La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention des Troubles Musculo- Squelettiques. 1) Généralités Définitions Statistiques Réglementation 2) Principaux TMS 3) Facteurs de risque 4) Déterminants.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention des Troubles Musculo- Squelettiques. 1) Généralités Définitions Statistiques Réglementation 2) Principaux TMS 3) Facteurs de risque 4) Déterminants."— Transcription de la présentation:

1 Prévention des Troubles Musculo- Squelettiques

2 1) Généralités Définitions Statistiques Réglementation 2) Principaux TMS 3) Facteurs de risque 4) Déterminants Programme

3 5) Moyens de prévention Principes Organisationnel Technique Humain 6) Outils TMS & CO FIPHFP

4 1) GENERALITES

5 Définitions

6 Les TMS : Quest aco ? Troubles Musculo-Squelettiques = Affections des tissus mous autour des articulations : Muscles Tendons Ligaments Nerfs = Domaine des Maladies Professionnelles La douleur en est lexpression la plus manifeste

7 Signes et symptômes des TMS ? - Gonflement - Rougeur - Chaleur - Réduction de lamplitude - Douleur lors des mouvements - Engourdissement - Douleur au toucher

8 Activité COGNITIVE : LA TETE (Je prends des infos, je réfléchis pour agir, je développe de lexpérience, mémoire, réactivité, adaptabilité…) PHYSIQUE : LE CORPS (Déplacements, gestes de travail, postures, efforts…) PSYCHOSOCIALE : ENCORE LA TETE (Comment je vis mon travail et les relations au travail)

9 Activité physique = Partie la plus directement observable du travail, grâce aux gestes, mouvements, déplacements, mais aussi aux postures adoptées Elle dépend : Des informations recueillies (perception) Des décisions qui en résultent (activités mentales) De lhistoire professionnelle et personnelle (psychisme) Du milieu social et culturel de lagent +

10 Maladie professionnelle « La maladie professionnelle doit, quant à elle, être liée par une relation de cause à effet avec le service pour être prise en charge » « Elle est reconnue par référence aux tableaux des affections professionnelles » « Ceux-ci ne sont pas limitatifs, il est possible de reconnaître un caractère professionnel à une affection non répertoriée » Article de la circulaire ministérielle du 13 mars 2006 Preuve de la relation travail / maladie à apporter par lagent

11 Maladies professionnelles et TMS RG 57 : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail RG 69 : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes RG 79 : Lésions chroniques du ménisque RG 97 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier RG 98 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes Article L461-2 du code de la sécurité sociale

12 Maladie professionnelle et TMS Désignation des maladies Délai de prise en charge Liste limitative des travaux susceptibles de provoquer ces maladies Sciatique par hernie discale L4-L5 ou L5-S1 avec atteinte radiculaire topographie concordante 6 mois (sous réserve d'exposition de 5 ans ) Travaux de manutention manuelle de charges lourdes habituelle effectuées : - dans le bâtiment, le gros œuvre, les travaux publics - dans le ramassage d'ordures ménagères et déchets industriel - dans le déménagement, les gardes meubles - dans la livraison, le stockage et la répartition des produits industriels et alimentaire … Névralgie crurale par hernie discale L2-L3 ou L3-L4 ou L4-L5 avec atteinte radiculaire de topographie concordante Extrait du tableau n°98 : «Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes » Article L461-2 du code de la sécurité sociale

13 Maladie professionnelle et TMS Désignation des maladies Délai de prise en charge Liste limitative des travaux susceptibles de provoquer ces maladies Poignet / Main / Doigts Tendinite Ténosynovite 7 jours Travaux comportant de façon habituelle des mouvements répétés ou prolongés des tendons fléchisseurs ou extenseurs de la main et des doigts Syndrome du canal carpien Syndrome de la loge de Guyon 30 jours Travaux comportant de façon habituelle, soit des mouvements répétés ou prolongés d'extension du poignet ou de préhension de la main, soit un appui carpien, soit une pression prolongée ou répétée sur le talon de la main Extrait du tableau n°57 : « Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail » Article L461-2 du code de la sécurité sociale

14 Statistiques

15 Chiffres du régime général évènements dont accidents du travail et accidents de trajet 54 millions de journées de travail perdues à cause dévènements survenus pendant le travail victimes de maladies professionnelles Coût total = 7,5 milliards duros Coût moyen dune maladie pro = TMS indemnisés Coût total des MP liées aux TMS = 787 millions 8,4 millions de journées de travail perdues Source : CNAMTS 2008, 2009 et 2010 pour 18,3 millions de salariés

16 Chiffres pour les territoriaux accidents de service dont avec arrêt Indice de fréquence = 38 accidents de service pour 1000 agents maladies professionnelles jours darrêt 1 décès 34 jours darrêt par accident de service 134 jours darrêt par maladie pro Coût direct, hors frais médicaux = par accident de service et par maladie pro Source : BND 2009 pour agents = 36,6% des actifs CNRACL (stats) et Dexia Sofcap 2007 (coûts)

17 Quelle est la 1 ère cause… Source : Rapport AT-MP de la BND – CNRACL 2008 – CNAMTS 2009 …daccident de service ? Activité physique = 34,5 % des accidents de service des territoriaux (atteintes ostéo-musculaires, douleurs defforts) …de maladie professionnelle ? Les TMS représentent 90 % des maladies professionnelles

18 Répartition des causes daccidents de service Source : Caisse des Dépôts 2009 ( agents = 36,6 % de la population CNRACL)

19 Répartition des maladies pro Source : Caisse des Dépôts 2009 ( agents = 36,6 % de la population CNRACL)

20 Réglementation

21 Code du travail : Manutention de charges 1)Organiser le travail afin de limiter au maximum les efforts physiques 2)Privilégier le recours à des aides mécaniques 3)Formation des travailleurs aux « gestes et postures » 4)Limitation des poids Maximum 55 kg pour les hommes / 25 kg pour les femmes Articles R à R du code du travail

22 Code du travail : Travail sur écran Articles R à R du code du travail 1)Pauses régulières à des taches ne nécessitant pas lutilisation dun écran 2)Ecran orientable, inclinable et exempt de reflets et de réverbérations 3)Siège adaptable en hauteur et en inclinaison + mise à la disposition de repose-pieds aux agents qui en font la demande 4)Examen de la vue par le médecin de prévention lors de la visite périodique 5)Information et formation des travailleurs sur les modalités d'utilisation de l'écran

23 Dans la FPT: Décret Articles 41, 45 et 46 du décret du 10 juin 1985 modifié 1)Le comité est consulté : Sur les projets daménagements importants… Sur les mesures générales prises en vue de faciliter la mise, la remise ou le maintien au travail des accidentés ( …) et notamment sur laménagement des postes de travail 2)Le comité procède à une enquête à loccasion de chaque accident de service ou de chaque maladie professionnelle ou à caractère professionnel

24 2) Principaux TMS

25 Le corps humain cest : + + Squelette Masse musculaire Articulations

26 Articulation = Lien entre os permettant au corps humain de bouger Tendon = Lien entre muscle et os Ligament = Lien entre un os et un autre os MOBILES (genou, coude…) SEMI-MOBILES (côtes colonne vertébrale…) RIGIDES (os du crâne, bassin…) Voir vidéo

27 Les membres supérieurs Cou Epaule Bras Coude Avant-bras Poignet Main

28 TMS des membres supérieurs Syndrome du canal carpien, syndrome de la loge de Guyon Tendinite, ténosynovite Epicondylite (tennis- elbow), bursite, épitrochléite Syndrome de la coiffe des rotateurs Tableau de maladie professionnelle n°57 (régime général)

29 Syndrome du canal carpien Compression du nerf médian au niveau de son passage dans le canal carpien Fourmillements, engourdissement douloureux souvent nocturne Paralysie des 3 premiers doigts Voir vidéo

30 Rupture de la coiffe des rotateurs de lépaule Une des pathologies la plus grave Besoin de chirurgie 4 à 12 mois après (opération voir plus si complication) Reclassement difficile : - Taux dIPP de 15 à 25% - Inaptitude au poste jusquà perte demploi Voir vidéo

31 EPICONDYLITE : inflammation des tendons des extenseurs de la main et des doigts à leur insertion au coude EPITROCHLEITE : inflammation des tendons des fléchisseurs de la main et des doigts à leur insertion au coude Tendinite : inflammation dun tendon Tenosynovite : inflammation dun tendon et de sa gaine TMS du coude

32 TMS des membres inférieurs Hygroma du genou, tendinites, atteintes chroniques du ménisque Tendinite achilléenne Tableaux de maladie professionnelle n°57 et 79 (régime général)

33 Pathologies dorsales Différents types datteintes : Lumbago Névralgie Tassement discal Hernie discale

34 3) FACTEURS DE RISQUES

35 TMS FACTEURS BIOMECANIQUES Répétitivité Efforts excessifs Position articulaires extrêmes Travail statique Température Vibrations FACTEURS PSYCHOSOCIAUX Les relations sociales La pression temporelle Le stress La façon dont le travail est perçu LINDIVIDU Ses caractéristiques personnelles Atteintes liées à lactivité physique: Des origines multifactorielles FACTEURS ORGANISATIONNELS Organisation et environnement du travail

36 4) DETERMINANTS

37 Définition des déterminants = Facteurs produisant une action, un phénomène = Ensemble des facteurs ayant un impact sur la situation de travail de lagent et qui sont quantifiables (poids, hauteurs, tailles, distances …) Analyse de situation de travail consiste à rechercher ces déterminants

38 ACTIVITE DE TRAVAIL Quoi ? Tâche… Avec quoi ? Machines, outils… Avec qui ? Co activité… Qui ? Individu, antécédents,… Où ? Environnement… Quand ? Aménagement du temps… Conséquences ? Collectivité… Conséquences ? Opérateur… Rechercher les déterminants Comment ? Comment lagent réalise son travail

39 1) Aménagement du poste Où ? Organisation du poste de travail Espace disponible

40 2) Nature de la tâche Quoi ? Effort Répétitivité Postures extrêmes Temps dexposition

41 3) Vibrations Avec quoi ? Postes à risque : - Conduite de véhicules et dengins - Utilisation de machines vibrantes Entrainent des risques de lombalgies (tableau n°97 des maladies professionnelles) Articles R et -2 du code du travail

42 4) Environnement physique Où ? Eclairage Température Bruit

43 5) Environnement chimique Où? Poussières Fumées

44 6) Caractéristiques de lagent Qui ? Age Sexe Droitier / Gaucher Expérience Morphologie

45 6) Caractéristiques de lagent : Vieillissement naturel Qui ? Débute entre 20 et 25 ans Le noyau se décolle des parois Des fissures apparaissent dans lanneau fibreux La répartition des pressions au cours dun effort est moins bonne

46 6) Caractéristiques de lagent : Déformations permanentes Qui ? Scoliose Cyphose Hyper lordose

47 7) Durée et contraintes de temps Quand ? Rythme de travail Horaires Urgence Pause

48 8) Vie hors travail Qui, Quoi… ? Durée de trajet Moyens de transports Tâches ménagères Activités sportives

49 9) Risques psychosociaux Qui et Avec qui ? = Contraintes psychologiques liées au travail Exemples : Agressions verbales et physiques Stress Souffrance, mal-être au travail Harcèlement Comme pour les TMS les origines de ces risques sont multifactorielles

50 Les effets du stress sur les TMS Ces effets sont multiples : Efforts accrus On travaille plus vite Plus intensément Néglige sa posture On ne prend pas le temps dajuster son poste …

51 5) MOYENS DE PREVENTION

52 Principes

53 Ce que lon doit rechercher 1)Réduire la répétitivité 2)Réduire lamplitude articulaire 3)Réduire les efforts 4)Réduire au maximum le travail en position statique 5)Respecter les principes généraux de prévention

54 1)Éviter les risques 2)Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités 3)Combattre les risques à la source 4)Adapter le travail à l'homme 5)Tenir compte de l'évolution de la technique 6)Remplacer ce qui est dangereux par ce qui l'est moins 7)Planifier la prévention 8)Donner la priorité aux protections collectives sur protections individuelles 9)Donner les instructions nécessaires aux agents 9 principes généraux = recette pour la prévention Article L du code du travail

55 Organisationnel

56 Exemples 1)Gestion des stockages 2) Achats raisonnés 3)Gestion du personnel (polyvalence, travail en binôme…) 4)Conception des postes

57 GPEEC = Gestion Prévisionnelle de lEmploi, des Effectifs et des Compétences Outil de prévention à part entière car certains agents ne pourront assurer leurs missions jusquà leurs retraites Notion de pénibilité à prendre en compte dans la gestion du risque TMS GPEEC

58 Est un recueil des limites des différentes contraintes qui rendent un poste de travail acceptable même pour un salarié en retour précoce au travail après ou pendant un épisode de lombalgie aiguë ou qui ne quitte pas son travail Objectifs : Aide au retour à lemploi Recherche de poste « doux » pour rééducation par le travail Cadre vert

59 Technique

60 Exemples 1)Mise à hauteur 2)Aide à la manutention 3)Mécanisation 4)Equipements de confort 5)Ambiance de travail

61 Limiter les amplitudes articulaires en hauteur Matériel télescopique Raclette à vitres Peinture au rouleau Tête-de- loup Taille-haies Perche- élagueuse

62 Limiter les amplitudes articulaires en hauteur (suite) Plate-forme Individuelle Roulante Légère (PIRL) Passerelle sur aire de lavage de véhicules Surélever la zone dintervention

63 Aides à la manutention Chariot de ménage Tire/trans- palettes Diable Brouette Chariot de service Chariot élévateur

64 Mécanisation Sécateur pneumatique Equipements automatiques Visseuse- dévisseuse Ponceuse

65 Equipements de confort Tapis de sol Genouillères Travaux à genou Carreleurs, maçons… Genouillères intégrées dans le bleu de travail Norme NF EN 14404

66 Ambiance de travail 1)Chauffage des locaux 2)Eclairage suffisant 3)Ventilation des locaux et aspiration des polluants 4)Atténuation du bruit 5)Sièges anti vibratiles

67 Humains

68 Gestes et postures (1/2 journée) : Etudie les affections du dos Donne les principes de lever-porter de charges PRAP (2 journées) – Ne peuvent être animées que par des formateurs certifiés par lINRS : Idem « gestes et postures » + Etudie les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) + Comprend une analyse dune situation de travail + Vise à rendre lagent capable de repérer dans son travail les situations susceptibles de nuire à la santé afin de proposer à lencadrement toute idée damélioration Stages PRAP Gestes et postures

69 Principes « Gestes et postures » AvantagesInconvénients Principe fondamental pour des lever-porter OCCASIONNELS Pas toujours applicables selon les situations de travail (état des sols, nature de la charge…) Historiquement, constitue la 1 ère mesure mise en place pour lutter contre le risque TMS Peut entrainer des problèmes en cas de fortes répétitivité ou de charges lourdes

70 6) OUTILS

71 Projet TMS & CO

72 Contenu du projet Projet financé par le Fonds National de Prévention de la CNRACL Membres du projet : CDG 06, CIG Petite couronne et CDG 83 Objectifs : Création et diffusion doutils de gestion du risque TMS simples dutilisation : Brochure de présentation Questionnaires Grilles de repérage Grille danalyse de situations de travail Supports de formation

73 A léchelle dune collectivité Comparatif possible entre service selon différents critères : 1)Pyramides des âges 2)Statistiques dabsentéisme et santé au travail 3)Climat social 4)Actions déjà menées 5)Métiers

74 A léchelle dun service Possibilité dutiliser des questionnaires individuels type questionnaire nordique (voir) Téléchargeable sur le site rubrique outil-thèque

75 FIPHFP

76 FIPHFP = Fonds pour lInsertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique Créé par la loi du 11 février 2005 = AGEFIPH du régime général But = favoriser linsertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique et le maintien dans lemploi de ces agents Généralités

77 Agents bénéficiant dune ATI = Allocation Temporaire dInvalidité Agents reclassés Titulaires " rente " daccidents du travail ou maladies professionnelles si incapacité permanente supérieure à 10% Travailleurs reconnus handicapés par la commission des droits et de lautonomie des personnes handicapée RQTH … Agents concernés

78 1)Objectif : Compenser la situation de handicap de la personne en aménageant son poste ou son outil de travail 2)Description : Finance uniquement le surcoût du poste de travail lié au handicap : Fauteuils ergonomiques Mobilier adapté Equipement du lieu de travail Outils bureautiques Adaptation de véhicule Accessibilité des locaux Etude de poste Exemples daides : Aménagements de poste

79 3)Montants maximaux des aides : pour aménagement de poste pour accessibilité pour étude Exemples daides : Aménagements de poste (suite) Pour plus dinfos :

80 CONCLUSION

81 Troubles Musculo-Squelettiques = 1 ère cause de maladie professionnelle en France et en constante augmentation Problème complexe car multifactoriel Risque émergent considéré comme prioritaire et inscrit comme tel dans les accords Santé Sécurité au Travail de novembre 2009 Conclusion


Télécharger ppt "Prévention des Troubles Musculo- Squelettiques. 1) Généralités Définitions Statistiques Réglementation 2) Principaux TMS 3) Facteurs de risque 4) Déterminants."

Présentations similaires


Annonces Google