La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le pastel sec (ou tendre) Renaissance et culture de Coupvray - Guy Braun 1 Fabrication et origine Méthode Exemples De qui ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le pastel sec (ou tendre) Renaissance et culture de Coupvray - Guy Braun 1 Fabrication et origine Méthode Exemples De qui ?"— Transcription de la présentation:

1 Le pastel sec (ou tendre) Renaissance et culture de Coupvray - Guy Braun 1 Fabrication et origine Méthode Exemples De qui ?

2 Le pastel sec (ou tendre) Fabrication et origine La couleur pastel fait référence à la plante qui donna le bleu pastel qui permit la grande richesse de la région du Lauragais qui devint le pays de cocagne (autre nom de la plante une fois en boule). En savoir plus Aujourdhui les bâtons de pastels sont fabriqués à partir des pigments minéraux (cadmium, oxydes etc°) ou plus rarement organiques comme lest la plante de pastel.

3 Le pastel sec (ou tendre)

4 Le pastel sec (ou tendre) PASTELS TENDRES 90g de pigment de couleur- 10g de kaolin - 3g de gomme arabique ou d'adragante - quelques gouttes de glyc é rine - eau min é rale - du blanc de Meudon ou de zinc en pigment pour cr é er vos pastels plus clairs - du gris anthracite pour cr é er vos pastels plus fonc é s - plaque de verre - couteau à palette Fabrication de la pâte 1 - D é posez 90g de pigment de couleur sur une plaque de verre; creusez un trou au centre de l'amas color é et versez-y 10g de kaolin ( cette charge permet à la couleur de s'agglom é rer - en mettre tr è s peu afin de conserver la puret é de la couleur ) 2 - M é langez la couleur et la charge au couteau à palette jusqu' à obtenir une teinte homog è ne 3 - Creusez un trou au centre du m é lange et y verser 1/4 de verre d'eau min é rale; é crasez les grains de couleur à la molette à broyer ou au couteau à palette et malaxez le tout jusqu' à obtenir une pâte onctueuse et de texture solide. Note : en pulv é risant l'eau avec un vaporisateur, vous é viterez la formation de bulles. 4 - Ajoutez 2 gouttes de glyc é rine à la pâte, puis malaxez : cet ingr é dient ralentit le s é chage du m é lange, mais il donnera de la souplesse à vos futurs bâtons de pastel. 5 - Incorporez 3g de gomme arabique liquide. Cette r é sine est un liant qui donnera de la luminosit é à vos teintes pastel. Vous pouvez remplacer cette gomme par de la gomme adragante. 6 - M é langez le tout à l'aide du couteau à palette tout en é crasant les derniers grains; votre pâte de pastel est prête. Coupez la pâte en 2 et laissez une part de côt é ; ces 2 parts vont servir à d é cliner les teintes de vos pastels dans les clairs et dans les fonc é s. Fabrication des teintes claires 7- Prenez une part de la pâte fabriqu é e pr é c é demment et ajoutez-lui un volume é gal de blanc de zinc ou de lithopone en pigment. Ces blancs ne sont pas opaques, ce qui les rend aptes à cet usage. 8 - M é langez le blanc et la pâte à l'aide du couteau à palette ou d'une broyeuse à molette. Un peu d'eau min é rale facilitera le malaxage. Vous pourrez aussi m é langer le blanc progressivement avec la pâte; supprimez les grains en malaxant. 9 - Vous venez d'obtenir une teinte claire de votre teinte; coupez la pâte à nouveau en 2 et mettez une part de côt é ; en ajoutant la même quantit é de blanc de lithopone à la part, et apr è s avoir m é lang é comme d é crit ci-dessus le pigment et la pâte, vous obtenez une teinte encore plus claire. Il est possible de continuer ainsi jusqu' à obtenir une teinte tr è s claire. Fabrication des teintes fonc é es 10 - Pour foncer vos couleurs, vous proc é derez de la même fa ç on que pour d é grader vers les clairs. Simplement, le blanc est remplac é par du gris fonc é anthracite ( M é lange de pigments de terre d'ombre br û l é e, de bleu fonc é et d'un pigment de couleur compl é mentaire au pigment principal : exemple, si vous fabriquez des pastels rouges, choisissez le pigment compl é mentaire vert fonc é ) En mêlant 50% de pâte avec 50% de ce gris anthracite en pigment, vous obtenez une teinte fonc é e.. Proc é der comme pour la d é gradation des teintes claires, en coupant la pâte en 2, et en ajoutant à une des deux parts une part é gale de ce gris. Ajoutez un peu d'eau min é rale pour faciliter le m é lange de la pâte Vous n'avez plus qu' à former des bâtonnets avec les diff é rentes teintes que vous avez obtenues. Laissez s é cher une semaine et demie avant de pouvoir les utiliser; vous pouvez d é poser vos pastels dans la garniture d'un paquet de gâteaux pour y placer vos pastels, tout en per ç ant au pr é alable des trous minuscules afin d' é vacuer l'humidit é contenue dans les bâtonnets. (Pratique des Arts N°3 )

5 Le pastel sec (ou tendre) Méthode Un papier rugueux est préférable, je conseille le canson mi-teinte. Il ne faut pas de dessin préparatoire au crayon, car la mine de crayon empechera lepastel dadhérer et le salira. Rangez vos batons par couleurs identiques (Rouges, bleus etc.) Commencez votre travail par le sujet principal et non par le fond Ne cherchez pas les détails, les lumières, les brillances, les tons purs, ils viendront seulement à la fin. Evitez de surgarger les couleurs, préférez un temps de fixage entre des couches superposées. Même fixatif que pour le fusain et la sanguine. Forcez les tons plutôt que de rechercher le ton juste, vous atténuerez en fin de travail. Méfiez-vous du blanc qui ne sert pas vraiment à éclaircir une couleur, mais à préparer des lumières. Par exemple le rose se fait à partir dun baton de rose. Lestompe au doigt suppose de se laver les mains entre les couleurs, mais attention, le pastel naime pas lhumidité. Ayez un chiffon propre pour vous essuyer les mains et portez une blouse. La dernière couche doit à peine être fixée pour conserver la fraîcheur du pastel.

6 Le pastel sec (ou tendre) Exemples Les tons pastels Odilon Redon

7 Le pastel sec (ou tendre) Exemples Le portrait Maurice-Quentin de La Tour Autoportrait Musée Antoine Lécuyer (Saint Quentin) Cela ne vous rappelle rien ?

8 Le pastel sec (ou tendre) 1776 Musée du Louvre 1771 National Gallery of Scotland. t Autoportrait aux bésicles de © Musée des Beaux-Arts d'OrléansAutoportrait aux bésicles Musée du Louvre 1771 National Gallery of Scotland. J.B.S.Chardin

9 Le pastel sec (ou tendre) Le fantastique et le japonisme Odilon Redon

10 Le pastel sec (ou tendre) Margaret Dyer Margaret Dyer USA Modernité

11 Le pastel sec (ou tendre) Peinture de trottoir

12 Le pastel sec (ou tendre) Peinture de trottoir 3D


Télécharger ppt "Le pastel sec (ou tendre) Renaissance et culture de Coupvray - Guy Braun 1 Fabrication et origine Méthode Exemples De qui ?"

Présentations similaires


Annonces Google