La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GT Analyse des coûts de la production informatique Joachim Treyer Thierry Archambault (CNP TI)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GT Analyse des coûts de la production informatique Joachim Treyer Thierry Archambault (CNP TI)"— Transcription de la présentation:

1 GT Analyse des coûts de la production informatique Joachim Treyer Thierry Archambault (CNP TI)

2 Lancé début 2011 en coopération avec le Cigref 53 adhérents inscrits, 25 membres actifs ADEO SERVICES, AMUNDI, BOUYGUES TELECOM, INFORMATIQUE CAISSE DES DEPOTS, CASINO INFORMATION TECHNOLOGY, CNP ASSURANCES, COFACE, CREDIT AGRICOLE CIB, CREDIT AGRICOLE SA, DISIC - SERVICE DU PREMIER MINISTRE, EDF, EIFFAGE, GDF SUEZ, GROUPAMA SUPPORT ET SERVICES, KIABI, LA BANQUE POSTALE, LA FRANCAISE DES JEUX, LA POSTE, LA POSTE - DSI CENTRALE, MACIF, MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, MINISTERE DE L'INTERIEUR, MINISTÈRE DU BUDGET DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L'ETAT – DOUANE, NATIXIS, PSA PEUGEOT CITROEN, SCHLUMBERGER, STIME (LES MOUSQUETAIRES), etc. Le Groupe de Travail

3 Contexte – Réduction des budgets – Augmentation du patrimoine applicatif – Complexité et imbrications technologiques croissantes – Appétence croissante pour le « Buy » vis-à-vis du « Make » Contexte et limites actuelles

4 Production informatique vue comme un centre de coûts – Difficulté à justifier la bonne utilisation des moyens financiers – Pas de visibilité sur les coûts de revient des services rendus Peu de référentiels fiables permettant un benchmark interne et le cas échéant avec des entités similaires Manque de compréhension sur la structure des coûts – Difficulté à établir un coût complet et den suivre son évolution – Difficulté pour sétalonner vis-à-vis des offres Cloud Intérêt croissant pour lidentification des leviers doptimisation économique Contexte et limites actuelles

5 Le modèle danalyse des coûts du CRIP permet lévaluation des coûts des activités et des services – Il introduit une logique technique dans lévaluation des coûts – Il apporte une compréhension des coûts des activités et des services – Il permet de se poser des questions concrètes pour identifier des axes daméliorations Objectif du modèle

6 Origine – Basé sur une méthode de coûts complets ABC : Activity Based Costing Enregistrement des charges par destination Dichotomie des charges directes / indirectes – Héritage du « modèle danalyse et de benchmarking des coûts informatiques » proposé par Cigref Il sappuie entièrement sur les principes du modèle du Cigref tout en affinant le modèle dactivités de la production informatique Origine et Structure du modèle

7 Méthode ABC : Origine et Structure du modèle Inducteurs dactivité x Inducteurs de ressources x – La DSI fournit des services formalisés au sein dun catalogue. – Ces services consomment des activités. – La mesure de cette consommation se fait au moyen dinducteurs qui représentent une réalité technique. – Ces activités, qui représentent les tâches opérationnelles des différents métiers de la DSI, consomment des ressources. – Ces ressources représentent les différents postes de dépenses de la DSI. La Méthode ABC (Activity Based Costing) permet de construire un lien de causalité entre les postes de dépenses et les services Introduction de la notion dactivité entre les charges et les services

8 Les leviers activables avec ABC Origine et Structure du modèle Inducteurs dactivité x Inducteurs de ressources x Ce que je fais est-il utile pour mes clients ? - Les serveurs exploités font-ils tourner des applications réellement utilisées ? - - Quel est le coût de ces applications ? Est-ce que je fais bien, ce que je fais ? - Le coût unitaire de traitement dun incident ou dexploitation dun serveur est- il au bon niveau ? Est-ce que jachète bien ?

9 Référentiel Cigref – Un modèle dactivité structuré en processus adapté à tout type de DSI Origine et Structure du modèle

10 Référentiel de la production CRIP – Modèle dactivités structuré en Centres Technologiques Activité dacquisition : Cout dacquisition et de MCO de la technologie Activité humaine : Exploitation / Administration – Ensemble dinducteurs techniques permettant De mesurer le niveau de consommation des activités Dimputer avec précision le coût des activités sur les services – Un catalogue de services Métier : Spécifique à chaque entreprise Technique : Pour les DSI qui mettent à disposition des infrastructures et / ou des plates-formes – Grâce au modèle, il est possible De tracer les activités consommées par chaque service De tracer les ressources consommées par chaque activité – Le modèle danalyse des coûts du CRIP permet donc dexpliquer les coûts des services utilisés par les métiers Origine et Structure du modèle

11 Principes du modèle CRIP Moyens Humains (Internes, externes) Catalogue de services Clients Moyens Techniques (Matériels, logiciels, lignes télécom, forfaits expertise...) Centres technologiques Ressources Activités Services Coûts activités dadministration et exploitation Coûts amort, maintenance, & locations logiciels, matériels Clients

12 CodeN°Intitulé HEB1Hébergement RDL2Réseau Data LAN RDM3Réseau Data MAN TEL4Téléphonie STO5Stockage/SAN SAU6Sauvegarde/Archivage MAI7Mainframe UNI8Unix propriétaires WLI9Windows Linux Virtualisation MIN10Mini informatique et autres plates-formes (AS400, DEC, VMS, etc) BDD11Bases de données EDI12Éditique SEC13Sécurité ETU14Environnement de Travail Utilisateur MID15Middlewares applicatifs et échanges en mode message FLU16Echanges en mode flux PIL17Supervision, pilotage, monitoring DEC18Décisionnel/BI DTR19Environnements logiciels de développement, tests et recettes OPM20 Outils de partage mutualisés, outils collaboratifs, workflows, BPM, vidéoconférence dentreprise GED21GED/Dématérialisation (intègre archivage légal) Listes des Centres Technologiques

13 Lutilisation dactivités correspondant à des centres technologiques (ex : Unix, Windows, stockage, réseau,…) permet de mutualiser les infrastructures correspondantes. – Lactivité « infrastructure Unix », par exemple, regroupe tous les coûts liés à cette technologie sans faire de différence entre des serveurs plus anciens (amortis mais dont la maintenance est élevée) et des serveurs plus récents (non amortis mais dont la maintenance est plus faible). La répartition du coût dune infrastructure sur les services qui lutilisent seffectue à laide dun inducteur technique qui correspond à la consommation de linfrastructure par les services (ex : MIPS MVS, tpmc, Go de stockage,…). Grâce à ce principe la DSI est maître de lévolution de ses infrastructures et maîtrise les investissements destinés à en contrer lobsolescence. La maîtrise des infrastructures par la DSI

14 Principes du modèle ForfaitsAmortissementsLocations … Exploitation administration Infrastructure Activités support et opérationnelles hors centres technologiques Go managé Serveur Unix … Messagerie dentreprise PC Fixe … Services techniques Services métiers DSI 1DSI 2 Direction métier 1 Direction métier 2 Affectation directe Ex : nombre de Go managésEx : nombre de boîtes mail Ex : nombre de baies administrées Ex : nombre de Go (surface disque) Ressources Activités Services Clients Inducteurs de ressources Inducteurs dactivités Inducteurs de coûts Centre technologique (ex : stockage) Salaires

15 Principes du modèle

16 Les apports dun tel modèle – Améliore le dialogue avec les métiers Communiquer sur les coûts des services afin de responsabiliser les métiers vis-à-vis de leurs demandes Faire une analyse de valeur et décommisionner les services onéreux à faible valeur ajoutée – Améliore le pilotage économique des activités récurrentes Disposer délément de coût unitaire (Go; ticket helpdesk, coût dun poste de travail, dune BAL, …) et de leur évolution dans le temps Disposer déléments qui légitime la construction budgétaire (BBZ, ABB, …) – Facilite le processus de facturation client Livre publié et disponible sur le site du CRIP Modèle économique du CRIP

17 Questions ? Modèle économique CRIP Modèle économique de votre Production Méthode Académique Référentiel Métier CIGREF et CRIP Inducteurs de ressources x Inducteurs dactivité x


Télécharger ppt "GT Analyse des coûts de la production informatique Joachim Treyer Thierry Archambault (CNP TI)"

Présentations similaires


Annonces Google