La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANATOMIE La rotule est un sésamoïde, Elle est située dans la terminaison du tendon quadriccipital et se prolonge vers le bas par le tendon rotulien. L'enveloppe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANATOMIE La rotule est un sésamoïde, Elle est située dans la terminaison du tendon quadriccipital et se prolonge vers le bas par le tendon rotulien. L'enveloppe."— Transcription de la présentation:

1

2 ANATOMIE La rotule est un sésamoïde, Elle est située dans la terminaison du tendon quadriccipital et se prolonge vers le bas par le tendon rotulien. L'enveloppe fibreuse qui recouvre la rotule est en continuité avec ces deux tendons Elle est maintenue latéralement par deux ligaments l'aileron interne et l'aileron externe.

3 QUELQUES GENERALITES Pathologie rotulienne fréquente Plutôt la femme (2F pour 1H) Tous les âges Conséquence de microtraumatismes répétés Elément dominant hypertonie quadriceps Trouble statique genu valgum baïonnette statique ou dynamique de H. Dejour

4 CINETIQUE DE LA ROTULE Léquilibre rotulien est instable Les pressions exercées sur les surfaces articulaires sont élevées La rotule est indissociable de lappareil extenseur formation capsulo-ligamentaire et musculaire qui assure son équilibre ainsi toute déséquilibre dans le rapport va entrainer une instabilité et un syndrome douloureux. La rotule a un rôle de protection du tendon du quadriceps, mais elle augmente aussi le bras de levier de celui-ci, donc sa force sur le tibia (son ablation fait perdre 30% de force au quadriceps).

5 INTERROGATOIRE Les antécédents traumatiques et luxation La douleur à la face antérieure du genou : En position assise (syndrome du cinéma) Lors de la montée et descente des escaliers

6 EXAMEN CLINIQUE il doit être rigoureux, articulaire et ligamentaire Plus spécifiquement: Recherche dun épanchement (signe du glaçon) Douleur provoquée à la pression et mobilisation (signe du rabot) Douleur à la palpation des facettes Douleur à la palpation des tendons Le signe dappréhension: Mobilité externe anormale lors du passage à 30° de flexion avec sensation dinstabilité (signe de Smilie) Signe de la baïonnette( position latéralisée de la rotule entre lextension et la flexion). lhyper-rotation externe du tibia genou en flexion (RE:45 RI:15)

7

8 PALPATION FACETTE ROTULIENNE

9 RECHERCHE DUNE INSTABILITE

10 SIGNE DE SMILIE

11 SIGNE DE LA BAIONNETTE

12 ROTULE DOULOUREUSE 2 entités: 1° Syndromes douloureux sur rotule stable Soit adolescent liée à la croissance, genu varum, excès de torsion tibiale externe Soit adulte traumatismes répétés 2° syndromes douloureux sur rotule instable: Sujets hyperlaxes et troubles morphologiques de la patella et de la trochlée avec faible rotation tibiale externe et baïonnette

13 SEMIOLOGIE Les syndromes douloureux sur rotule stable – syndrome dhyperpression externe – chondromalacie – ostéochondrite

14 SYNDROME D'HYPERPRESSION EXTERNE – atteinte élective de la facette rotulienne externe – syndrome rotulien douloureux sans malposition >ARTHROSE –diagnostic clinique,confirmation radiologique –traitement identique aux malpositions

15 Hyperpression externe

16 CHONDROMALACIE atteinte isolé du cartilage rotulien à type de fissuration -Apres la deuxième décennie -Constant après quarante ans -Chez le sportif post traumatique

17 Chondromalacie Jeune de 23 ans Atcd de traumatisme du genou adolescence Absence de trouble statique Arrêt sportif depuis 2 ans À lexamen Épanchement chronique Douleur à lextension genou Smilie négatif Rabot et palpation facettes rotuliennes ++ Soulagé 6 mois par infiltration visco puis récidive

18

19 Imagerie la chondromalacie ArthroscopieScanner et chirurgie

20 OSTEOCHONDRITE DISSEQUANTE DE LA ROTULE – douleur chez ladolescent avec ou sans traumatisme – présence dun séquestre au niveau du cartilage rotulien mis en évidence par la radio et surtout lIRM – traitement arthroscopique

21 osteochondrite

22 SYNDROME DOULOUREUX AVEC DEPLACEMENT

23 DEPLACEMENT DANS LE SENS FRONTAL Rotule instable: - subluxation permanente - luxation récidivante

24 DEPLACEMENT DANS LE PLAN SAGITTAL – syndrome dengagement – trochlée convexe – maladie de Milgram ou rotule basse

25 AUTRES PATHOLOGIES Osgood –Schlatter ou épiphysite tibiale antérieure, maladie de ladolescent,douleur sur linsertion tibiale du tendon rotulien

26 PATELLA BIPARTITA Découverte fortuite lors dun examen radiologique. Habituellement indolore elle peut accompagner une chondropathie rotulienne

27 SEMEIOLOGIE ROTULE INSTABLE

28 LUXATION RECIDIVANTE À linterrogatoire: suite à un saut et lors de la réception dérobement du genou ou chute impotence de courte durée car repositionnement par le patient et reprise dune marche précautionneuse

29 EXAMEN CLINIQUE Gros genou douloureux liquide hémorragique deux signes: – douleur palpation rotulienne interne ( aileron rotulien interne) – signe de Smilie positif

30 Troubles statiques 1- hyper-antéversion du col 2-genu valgum 3-malposition de la TTA 4-torsion tibiale externe diminuée 5-insuffisance vaste int 6-tonicité du vaste ext

31 IMAGERIE ROTULIENNE Radiographies /clichés face +profil +défilé 30° de flexion La luxation sur le cliché de face Les troubles morphologiques: Hauteur rotulienne sur le profil Dysplasie rotulienne sur le défilé

32 Profil Rotule haute subluxée

33 RADIOGRAPHIES DEFILE 30° FLEXION Affirme la subluxation Montre lagénésie trochléenne ou rotulienne Mesure la TAGT distance entre la TTA et la gorge de la trochlée (12 à 15 mm)

34 GONIOMETRIE bilan pré-opératoire Physiologique 1 à 3° GENU VARUM GENU VALGUM

35 LE SCANNER et IRM LIRM permet de voir la lésion cartilagineuse Et le scanner permet de mesurer la TAGT La hauteur rotulienne et la rotation externe du tibia et lantéversion du col fémoral

36 SCANNER SUBLUXATION ROTULES Montre la dysplasie Mesure

37 LE TRAITEMENT Les bases: les rotules douloureuses stables mis à part lostéochondrite, les lésions cartilagineuses sont peu évolutives et peu arthrogènes. Le traitement doit être médical. Les rotules instables : Leur évolution dépend du degré de linstabilité et de leur caractère arthrogène

38 Le traitement médical Le traitement doit prendre en compte lhypertonie quadricipitale et la position de la rotule (patella alta) dans la grande majorité des cas,les troubles ont tendance à saméliorer avec le temps avec un traitement Conservateur: Rééducation et physiothérapie adaptée Infiltrations cortisoniques et viscosupplémentation (acide hyaluronique) Contention rotulienne

39 viscosupplémentation Lacide hyaluronique HG 20 a été étudiée dans de nombreuses études Le but est de réparer la lésion arthrogène quelle soit primitive ou lié à une instabilité Linjection par voie sous rotulienne une par semaine pendant 3 semaines.

40 Injection de concentré plaquettaire Le but réparer la lésion arthogène et ou la lésion tendineuse. Mode opératoire: prélèvement de sang autologue ;après centrifugation on recueille le concentré et on linjecte : au tendon rotulien si tendinite au niveau du cartilage si lésion traumatique

41 Le traitement chirurgical Cest le traitement des rotules instables Le but est de restaurer la stabilité En dehors des luxations et subluxations récidivantes le traitement doit débuter par la rééducation. De nombreuses techniques ont été utilisés Toujours après 18 ans

42 chirurgie Lintervention, Consiste à: -rééquilibrer les parties molles - section de laileron externe -plastie dabaissement et dhorizontalisation du vaste interne -transposition des muscles de la patte doie -retention de laileron interne Pas avant une rééducation bien menée

43 CONCLUSION Lexamen clinique précis est un préalable avant tout traitement. Il doit permettre de séparer deux entités: -Rotule stable douloureuse -Rotule instable Leur physiopathologie,leur pronostic et leur traitement sont différents Il doit être adapté en privilégiant le traitement médical,la chirurgie étant réservée aux rotules instables arthrogènes.


Télécharger ppt "ANATOMIE La rotule est un sésamoïde, Elle est située dans la terminaison du tendon quadriccipital et se prolonge vers le bas par le tendon rotulien. L'enveloppe."

Présentations similaires


Annonces Google