La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un outil à considérer en cas de catastrophe

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un outil à considérer en cas de catastrophe"— Transcription de la présentation:

1

2 Un outil à considérer en cas de catastrophe
Direction nationale des urgences, des services de traumatologie et des services préhospitaliers d’urgence Direction adjointe des services sanitaires aériens et de traumatologie Programme ÉVAQ : Un outil à considérer en cas de catastrophe

3 Coordonnatrice clinico-administrative,
Remerciements : Dr Richard Bernier Directeur médical, équipe ÉVAQ Madame Sylvie Côté Coordonnatrice clinico-administrative, équipe ÉVAQ

4 universalité et accessibilité
Les services sanitaires aériens sont un vecteur d’accès aux soins de santé spécialisés. C’est aussi le seul moyen d’assurer un des principes fondamentaux de notre système de santé : universalité et accessibilité 12% de la population totale du Québec dépendent de ces services.

5 Grandes distances à desservir
aller - retour Puvirnituk – Montréal : km Blanc-Sablon – Québec : km Iles Madeleine – Québec : km

6

7 En opération depuis le 1er septembre 1981
Challenger 601 depuis 1988 7

8 Structure de fonctionnement

9 Traitement des demandes de transfert

10 Par télécopieur ( ) https://www2.cha.reg03.rtss.qc.ca/evaq

11 Une infirmière régulatrice 24/7
Au premier rang, assurer la sécurité du patient durant le vol

12

13

14 1 2 3 4 5 Priorité Condition du patient Niveau affectation
Niveau de transit vers l’établissement receveur 1 CRITIQUE Danger immédiat pour la vie ou les fonctions vitales ou un membre · Instable hémodynamiquement · Un ou plusieurs sytèmes vitaux se détériorent rapidement associé à un trauma, une grossesse une naissance ou une maladie. · Le patient a besoin d’être surveillé, monitorer et des interventions médicales de stabilisation doivent être effectuées lors du transport afin de la stabiliser. · Le tansfert doit s’effectuer rapidement afin que le patient puisse recevoir des soins dans un centre spécialisé ou subir une intervention rapide afin de rester en vie ou de préserver une de ses fonctions vitales. · Avion ambulance · Immédiate · Départ dès que possible · Transit urgent vers l’établissement receveur. · Aucun détournement ni covoiturage sauf niveau 1 ou 2 · Nécessite un support circulatoire et ventilatoire Transfert initié dans l’heure 2 URGENT Danger possible pour la vie ou les fonctions vitales · Stable hémodynamiquement · Les signes vitaux sont présentement dans les limites de la normale. · Par contre il est à risque de se détériorer et de devenir instable. Le patient ne requiert pas une intervention médicale rapide mais il a besoin d’une surveillance intensive durant le transport. · Peut-être retardé par la centrale ÉVAQ en raison niveau 1 · Détournement possible pour multipatients ou covoiturage. Transfert initié entre 2 et 4 heures 3 SEMI-URGENT Pas de danger immédiat pour la vie ou les fonctions vitales · Stable n’a pas besoin d’une intervention immédiate pour préserver sa vie ou une fonction vitale. · Il n’est pas à risque de devenir instable, il nécessite des soins durant le transport. · Avion-ambulance : Immédiate. Départ dès que possible · Avion-hôpital : · Départ lors d’un niveau 2 · Si délai avant départ excède 3 heures : affectation immédiate. · Transit immédiat vers l’établissement receveur. Transfert initié < 8 heures 4 NON URGENT Aucun danger immédiat pour la vie ou les fonctions vitales · Stable n’a pas besoin d’une intervention afin de préserver sa vie ou une fonction vitale. · Son transfert est réalisé afin qu’il puisse recevoir un traitement ou un examen diagnostique non disponible dans sa région. · Une surveillance minimale est requise durant le transport. · Navette : affectation sur la prochaine navette selon l’horaire en place · Avion ambulance : affectation en covoiturage si l’horaire de navette n’est pas approprié (temps ou desserte) · Transit immédiat vers l’établissement receveur selon l’horaire en place. · Détournement possible selon vos besoins Transfert initié 8-18 heures 5 REPORTABLE Aucun danger pour la vie ou les fonctions vitales Stable · Navette : selon l’horaire en place. · Un aménagement de l’horaire est possible pour évacuer au besoin le patient. · Transit vers l’établissement receveur selon l’horaire en place. Transfert programmable 18 heures et +

15

16 Coordination des vols (centrale pour l’aérien)
16

17

18 Services sanitaires aériens du Québec
desserte par avions avion-hôpital services de navette 3 types d’avions : Challenger 601 (2) Dash-8 (1) King Air 100 (1)

19 Voilà pourquoi c’est un avion hôpital plutôt qu’un avion ambulance!
mission multipatients : jusqu’à 4 simultanés personnel : médecin et infirmière seulement des transferts interétablissements urgents philosophie : fournir le niveau de soins d’une salle d’urgence d’un hôpital spécialisé Voilà pourquoi c’est un avion hôpital plutôt qu’un avion ambulance!

20 Avion hôpital un Challenger 601 C-GCFG
un 2e Challenger 601 comme avion de relève ainsi qu’un avion Dash-8 pour certaines destinations (courtes pistes d’atterrissage) Les opérations aériennes relèvent du Service aérien gouvernemental du gouvernement du Québec

21 Challenger 601

22 Challenger 601 de relève QBQ long service
22

23 Services de navette desserte régionale pour les patients requérant des soins durant le transport 5 jours/semaine pour le secteur Est de la province et 4 jours/semaine pour le secteur Ouest personnel : infirmières transport multipatients « rapatriement » partie importante des transports

24 Services de navette - avions
Dash-8 : propriété et opéré par le gouvernement du Québec (SAG), utilisé pour l’Est avec une capacité de 4 civières et un maximum de 12 patients assis King Air 100 : opéré par un transporteur privé sous contrat, utilisé pour l’Ouest, 2 civières et 2 patients assis. « clé en main » le contrat prévoit du personnel infirmier (2) et une direction médicale

25 Dash-8 série 200

26 King Air 100

27 Avion hôpital un médecin une infirmière 24/7
moyenne de 6 patients / jour

28 Navettes multipatients
2 infirmières 5 jours par semaine (Est) 4 jours par semaine (Ouest) moyenne de 10 patients par mission (Est) moyenne de 3 patients par mission (Ouest) 28

29 La navette aérienne de l’est Dash-8 série 200
29

30 La navette aérienne de l’ouest KingAir 100

31 18 infirmières Formation certification infirmière
ACLS NRP TNCC PALS Arythmies MDSA-Combitube ALSO Approche gériatrique Médecine aéronautique

32 21 médecins Formation certification médicale
ACLS (réanimation cardiorespiratoire avancée) ATLS (réanimation avancée des traumatisés) NRP (réanimation néonatale) PALS (réanimation pédiatrique avancée) STABLE (soins néonataux post réanimation) ALSO

33 Statistiques 33

34

35

36 Répondre aux besoins …

37 Challenger 601-3R (avion-hôpital)

38 CL601-3R (avion-hôpital)

39 CL601-3A (C-GQBQ) avion de relève

40 Dash 8-200 avion-ambulance sans médecin

41 Dash 8-300 Navette multipatients

42 Renouvellement de la flotte en cours

43 1999 : Avalanche de Kangiqsualujjuaq

44 Kuujjuaq situé à 160 KM de Kangiqsualujjuaq

45 Avalanche meurtrière 4 adultes et 5 enfants décédés
9 adultes transférés à Montréal 3 jeunes transférés à Montréal 13 autres blessés (2 bébés, 4 enfants, 7 adultes) ils sont demeurés hospitalisés à Kuujjaq

46

47 2006 : Appareil Dash-8 en détresse au dessus de Kuujjuaq
une dizaine de personnes à bord problème de train d’atterrissage mise sous tension d’ÉVAQ trois appareils préparés (deux Challenger et 1 Dash-8) équipage médical (infirmières et médecin) pour chacun des appareils temps de déplacement aller : 2 h Challenger et 4 h Dash-8 le problème a été résolu de lui-même

48 Une hypothèse : déraillement de train avec passagers près de Trois-Pistoles
48 personnes blessées dont 12 polytraumatisés graves

49 Autre hypothèse : explosion d’un réservoir de propane sur un terrain de camping à La Tuque
26 victimes de brûlures graves et 12 polytraumatisés

50 Capacité aujourd’hui :
une centrale de coordination 4 appareils potentiels : 2 Challenger, 1 Dash-8, 1 King Air 100 = 10 civières possibilité d’effectuer des transports urgents avec l’ensemble de la flotte

51 Capacité demain : une centrale de coordination
5 appareils potentiels: 2 Challenger, 2 Dash-8, 1 King Air 100 = 11 civières possibilité de recourir aux autres transporteurs sous contrat dans le réseau transporteurs privés avec des services accrédités possibilité d’effectuer des transports urgents avec l’ensemble de la flotte

52 En conclusion : le programme des services sanitaires aériens est un vecteur essentiel d’accès aux soins spécialisés règle du pouce : transfert > 300 km : contacter ÉVAQ transfert < 300 km : selon nb cas et conditions cliniques : contacter ÉVAQ prn en cas de doute : contacter ÉVAQ

53 Des questions?


Télécharger ppt "Un outil à considérer en cas de catastrophe"

Présentations similaires


Annonces Google