La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Département fédéral de lintérieur DFI La Suisse puissance scientifique Enjeux internationaux CF Pascal Couchepin - Président de la Confédération 17 Janvier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Département fédéral de lintérieur DFI La Suisse puissance scientifique Enjeux internationaux CF Pascal Couchepin - Président de la Confédération 17 Janvier."— Transcription de la présentation:

1 Département fédéral de lintérieur DFI La Suisse puissance scientifique Enjeux internationaux CF Pascal Couchepin - Président de la Confédération 17 Janvier 2008 – AG SUPRIO

2 2 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Table des matières 1. La Suisse, puissance scientifique 2. Enjeux internationaux en matière de science 3. Stratégie internationale de la Suisse 4. Rôle des hautes écoles

3 3 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier La Suisse, puissance scientifique 2. Enjeux internationaux en matière de science 3. Stratégie internationale de la Suisse 4. Rôle des hautes écoles

4 4 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: AFD Les exportations high tech suisses explosent Total Pharma Instruments scientifiques © SER

5 5 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Sources: OCDE / La Vie économique Les firmes suisses ont la recherche la plus internationalisée % des investissements à létranger relativement aux investissements nationaux © SER

6 6 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE Les privés investissent dans nos hautes écoles % de R&D des HE financé par le privé © SER

7 7 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE La Suisse rattrappe le retard de croissance en investissement R-D des années 90 % Croissance annuelle © SER (Moyenne 2000 – 2006 ou année la plus récente)

8 8 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE 38 % des actifs en Suisse excercent des professions scientifiques ou techniques % S-T parmi les actifs © SER 2006

9 9 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE La part des chercheurs dans la population active est de 6 pour mille, signe dune sélection sévère Chercheurs pour mille actifs © SER 2005

10 10 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE La Suisse de la connaissance, cest 12,6 mia dinvestissement annuel en R-D soit 3% du PIB et 6 chercheurs pour 1000 actifs © SER Volume R-D totale (milliards $) 2005

11 11 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE Le nombre détudiants étrangers explose dans le monde © SER

12 12 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE La Suisse a un corps étudiant parmi les plus internationalisés du monde © SER 2005

13 13 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE La Suisse est pays intensif en doctorats % de doctorats / classe dâge 25/30 ans © SER 2004

14 14 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Source: OCDE Les étrangers nourrissent notre système de recherche % détrangers parmi les doctorats © SER

15 15 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier La Suisse, puissance scientifique 2. Enjeux internationaux en matière de science 3. Stratégie internationale de la Suisse 4. Rôle des hautes écoles

16 16 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Enjeux internationaux Contexte Mise en place de lEurope de la science (programmes cadre, processus de Bologne, CERN, ESA, EMBO) Mise en place de lEurope de la science (programmes cadre, processus de Bologne, CERN, ESA, EMBO) Nécessité de la coopération avec les pays avancés en recherche et technologie (USA, Japon…) Nécessité de la coopération avec les pays avancés en recherche et technologie (USA, Japon…)Nouveau Progrès rapide de la planétarisation de la science et de la mondialisation de la recherche Progrès rapide de la planétarisation de la science et de la mondialisation de la recherche Apparition de nouveaux acteurs (chute du communisme) avides de rattraper le temps perdu Apparition de nouveaux acteurs (chute du communisme) avides de rattraper le temps perdu Enjeux planétaires de la science (pandémies, questions climatiques, accès à leau, enjeux énergétiques) Enjeux planétaires de la science (pandémies, questions climatiques, accès à leau, enjeux énergétiques)

17 17 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier La Suisse, puissance scientifique 2. Enjeux internationaux en matière de science 3. Stratégie internationale de la Suisse 4. Rôle des hautes écoles

18 18 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Stratégie internationale de la Suisse Pleine participation aux développements européens Pleine participation aux développements européens Renforcement du réseau des conseillers scientifiques auprès des missions diplomatiques à létranger Renforcement du réseau des conseillers scientifiques auprès des missions diplomatiques à létranger De Washington (depuis 1958) à Paris, Tokyo, Bruxelles, De Washington (depuis 1958) à Paris, Tokyo, Bruxelles, Pékin, Moscou, Dehli, Séoul et Brasilia Pékin, Moscou, Dehli, Séoul et Brasilia Leur rôle : promotion de lexcellence suisse Leur rôle : promotion de lexcellence suisse Développement des Swissnex, plateformes de promotion de la science et de la technologie suisses Développement des Swissnex, plateformes de promotion de la science et de la technologie suisses Washington, San Francisco et Singapour Washington, San Francisco et Singapour Shanghai (inauguration en 2008), Bangalore (prévu 2009) Shanghai (inauguration en 2008), Bangalore (prévu 2009) Leur rôle : points dappuis des hautes écoles et des entreprises suisses Leur rôle : points dappuis des hautes écoles et des entreprises suisses

19 19 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier La Suisse, puissance scientifique 2. Enjeux internationaux en matière de science 3. Stratégie internationale de la Suisse 4. Rôle des hautes écoles

20 20 CF Pascal Couchepin – AG SUPRIO 17 Janvier 2008 Rôle des hautes écoles Les hautes écoles sont le fer de lance de la coopération scientifique bilatérale Augmentation significative des crédits (43 millions pour ) Augmentation significative des crédits (43 millions pour ) Coopération conduite par une haute école, réprésentant la place Suisse Coopération conduite par une haute école, réprésentant la place Suisse Chine : ETHZ et UniZH; Inde : EPFL et UniL Chine : ETHZ et UniZH; Inde : EPFL et UniL Russie : UniGE et EPFL; Afrique du Sud : UniBas et ITS Russie : UniGE et EPFL; Afrique du Sud : UniBas et ITS Organisation de cette coopération scientifique : Organisation de cette coopération scientifique : Accords-cadre entre pays (signés ou en voie de lêtre) Accords-cadre entre pays (signés ou en voie de lêtre) Réciprocité financière et thèmes dintérêt commun Réciprocité financière et thèmes dintérêt commun Instruments définis (laboratoires communs …) Instruments définis (laboratoires communs …) Rôle détérminant des Hautes Ecoles suisses : Rôle détérminant des Hautes Ecoles suisses : la vraie attractivité de la Suisse, cest lexcellence de ses hautes écoles ! la vraie attractivité de la Suisse, cest lexcellence de ses hautes écoles !


Télécharger ppt "Département fédéral de lintérieur DFI La Suisse puissance scientifique Enjeux internationaux CF Pascal Couchepin - Président de la Confédération 17 Janvier."

Présentations similaires


Annonces Google