La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bilan - Conclusion Migrations dans le monde atlantique 1830-1939.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bilan - Conclusion Migrations dans le monde atlantique 1830-1939."— Transcription de la présentation:

1 Bilan - Conclusion Migrations dans le monde atlantique

2 1. à la fin des années trente Fin dune deuxième étape pour le nouvel âge des migrations commencé vers les années 1830 –Quantitativement inférieure à la première –Système de régulation en constant renforcement –Climat de crise : dune guerre à lautre, crise économique des années trente –Climat xénophobe et antisémite –Étape marquée par les mouvements de réfugiés –Grande époque de stabilisation : dès les années 1920 aux Etats-Unis, dans les années trente en France

3 2. Les migrations de masse = Nouvel âge des migrations qui accompagne les transformations de lEurope au XIXe siècle A. Industrialisation: -industrialisation qui suppose mobilité de la main- dœuvre : exode rural, transferts des périphéries vers centre (fasc. carte p.4) -transformation de la circulation et de linformation -mise en mouvement accompagne progrès économique : Roy-Uni, Europe N, Europe du Sud et de lEst -Mouvement de « migrations blanches » interne au monde atlantique sauf Asiatiques à lOuest des Etats- Unis + épisode de la 1e GM

4 Migrations de masse (suite) B. La construction des Etats-nations -libéralisme, fondement économique et politique de lEurope nouvelle =libération des individus, ouverture des frontières =extension du droit de vote et de la démocratie : rôle de lopinion publique -rôle moderne de lEtat : organiser sur la base de la cohésion nationale -dangers lié aux mutations en cours de la société (misère et protestation ouvrière) - -nationalisme, fondement de la cohésion : volonté de puissance à lextérieur (colonisation, conflits européens), à lintérieur, mise en cause des étrangers

5 C. Enjeux contradictoires autour des migrants Indispensables aux économies dynamiques : pays neufs, pays de lEurope industrielle Considérés comme une menace : pour la société (travail, santé), pour la nation (subversion politique, progrès démocratique), pour la race (Asiatiques, « métèques ») Régulation croissante visant surtout à limiter les entrées et à assurer la préférence nationale Elaboration dun cadre dintégration aux sociétés démocratiques : naturalisations, droit du sol, accords de main-dœuvre, mesures internationales après 1919

6 2. Contenus (rappel) A. Cadres de lhistoire Une géographie : flux, évolution, facteurs -Cartes à connaître et à savoir analyser -Systèmes et réseaux : les types majeurs de circulation collective (voyage transatlantique, recrutements, chaînes migratoires), la diversité des parcours -types de migrations : travailleurs et réfugiés, migrations durables et « golondrine » Une chronologie –Deux étapes XIXe siècle : 1e phase avant 1880, grand mouvement Entre-deux-guerres –La première guerre mondiale : moment charnière

7 B.Lé/immigrant, figure sociale de loccident industriel Mobile, circulant Figure du prolétariat : en majorité travailleur de lindustrie, le plus exploité, le plus misérable, –Types demploi (les 3 D, secteurs modernes, travail à domicile) –Position dominante dans plusieurs secteurs –surtout le plus précaire : hors du droit commun (non- national, législation spéciale) –Autres activités étranger = misérable, différent, déraciné. Mode de vie à part (quartiers, cités industrielles). Mode dappartenance qui dépasse les limites de la nation. Méfiance dune part, difficulté identitaire de lautre (époque du « tout assimilation »)

8 C. Des sociétés dimmigration = Sociétés qui ont accueilli de nombreux migrants. Deux exemples plus développés : Etats-Unis, France (GB) Se sont forgées avec les apports extérieurs : démographie avec assimilation juridique (rôle du droit du sol), transformations économiques (rôle des migrants dans le dynamisme, les infrastructures) et sociales (effets sur les salaires, sur la promotion des nationaux) Evolution politique et juridique : droit de nationalité, développement des contrôles, tensions nationalistes (effet migrants ou effet dépoque?) Transformations culturelles : échanges, influences (nouvelles religions, nouvelles pratiques), mais pas sociétés multiculturelles. Diversité du monde ouvrier, creuset du prolétariat (émergence conflictuelle à laquelle étrangers ont participé, mais aussi culturelle) Contraste entre intégration sociale et hostilité nationale

9 Taux détrangers en 1910 Etats-Unis10,8% (25% nés à létranger) Argentine37% Canada34% France3% Marseille 1 habitant sur 5 est italien New York37% détrangers Buenos Aires (1887) 53 % détrangers(32% dItaliens)

10 Les grandes migrations transatlantiques

11 Limmigration aux Etats-Unis


Télécharger ppt "Bilan - Conclusion Migrations dans le monde atlantique 1830-1939."

Présentations similaires


Annonces Google