La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Défilement automatique… Autoportrait au chevalet - 1878 1841 - 1927.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Défilement automatique… Autoportrait au chevalet - 1878 1841 - 1927."— Transcription de la présentation:

1

2 Défilement automatique… Autoportrait au chevalet

3 il commença à travailler à Paris dans le magasin de son oncle en 1857 à lâge de 15 ans, tout en étudiant le dessin le soir. Armand Guillaumin Armand Guillaumin Né à Paris dans une famille ouvrière récemment émigrée de Moulins dans le Bourbonnais où il passa son enfance,

4 En 1860 Il fut embauché sur la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, tout en continuant à pratiquer le dessin pendant ses loisirs. Ensuite, il étudia à lAcadémie Suisse où il fit la connaissance de Cézanne et Pissaro avec lesquels il restera toute sa vie en étroite relation et amitié.

5 Ne pouvant vivre de sa peinture, en 1868, après deux années sans travail, Guillaumin obtint un emploi dans les Ponts et Chaussées, travaillant la nuit afin de pouvoir peindre dans la journée. Au début des années 1870, Il travailla avec Pissaro à Pontoise, village de cultivateurs à peine touché par lindustrialisation où celui-ci sétait établi. Il partagea avec lui lamour du paysage et reprit sa facture et sa composition picturale soigneusement ordonnée.

6 Quai de la Rapée

7 Péniches sur le bord de Seine – 1871

8 Rue de Clamart à Vanves_1873

9 Soleil couchant à Ivry – 1873

10 La Seine à Paris - vers 1873

11 Quai de Seine à Paris

12 Chemin creux, effet de neige_1869

13 Guillaumin côtoyait Cézanne venu sinstaller également à Pontoise en 1872 pour mieux suivre les instructions de son mentor Pissaro. À Auvers, Il rendait souvent visite au Docteur Gachet, médecin pratiquant à Paris dans un quartier ouvrier, socialiste, libre-penseur et habitué du café Guerbois où en 1873, lui avait mis un logement à sa disposition.

14 En 1874, il habita dans le même immeuble que Cézanne avec lequel il travailla en étroite collaboration, puis en 1875, il loua lancien atelier de Daubigny. De son travail avec Pissarro et Cézanne, Guillaumin devait développer un art du paysage avec des perspectives ouvertes par des chemins tournants, pouvant aussi parfois y faire intervenir une vision de lindustrie teintée dun certain romantisme. Guillaumin exposa à la première exposition du groupe des impressionnistes de 1874 et devait exposer à la plupart des suivantes ainsi quau Salon des Refusés.

15 Bords de Seine environs de Paris - vers 1874

16 Quai de Bercy – 1874

17 La Seine à Charenton_1878

18 Vers la fin de la décennie 1880, il devint un ami de Van Gogh et certaines de ses toiles furent vendues par Théo Van Gogh. En 1886 il se fera connaître en Amérique lors de lexposition sur les Peintres Impressionnistes organisée par le marchand dart Durand-Ruel. Cette année-là, il épousera sa cousine, professeur décole qui le fera vivre.

19 Zola, dans son article en 1880 écrivit : « Le Naturalisme au Salon » « Les véritables révolutionnaires de la forme apparaissent avec M. Edouard Manet avec les impressionnistes, M. Claude Monet, Renoir, Pissarro, Guillaumin et dautres encore. Ceux-ci se proposent de sortir de latelier où les peintres se sont claquemurés depuis tant de siècles et daller peindre en plein air, simple fait dont les conséquences sont considérables. »

20 Les quais de la Seine à Paris – Vers 1880

21 Le quai de Bercy_1881

22 Environs de Clamart vers Paris_1881

23 Le Pont Marie_1883

24 Crépuscule à Damiette – 1885

25 Ile de France - vers1885

26 Tournant de route après la pluie -Vers 1887

27 Paysage de l'Ile de France - vers 1888

28 Village en Ile de France - vers 1890

29 Dans les années 1890, sa peinture devint plus subjective et il commença à utiliser des couleurs très expressives, anticipant les fauves. En 1892, il gagna à la loterie nationale ce qui lui permit dêtre indépendant financièrement et de se concentrer sur sa peinture. Il se déplacera dès lors entre Crozant dans la Creuse où il loua une maison, Agay, au pied de lEstérel et Saint-Palais-sur-Mer, une station balnéaire de la Charente Maritime.

30 Paysage de l'ile de France - vers 1890

31 La Creuse_Après 1893

32 Le Ravin de la Folie à Crozant

33 La Seine à Rouen_1898

34 Barrage de Génetin - Crozant - vers 1898

35 Neige à Crozant_1898

36 Bord de mer à Agay – Vers 1903

37 Le moulin Bouchardon - Crozant - vers1905

38 La Baie d'Agay_Côte d'Azur_1910

39 La Baie d'Agay

40 Peintre paysagiste aux coloris intenses, il se distingua par ses paysages de la Région Parisienne, de la Creuse et de lEstérel. Il est probablement le moins connu des grands peintres impressionnistes, bien quil fit partie de ce mouvement dès son origine et quil en fut le dernier survivant.

41

42 Ce diaporama ne doit aucunement servir à des fins commerciales! Tableaux et informations trouvés sur le Net Musique : Classique


Télécharger ppt "Défilement automatique… Autoportrait au chevalet - 1878 1841 - 1927."

Présentations similaires


Annonces Google