La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTERREG IV A « 2 Mers Sea Zeeën » Le projet DYMAPHY a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTERREG IV A « 2 Mers Sea Zeeën » Le projet DYMAPHY a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV."— Transcription de la présentation:

1 INTERREG IV A « 2 Mers Sea Zeeën » Le projet DYMAPHY a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV A « 2 Mers-Seas-Zeeën ». Il se déroule sur trois années de 2010 à 2013 avec un budget de euros, cofinancé à 50% par le FEDER, et à 50% par les instituts partenaires. Plus dinformations sur Développement dun système dobservation DYnamique pour la détermination de la qualité des eaux MArines basé sur lanalyse du PHYtoplancton Quelles sont les activités du projet DYMAPHY ? Activité 2 Automatisation et élaboration dune librairie dempreintes et une base de données Activité 1 Calibration des appareils et standardisation des techniques Activité 3 Validation lors de campagnes océanographiques communes et au sein des réseaux de surveillance

2 Quapporte le projet DYMAPHY ? Le projet sintéresse à différentes approches et techniques détude des micro-algues. Il sagit pour les scientifiques daméliorer la surveillance des eaux marines à travers létude du phytoplancton, comme indicateur de la qualité de leau, à haute résolution. Pour cela, ils ont besoin de comparer et calibrer ces différentes techniques. Les techniques de référence que sont la microscopie et lextraction des pigments en laboratoire sont comparées à des techniques innovantes. Parallèlement, le projet cherche à automatiser certaines étapes dans le traitement des données, ces étapes étant exigeantes en temps et en expertise. Quest-ce que le phytoplancton ? Le phytoplancton, communément appelé micro-algues, est composé de micro-organismes photosynthétiques en suspension dans la colonne deau. Ils produisent une grande partie de la matière organique utilisée dans la chaine alimentaire marine. Ils rejettent une grande partie de loxygène relarguée dans latmosphère. Il en existe une grande diversité de plusieurs milliers despèces, de différentes tailles, formes, et structure. Elles forment des communautés qui alternent au fil des saisons, les localisations et dautres événements. Exemples despèces de phytoplancton Quels sont les moyens actuels employés ? Méthode PHYSAT Pocket Ferry Box ® Fluoroprobe ® Cytomètre en flux Quelles sont les techniques innovantes testées? La cytométrie en flux permet de compter et caractériser chaque cellule phytoplanctonique présente dans un échantillon deau. La fluorescence spectrale permet de détecter et de suivre en temps réel les groupes pigmentaires de phytoplancton. Il sagit dinstruments utilisables en laboratoire ou à bord dembarcations équipées pour pomper de leau en continu. Ces techniques sont testées pour un couplage avec un système léger de mesures embarqué (Pocket Ferry box) incluant également des mesures des propriétés physico- chimiques des eaux. Enfin, la méthode PHYSAT appliquée à des images satellites permet de discriminer certains groupes de phytoplancton à un instant donné à léchelle synoptique des « 2 Mers », depuis lespace. Pourquoi étudions nous les communautés phytoplanctoniques ? Lobservation des successions des différents groupes est un des moyens de suivre lévolution de la qualité de leau. Cependant, un manque dautomatisation dans léchantillonnage et les procédures danalyse réduit lutilisation des données phytoplanctoniques au sein des programmes de surveillance. Pour augmenter en efficacité, ces procédures doivent être rapides, simples dutilisation, reproductibles, bon marché et adaptées à certains événements spéciaux comme les blooms dalgues nuisibles. Lobservation et la surveillance se font essentiellement par des prélèvements réguliers en mer, analysés en laboratoire. Microscopes ou autres instruments de mesure permettent de déterminer et de compter les micro-algues prélevées. Depuis quelques années, des instruments dans des systèmes embarqués ou des bouées font des enregistrements en continu du milieu marin. Ces données permettent une estimation en temps réel de la quantité et de la diversité des micro- algues.


Télécharger ppt "INTERREG IV A « 2 Mers Sea Zeeën » Le projet DYMAPHY a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV."

Présentations similaires


Annonces Google