La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA TRANSFORMATION DU BOIS Notre fierté, notre avenir! Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA TRANSFORMATION DU BOIS Notre fierté, notre avenir! Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches."— Transcription de la présentation:

1 LA TRANSFORMATION DU BOIS Notre fierté, notre avenir! Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches

2 Plan de la présentation 1.FORMABOIS ??? 2.Diagnostic: Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches 3.Quelques métiers: 1.Affûteur 2.Opérateurs déquipements de scierie et scieur 3.Classificateur de bois 4.Conclusion

3 FORMABOIS ??

4 OSBL incorporé en vertu de la partie III de la Loi sur les Compagnies (1998) Conseil dadministration 6 représentants demployeurs 6 représentants de travailleurs 1 représentant de la CPMT 1 représentant du MRN Pour lexécution de ses mandats, FORMABOIS compte sur une équipe de trois permanents et dun coordonnateur à la formation. 4

5 LES SOUS-SECTEURS Sciage Rabotage Panneaux Boîtes et palettes de bois Bardeaux Préservation du bois Déroulage Placages et contreplacages Autres industries des produits du bois 5

6 LES MANDATS Améliorer la qualification de la main-dœuvre en emploi Améliorer la gestion des ressources humaines Développer le partenariat et la concertation Contribuer à la connaissance du marché du travail 6

7 Diagnostic sectoriel: Capitale Nationale (2011) et Chaudière-Appalaches (2009)

8 Capitale-Nationale

9 Chaudière-Appalaches

10 Origine du diagnostic sectoriel Crise forestière, conjoncturelle et structurelle, etc. Préoccupation pour lavenir de la main-dœuvre Besoin de mise à jour des informations sectorielles Collaboration FORMABOIS, Emploi-Québec, MRN Participation des entreprises, des travailleurs et des intervenants du secteur 10

11 Mandat : Élaborer un diagnostic et un plan daction régional Objectifs : Contribuer au développement et au renouvellement de la main-d'œuvre; Valoriser les métiers associés au secteur; Améliorer les compétences et la qualification des travailleurs; Soutenir lactivité économique par la création et le maintien des emplois; Favoriser le réseautage des partenaires. 11

12 Sous-secteurs Fabrication de produits en bois (Codes SCIAN 321) : Scieries, sauf les usines de bardeaux et de bardeaux de fente : Usines de bardeaux et de bardeaux de fente : Préservation du bois : Usines de placages et de contreplaqués de feuillus : Usines de placages et de contreplaqués de résineux : Fabrication de produits de charpente en bois : Usines de panneaux de particules et de fibres : Usines de panneaux de copeaux : Fabrication d'autres menuiseries préfabriquées : Fabrication de contenants et de palettes en bois : Préfabrication de maisons mobiles : Préfabrication de bâtiments en bois : Fabrication de tous les autres produits en bois (sauf les établissements dont lactivité principale est lébénisterie ou lartisanat). 12

13 Comité directeur formé dintervenants régionaux (travailleurs, employeurs, organismes, etc.) Enquêtes auprès des employeurs (66/119, 25/39) et travailleurs (250/7026, 177/1297) Atelier régionalPriorisation des actionsOrganisme de suiviRapport final 13

14 Thématiques développées Comité «industrie du bois» Recrutement et rétention de la main-dœuvre Compétence et formation Productivité et rentabilité Diversification des activités Commercialisation et mise en marché 14

15 CARACTÉRISTIQUES TOTAL NIVEAU DE SCOLARITÉ – PLUS HAUT DIPLÔME OBTENU Secondaire 5 ou DEP50 %51 % Collégial14 %11 %12 % Universitaire7 %3 %5 % Aucun31 %36 %34 % ÂGE (MOYENNE) Travailleurs42 ans40 ans41 ans Travailleurs de production44 ans39 ans41 ans SEXE Hommes92 %80 %86 % Femmes9 %21 %15 % EXPÉRIENCE DE TRAVAIL ET FIDÉLITÉ (MOYENNE) Dans la transformation du bois17 ans11 ans14 ans Chez lemployeur14 ans13 ans 3211 : Scieries et préservation du bois 3212 : Fabrication de placage, de contreplaqués et de produits en bois reconstitué 3219 : Fabrication dautres produits en bois Profil du travailleur: transformation du bois 15

16 Problématiques reliées à la main-dœuvre Recrutement difficile, hors région et en région Roulement de personnel Motivation et intérêt du personnel Disponibilité et qualité de la relève 16

17 Les postes les plus difficiles à combler sont: Affûteurs Journaliers/manutentionnaires Opérateurs déquipement de scierie Opérateurs de machines (2 e et 3 e transformation) Électriciens, électromécaniciens Classeur de bois doeuvre 17

18 Affûteur Opérateur déquipements de scierie/scieur Classificateur de bois

19 Laffûteur Répare et affute les scies, les couteaux et les outils tranchants Aligne et règle la machinerie de coupe Cherche les défauts puis les corrigent sur des machines spécialisées travail essentiellement avec des scies à ruban et scies circulaires Interagit avec les employés de lusine pour optimiser la production Gère latelier daffûtage Qualités requises: Habileté pour les travaux manuels Capacité dêtre attentif et minutieux Autonomie Soucis pour la sécurité 19

20 Où le retrouve-ton? Principalement au sein des usines – De sciage résineux – De sciage feuillus – De rabotage – De moulurage – De contenants et palettes – Etc. On dénombre environ 500 affûteurs au Québec Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale- Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve plus dune cinquantaine de travailleurs pour cette catégorie demploi. 20

21 Profil et conditions de travail Horaire: 40 heures/semaine Travail réalisé seul dans un atelier à lintérieur de lusine Comporte un minimum de supervision Salaire entre 16 et 18$/heure 21

22 La formation de base Le DEP en affûtage (900 heures/8 mois) – École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay – CFP de Mont-Laurier – CFP de Dolbeau-Mistassini – CFP en foresterie de lEst-du-Québec Préalables scolaires – Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou – Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou – Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou – Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS) 22

23 Perpectives davenir Le recrutement dun affûteur se fait autant à linterne quà lexterne au sein des entreprises Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de lordre dune centaine de nouveaux affûteurs par an dans le secteur au Québec Importance de valoriser le métier 23

24 Lopérateur déquipements de scierie et le scieur Fait fonctionner, surveille et contrôle différents équipements tels que les déligneuses, les raboteuses, les scies multiples, les ébouteuses, … Évalue rapidement et correctement les billes de bois afin den retirer la meilleure qualité Optimise le rendement du sciage Qualités requises: Habileté pour les travaux manuels Capacité dêtre attentif et minutieux Autonomie Facilité pour les calculs mentaux Rigueur et minutie 24

25 Où le retrouve-ton? Principalement au sein des usines – De sciage résineux – De sciage feuillus – De rabotage – De moulurage – De contenants et palettes – Etc. On dénombre environ opérateurs et scieurs au Québec Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale- Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve près de 400 travailleurs pour ces catégories demploi. 25

26 Profil et conditions de travail Horaire: 40 heures/semaine Travail réalisé en collaboration avec les autres travailleurs de la production, à lintérieur de lusine Salaire entre 18 et 20$/heure 26

27 La formation de base Le DEP en sciage (900 heures/8 mois) – École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay – CFP de Mont-Laurier – CFP de Dolbeau-Mistassini – CFP en foresterie de lEst-du-Québec Le DEP en opération déquipement de production (900 heures/8 mois) – 30 établissements au Québec dont 2 en Capitale-Nationale et 4 en Chaudière-Appalaches Préalables scolaires – Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou – Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou – Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou – Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS) 27

28 Perpectives davenir Le recrutement dun opérateur déquipement de scierie et dun scieur se fait autant à linterne quà lexterne au sein des entreprises Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de lordre dune centaine de nouveaux travailleurs par an dans le secteur au Québec Importance de valoriser le métier 28

29 Le Classificateur de bois Examine visuellement les pièces de bois débitées Sait reconnaître les différentes essences de bois Décèle les nœuds, les trous, les fissures et dautres défauts du bois Mesure à laide dinstruments différentes caractéristiques du bois scié Dans la cour, il dirige lempilage, classifie et trie le bois selon les normes de lindustrie et indique sa qualité, son essence sa teneur en humidité, etc… Qualités requises: Autonomie Bon jugement Minutie et bon sens de lobservation Bonne capacité de mémorisation Travail déquipe Sens de lorganisation 29

30 Où le retrouve-ton? Principalement au sein des usines – De sciage résineux – De sciage feuillus – De rabotage – De moulurage – De contenants et palettes – Etc. On dénombre environ 2000 classificateurs de bois au Québec Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale- Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve près de 200 travailleurs pour cette catégories demploi. 30

31 Profil et conditions de travail Horaire: 40 heures/semaine Travail en équipe réalisé sous supervision, à lintérieur et à lextérieur de lusine Salaire entre 16 et 18$/heure 31

32 La formation de base Le DEP en classification des bois débités (930 heures/7 mois) – École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay – CFP de Mont-Laurier – CFP de Dolbeau-Mistassini – CFP de Forestville Préalables scolaires – Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou – Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou – Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou – Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS) 32

33 Perpectives davenir Le recrutement dun classificateur de bois se fait autant à linterne quà lexterne au sein des entreprises Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de lordre dune centaine de travailleurs par an dans le secteur au Québec Importance de valoriser le métier 33

34 Conclusion

35 On parle de plus en plus de produits à valeur ajoutée Ce type de production nécessite une main-dœuvre qualifiée à chacune des étape de la production Importance dadapter les formations aux réalités économiques et technologiques Importance de promouvoir la formation continue pour maintenir la qualification des travailleurs 35

36 Conclusion Le secteur forestier occupe une place importante dans léconomie des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches (retombées > 1MM$, près de 10K emplois) Importance de la mobilisation de tous les intervenants Mise en place de mesures efficaces et coordonnées Contribution au développement économique régional Nécessité dagir 36

37 Conclusion 37 Le développement du secteur Mobilisation et concertation des partenaires du secteur Valorisation du secteur, des métiers, des formations Qualification des travailleurs Innovation

38


Télécharger ppt "LA TRANSFORMATION DU BOIS Notre fierté, notre avenir! Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches."

Présentations similaires


Annonces Google