La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

3.2. Les typologies. Typologies statistiques Depuis ses origines, la sociologie fait un large usage des "types" pour distinguer divers genres de formations.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "3.2. Les typologies. Typologies statistiques Depuis ses origines, la sociologie fait un large usage des "types" pour distinguer divers genres de formations."— Transcription de la présentation:

1 3.2. Les typologies

2 Typologies statistiques Depuis ses origines, la sociologie fait un large usage des "types" pour distinguer divers genres de formations sociales ou de processus sociaux: P.ex. solidarité organique et mécanique, légitimation charismatique, rationnelle et traditionnelle; stratification en castes, classes et strates. Le plus souvent, ces typologies conjuguent plusieurs critères ou indicateurs selon l'une des trois formes suivantes: - typologie statistique - typologie analytique - typologie idéal-typique Les typologies statistiques sont, dans leur principe, les moins élaborées théoriquement. Elles sont largement inductives. Pour l'essentiel, la procédure consiste en : a) la sélection des indicateurs jugés pertinents pour approcher le concept; b) la définition des états des variables opérationnalisant ces indicateurs; c) la mesure des corrélations entre les variables considérées de manière à identifier les états de ces variables qui paraissent s'associer pour former une sorte de configuration (ou grappe) la plus différente possible des autres; les deux critères de formation des ensembles sont ainsi la similitude intra-configuration et la différence inter-configurations; d) le choix du nombre de types à retenir; e) l'essai de dénomination et d'interprétation des types.

3 Une technique classique: les clusters

4 Exemple 1: Les styles d'éducation dans la famille 1.Dimensionnement - Finalités: conformité, autonomie, idéation, coopération, - Techniques pédagogiques: contrainte, motivation, relation, - Rôles éducatifs : différenciation, indifférenciation; hiérarchisation vs. égalitarisme - Coordination entre agents: spécificité et participation 2. Indicateurs ou variables retenus 3. Types émergents: - Autoritarisme - Contractualisme - Maternalisme

5 Exemple 2 : Modes de coping 1. Choix des dimensions: Cognition: définition, information, communication Action: décision, investissement., contrôle Relation: cohésion, orientation, organisation 2. Définition des indicateurs ou variables 3. Dégagement de cinq types: déficit, inertie, asymétrie m et f, coopération

6 Caractéristiques comparées des styles de coping (en %) Dimension Action DéficitAsymétrie masculine Asymétrie féminine InertieCoopération RationalitéHFHF CommunicationHFHF ContrôleHFHF ActivitéHFHF Dimension Relation AgressivitéHFHF SoutienHFHF EvitementHFHF

7 Précautions à prendre Attention à la relative instabilité de ces typologies statistiques. L'ajout ou le retrait d'une variable, la modification d'une césure, peuvent amener des changements importants. Il est donc utile de "tester" diverses variantes pour vérifier si le noyau demeure stable ou si au contraire tout se transforme.

8 Typologies analytiques Cette démarche typologique est plus déductive que la démarche statistique. Elle consiste en première étape à a) expliciter les dimensions fondamentales d'un système d'interactions ou d'un processus social. C'est bien sûr la théorie qui permet cette explicitation. b) La deuxième étape consiste à définir le pôles de ces dimensions, pôles qui constituent des réponses spécifiques au "problème fonctionnel" soulevé par la dimension. On travaille souvent avec deux pôles par dimension, mais rien n'oblige à s'arrêter là : 3 se révèlent souvent utiles. c) En troisième étape, on constitue un "espace d'attributs" par le croisement (orthogonal) des dimensions. On définit ainsi une grille typologique dont il reste d) en quatrième étape à dénommer les cases. 2. (exemple 1) 3. (exemple 2)

9 Exemple 1: Modes de conformité Exemple tiré de Merton Deux dimensions structurantes: Lacceptation ou le rejet des valeurs du groupe Lacceptation ou le rejet des normes du groupes Quatre cases typologiques: conformisme (+,+), ritualisme (-,+), déviance (+,-) et innovation (-,-) Choix des indicateurs pour chaque dimension

10 Exemple 2: Types de civisme Deux dimensions: activité/passivité, allégeance autonomie Quatres types: MilitantsRitualistes Bénévoles Retraitistes

11 Précautions Un des problèmes de cette démarche consiste à choisir entre un mode statistique et un mode substantiel ( ou : relatif et absolu) de détermination des césures. Le mode statistique établit la frontière d'une "case" à l'aide d'une valeur comme le mode ou la moyenne: en dessous, on est dans la case A, en dessus, dans la case B. L'avantage est le réalisme : l'espace de choix est donné par l'ensemble des comportements dans une culture donnée: on se situe en dessous ou en-dessus de la norme. Exemple des typologies de OLSON. L'avantage de l'autre solution est de définir un ensemble de comportements caractéristiques du pôle X ou Y et d'y ranger ceux qui en sont dotés, quelquen soit le nombre. On peut alors mieux donner sens à des évolutions, à des comparaisons inter-milieux, etc. Le nombre de types est ici défini par la théorie. Par contre la fréquence de chaque type dépend du mode de césure des variables adopté. Certains types théoriques peuvent ne pas être représentés.

12 Ideal-type Le principe de ces typologies consiste à définir le (ou les) principes organisateurs dune conduite ou dun processus ou dun système daction. En dautres termes, il sagit de construire la ou les logique(s) qui sous- tendent un processus ou une action collective donnée, en dessinant ainsi une épure. Longue tradition sociologique, mais pas de règles de construction précise Ex célèbres : Gemeinschaft et Gesellschaft Légitimation traditionnelle, charismatique et rationnelle-légale Organisation bureaucratique Ex. moins célèbres Types dassociation : allégeance, médiation,cosncientisation et gestion


Télécharger ppt "3.2. Les typologies. Typologies statistiques Depuis ses origines, la sociologie fait un large usage des "types" pour distinguer divers genres de formations."

Présentations similaires


Annonces Google