La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Processus et gestes dévaluation au sein des pratiques denseignement / apprentissage - IEN Ambérieu Marc PROUCHET - Centre Académique Michel Delay 05-10-2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Processus et gestes dévaluation au sein des pratiques denseignement / apprentissage - IEN Ambérieu Marc PROUCHET - Centre Académique Michel Delay 05-10-2011."— Transcription de la présentation:

1 Processus et gestes dévaluation au sein des pratiques denseignement / apprentissage - IEN Ambérieu Marc PROUCHET - Centre Académique Michel Delay

2 Lévaluation … nous la considèrerons ici comme lensemble des « gestes » de lenseignant qui sévertue – toujours gauchement – à faire apprendre ce quil enseigne. Elle dépasse alors lacception de contrôle des acquis.

3

4 1 ère partie Entrée en matière Zoo

5 Zoo A la tombée de la nuit Quand se sont refermées les grilles Léléphant rêve à son grand troupeau Le rhinocéros à ses troncs darbres Lhippopotame à des lacs clairs La girafe à des frondaisons de fougères Le dromadaire à des oasis tintant Le bison à un océan dherbes Le lion à des craquements dans les feuilles Le tigre de Sibérie à des traces dans la neige Lours polaire à des cascades poissonneuses La panthère à des pelages passant dans les rayons de lune Le gorille à des bananiers croulant de leurs feuilles - violettes Laigle à des coups de vent dans des canyons de nuages Le phoque aux archipels mouvants de la banquise disloquée Les enfants des gardiens à la plage. Michel Butor

6 - CE1-CE2-CM1-CM2 A la suite dun travail danalyse sur le poème « Zoo » de M. Butor, le maître demande aux élèves, en appui sur le canevas donné, d« écrire un poème à la façon de M. Butor en choisissant 8 autres animaux présents dans un zoo ».

7 Exemple de réécriture A la tombée de la nuit Quand se sont refermées les grilles Le loup rêve à sa meute Le serpent à des sables chauds Le kangourou à ses poches pleines Lorque à des océans deau bleutée Le grizzli à des festins de saumons Le flamant rose à la mer deau poissonneuse Lantilope aux grandes étendues arides de la savane Le tapir à des forêts grouillant de fourmilières vertigineuses Lenfant maltraité à des millions de câlins. ……..

8 GENERAL proche proche de de la finalité la capacité Essais de positionnements « compétenciels » SPECIFIQUE lié à un contexte précis TRANSVERSAL relevant de méthodes = transdisciplinaire Convoqué par dautres disciplines= pluridisciplinaire DISCIPLINAIRE lié à un objet disciplinaire La notion de droit Lenrichissement du nom La poésie Ecrire un texte de type poétique en obéissant à une ou plusieurs consignes Les ressentis (sentiments, …)

9 ENTREE en situation Exemple de séquence Zoo Analyse du poème (structure anaphorique et fond) Tâche de référence Écrire 8 autres vers … acquis à lépreuve structuration systématisation approfondissement Enjeux poétique – grammatical - … Travail sur les pré-requis (monde des animaux) Travail sur les pré-requis (enrichissement Groupe du Nom)

10 ENTREE en situation Autre exemple de séquence Zoo Analyse du poème (structure anaphorique et fond) Nouvelle Tâche de référence Écrire 8 autres vers … acquis à lépreuve structuration systématisation approfondissement Enjeux poétique – grammatical - … Travail sur les pré-requis (monde des animaux) Travail sur les pré-requis (enrichissement Groupe du Nom) Tâche de référence Écrire 8 autres vers …

11

12 2ème partie PROPOSITIONS DOUTILS COMMUNS

13 POURQUOI évaluer

14 Si lon veut bien garder en mémoire lexigence du Socle …

15 A quoi oblige un enseignement en prise sur le socle commun de connaissances et de compétences ? A sinquiéter, au moment même de la conception de lenseignement des conditions par lélève : - de lacquisition / appropriation des connaissances - de la conscience de ces acquis - de lutilisation de ces acquis en une situation toujours nouvelle Le frigo …

16 A quoi oblige un enseignement en prise sur le socle commun de connaissances et de compétences ? A sinquiéter, au moment même de la conception de lenseignement de la variation des différents types dactivité demandée à lélève : - activité de réception (lélève réalise la tâche créée pour lui) - activité de formalisation (lélève discourt de la tâche créée pour lui) - activité de re-création (lélève construit une tâche vs. tâche de réf.) - activité de transfert (lélève fait réaliser sa tâche à dautres)

17 POUR QUOI évaluer

18 Pour structurer son enseignement en … PROGRAMME SEQUENCIEL

19 séquence Léchafaudage cyclique vs. enseignant séquence

20 Pour structurer son enseignement en … PROGRAMME SEQUENCIEL SEQUENCE

21 ENTREE en situation La structure «topologique » de SEQUENCE exploration diagnostic référence acquis à lépreuve structuration systématisation approfondissement

22 ENTREE en situation Infléchissements liés à une intention déducation compensatoire La question du terreau Lenrichissement cuturel Développer les pré-requis culturels Structurer lélémentaire La question des bases Léducation cognitive La pluridisciplinarité La décontextualisation

23 Particularité de la maternelle …

24 ENTREE en situation La structure «individualisante » de SEQUENCE pré-requis diagnostic exploration référence acquis à lépreuve structuration systématisation approfondissement

25 Pour structurer son enseignement en … PROGRAMME SEQUENCIEL SEQUENCE SEANCE

26 Le format «expérimental » de SEANCE de référence le double entonnoir Tâche initial e Tâche (suite) Etat des lieux Sortie de séance Entrée de séance

27 Pour structurer son enseignement en … PROGRAMME SEQUENCIEL SEQUENCE SEANCE ABORDS DE SEANCE (DAP, …)

28 ENTREE en situation Pro-active Post-active Satellite chargeproviseur analyse a priori sérénité étiquette conatif reconvocation appropriation éponge – mixeur – marais salant – miroir - courroie rétroviseur IntégréeIntégrée

29

30 3 ème partie AU CŒUR DUNE CLASSE

31 Les élèves doivent aller chercher, dans des dépôts situés « à lautre bout du monde », des carrés pour réaliser (collage inclus) le même « dessin » que le modèle. Ces carrés sont disponibles à lunité (cycle 1 ) … ou en « barres » de 2/5/10 (cycle 2)

32 Video …

33 En prise sur cette video … Processus et gestes dévaluation

34 Quest-ce quil a retenu, lui ? « Maman, ce matin …

35 « Yavait des pantins et plein de carrés » « Y fallait faire comme le modèle » « Jai collé » « Il fallait courir » « Jai regardé le modèle » « Jai fait la tête dabord » « Jai tout mis dans ma tête quand je partais » « Cest comme quand on compte en plus » « comme quand on met la table » « Trop bien » « Jai tout fait »

36

37 Evaluer … pour quoi ? Pour permettre à chaque élève de devenir un Petit Poucet, développant ses variations intentionnelles

38 2 Pistes pratiques le récit du Petit Poucet - la valise individuelle Prenons garde à la question - « Quest-ce quon a appris aujourdhui ? »

39 Le texte du Petit Poucet Comme les élèves sont naturellement attirés, pendant la tâche par ce quils voient, ce quils ressentent….. En fin de séance, lenseignant refait avec les élèves le chemin de la séance, retrouvant ainsi par cailloux blancs interposés … Cet écrit collectif est agrafé au travail de lélève Tout nu Le pantin a perdu les carrés verts, rouges et bleus de son habit. Il a fallu le rhabiller comme le modèle. On est sorti de la classe pour aller chercher des carrés très, très,très loin de la classe. Cétait un peu difficile parce que le pantin était scotché par terre. Il faut tout se mettre dans la tête quand on va chercher les carrés.

40 la valise individuelle Comme les élèves éprouvent des difficultés à… Lélève emporte donc chez lui, dans une petite valise, … SEQUENCE DE REFERENCE La valise Lalbum-photos Re-faireSac souvenir Affichage mémoire Lobjet emporté est assorti ponctuellement dune photo ….

41 Mais, au fait, quels étaient les enjeux de cette séance ?

42 DISTINGUER pour évaluer

43 REPERER … lesdites compétences

44 GENERAL proche proche de de la finalité la capacité Essais de positionnements « compétenciels » SPECIFIQUE lié à un contexte précis TRANSVERSAL relevant de méthodes = transdisciplinaire Convoqué par dautres disciplines= pluridisciplinaire DISCIPLINAIRE lié à un objet disciplinaire La maîtrise du nombre Prendre des initiatives et des décisions Dénombrer une quantité constituée en « empan » Identifier des positionnements (latéralité, symétrie, …) Le nombre- outil Encollage de supports papier

45 GENERAL proche proche de de la finalité la capacité Essais de positionnements « compétenciels » SPECIFIQUE lié à un contexte précis TRANSVERSAL relevant de méthodes = transdisciplinaire Convoqué par dautres disciplines= pluridisciplinaire DISCIPLINAIRE lié à un objet disciplinaire Laire Prendre des initiatives et des décisions Constituer une partition dun ensemble organisé Identifier des positionnements (latéralité, symétrie, …) Pavages Encollage de supports papier La division euclidienne Groupements

46 HIERARCHISER …

47 élève TACHERON – enseignant CONTREMAITRE élève SACHANT – enseignant SAGE élève NOURRISSON – enseignant NOURRICIER La maîtrise du nombre Le nombre-outil Dénombrer une quantité constituée en « empan » Encollage de supports papier Identifier des positionnements (latéralité, symétrie, …)

48

49 Entre nous …

50 « Encore faut-il que le terrain daventure soit à la portée de tous ! » « A lEcole, on napprend pas à faire du vélo pour faire du vélo ; on apprend à faire du vélo pour visiter le monde. » « Cependant,on ne peut visiter le monde quen sachant faire du vélo ! »

51


Télécharger ppt "Processus et gestes dévaluation au sein des pratiques denseignement / apprentissage - IEN Ambérieu Marc PROUCHET - Centre Académique Michel Delay 05-10-2011."

Présentations similaires


Annonces Google