La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANRS 12 181 Entre villes et villages : femmes infectées par le VIH/sida, accès aux soins et relations de genre Fatoumata Ouattara (IRD, UMR 912), coordination.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANRS 12 181 Entre villes et villages : femmes infectées par le VIH/sida, accès aux soins et relations de genre Fatoumata Ouattara (IRD, UMR 912), coordination."— Transcription de la présentation:

1 ANRS Entre villes et villages : femmes infectées par le VIH/sida, accès aux soins et relations de genre Fatoumata Ouattara (IRD, UMR 912), coordination de la recherche Salomon Woumia Ouédraogo (GRIL) Philippe Msellati (IRD, UMR 145) Anne Attané (IRD/ANRS, UMR 912) Soutien ANRS Mai Mai 2010 UMR 912 (ex. IRD - UR 002), Marseille GRIL, Ouagadougou IRD, UMR 145, Montpellier

2 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Contexte La prise en charge médicale des PvVIH au Burkina Faso est à une période charnière et doit relever des défis majeurs : Pérenniser loffre de soins alors même que la demande croît au delà des prévisions Rendre opérationnelle la PTME sur lensemble du territoire (1,1% des femmes enceintes infectées bénéficient dun traitement, ONUSIDA, 2006) Permettre aux structures non spécialisées dintégrer le « paquet de prestations » nécessaire à la prise en charge du VIH Faire face aux désengagements progressifs dONG et de programmes daccès aux médicaments (ex: TAP, Tan Aliz … )

3 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Objectifs de la recherche (1) Prendre conjointement en compte lorganisation du système médical de prise en charge des PvVIH et les conditions sociales et économiques des personnes infectées et notamment des femmes Apprécier les conditions sociales (représentations, pratiques, contextes relationnels, réseaux de solidarité, zones dhabitation…) qui influencent laccès aux soins Repenser une question majeure : quelles sont les conditions sociales, économiques et relationnelles qui placent les individus en situation de vulnérabilité accrue ?

4 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Objectifs de la recherche (2) Considérer de manière comparée laccès aux traitements en milieu rural et en milieu urbain Rendre compte de lorganisation du système de soins et appréhender le fonctionnement des références dune structure à lautre Placer la question de la décentralisation des soins en matière de VIH au centre du questionnement tant du point de vue de lorganisation des soins que du point de vue des patients eux-mêmes Participer à la réflexion des acteurs de la santé publique visant à améliorer la prise en charge des PvVIH en réfléchissant à la cohésion de loffre de soins comme à sa pérennité en milieu urbain, semi-urbain et rural

5 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Axes de recherche Retracer lhistoire de linscription du traitement du VIH/Sida dans les structures sanitaires de chacun des sites Décrire et comparer laccès aux soins dans les villages, les villes secondaires, et les villes principales Décrire lorganisation de la pyramide sanitaire et son usage concret par les patientes (respect, contournement…) entre villages, villes secondaires et villes-capitales Analyser et comparer les relations de genre et les relations intergénérationnelles des femmes vivant avec le VIH dans les différents sites Appréhender les réseaux de solidarité intra-familiaux entre ville et village.

6 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Hypothèses de recherche (1) Lorganisation du système de prise en charge doit être étudiée en liaison directe avec les conditions sociales et économiques que connaissent les personnes infectées. Les structures de soins associatives, publiques, confessionnelles et privées doivent être étudiées conjointement. Limportance des relations intergénérationnelles et des relations de genre sur le devenir des patients et sur leur accès aux soins. Les multiples formes de conjugalité dans lesquelles les femmes sont engagées doivent être étudiées. Le rôle joué par les enfants dans la prise en charge de leur géniteur para î t essentiel et doit être document é. (1

7 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Hypothèses de recherche (2) Les contraintes matérielles précarisent le patient, renforcent son sentiment de stigmatisation, entravent la qualité de son suivi thérapeutique. La compréhension du contexte relationnel des femmes infectées avec leurs parents villageois et citadins est essentielle pour cerner les enjeux de la décentralisation géographique des soins. Le caractère électif de lentraide - mis en avant par létude ANRS entre parents et connaissances impose de mener une étude anthropologique sur les représentations et les pratiques attachées au secret, à lamitié, à la reconnaissance, à la confiance, à la méfiance…

8 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Méthodologie (1) Une perspective anthropologique permettant daborder les représentations, les pratiques, et les contraintes sociales relatives aux soins du VIH tant du point de vue des patients (et en loccurrence des patientes) que des personnels soignants Ensembles de sites retenus Ouagadougou, Yako, Ouahigouya et trois villages environnants Bobo Dioulasso, Orodara et trois villages environnants

9 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Méthodologie (2) Étude de la diversité des structures sanitaires sur chaque site deux associations de prise en charge de PvVIH, un centre hospitalier (CMA ou CHR) une clinique les CSPS (Centre de Santé et de Promotion Sociale) des villages considérés Justification du choix des sites Des districts sanitaires urbains et ruraux Diversité culturelle, sociale et économique des régions considérées Disparité au niveau de limplantation des partenariats internationaux sur chacun de ces sites Comparaison entre des sites PTME urbains et semi-urbains Possibilité dune collaboration étroite avec les membres actifs des associations pressenties de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya et Yako du fait des contacts anciens avec notre équipe

10 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Méthodologie (3) Techniques denquête Entretiens individuels semi-directifs Auprès des femmes par le biais du PTME & associations Auprès des personnels soignants Auprès des leaders dassociations et autres membres dassociations Auprès des responsables des programmes daide et dONG (PAMAC, SPCNLS, Fonds Mondial…) Observations Relations familiales des PvVIH Relations entre malades et personnels de santé Relations entre membres dassociations Relations entre membres dassociations et extérieur

11 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Équipes de recherche - UMR 912 (IRD-INSERM-U2), Marseille Fatoumata Ouattara (IRD), coordination de la recherche Anne Attané (IRD/ANRS), Ramatou Ouedraogo (vacataire, niveau master) - GRIL, Ouagadougou Salomon Woumia Ouedraogo, coordination de la recherche Salif Lingani Gabin Korbéogo - UMR 145, IRD, Montpellier Philippe Msellati, épidémiologiste

12 Journées ANRS, Bobo-Dioulasso, 4 mars 2008 Echéancier de la recherche Mai - Juillet 2008 : analyse situationnelle (recherche bibliographique avancée, documents sur les différents districts sanitaires, élaboration de guides denquêtes) Août - Septembre 2008 : première phase denquêtes de terrain auprès des femmes séropositives et des personnels de santé Août - Décembre 2008 : exploitation des données de terrain, analyse comparée Janvier - Mars 2009 : seconde phase denquêtes Avril - Juin 2009 : approfondissement de la recherche bibliographique Juillet - Octobre 2009 : dernière phase des enquêtes Novembre Février 2010 : analyse, valorisation et diffusion des résultats. Mars - Mai 2010 : restitution des résultats de la recherche auprès de différents acteurs


Télécharger ppt "ANRS 12 181 Entre villes et villages : femmes infectées par le VIH/sida, accès aux soins et relations de genre Fatoumata Ouattara (IRD, UMR 912), coordination."

Présentations similaires


Annonces Google