La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PORTRAIT STATISTIQUE DE LAVORTEMENT AU QUÉBEC Édith Guilbert M.D., M.Sc. « Vingt ans après larrêt Morgentaler Où en sommes-nous? » 3 février 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PORTRAIT STATISTIQUE DE LAVORTEMENT AU QUÉBEC Édith Guilbert M.D., M.Sc. « Vingt ans après larrêt Morgentaler Où en sommes-nous? » 3 février 2010."— Transcription de la présentation:

1 PORTRAIT STATISTIQUE DE LAVORTEMENT AU QUÉBEC Édith Guilbert M.D., M.Sc. « Vingt ans après larrêt Morgentaler Où en sommes-nous? » 3 février 2010

2 2 Simone Veil a permis l'adoption par le Parlement français du projet de loi sur linterruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalisait lavortement, loi entrée en vigueur le 17 janvier 1975.

3 3 Objectifs Quelques généralités… Décriminalisation de lavortement et morbidité/mortalité maternelles Lavortement dans les provinces canadiennes Lavortement au Québec Les stratégies de santé publique et lavortement au Québec Laccès à la mifepristone

4 Quelques généralités… Le nombre et le taux davortement dans le monde ont décliné de 1995 à 2003 : 45,5 millions en 1995 à 41,6 millions en /1 000 en 1995 à 29/1 000 en 2003 (taux pour femmes de ans) Le nombre et le taux des avortements NON sécuritaires ne sest pas réduit : 19,9 millions en 1995 à 19,7 millions en /1 000 en 1995 à 14/1 000 en Source: Guttmacher Institute. Abortion Worldwide: A Decade of Uneven Progress, 2009.

5 5 Titre de la diapositive Diapositive vierge pour tableaux, figures, etc.

6 6 Quelques généralités… Les avortements NON sécuritaires sont principalement effectués dans les pays où les lois sur lavortement sont restrictives. Dans le monde, 40% des femmes de 15 à 44 ans vivent dans des pays où les lois sur lavortement sont restrictives. Les pays où les lois sur lavortement sont restrictives sont des pays en développement. 70,000 femmes décèdent chaque année des suites dun avortement NON sécuritaire et environ 8 millions présentent des complications; seulement 5 millions reçoivent des soins. Source: Guttmacher Institute. Abortion Worldwide: A Decade of Uneven Progress, 2009.

7 7 Pourcentages de femmes obtenant des avortements clandestins qui ont des complications Source: Guttmacher Institute. Abortion Worldwide: A Decade of Uneven Progress, 2009.

8 8 Pourcentages de femmes obtenant des avortements clandestins selon les personnes ou techniques impliquées Source: Guttmacher Institute. Abortion Worldwide: A Decade of Uneven Progress, 2009.

9 9 ROUMANIE When abortion was outlawed in Romania, abortion-related deaths soared, but they quickly dropped when abortion was made legal again. Source: World Health Organization. Mortalités liées à lavortement pour naissances

10 10 En1969, Henri Morgentaler abandonne la médecine familiale et commence ouvertement à pratiquer des avortements illégaux. Peu après 1970, il est arrêté à Québec après en avoir pratiqué un.

11 11 Avortement au Canada: Précaution 1. Depuis 2004, les IVG pratiquées sur des résidentes canadiennes dans les états américains ne sont plus comptabilisés. 2. En 2006, les données dIVG de lÎle-du-Prince-Edward, Nouveau-Brunswick, Manitoba et Columbie britannique sont considerées comme trop incomplètes pour être publiées. 3. Depuis 2004, le taux dIVG canadien doit être utilisé avec précaution. Santé Canada, 2007.

12 12 Taux davortements dans les provinces canadiennes (1 OOO FEMMES DE ANS) Statistiques Canada 1997 & 2009.

13 13 Cour suprême du Canada: Dr. Henry Morgentaler, Dr. Leslie Frank Smoling, Dr. Robert Scott contre Sa Majesté La Reine et le Procureur général du Canada. Présents: Le juge en chef Dickson et les juges Beetz, Estey, McIntyre, Lamer, Wilson et La Forest, en appel de la cour dappel de lOntario. La pratique des IVG sera désormais régie par la Loi sur les services de santé de chaque province. Larticle 251 porte atteinte aux droits et aux libertés des femmes et est donc incompatible avec la Loi constitutionnelle de janvier 1988

14 14 Avortement au Québec Source : Institut de la statistique du Québec ou Ministère de la Santé et des Services sociaux Régie de lassurance maladie du Québec : Code dacte pour les IVG chirurgicales du 1 er trimestre Code dacte pour les IVG chirurgicales du 2 er trimestre Enquête dans les cliniques de planification des naissances : Nombre dIVG médicales

15 15 Nombre davortements au Québec Source: Institut de la statistique du Québec, consulté en octobre 2009.

16 16 Taux davortements au Québec (pour femmes de ans) Source: Institut de la statistique du Québec, consulté en octobre 2009.

17 17 Taux davortements pour 100 naissances au Québec, Source: Institut de la statistique du Québec, consulté en octobre 2009.

18 18 Dr. George Richard Tiller, Médecin pratiquant des avortements du deuxième trimestre avancé est assassiné, au Kansas, le 31 mai 2009, par un activiste anti-avortement.

19 19 Description des femmes qui obtiennent un avortement 47% ont moins de 25 ans, 69% moins de 30 ans Les femmes de ans obtiennent 28% des IVG Les femmes célibataires obtiennent les 2/3 des IVG (US) Le taux dIVG est plus élevé chez les femmes de niveau socioéconomique faible (US) 47% des femmes obtenant une IVG en ont déjà eu une auparavant (US) Une québécoise sur 3 aura une IVG durant sa vie reproductive Facts on induced abortion in the United States. Alan Guttmacher Institute

20 20 ÉVOLUTION DES TAUX DIVG par tranches dâge de 5 ans, Québec, Source: Institut de la statistique du Québec

21 21 ÉVOLUTION DES TAUX DE FÉCONDITÉ par tranches dâge de 5 ans, Québec, Source: Institut de la statistique du Québec

22 22 TAUX DIVG AU QUÉBEC PAR GROUPE DÂGE Institut de la statistique du Québec Stérilet Mirena ACCESSIBILITÉ de la COU DIRECTEMENT EN PHARMACIE ORDONNANCE COLLECTIVE DE CONTRACEPTION HORMONALE Assurance médicament

23 23 Le planning familial Une stratégie de santé publique Approches innovatrices pour améliorer laccessibilité : Démédicalisation Réaffectation des tâches Méthodes de contraception réversibles moins contraignantes pour les utilisateurs et utilisatrices : Anneau, timbre, implant, stérilets Programmes plus dynamiques : Lignes directrices plus claires Marketing social Pro-activité

24 24

25 25 Accessibilité de la Mifepristone Sous revue Enregistré Non disponible United States Israel South Africa U.K. France Switzerland Spain Tunisia Ukraine Norway Sweden Finland Germany Austria Belgium Denmark Netherlands Luxembourg Russia China Taiwan Greece New Zealand

26 26

27 27 Conclusion La décriminalisation de lavortement réduit la mortalité et la morbidité liée à lavortement. Le taux dIVG au Québec est le 3 e plus élevé au Canada, selon Statistiques Canada. Le nombre dIVG, le taux dIVG pour femmes et le taux dIVG pour 100 naissances au Québec sont en diminution depuis près de 4 ans. Les stratégies de santé publique semblent contribuer à la réduction des IVG au Québec. La Mifepristone est approuvée dans 40 pays du monde mais pas au Canada.

28 28 Merci de votre attention


Télécharger ppt "PORTRAIT STATISTIQUE DE LAVORTEMENT AU QUÉBEC Édith Guilbert M.D., M.Sc. « Vingt ans après larrêt Morgentaler Où en sommes-nous? » 3 février 2010."

Présentations similaires


Annonces Google