La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO TOURNUS: LABBAYE Située en Saône-et-Loire, entre Mâcon et Châlon-sur-Saône, Tournus fut garnison romaine bâtie au bord de la Saône. Mais,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO TOURNUS: LABBAYE Située en Saône-et-Loire, entre Mâcon et Châlon-sur-Saône, Tournus fut garnison romaine bâtie au bord de la Saône. Mais,"— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 TOURNUS: LABBAYE

4 Située en Saône-et-Loire, entre Mâcon et Châlon-sur-Saône, Tournus fut garnison romaine bâtie au bord de la Saône. Mais, au Moyen Age, ce fut surtout un centre religieux important grâce à l'influence de son abbaye, labbaye Saint-Philibert. Les moines sinstallèrent en ce lieu dès le IXe siècle. De nos jours, Tournus peut encore senorgueillir du fait quelle a été décorée par Napoléon lui-même... Pendant la retraite qui a suivi la guerre de Russie, les troupes napoléoniennes furent battues par les Autrichiens à Mâcon, en 1814, malgré le soutien que leur ont apporté trois cents Tournusiens qui se battirent avec courage. Exilé à lîle dElbe, Napoléon noublia pas et, à son retour, il décernera la Légion d'Honneur à la ville de Tournus.

5 TOURNUS « De gueules à un château à trois tours d'argent soutenu d'une croix de légion d'honneur au naturel, au chef cousu d'azur à trois fleurs de lys d'or ».

6 Labbaye Saint-Philibert de Tournus est, pour moi, lun des plus purs joyaux de lart roman à ses débuts. Par sa beauté architecturale et lampleur harmonieuse de ses bâtiments abbatiaux qui remontent pour la plupart au XIIe siècle, elle est un important témoin de la vie monastique dalors. Vous noterez quayant disposé de peu de temps pour ma visite qui, de plus, sest déroulée un dimanche matin, jai dû encore avoir recours au site, très complet en photos, de Patrimoine- histoire.fr et à Wikipédia.

7 On y accède directement de la route nationale en passant par cette très courte rue qui se fraie un passage entre deux tours rondes, la porte des Champs. Cétait lentrée principale.

8 Dabord occupé par les moines de Saint-Valérien, le monastère prit une ampleur accrue lorsque lensemble des biens furent offerts par le roi Charles le Chauve aux moines philibertins de Noirmoutiers. Ceux-ci apportèrent avec eux les reliques de leur moine fondateur, Saint Philibert. Ces reliques sont toujours dans léglise Saint-Philibert qui se construisit à partir de la fin du XIe siècle. En 1006, le feu ravagea le monastère qui dut être reconstruit. Ce nest quen 1019 que le chœur de léglise fut consacré par les évêques de Mâcon et Châlon-sur-Saône mais cest au XIIe siècle que se termina lune de ses plus belles parties (transept et chœur). Elle fut plusieurs fois saccagée et endommagée puis fut mise à sac par les Huguenots en Transformée en collégiale en 1627, elle devint église paroissiale en 1790 et échappa aux destructions de la Révolution.

9

10 Cet édifice est construit en pierre rosée de Prety, localité voisine de Tournus. Ses murs, dotés de très peu douvertures, paraissent rudes et puissants. La tour de droite est ornée dun toit en bâtière

11 Le clocher fut ajouté au XIIe siècle au sommet dune petite tour de guet. Très orné de sculptures, même sur ses angles, ce que lon ne peut distinguer ici, avec statues et colonnettes fortement travaillées. Il tranche sur la sobriété de lensemble de lédifice.

12 La façade ressemble à une sorte de donjon au mur percé darchères qui ponctuent lensemble de taches sombres contrastant avec le rosé de la pierre

13 Le narthex est une sorte dantichambre pour léglise proprement dite. Certaines parties remontent à la fin du Xe siècle. Avec son aspect trapu, ses quatre énormes piliers dune teinte rose tirant sur locre, il constitue un ensemble qui mémeut. Peu éclairé, il incite à la réflexion, à imaginer les bâtisseurs dune foi débordante qui lont construit… Au-dessus du narthex, une chapelle désaffectée de nos jours, Saint-Michel, suit le même plan mais, beaucoup plus haute, elle donne limpression dune plus grande légèreté.

14 Quatre énormes piliers à tailloirs circulaires divisent le narthex en trois nefs. Une fresque du XIIe siècle et cette voûte du XIVe, ornée dun blason en damiers (emblème des Digoine) surmontant la scène du Calvaire, subsistent. Très sombre, ce lieu marque une sorte de transition, une invitation à se mettre en condition pour la prière…

15 Au-dessus de laccès à la nef centrale, un Christ en majesté date du XIVe siècle.

16 La partie centrale est voûtée en arêtes tandis que les collatéraux se terminent par une voûte en berceau.

17 Au-dessus du narthex, ce fut la chapelle Saint-Michel antérieure à la nef. Très haute, elle semble fort différente du narthex. Certaines décorations seraient une survivance de lépoque carolingienne.

18 Laccès au clocher apparaît ci-dessus. Une grande baie cintrée ouvre sur la tribune dorgues. Elle constituait lentrée dune abside construite en encorbellement à cette hauteur…

19 De la chapelle Saint-Michel, on découvre une vue magnifique sur les piliers de léglise et les voûtes.

20 Arcs en berceau des collatéraux

21 Lumineuse et rose, la nef datant du début du XIe siècle séduit par sa grande sobriété.

22 Vers le fond, lextrémité dun collatéral.

23

24 La chapelle de la Vierge, gothique, fut ajoutée lors des transformations au cours des siècles. A droite, une statue de Sainte Anne qui voisine avec cette chapelle.

25 Le chœur, réaménagé à loccasion de lan 2000, bien que meublé de façon moderne avec des éléments créés par Goudji, ne détruit pas lensemble grâce à lextrême pureté des lignes.

26 Lorgue baroque du XVIIe siècle est remarquable. « En juillet 1629: le sieur Dejoux, chantre, fait reconnaître lorgue, orgue que par un fait traité avec le Chapitre, il sétait engagé à faire faire.. » Le précédent avait été détruit par les Huguenots en Le facteur en fut Jehan dHerville, de Troyes, aidé de Gaspard Symon, de Tournus. Plusieurs fois restauré, il a retrouvé tout son éclat en 1990.

27 Les verrières de Saint-Philibert ont été détruites au XVIe siècle pendant les guerres de Religion. La verrière du XIXe siècle la, quand à elle, été en Les vitraux actuels dans les trois chapelles gothiques sont l'œuvre de MM Choutet et Méringot en 1956, dont la Crucifixion et la Sainte Famille, ci-dessus. Les vitraux et les grisailles de la nef, dont on peut voir lune delle à droite, sont dus à Brigitte Simon ( ).

28 Telle quelle est, récemment rénovée avec beaucoup de sensibilité à la réalité romane, cette église est très lumineuse. Les jolis vitraux modernes dans les tons de grisaille vert, rose et mauve concourent à lharmonie du lieu et à sa luminosité. Autour du chœur, un déambulatoire voûté en berceau, compte cinq chapelles dont celle du centre contient les restes de Saint Philibert. Il permettait la procession des reliques. Du transept nord, on accède à la crypte ce que je nai malheureusement pu faire.

29 Cette crypte nest que peu enterrée car le terrain est en pente, descendant vers la Saône. Elle est formée de plusieurs espaces contigus et, au centre, on trouve une salle à trois nefs portées par une série de piliers. Un déambulatoire donne accès à trois chapelles rayonnantes dont lune contiendrait le sarcophage de Valérien, martyr du IIe siècle. Ses reliques ont été détruites par les Protestants au XVIe siècle.

30 Le déambulatoire de léglise et une des chapelles construites en absidioles autour de labside.

31 Recouvertes dun dallage de pierre, ces mosaïques furent redécouvertes lors de travaux d électricité en lan On les admire en contrebas du déambulatoire de léglise grâce à une passerelle qui a été aménagée à cet effet. Un déambulatoire supérieur est superposé à celui de la crypte. Le sol était recouvert d'une splendide mosaïque (fin du XII e siècle) représentant les signes du zodiaque et les mois de l'année en alternance, symbolisés dans des médaillons circulaires.

32 Seule une petite partie des motifs est conservée : quatre médaillons sur les 24 qui devaient constituer l'ensemble complet.

33 Attenant à léglise, lieu de passage pour atteindre le cloître, le chauffoir des moines a été aménagé en musée lapidaire.

34 Dans le musée lapidaire, des chapiteaux dont certains représentent des têtes apparaissant démoniaques.

35 Des anciennes galeries du cloître, seule celle-ci qui jouxte léglise, subsiste. Elle date du XIe siècle Les autres ont été construites plus tardivement.

36 Le cloître Saint-Ardain tire son nom du 13ème abbé qui a dirigé labbaye de 1026 à 1056.

37 Donnant sur le cloître, très endommagée par un violent incendie en 1245, la salle capitulaire fut reconstruite au siècle suivant. Danciennes arcatures romanes obstruées subsistent encore.

38 La cour intérieure a été reconstituée il y a quelques années. Elle présente laspect quelle avait au Moyen-âge avec puits au centre, jardin, espace pavé.

39

40 Comme le cellier, le réfectoire, une salle de plus de 33 m, date du XIIe siècle. Après la sécularisation de labbaye, en 1627, il servit de Jeu de Paume. Cellier et réfectoire sont utilisés, de nos jours, pour des expositions et des concerts.

41 En terminant, cette carte postale scannée qui permet de se faire une bonne idée de laspect général de labbaye.

42 En conclusion, jai envie demprunter au petit guide que lon trouve à lintérieur de léglise et faire mien son objectif : « Faire mieux apprécier, à travers les « vieilles pierres », le vivant édifice que constitua pour cette région, durant plusieurs générations, cette communauté de prière. » Ce lieu invite parfaitement à suivre cette recommandation biblique : « Allez vers ses portiques en rendant grâce, entrez dans ses parvis avec des hymnes, rendez-lui grâce et bénissez son Nom. » (Psaume 99)

43 Musique : Expérience médiévale - Urbs Jerusalem, hymn in mode 4 Documentation : Guide vert Michelin et différents sites Internet. Photos, sauf indication contraire, conception et réalisation : Marie-Josèphe-Farizy-Chaussé Novembre 2011 Dautres diaporamas sur :

44 AU REVOIR

45


Télécharger ppt "AVEC MARIJO TOURNUS: LABBAYE Située en Saône-et-Loire, entre Mâcon et Châlon-sur-Saône, Tournus fut garnison romaine bâtie au bord de la Saône. Mais,"

Présentations similaires


Annonces Google