La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vies en migration (avant 1914) 1.Voyage, installation 2. « Cest le travail qui fait naître limmigré, qui le fait être » (Abdemalek Sayad) 3. Létranger.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vies en migration (avant 1914) 1.Voyage, installation 2. « Cest le travail qui fait naître limmigré, qui le fait être » (Abdemalek Sayad) 3. Létranger."— Transcription de la présentation:

1 Vies en migration (avant 1914) 1.Voyage, installation 2. « Cest le travail qui fait naître limmigré, qui le fait être » (Abdemalek Sayad) 3. Létranger dans la ville 3. Être étranger : déracinement, xénophobie 4. Entre soi : communautés étrangères 5. Du consentement à lintégration 6. Diversité des expériences

2 Condition du migrant

3 Ellis Island remplace Castle Garden en 1892

4 Ellis Island Hall denregistrement (environ 5000/jour) Traitement industriel des populations

5 1.« Cest le travail qui fait naître limmigré, qui le fait être » (Abdemalek Sayad) Etats-Unis : « les trois D » : dirty, difficult and dangerous) France : 3 types demplois a)force physique : -ouvriers agricoles -industries dangereuses : 1901 un peu plus de la moitié des ouvriers appartiennent à classe ouvrière (plus des 2/3 en 1931) 12% des ouvriers de lindustrie chimique, 23% dans huiles végétales -marché du travail « secondaire » (confection urbaine, artisanat en déclin) b) Branches nouvelles de lindustrie (filatures de Roubaix, fonderies lorraines) c) Domesticité

6 France 1931 plus de actifs é trangers sont regroup é s dans les industries de transformation (soit 11,4% de la population active dans cette branche), dans l agriculture (3,3% des effectifs du secteur) ; travaillent dans les mines (37,8%). Dans tous les autres secteurs, la part des actifs é trangers dans la population active totale est inf é rieure à la moyenne (7,4%). » [Guichard et alii, 1997, 22]

7 Dangerosité « Le 14 mars 1894 ( … ) un petit cadavre é tait ramass é dans le peignage d Alfred Motte et Cie à Roubaix. Le proc è s verbal de ce meurtre ( … - le cinquante-troisi è me depuis le 29 juillet 1893 portait : « Alphonse Lieneson, quatorze ans et demi » ( … ) La municipalit é de Roubaix eut l id é e d aller aux sources. Elle envoya prendre ( … ), en Belgique, un extrait de l acte de naissance de l enfant et qu apprit-elle ? Que n é le 6 juillet 1881, Alphonse Lieneson n avait, le jour o ù il fut tu é que 12 ans 8 mois et 8 jours. Or il travaillait au peignage depuis une ann é e. Il n avait donc pas douze ans lors de son entr é e dans l usine – qui devait être son tombeau ».

8 Ouvriers verriers

9 Bûcherons italiens Dauphiné 1910

10 Banlieue parisienne 1912 Enfants ouvriers espagnols à Saint-Denis

11 Italiens de New York avant 1914 Travail à domicile : cigares

12 Descriptions de taudis « Qu on s imagine un chemin d é fonc é, boueux, bord é de masures, de constructions en bois, en papier goudronn é, en tôle … Par endroits, les pieds enfoncent jusqu aux chevilles dans le tapis des tas d ordures … Nombre d habitant font leur cuisine en plein air. Autour de la fontaine, unique point d eau du quartier, qui compte 300 à 350 individus, les comm è res s interpellent dans des idiomes vari é s » [Mauco, 1932/ ].

13 Exiguité East side O% familles juives 3/4 chambres 25% plus de 4

14 Jacob RIIS, How the Other Half Lives, New York, 1890

15 « Petite Sicile » Tenements, New York vers 1900

16 3. Être étranger : déracinement, xénophobie Rejet de lautre Xénophobie, une construction sociale et politique -forme du conflit social à la fin du XIXe siècle -médiatisation et politisation : « létranger, envers du national » -« Discours publics, humiliations privées »

17 Violences anti-italiennes (Jœuf, Lorraine, 1893)

18 Violences anti- italiennes Lyon, 24 juin 1894 après lassassinat du Président Sadi Carnot par lanarchiste Sante Caserio Source : LIllustration, juin-juillet 1894

19 4. « Entre soi », communautés étrangères Eglise baptiste suédoise (Minnesota,1895)

20 Missionnaires Opera Bonomelli et ouvriers italiens de Moselle, 1912

21 Soutien et encadrement des migrants Opera Bonomelli Scalabriniens 31 janvier 1901 loi italienne étend la protection de lEtat accordée aux migrants (C.Douki) Juifs en France : Comité de bienfaisance du Consistoire (1801)

22

23 Italiens du département de la Seine en 1896

24 Petites Italies New York Italiens (8,2% des habitants) dont à Manhattan Marseille Italiens (18%) Seine (1,2%) Buenos-Aires Italiens (32%)

25 La rue, lieu de vie et de sociabilité Manhattan (avant 1914) Mulberry street Hester Street Italiens Juifs

26 Ouvriers en Lorraine du fer

27 Café italien en Lorraine

28 Boutique Produits dItalie Nogent-sur-Marne (avant 1914)

29 Commerces communautaires En haut : Epicerie italienne (New York) En bas : Confiserie scandinave (Minnesota)

30 5. Du consentement à lintégration « consentement » (Audouin-Rouzeau) Enracinements « Métissages » culturels Engagements 1899 Luigi Campolonghi « union socialiste italienne » (Marseille) Briey (Lorraine) Grèves de 1903 Fédération des métallurgistes 1886 American Federation of labour (AFL) 1905 Industrial Workers of the World (IWW) ILGWU (International LadiesGarment WorkersUnion) grèves

31 Grève de lILGWU, 1913 Fabrique de cigares à domicile (s.d.) Manifestation à NewYork des syndicats du vêtement en 1913 (Juifs et Italiens)

32 Diversité des expériences AgeLe genre Nationalité et le métier


Télécharger ppt "Vies en migration (avant 1914) 1.Voyage, installation 2. « Cest le travail qui fait naître limmigré, qui le fait être » (Abdemalek Sayad) 3. Létranger."

Présentations similaires


Annonces Google