucifiés était generalemnet très lente et il était difficile de déterminer le moment du décès. C'était une chose inouïe, une mort si prompte, seulement six heures après la crucifixion. Les prêtres voulurent s'assurer de la réalité de cette mort : à leur instigation un soldat perça de sa lance le côté du Sauveur. Deux flots abondants distincts, l'un de sang, l'autre d'eau, coulèrent de sa blessure. Ce phénomène fut remarqué par tous les assistants, et Jean l'a noté d'une manière précise. Il dit : « Un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt, il sortit de l'eau et du sang. Celui qui l'a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai ; et lui, il sait qu'il dit vrai, afin que vous croyiez, vous aussi. Cela est arrivé, pour que l'Ecriture soit accomplie : Aucun de ses os ne sera brisé. Et ailleurs, l'Ecriture dit encore : Ils regarderont à celui qu'ils ont percé. » (Jésus-Christ p. 774)

18 SFR744 « Et si on lui demande : d'où viennent ces blessures que tu as aux mains ? Il répondra : C'est dans la maison de ceux qui m'aimaient que je les ai reçues » (Zach. 13,6) «On a mis son sépulcre parmi les méchants, son tombeau avec le riche, quoiqu'il n'eût point commis de violence et qu'il n'y eût point eu de fraude dans sa bouche. Il a plu à l'Eternel de le briser par la souffrance.» (Es 53,9,10) Mais celui qui dut subir la mort de la main des méchants allait ressusciter en vainqueur et triompher du péché.» (Ps 16,9.10) (Conq. pacif. p. 201) Il n'est pas question d'un prêtre croyant dans ce text!

19 SFR744


Télécharger ppt "SFR744 www.hopeandmore.at. SFR744 www.hopeandmore.at Alternatives adventistes singulières au rejet et à la crucifixion de Jésus A quoi aurait ressemblé"

Présentations similaires


Annonces Google