La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avis et recommandations du CINQ Sélection des solutions hydro-alcooliques en milieux de soins Dr Yves Longtin Mme Anne-Marie Lowe 10 février 2011, 13h30-14h.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avis et recommandations du CINQ Sélection des solutions hydro-alcooliques en milieux de soins Dr Yves Longtin Mme Anne-Marie Lowe 10 février 2011, 13h30-14h."— Transcription de la présentation:

1 Avis et recommandations du CINQ Sélection des solutions hydro-alcooliques en milieux de soins Dr Yves Longtin Mme Anne-Marie Lowe 10 février 2011, 13h30-14h

2 2 Plan de la présentation Présentation: 20 minutes Les solutions hydro-alcooliques (SHA) au Québec Efficacité des SHA Critères de sélections des SHA en milieux de soins Recommandations du CINQ Conversion de concentrations en alcool Exercice de sélection dune SHA Conclusions Questions: 10 minutes

3 3 Solutions hydro-alcooliques Pouvoir désinfectant de lalcool: Éthanol, isopropanol, n-propanol Capacité à dénaturer les protéines Activité antibactérienne (Gram+ et Gram-), antimycobactérienne (tuberculose) et antifongique Efficaces contre la plupart des virus enveloppés Activité variable contre certains virus non-enveloppés (et certains virus enveloppés Pas efficaces contre les spores bactériennes

4 4 Facteurs influençant le degré dactivité des SHA Efficacité in vitro des SHA influencée par: type dalcool concentration dalcool temps de contact charge microbienne forme de la SHA volume utilisé présence de débris organiques degré dhumidité des mains Facteurs associés à lutilisation de la SHA

5 5 Les SHA dans les milieux de soins du Québec Questions posées par le CINQ aux répondants PCI: 37 répondants sur les 90 abordés Concentration en alcool des SHA utilisées: pour tous les répondants, le spectre de concentration dalcool dans les SHA est de 61 à 80% (42/56 produits sont à 70% dalcool) Éthanol (47/51 produits, soit 92%) Utilisateurs préfèrent la mousse

6 6 Critères de sélection dune SHA en milieux de soins proposés par le CINQ Critères defficacité Efficacité relative des agents antiseptiques Temps de contact Critères de convivialité Accessibilité Distributeur Texture Odeur Tolérance de la peau

7 7 [1] [1] Traduction française de lexpression anglaise point of care proposée par le CINQ. CritèresDescriptionProposition EFFICACITÉ 1. Efficacité relative des agents antiseptiques Concentration en alcool Type dalcool¤ % § Éthanol, isopropanol, n propanol 2.Temps de contact Temps de contact suffisant pour assurer lefficacité des agents antiseptiques Volume de produit distribué suffisant pour couvrir la totalité de la surface des mains afin davoir un temps de contact de vingt secondes pour la friction hydro-alcoolique CONVIVIALITÉ 3.Accessibilité Accessible dans lenvironnement immédiat du patient (prioritaire) Accès facile et rapide dans les aires communes Formats des contenants adaptés selon lusage du personnel Distributeurs muraux et pompes facilement accessibles aux points de soins [1] Pompes sur les charriots dans les corridors, distributeurs muraux placés stratégiquement Format de poche pour le personnel en déplacements 4.DistributeurFonctionnement efficace Choisir un produit qui ne bouche pas les embouts Volume de produit distribué approprié 5.Texture Ne pas être collant Ne pas laisser de résidus incommodants sur les mains Gel préféré aux solutions liquides* et mousse préférée au gel* 6.Odeur Sans fragrance Ne pas sentir trop lalcool* Laisser odeur de propreté* Sans fragrance 7.Tolérance de la peau Ne pas assécher les mains Ne pas causer dirritation Présence démollients [1] [1] Traduction française de lexpression anglaise point of care proposée par le CINQ.

8 8 Le CINQ recommande: Que la concentration en alcool soit lun des facteurs à considérer dans la sélection dune solution hydro- alcoolique (SHA) et non lunique facteur (2 – recommandé); Que les milieux de soins sélectionnent des SHA contenant % déthanol ou disopropanol (1 – fortement recommandé); Que lunité de mesure de la concentration en alcool contenu dans une SHA soit p/p lorsque la concentration est denviron 60% et v/v lorsque la concentration est denviron 80 % afin déviter des concentrations sous- ou sub-optimales (3 – suggéré);

9 9 Le CINQ recommande (suite): Que le volume utilisé pour effectuer lhygiène des mains à laide dune SHA soit suffisant pour que la friction prenne plus de vingt secondes sur la totalité de la surface des mains (2 – recommandé); Que des facteurs de convivialité soient considérés en plus des critères defficacité dans la sélection dun produit (2 – recommandé); Que lhygiène des mains après un contact potentiel avec le Clostridium difficile soit effectuée à leau et au savon (1 – fortement recommandé).

10 10 Recommandations du CINQ: cotation de la force des recommandations 1.Fortement recommandé : Mesure basée sur des données probantes de haute qualité ET/OU sur des consensus dexperts basés sur des données scientifiques (ex. OMS, CDC); ET Lassociation entre lapplication de la mesure et les résultats positifs escomptés est connue et supportée par une justification théorique solide. 1.Recommandé : Mesure basée sur des données probantes de qualité modérée ET supportée par une justification théorique; ET/OU Pratique acceptée supportée par quelques données probantes. 1.Suggéré : Mesure basée sur des données probantes limitées; ET/OU Mesure basée sur des opinions dexperts; ET/OU Mesure supportée par une justification théorique. 1.Question non-résolue : Support scientifique insuffisant, aucun consensus obtenu.

11 11 Le CINQ recommande: Que la concentration en alcool soit lun des facteurs à considérer dans la sélection dune solution hydro-alcoolique (SHA) et non lunique facteur (2 – recommandé); Que les milieux de soins sélectionnent des SHA contenant % déthanol ou disopropanol (1 – fortement recommandé); Que lunité de mesure de la concentration en alcool contenu dans une SHA soit p/p lorsque la concentration est denviron 60% et v/v lorsque la concentration est denviron 80 % afin déviter des concentrations sous- ou sub-optimales (3 – suggéré); Que le volume utilisé pour effectuer lhygiène des mains à laide dune SHA soit suffisant pour que la friction prenne plus de vingt secondes sur la totalité de la surface des mains (2 – recommandé); Que des facteurs de convivialité soient considérés en plus des critères defficacité dans la sélection dun produit (2 – recommandé); Que lhygiène des mains après un contact potentiel avec le Clostridium difficile soit effectuée à leau et au savon (1 – fortement recommandé).

12 12 Conversion de concentrations en p/p et v/v pour différents types dalcool Concentrations selon vol. à 20°C % g/g% ml/ml AlcoolÉthanolIsopropanolN-propanol 4047,44746,5 5057,85756,5 6067,767,266,2 7076,976,576,1 8085,48584,5 9093,293,893,5 9596,797,597,2 100

13 13 (suite) Concentrations selon vol. à 20°C % ml/ml% g/g AlcoolÉthanolIsopropanolN-propanol 4033,433, ,64343,4 6052,153,753,9 7062,662,863,5 8073,473,574,5 9085, ,592,

14 14 Comparaison de la concentration en alcool de deux SHA Concentration en alcool des produits denviron 60%: 60 % v/v déthanol = 52,1 % p/p (< intervalle recommandé) choisir le produit dont la concentration en alcool est mesurée en p/p Éthanol Gel 60% p/p Éthanol Gel 60% v/v Exemple:

15 15 Comparaison de la concentration en alcool de deux SHA Concentration en alcool des produits denviron 80%: 80 % p/p déthanol = 85,4 % v/v (> intervalle recommandé) choisir le produit dont la concentration en alcool est mesurée en v/v Éthanol Gel 80% p/p Éthanol Gel 80% v/v Exemple:

16 16 (suite) Concentration en alcool des produits denviron 70 %: La mesure de la concentration en alcool ne représente pas un aspect à considérer dans la sélection, puisque : Peu importe la mesure de la concentration en alcool (p/p ou v/v), la concentration demeure dans lintervalle requis (60-80 %).

17 17 Conclusion Activité des SHA limitée contre certains virus non- enveloppés (ex. rotavirus, adénovirus, rhinovirus, parvovirus) et certains virus enveloppés (ex. virus de lhépatite B et C) Utilisation de SHA non recommandée pour lhygiène des mains contre le C. difficile (lavage des mains à leau et au savon est recommandé) Lactivité des SHA influencée par plusieurs facteurs: type dalcool, concentration dalcool, temps de contact, volume, charge microbienne, débris organiques, humidité des mains

18 18 Conclusion (suite) Des critères defficacité et de convivialité sont proposés par le CINQ pour la sélection dune SHA en milieux de soins La mesure de concentration en alcool (p/p, v/v) des SHA doit être prise en compte pour les concentrations proches de 60 et 80%

19 Merci! Période de questions (10 minutes) Pour toute information complémentaire, veuillez écrire à: La capsule audio-vidéo de la présentation ainsi que le document davis et recommandations seront disponibles sur le site Web de lINSPQ:


Télécharger ppt "Avis et recommandations du CINQ Sélection des solutions hydro-alcooliques en milieux de soins Dr Yves Longtin Mme Anne-Marie Lowe 10 février 2011, 13h30-14h."

Présentations similaires


Annonces Google