La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Passionnés de réussite Comment les enseignants, les directions, les parents et la communauté peuvent faire une différence encore plus grande dans la vie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Passionnés de réussite Comment les enseignants, les directions, les parents et la communauté peuvent faire une différence encore plus grande dans la vie."— Transcription de la présentation:

1 Passionnés de réussite Comment les enseignants, les directions, les parents et la communauté peuvent faire une différence encore plus grande dans la vie de plusieurs jeunes Égide Royer

2 Importance des synthèses, dune vision densemble, daller à lessentiel, dêtre frugal… Un rôle dintellectuel public au sujet de la réussite scolaire. Ce qui au début était une trilogie...

3

4

5

6

7

8 La réussite en formation professionnelle Un exercice de frugalité… – Cinq observations : huit actions prioritaires.

9 1- Quelques observations

10 Observation I- Prévenons-nous trop souvent la prévention? La prévention et lintervention précoce: deux leviers manipulés avec un grand sérieux mais auxquels très peu de machinerie nest attachée.

11 De courbes dangereuses et dambulances

12 Observation II- Réussir son secondaire est un facteur de protection

13 Lécole comme deuxième chance. La réussite scolaire comme facteur de protection. Combattre la pauvreté par la réussite au lieu dexpliquer léchec scolaire par la pauvreté. Effet transgénérationnel.

14 Observation III- Les jeunes en difficulté ont un sexe – Les élèves handicapés ou en difficulté: » 30,7% sont des filles » 69,3% sont des gars

15 Taux de diplomation (et de qualification) de la cohorte 2004 après 7 ans au secondaire GlobalG=67.6%F=79.5%-12% Public:G=63.1%F=75.9%-13% Privé:G=88.2%F=94.2%-6% FrançaisG=66.7%F=79.0%-12% AnglaisG= 77.6%F=86.3%-9%

16 Sortants, au secteur des jeunes, la proportion de ceux qui obtiennent durant lannée considérée, ni un diplôme, ni une qualification du secondaire et qui ne sont pas réinscrits lannée suivante (indicateurs MELS) Décrocheurs 21.5% des gars et 13.6% filles Estimation: 12,500 gars et 6000 filles

17 Conseil des ministres de léducation. Programme international du suivi des élèves (PISA). À 15 ans, au Canada, écart dun an entre les filles et les gars en lecture (CME, juillet 2013)

18 Est-il possible que plus une école devient centrée sur lexpression de lémotion, intolérante au risque, orientée vers la collaboration et critique de la compétition, sédentaire, – plus elle se retrouve confrontée à cette question fondamentale concernant les garçons:

19 Observation IV- Le syndrome du caméléon fatigué Les éducateurs sont-ils vraiment bien préparés, lors de leur formation initiale, pour permettre entre autres aux jeunes en difficulté de réussir à lécole? Linteraction entre problèmes de comportement et réussite scolaire est-elle vraiment reconnue?

20 Le caméléon fatigué

21 quelques définitions le Petit Larousse illustré de l an deux mille….

22 caméléon lézard arboricole insectivore, doué dhomochromie, remarquable par sa queue préhensile, par ses yeux indépendants et par sa langue (…) protactile, vivant en Amérique et dans une partie de lAsie.

23 homochromie aptitude de certaines espèces animales à harmoniser leur coloration, de façon permanente ou temporaire, avec celle du milieu où elles vivent.

24 tartan étoffe de laine, à larges carreaux de diverses couleurs, fabriquée en Écosse

25 école courte-pointe constituée de multiples pièces de tartan aux couleurs très changeantes. Environnement des enseignants.

26 enseignant mammifère plus ou moins homochromique qui se retrouve fréquemment dans la situation dun caméléon et qui risque de s épuiser à tenter dharmoniser sa coloration de façon permanente ou temporaire, avec les nouveaux carreaux qui surgissent constamment dans son école.

27 Élève en difficulté de comportement : mammifère aux carreaux très changeants, pouvant prendre des couleurs très variables, et dont les comportements sont susceptibles de surtaxer les capacités dadaptation personnelles et professionnelles du mammifère précédent.

28 Observation V- Les services professionnels Lexpertise ne doit pas être inversement proportionnelle à la complexité des besoins. Sont nettement insuffisants.

29 La question de la santé mentale des jeunes États-Unis: de 6 à 10 % des jeunes fréquentant les écoles présentent des problèmes émotifs ou comportementaux. LAmerican Psychological Association (APA): estime quun enfant sur dix aux États-Unis souffre dune maladie mentale sérieuse. Au Québec : 1759 enfants suivis de leur naissance jusquà cinq ans, pas moins de 15 % dentre eux montraient des niveaux atypiques de dépression et danxiété avant même leur entrée à lécole. (Côté et al. 2009)

30 Center for Disease Control and Prevention 11% de tous les enfants dâge scolaire = ADHD. 1 garçon sur cinq au High School a reçu déjà ce diagnostic. Très nombreux faux positifs. Le Québec: 44% de toutes les prescriptions au Canada

31 Alors, que nous reste-t-il à faire? De petites et de grandes poussées.

32 Le monde peut sembler immuable, implacable. Il ne lest pas. Une petite poussée au bon endroit peut le faire basculer.

33 Coup de pouce (nudge) Nous avons tendance à penser que la cause doit nécessairement avoir la même ampleur que son effet. Or un changement mineur mais stratégique peut avoir un énorme impact, Point de bascule: *Les mitaines *La reconduite à la maternelle *Coiffeuses et violence conjugale *Dépôt et retrait aux parents *Postes Canada

34 Nous sommes toujours un peu des caméléons : nous changeons selon notre environnement Des yeux ou des fleurs au dessus de la machine à café? …..

35 Pounds paid per litre of milk consumed as a function of week and image type. Bateson M et al. Biol. Lett. 2006;2: ©2006 by The Royal Society

36 Une petite modification dans lenvironnement peut en effet avoir un gros impact. Une petite modification dans lenvironnement peut en effet avoir un gros impact. Un des exemples les plus étranges:

37 Il semblerait que lorsque lon offre une cible à un homme il ne peut sempêcher de la viser…

38 80% moins de déversements

39 Trois situations: 1- Endroit propre 2- Boite avec des graffitis 3- Endroit plein de rebuts, boite à lettre propre – Le % des passants qui gardent lenveloppe?

40 Vont garder largent et ne pas poster la lettre Endroit propre13% Boite avec des graffitis27% Endroit plein de rebuts, boite à lettre propre25% Visualiser une forme de comportement déviant peut en encourager, en susciter un autre. Limpact de la qualité de lenvironnement scolaire.

41 Offrir une bonne performance « positive » dès la première fois Ou ne pas minimiser ou ignorer un premier incident: – Une histoire dHead & Shoulders – Prévenir le redécrochage

42 Maintenant : les grandes poussées

43 2- Huit actions prioritaires. Mad Men et le tabac

44 Action 1 Consolider nos services professionnels et prendre comme référence pour nos actions les pratiques exemplaires qui ont été implantées et évaluées dans plusieurs écoles en Amérique du Nord.

45 Vous vous rendez à lurgence avec votre bébé très malade.

46 On na pas le luxe dimproviser. Pratiques exemplaires + Trois niveaux dintervention véritablement présents.

47 Action 2 Un gramme de prévention vaudra toujours un kilo dintervention. Valorisation et dépistage chez les enfants de trois à cinq ans, particulièrement au niveau du langage, de la lecture et du comportement.

48 Suivi systématique, par du personnel spécialisé et dès la maternelle, des élèves: –qui présentent des problèmes de langage et de lecture, –qui manifestent des problèmes affectifs ou comportementaux, extériorisés ou intériorisés.

49 Lecture et comportement La relation entre problème de langage, retard de lecture et difficulté de comportement et réussite scolaire. Une majorité des jeunes en difficulté de comportement manifestent très tôt des déficits du langage – impact sur leurs apprentissages scolaires.

50 Pagnol

51 Quels sont ceux et celles qui arrivent dans notre école secondaire sans savoir lire?

52 Action 3 Porter une attention particulière à la réussite scolaire des garçons en: –intervenant très tôt sur les problèmes de lecture (différence de maturation), –valorisant les modèles masculins de réussite, –en augmentant le nombre denseignants masculins (et de femmes intéressées par le défi pédagogique denseigner à des gars).

53 MELS plan daction sur la lecture Les garçons et la lecture Des papas qui lisent au petit déjeuner Un sondage qui permet détablir le profil de lecture des garçons, mais aussi certaines actions qui permettent den tenir compte Un sondage qui permet détablir le profil de lecture des garçons, mais aussi certaines actions qui permettent den tenir compte Un projet de mentorat pour valoriser les élèves en grande difficulté Père et fils qui lisent ensemble la fin de semaine : une belle façon de valoriser la lecture Père et fils qui lisent ensemble la fin de semaine : une belle façon de valoriser la lecture Le hockey ne se joue pas que sur la glace Des modèles de lecteurs masculins dans la communauté adulte

54 Une soirée de lecture entre gars Nathalie Provost CSMB – Ste-Anne-de-Bellevue – Baie-dUrfé « Testostérone littéraire » Gars, pères et grands-pères ou modèles masculins

55 Un adulte qui nous prend sous son aile est un facteur de résilience puissant quand on est en difficulté. –Leçons déléphants

56 Les couilles décrocheuses, Pierre Légaré Les filles se socialisent en échangeant, en partageant, en parlant, alors que les gars le font en « faisant de quoi ensemble, en développant un sentiment dappartenance à un groupe ». Un gars a besoin dun modèle et que ce modèle doit être masculin parce que, « dans notre société, les étapes, les codes, les rites par lesquels les gars doivent passer pour devenir des hommes ont presque entièrement disparu ».

57 Le genre est seulement lun des facteurs ayant un impact sur les résultats scolaires La différence la plus marquée entre les sexes au niveau des résultats scolaires réside dans lavantage en lecture observée chez les filles. En mathématiques, les garçons et les filles ont des résultats similaires en quatrième année et en huitième année détudes dans la plupart des pays. Cest dans le domaine des sciences que les différences sont les plus minimes. Bien quelles aient des résultats équivalents (voire supérieurs) à ceux des garçons en la matière dans la plupart des pays, les filles ont tendance à avoir une perception de soi en sciences plus faible que celle des garçons,

58 Le retard scolaire, les jeunes en difficulté et le redoublement = majoritairement des gars. Laccès et le choix aux études supérieures: – ségrégation verticale: les gars. – ségrégation horizontale: les filles et les gars.

59 Action 4 Campagne nationale de valorisation de l'éducation et du métier d'enseignant.

60 La qualité dune école et de son enseignement ne peut être supérieure à la qualité de ses enseignants.

61 En Finlande, un enseignant est considéré comme un professionnel de haut niveau, qui a réussi un programme détudes exigeant, où la compétition pour y être admis est très vive. Formation + salaire + reconnaissance professionnelle

62 Mais aussi Campagne nationale de valorisation du rôle des professionnels en éducation. Titre de la campagne : « Lenseignement est nécessaire mais non suffisant pour 150,000 élèves québécois ». Exemple de la santé mentale

63 15 % de jeunes qui, de manière transitoire ou chronique, présenteront des problèmes de santé mentale. Projection, on estime quun enseignant du secondaire qui accueille 5 classes de 30 élèves par semaine, et ce, pendant 30 ans, est susceptible de connaître 675 élèves qui auront des besoins particuliers relevant dun diagnostic psychiatrique. (tdah, top, ted, dépression etc..)

64 Action 5 Intervention intensive, dès le début du secondaire, auprès des jeunes qui arrivent à l'école secondaire avec des retards d'apprentissage, des problèmes de comportement ou les deux. Établir rapidement pour ces jeunes un plan de transition et une stratégie concrète sur comment obtenir le diplôme leur permettant de réussir cette transition.

65 Qui est à risque au début du secondaire? Absentéisme (note : intimidation) Incidents disciplinaires Échec en français Échec en mathématique

66 Action 6 Promotion + Utiliser davantage la période estivale pour combler les retards scolaires, plutôt que le redoublement et la promotion automatique. Nous prévenons la « glissade de lété ».

67 Redoublement Promotion sociale Promotion +

68 Action 7 Cesser denvoyer à l'éducation des adultes des jeunes de 16 et 17 ans avec des retards dapprentissage et des problèmes majeurs dadaptation et, tout comme en Ontario et dans plus de 20 états américains, rendre la fréquentation scolaire obligatoire jusqu'à 18 ans.

69 Léducation des adultes: des besoins en adaptation scolaire sans services spécialisés. Plus de 50% ont 19 ans et moins. Près de 1/5: problèmes de comportement importants. –18 ans : une attente de notre société. –18 ans : pour fréquenter éducation des adultes.

70 Action 8…. Appliquer systématiquement les 7 actions précédentes. Une liste à cocher, comme celle quutilisent les chirurgiens et les pilotes

71 Une liste à cocher: oui ou non Nous référons aux pratiques exemplaires. Nous faisons activement de la prévention en ce qui a trait au langage, lecture et au comportement. La qualité de lenseignement est chez nous de première importance. Une attention toute particulière est accordée aux garçons qui présentent des problèmes en lecture. Intervention intensive accordée aux jeunes du début du secondaire avec des problèmes de lecture et de comportement. * Promotion + et classe ordinaire.

72 En conclusion Persévérance et reconnaissance: – Une culture à développer et à partager


Télécharger ppt "Passionnés de réussite Comment les enseignants, les directions, les parents et la communauté peuvent faire une différence encore plus grande dans la vie."

Présentations similaires


Annonces Google