La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Amélioration de laccès pour les jeunes 3ème réunion semestrielle Ouagadougou 22-24 janvier 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Amélioration de laccès pour les jeunes 3ème réunion semestrielle Ouagadougou 22-24 janvier 2008."— Transcription de la présentation:

1 Amélioration de laccès pour les jeunes 3ème réunion semestrielle Ouagadougou janvier 2008

2 DEUX CENTRES Centre jeunes du secteur 15 DS Bogodogo, en collaboration avec lEquipe cadre de district Centre jeunes de Ouidi ex DS de Boulmiougou mais actuellement Baskuy en collaboration avec lEquipe cadre de district Création de structures spécifiques

3 Counseling CJO

4 APPUI Equipement en matériel technique et spécifique Formation des agents sur le programme dorientation, activités de promotion… Renforcement en équipement du centre jeunes Ouidi Création avec ECD Sect. 30 dun centre pour jeunes au sect. 15 Appui en équipement, en fournitures et en supports IEC (CJ de Ouidi et CJ du Sect. 15) Tenue dun atelier délaboration des règles de fonctionnement des centres jeunes Appui aux agents des centres pour jeunes dans la mise en œuvre dactivités de promotion

5 Formation du personnel sur le programme dorientation santé des jeunes Réalisation dune session de formation de 12 prestataires

6 PARTENARIAT ECD Associations pour lorientation et des informations des aux jeunes CHOIX DES STRUCTURES ECD en collaboration avec le bureau PASSAGE RAISONS DE CES CHOIX Absence de structures spécifiques lors du recensement Besoin exprimé Répartition faite par zone Amélioration de laccessibilité des jeunes aux services de santé

7 MODE DE FONCTIONNEMENT Atelier délaboration des règles de fonctionnement Identifier et décrire les postes de travail Proposer une répartition des tâches par poste de travail Identifier les activités génératrices de revenus pouvant être menées au niveau dun centre pour jeunes Harmoniser la tarification des actes et les prix des produits Décrire le cadre dintervention des partenaires Décrire les responsabilités de chacun des intervenants Proposer la mise en place dun système de référence et de contre référence Sous la supervision technique des ECD Appui technique, matériel, logistique (PASSAGE)

8 LIEN AVEC LES AUTRES STRUCTURES ET SERVICES Collaboration avec les associations et autres acteurs du projet Surtout la référence avec les structures sanitaires et de laction sociale Le circuit du système de référence et de contre référence Associations Centres Jeunes/FS Associations CSPS CJ FS CJ CSPS/FS CMA

9 Renforcement de loffre de prestations en SR adaptées aux adolescents et aux jeunes dans les FS publiques Processus de création dun label « Centre de santé ami des jeunes » avec la DRS en cours (atelier de réflexion). Appui de 2 FS pilotes pour le renforcement de loffre de soins en SRAJ Formation de 12 prestataires (issus de ces deux FS) sur le programme dorientation santé des jeunes Dotation des FS offrant des prestations en SRAJ en affiches et dépliants de sensibilisation adaptés à la SRAJ Intégration / adaptation de services pour jeunes

10 Quelques agents formés

11

12 Le réseau de personnes référentes pour les jeunes (REPERE) et le réseau des structures communautaires pour la promotion de la pair éducation (RESCOPE) Appui à la mise en place de ces réseaux Accompagnement des bureaux des réseaux dans la mise en œuvre de leurs activités Organisation et suivi de 2 réseaux

13 REseau des PErsonnes REférentes pour les jeunes ( REPERE – BF ) CHOIX Elaboration de termes de références pour un atelier de mise en place du réseau Définition des critères de choix des personnes référentes Choix des personnes Prise de contact Atelier de mise en place (composition, missions,définition dactions et l organisation du suivi du réseau …) MEMBRES Bureau de coordination de 5 personnes avec 2 pools composés chacun de 3 personnes Un coordonnateur Un chargé à la mobilisation des ressources humaines Un chargé de suivi, évaluation, documentation Un chargé de communication / mobilisation sociale et plaidoyer Un chargé des relations avec les structures de référence 2 pools spécialisés Au total : environ 50 membres

14 CRITÈRES DADHÉSION Être ou avoir été un gestionnaire de programme ou projet SRAJ Être une personne ressource pouvant réellement répondre aux besoins cliniques, psychologiques des jeunes et autres Appartenir à une structure de prise en charge des jeunes et adolescents (centres jeunes ou associations) Être prêt à soutenir les jeunes ou les adolescents dans leurs activités et / ou en cas de détresse Avoir de lexpérience dans le domaine de la SRAJ (appui, formation, communication, prestation clinique)

15 Être une personne influente pour le plaidoyer des actions en faveur des jeunes (responsable, coordonnateur de programme, partenaire technique et ou financier ) Être pair éducateur (ou avoir été) et ou expérience dans la « paire éducation » Être motivé pour la cause des jeunes Être disponible Avoir une bonne moralité

16 FONCTIONNEMENT Les instances sont les suivantes Lassemblée générale des conseillers Le bureau exécutif Le bureau spécialisé Le bureau de pools Ladhésion des membres Contacts individuels Cartes dadhésion Les cotisations

17 PERSPECTIVES Deux équipes mises en place Réflexion sur les pools (redéfinir, contenu, responsabilité) Description des responsabilités de la coordination Réflexion sur la fonctionnalité des pools. Recrutement des membres Finalisation des textes constitutifs Démarches pour la reconnaissance officielle du réseau Lancement

18

19 REseau des Structures COmmunautaires pour la promotion de la Pair Education (RESCOPE) MEMBRES : Associations utilisant les PE Atelier de réflexion sur Le partage dexpériences,la pertinence de la mise en réseau des associations Les activités Les stratégies Le nombre de pairs éducateurs Le suivi Le mode de motivation Les sources de financement. Les atouts et difficultés de laction concertée par rapport au dynamisme, aux activités de plaidoyer et à la visibilité des interventions des associations

20 La pertinence de la mise en réseau des associations Groupe restreint de réflexion composé de 8 personnes Assemblée générale constitutive mise en place dun bureau de coordination MEMBRES : 5 membres élus en AG constitutive Un coordonateur Un secrétaire général Une gestionnaire Un chargé de Communication Un (e) chargé de la planification/formation Deux commissaires aux comptes

21 CRITÈRES DADHÉSION Être une association reconnue officiellement, Intervenir dans le domaine de la SR Utilisant la «Pair Education» comme stratégie dintervention dans le domaine de la SR Être dans la zone dintervention du projet PASSAGE MEMBRES Membres fondateurs Membres adhérents Membres partenaires

22 MEMBRES DU BUREAU DE COORDINATION DU RESCOPE

23 Appui à lECD du Secteur 30 dans le suivi du système de partage des coûts Appui à lECD du Secteur 30 dans la réalisation dactivités de mobilisation sociale et de plaidoyer sur le système de partage des coûts Appui à lECD de Pissy pour la mise en place dun système de partage des coûts Tenue de 2 rencontres avec les jeunes avec sur laccessibilité socioculturelle et financière Rencontre de travail avec les ECD sur lanalyse des coûts parallèles, plaidoyer à la DRS-C pour prise de mesures Pas de tarification au niveau des centres jeunes Amélioration de laccessibilité financière


Télécharger ppt "Amélioration de laccès pour les jeunes 3ème réunion semestrielle Ouagadougou 22-24 janvier 2008."

Présentations similaires


Annonces Google