La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 PRAMONT LE 21 SEPTEMBRE 2006 CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 PRAMONT LE 21 SEPTEMBRE 2006 CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP)"— Transcription de la présentation:

1 1 PRAMONT LE 21 SEPTEMBRE 2006 CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP)

2 2 M. le Conseiller d'Etat Jean-René FOURNIER Chef du Département des finances, des institutions et de la sécurité Directeur des EPV M. Christian VARONE Prisons préventives Sion - Brigue - Martigny Directeur adjoint M. Jean-Michel GILLIOZ Colonie pénitentiaire de Crêtelongue Directeur adjoint M. Jean-Louis PRAPLAN Centre éducatif de Pramont Responsable M. Patrice MABILLARD Etablissements pénitentiaires valaisans

3 3 Sion Brigue Crêtelongue Pramont Martigny - 5 établissements collaborateurs détenus

4 4 La nature de linstitution Maison déducation au travail pour jeunes adultes (18 à 25 ans) Centre éducatif pour adolescents (15 à 17 ans)

5 5 Effectif en personnelDirection 1 poste de responsable dinstitution Administration 1 poste de secrétaire-comptable Postes de travail 29 0,5 poste dadjoint 12,5 postes déducateurs 9 postes de maîtres socioprofessionnels 1 poste denseignant 0,5 poste dassistant social 0,5 poste de maître de sport et de créativité 3 postes de veilleurs Personnel éducatif et de formation

6 6 Le projet Pramont

7 7 Laggravation des cas de délinquance juvénile - Augmentation du nombre de dénonciations Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

8 8 Source: Tribunaux des mineurs de Suisse romande MINEURS DÉNONCÉS EN SUISSE ROMANDE

9 9 Laggravation des cas de délinquance juvénile -Augmentation du nombre de dénonciations -Augmentation du nombre de condamnations Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

10 10 Source: Office fédéral de la statistique MINEURS CONDAMNÉS EN SUISSE

11 11 Laggravation des cas de délinquance juvénile -Augmentation du nombre de dénonciations -Augmentation du nombre de condamnations Modification dans le genre dinfractions commises Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

12 12 Source: Office fédéral de la statistique TYPES DINFRACTIONS COMMISES

13 13 Laggravation des cas de délinquance juvénile Augmentation du nombre de dénonciations Augmentation du nombre de condamnations Modification dans le genre dinfractions commises Rajeunissement des auteurs dinfractions Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

14 14 Linexistence de structures appropriées Prise en charge rendue impossible dans les foyers traditionnels daccueil Augmentation des incarcérations dans des prisons pour adultes Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

15 15 La nouvelle législation Nouvelle loi fédérale régissant la condition pénale des mineurs Nouvelle loi fédérale sur la procédure pénale applicable aux mineurs Concordat sur lexécution de la détention pénale des mineurs Motifs ayant conduit à la réalisation du Projet

16 16 Concept éducatif permettant la prise en charge dadolescents (15 à 17 ans) au passé pénal particulièrement lourd Le Projet « Adolescents »

17 17 placement éducatif de longue durée pour les cas difficiles ayant besoin d'un cadre strict; placement éducatif à titre temporaire (1 à 3 mois) pour des cas difficiles déjà placés et ayant besoin d'un cadre strict limité dans le temps; placement en détention préventive. Types de placement

18 18 I.La plus individualisée possible II.Approche pluridisciplinaire oéducative oscolaire osocioprofessionnelle opédagogique et thérapeutique Politique générale de prise en charge

19 19 I.Apprentissage ou «réapprentissage» des normes sociales orespect de soi orespect dautrui otolérance dans la pluralité dopinions omaîtrise des pulsions violentes CONCEPT EDUCATIF Axes principaux

20 20 II.Rattrapage ou consolidation des acquis scolaires III.Acquisition de compétences professionnelles opréapprentissage oapprentissage CONCEPT EDUCATIF (suite) Axes principaux

21 21 I.Système progressif par phases oObjectifs mesurables oObjectifs atteignables II.Reconstruction des liens avec les proches III.Travail en réseau IV.Formation continue des collaboratrices et des collaborateurs Moyens devant permettre datteindre les objectifs fixés

22 22 Nombre de places « Mineurs » 3 modules de 6 places (placements de longue durée) 3 modules de 6 places (placements de longue durée) 1 module de 5 places (placements de courte durée) 1 module de 5 places (placements de courte durée) 1 module de 4 places (détention préventive) 1 module de 4 places (détention préventive) Nombre de places « Jeunes adultes » 1 module séparé de 7 places 1 module séparé de 7 places CONCEPT ARCHITECTURAL

23 23 Coûts dinvestissement Coût total : ,- Subventions fédérales : ,- Part cantonale : ,-

24 24 Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 PRAMONT LE 21 SEPTEMBRE 2006 CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP)"

Présentations similaires


Annonces Google