La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

POUR COMMENCER: UN MOMENT DE PRIÈRE JEAN 1, 35-39 Le jour suivant, Jean était avec deux de ses disciples. Voyant Jésus passer, il leur dit: Voici l'Agneau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "POUR COMMENCER: UN MOMENT DE PRIÈRE JEAN 1, 35-39 Le jour suivant, Jean était avec deux de ses disciples. Voyant Jésus passer, il leur dit: Voici l'Agneau."— Transcription de la présentation:

1

2 POUR COMMENCER: UN MOMENT DE PRIÈRE JEAN 1, Le jour suivant, Jean était avec deux de ses disciples. Voyant Jésus passer, il leur dit: Voici l'Agneau de Dieu. En entendant ces mots, les deux disciples suivirent Jésus. En les voyant, ce dernier leur demanda: Que cherchez vous? Ils lui répondirent: Maître, où habites- tu? Jésus leur répondit: venez et voyez. Ils le suivirent donc, virent où il vivait et demeurèrent avec lui ce jour-là. Il était environ quatre heures de l'après-midi.

3 Et nous, éducateurs SC, que cherchons-nous? Les deux premiers disciples cherchaient,cest pourquoi ils trouvèrent. Ils trouvèrent le messie. Ils ne savaient probablement pas les conséquences de leur question, mais ils étaient sur le bon chemin. Ils cherchaient quelque chose d'innovateur. La recherche naît d'un désir; le désir, d'un besoin ou d'une nécessité. Vous vous demandez peut-être qui est ce Père Coindre et quelle relation a-t-il avec les Frères du Sacré-Cœur et les éducateurs des collèges SC et pourquoi parle-t-on souvent de lui dernièrement? Ma réponse est toute simple; si vous voulez bien me connaître, vous devez savoir ce qui était au centre de mon cœur: c'était Jésus de Nazareth, homme de Dieu et homme parmi les hommes. Aujourd'hui, je vous dis: «VENEZ ET VOYEZ» et vous invite à parcourir, comme moi, les chemins que Jésus a parcourus et à vous poser les questions pertinentes au sujet de votre travail humain et éducatif. À la fin de votre pèlerinage, vous pourrez dire: «Nous lavons connu, nous l'avons rencontré».

4 À LÉCOLE DU PÈRE ANDRÉ COINDRE COURS «DE BASE» DE FORMATION DANS LE CHARISME PRÉSENTATION DU COURS

5 Avril – mai 2012 Célébration du chapitre général des Frères du Sacré-Coeur Supérieur général : Frère José Ignacio Carmona (Espagne-Colombie) Conseillers généraux: Frères Denis Plourde (Canada, Chili); Raymond Hetu (États-Unis); Serge Toupin (Canada); Charles Biagui (Sénégal).

6 Que tout linstitut – frères, partenaires dans la mission, communautés locales et éducatives – s'engage, avec une détermination renouvelée et dans un esprit de conversion continue, à mettre en valeur la dimension prophétique de sa mission. Que, en vue de développer cette dimension prophétique, dans un discernement soutenu par la prière, l'institut, inspiré par le charisme du père André Coindre, renouvelle l'expression de sa mission à la lumière des besoins urgents des enfants et des jeunes dont personne ne soccupe.

7 Un conte… qui est devenu une réalité

8 UN CONTE… QUI N'EN EST PAS UN. (Histoire dAndré Coindre) DESSINS: Juan Miguel Á lvarez Ballesteros TEXTE: Frère Ram ó n Luis Garc í a

9 Il était une fois un pays qui avait fait une révolution et qui finit par être victime des excès de tout genre.

10 À Lyon, la ville de la soie, il y avait un jeune appelé André. Enfant, il avait connu la destruction presque totale de sa ville et aussi la persécution religieuse.

11 Cest peut-être pour ça quil se sentit un jour attiré par le sacerdoce. Il avait connu et expérimenté l'amour de Dieu dans une société qui voulait l'ignorer.

12 Se promenant dans la ville, André avait un cœur rempli d'amour de Dieu et son regard se posait attentivement sur tout ce qu'il voyait. Ce qui explique ce qui arriva bientôt. La « voix de Dieu » se transforma en voix des enfants et des jeunes démunis qui traînaient dans les rues et qui remplissaient les hôpitaux et les prisons de Lyon.

13 Et en même temps quil entendait ces voix, il sentait le besoin de faire quelque chose pour trouver une solution. Pourtant, cest vrai aussi, quil pensait un peu que ce nétait pas à lui de le faire puisquil était fondamentalement un prédicateur. Mais son cœur était déchiré par les cris de tous ces jeunes-là.

14 Un jour, il vit deux fillettes blotties dans le parvis dune église qui lui disaient: Nous navons personne au monde et nous avons faim et froid. Il prit la plus grande de la main et la plus petite dans ses bras et chercha une personne pour en prendre soin et les accueillir dans sa maison. Cest alors que se produisit la rencontre providentielle avec Claudine Thévenet, Glady pour les amis.

15 Un autre jour, ce furent les voix de jeunes garçons qui passaient leur temps à vagabonder par les rues: « Nous navons pas de maison ni décole pour nous éduquer. » Il leur dit: «Venez avec moi et je vous trouverai une maison et des personnes qui s'occuperont de vous.»

16 En parcourant la ville, un jour, il arriva à la prison. Il y trouva des jeunes, presque des enfants, mêlés aux criminels. Il entendit encore leurs voix: Nous sommes des délinquants et nous le serons toute notre vie parce que personne ne soccupe de nous ni nous écoute.

17 Il entendit encore une voix intérieure qui lui disait: Dans tes prédications, ne parles-tu pas continuellement de lamour de Dieu? Et, en plus, cest ton thème préféré, nest-ce pas? Eh bien, lamour de Dieu consiste justement pour toi à donner une réponse à ces adolescents. Cherche et trouve-leur un foyer.

18 Et il leur trouva aussi un lieu et des personnes pour soccuper deux, pour leur éviter dêtre toute leur vie des délinquants malheureux.

19 En même temps, il se rendait compte quil ne pouvait pas soccuper, lui tout seul, de tous ces enfants et ces jeunes. Pour trouver une solution, il eut une idée formidable: il fonderait deux congrégations religieuses: une de sœurs et lautre de frères.

20 Un autre jour, il alla prêcher dans la campagne. Il rencontra des enfants sans école; d'autres en avaient mais c'était plutôt des prisons que des maisons d'éducation. Il promit aux gens de la place:

21 Je vais revenir avec de bons éducateurs qui seront pour vous comme des frères bien aimés.

22 Et les jours se répétèrent ainsi… Il écoutait les voix des personnes à qui aider… Et chaque fois, il trouvait la façon de les aider.

23 André, encore dans la force de l'âge, car il avait seulement 39 ans, tomba malade. Il devint confus tout en écoutant la voix des jeunes dans le besoin. Il pensait sortir de sa chambre pour aller les aider, mais il se trompa en sortant par une fenêtre et non par la porte. Il tomba et mourut.

24 C'est comme ça que finit sa vie. Plutôt, pourrions-nous dire: c'est ici que commença sa nouvelle vie. Quand il ouvrit les yeux, la confusion et lobscurité étaient disparues et tout était lumière. Tout à coup, il entendit une voix, - encore des voix! -, mais cette fois, il sagissait dune voix bien plus douce que toutes celles quil avait entendues auparavant.

25 «André, bienvenue à ma maison. Pendant ta vie, tu m'as accueilli. Chaque fois que tu trouvais une maison, une école pour un jeune, c'est pour moi que tu le faisais; c'est moi, le Seigneur, que tu accueillais. Désormais, tu vivras pour toujours dans ma maison.»

26 André répondit: « Et qui va s'occuper des jeunes, maintenant? Tu ne peux pas t'imaginer le travail qui reste à faire pour éduquer tout ce petit monde qui a tant besoin daide. »

27 Le Seigneur lui répondit: «Je sais bien quil reste beaucoup à faire. Cétait bien moi qui te faisais entendre leurs cris de détresse. Maintenant, ce sont tes frères qui vont poursuivre ton œuvre. Ils vont continuer à aider tous ces enfants et ces jeunes; et nous deux, de notre côté, nous allons prendre bon soin de lœuvre que tu as commencée sur la terre.»

28 Je vais leur donner le même esprit qui t'animait. Et mieux encore, toi, tu n'as pu travailler qu'en France mais eux vont aller sur les cinq continents. En plus, ils travailleront accompagnés de nombreux éducateurs pour poursuivre ton œuvre, notre œuvre. »

29 Et c'est ainsi que se termine ce conte… qui n'en est pas un...

30 Le Père André Coindre est né à Lyon (France) en 1787 et est mort à Blois (France) en Aujourdhui, plus de mille Frères du Sacré-Cœur, présents sur tous les continents, et une grande quantité déducateurs et de jeunes apôtres continuent son œuvre et sont imbus de son esprit et des rêves quil portait dans son cœur de jeune prêtre.

31 RÉPONDRE À UN DÉFI… SE FORMER POUR ÉDUQUER ENSEMBLE DANS UNE ÉCOLE SC

32 AUX TEMPS NOUVEAUX… NOUVEAUX DÉFIS Rapides changements structuraux, globalisation, nouvelles technologies

33 TOUT LE MONDE PARLE DE CRISE!!!!

34 Pourtant, il doit bien y avoir quelque chose de bon, malgré tout! Énormes progrès des sciences et des techniques, sentiments croissants d'une plus grande solidarité et d'une meilleure justice, gestes en faveur des enfants et des jeunes pauvres et sans espérance, partage des charismes et de la mission, programmes de formation conjointe… et encore bien dautres choses!

35 CRISE ? OU PLUTÔT CHANGEMENT DÉPOQUE ? Notre période historique est caractérisée par un changement continuel et accéléré qui nous oblige à de nouvelles attitudes et des méthodes renouvelées.

36 Il sagit dune tâche difficile, devant laquelle plusieurs nosent pas sy lancer. Mais cest aussi un défi quon ne peut pas refuser en restant dans nos vieilles habitudes.

37 LES APPELS

38 UN APPEL DE LÉGLISE Des documents importants: -Le laïc catholique témoin de la foi dans lécole. -Les personnes consacrées et leur mission dans lécole. -Éduquer ensemble dans lécole catholique: mission partagée.

39 Un appel pour tous les éducateurs SC Lacquisition de la compétence professionnelle est pour nous un devoir de justice. Cest même une exigence apostolique que de nous tenir informés des progrès des sciences de léducation et de la pensée de lÉglise sur les problèmes sociaux. (Rdv151)

40 Que chaque entité élabore, selon ses particularités, un plan de formation commune entre frères et partenaires, selon le charisme du père André Coindre et en vue d'une mission prophétique. (Chapitre général 2012) Renouvelé dans les chapitres généraux

41 LES RÉPONSES UN CHEMIN DE FORMATION POUR ÉDUQUER ENSEMBLE

42 LES UNITÉS DE FORMATION PERMANENTE Formation professionnelle pour la mission Formation spirituelle et théologique, et…

43 …Formation dans le charisme Frères et laïcs, nous sommes appelés à vivre plus intensément la communion dans le charisme dAndré Coindre, pour éduquer le cœur à partir du Cœur. Arrivés à ce point, voyons ce quest le charisme. Tout le monde en parle mais presque personne ne sait en quoi cela consiste exactement!

44 Découvrir le charisme des origines pour nous aider à redécouvrir notre mission éducative aujourdhui. Connaître notre famille éducative, nos ancêtres!

45 Nous revenons en trente secondes…

46 Partout il y a beaucoup de bonnes écoles…, mais écoles SC, il ny a que les écoles SC! ÉDUQUER À PARTIR DU CŒUR...

47 Cest pour cela que nous sommes ce que nous sommes! Je ne sais pas si nous sommes les meilleurs, mais ce qui est vrai, cest que nous sommes bien dévoués, bien formés et que nous travaillons avec beaucoup damour! NOUS ÉDUQUONS À PARTIR DU CŒUR!

48 LENTREVUE AVEC LE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION POUR LA PROMOTION DU CHARISME DE FONDATION

49 QUELS SONT LES OBJECTIFS DE CE COURS ? Chers amis: Se former dans le charisme, cest bien plus quacquérir certaines connaissances sur le Fondateur et sur les origines et lhistoire de lInstitut. Se former dans le charisme cest: Sengager à vivre une expérience humaine et chrétienne; croire à lamour de Dieu, en vivre et le répandre. Sengager à vivre une dimension communautaire, car cest bien la communauté élargie des Frères du Sacré-Cœur qui est lhéritière du charisme et cest aussi la communauté qui est responsable de lactualisation du charisme de fondation. Sengager à vivre léducation chrétienne des enfants et des jeunes comme une mission: le charisme SC est né comme réponse aux besoins des enfants et des jeunes démunis; le charisme doit être actualisé et incarné aujourdhui dans la mission. Se former dans le charisme, cest un processus qui part des origines et arrive jusquà nos jours; cela demande une attitude de fidélité et de créativité.

50 OÙ EST NÉE LIDÉE DE CE COURS DE FORMATION? On veut répondre à la décision du chapitre général de 2012 qui demande à toutes les œuvres éducatives de mettre sur pied un plan de formation sur le charisme des fondateurs en suivant une ligne détude: les origines, le développement historique et le temps présent. Que chaque entité élabore, selon ses particularités, un plan de formation commune entre frères et partenaires, selon le charisme du père André Coindre et en vue d'une mission prophétique.

51 QUELLES SONT LES ÉTAPES DE CE PLAN DE FORMATION? DE CE PLAN DE FORMATION? Ce plan comporte deux étapes: a)Cours de base 2013 – 2016, pour tous les membres des communautés éducatives. b)Cours dapprofondissement, , volontaire et en groupes réduits. c)On prévoit aussi organiser une session à Lyon de deux semaines pour les animateurs de ces cours de formation.

52 La session de Lyon: Lieu: Lyon (France) Destinataires: les frères et les enseignants ayant déjà une certaine expérience éducative dans les écoles SC. Le but est dunir la formation et le vécu afin quon puisse faire sur place une expérience personnelle de ce que notre fondateur a vécu lui-même et de cette façon pouvoir ensuite communiquer une identité à travers léducation.

53 QUEL EST LE PROGRAMME DE LA 1ère ANNÉE? LE THÈME CENTRAL DE CETTE PREMIÈRE ANNÉE EST LE CHARISME DE FONDATION CHEZ LE P. COINDRE. Voici le parcours: Premier trimestre: Présentation. Se former dans le charisme. Deuxième trimestre: Le contexte historique et social de lépoque du P. André Coindre. La vocation du P. André Coindre: missionnaire et prédicateur de la Parole. Troisième trimestre: La rencontre du P. André Coindre avec les enfants et les jeunes délaissés: Le P. André Coindre fondateur. La mort du P. André Coindre.

54 LA DEUXIÈME ANNÉE THÈME: LE DÉVELOPPEMENT DU CHARISME DU P. ANDRÉ COINDRE À NOS JOURS Nous verrons comment le charisme de fondation a été vécu par les premiers frères -les frères Xavier et Polycarpe-, et de quelle manière, par la suite, il a été vécu et transmis jusquà nos jours.

55 LA TROISIÈME ANNÉE THÈME: VIVRE LE CHARISME DU P. ANDRÉ COINDRE AUJOURDHUI Le charisme SC ne peut pas oublier la spiritualité du Cœur qui entraîne à une option pour la compassion. Il sagit dune spiritualité qui se traduit en mission partagée basée sur la confiance, le respect et lamour.

56 Deux cahiers par trimestre pour la lecture et le travail personnel. Une mise en commun trimestrielle: Temps de prière. Présentation du thème rappelant le travail personnel préalable. Travail, dialogue, partage. QUELLE EST LA MÉTHODOLOGIE EMPLOYÉE?

57 CONTENU DES CAHIERS DE TRAVAIL 0. PRÉSENTATION DU THÈME PAR LE P. ANDRÉ COINDRE. 1. MÉDITATION DE LA PAROLE DE DIEU DE LA MAIN DU P. ANDRÉ COINDRE. 2. DOCUMENT DE TRAVAIL. 3. ACTIVITÉS POUR LE TRAVAIL PERSONNEL. 4. POUR EN SAVOIR PLUS…

58 Y A-T-IL ENCORE DAUTRES INFORMATIONS ? Linternet est très important de nos jours. La Commission pour la Promotion du Charisme de Fondation (C.P.C.F.) a mis à notre disposition un site: le CIVAC:

59

60

61

62

63

64

65 CONCLUSION Nous avons fait un rêve: des formateurs qui se forment. Un rêve qui peut devenir réel avec la collaboration de tous.

66 VOUS ÊTES TOUS ET TOUTES INVITÉS ! En route, donc !

67


Télécharger ppt "POUR COMMENCER: UN MOMENT DE PRIÈRE JEAN 1, 35-39 Le jour suivant, Jean était avec deux de ses disciples. Voyant Jésus passer, il leur dit: Voici l'Agneau."

Présentations similaires


Annonces Google