La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Des pistes pour enseigner le vocabulaire au cycle 2 «Lorsque les mots précis manquent aux élèves, cest le sens quils tentent de donner au monde qui sobscurcit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Des pistes pour enseigner le vocabulaire au cycle 2 «Lorsque les mots précis manquent aux élèves, cest le sens quils tentent de donner au monde qui sobscurcit."— Transcription de la présentation:

1 Des pistes pour enseigner le vocabulaire au cycle 2 «Lorsque les mots précis manquent aux élèves, cest le sens quils tentent de donner au monde qui sobscurcit. » (Circulaire mars 2007)

2 La rue Ketanou est un groupe de musique de rue, mêlant musique tzigane folk reggae pop Les mots.

3 Pourquoi se donner un temps de réflexion autour du vocabulaire? - Point fort réaffirmé par le socle commun - Priorité académique - Constante dans les compte-rendus, avenants aux projets d'écoles

4 Petit détour par les textes

5 Equilibre entre une approche implicite du vocabulaire en situation et une construction organisée explicite et raisonnée Une simple exposition aux mots nouveaux ne suffit pas. Les bons outils doivent donc être récapitulatifs et évolutifs.

6 Optimiser lapprentissage incident : la contextualisation Aménager limplicite pour le rendre plus opératoire grâce au langage Contextualisation: Présenter le mot une première fois en contexte. Décontextualisation Pour des activités de tri, classement, mise en lien, réactivation. Création doutils: Récapituler; enrichir les procédés et savoirs faire. Entraînement et appropriation: Recontextualisation

7 Des exemples dans les 4 entrées des programmes Des mots nouveaux Relations de sens entre les mots Relations concernant la forme et le sens dictionnaire

8 Des mots nouveaux

9 « Classer les noms par catégories sémantiques larges (noms de personnes, noms danimaux, noms de choses…) ou plus étroites et se référant au monde concret, » LA NOTION : la langue est un ensemble de structures, de systèmes, de champs permettant des regroupements ou au contraire des oppositions et des différenciations entre les unités. Le champ lexical Cest un groupe de termes liés par le sens correspondant à une notion particulière. Champ lexical de larbre : tronc, racine, feuille, sève, branche, bûcheron, forêt, coupe, pin, déforestation. Le champ sémantique: Il est constitué par les différents sens dun mot. Champ sémantique de arbre :Arbre n.m (lat. Arbor) 1. Grande plante ligneuse vivace, dont la tige fixée au sol par des racines, nest chargée de branches quà partir d.une certaine hauteur. 2. Axe qui transmet un mouvement. 3. Figure arborescente dont les ramifications sont des représentations schématiques : larbre généalogique. 4. En linguistique, représentation hiérarchisée d.une structure syntaxique logique.

10 Le champ lexical de la maison à lécole maternelle (daprès Micheline CELLIER. Guide pour enseigner le vocabulaire à lécole) Contexte: la lecture dalbums de la série Petit Ours Brun: fiche 22 Elaborer un parcours dans la maison,demander aux enfants de verbaliser les actions. Matériel: - Images représentant des objets du quotidien et des meubles : - Panneau, maquette représentant les pièces de la maison - Frise représentant les pièces de la maison. - Un personnage 1. Classer les images et demander aux élèves dans quelle pièce pourraient se trouver ces objets. 2. Faire des recherches dans un catalogue pour compléter chaque pièce 3. Tout au long de lannée chaque fois quon rencontre un nouvel objet, on le nomme on le place dans la bonne pièce. 4. On peut faire de même avec le jardin, …

11 classer avec des « guirlandes de mots » en GS-CP (daprès Micheline CELLIER. Guide pour enseigner le vocabulaire à lécole) Contexte : A partir du Géant de Zéralda (fiche 24) champ lexical Matérie l : cartes-images perforées en haut, en bas, sur les côtés, comportant sur une face le mot écrit en script et cursive et sur lautre face le dessin ou la photo correspondante. Des cartes vierges pour de nouvelles propositions. Anneaux en plastiques pour accrocher les cartes entre elles. 1. Par groupes, les élèves ont des cartes-images quils doivent classer et regrouper. Mettre dans une corbeille, les cartes-images considérées comme intrus. 2. Élaborer une synthèse collective des travaux des différents groupes. Définir les critères de classification, proposer des réajustements. 3. Proposer de nouvelles cartes. 4. Suspendre les chaînes validées comme des guirlandes. 5. Initier divers jeux en ateliers pour réactiver ce vocabulaire - un mot dune chaîne est à retrouver à partir de sa définition donnée. - un mot dune chaîne est tirée au sort ; il devra être replacé dans une phrase.

12 champ sémantique du verbe manger: CE1/CE2 (daprès Micheline CELLIER. Guide pour enseigner le vocabulaire à l'école) Champ lexical de même nature Matériel : albums permettant des lectures en réseau: Les Deux Goinfres de P. Corentin, La sorcière tambouille de M.G.Jullien, Histoire à lendroit dans Histoires pressées de B. Friot, Le Géant de Zéralda de T. Ungerer, le poème Logre de Maurice Carême etc. Relever, au cours des lectures des verbes utilisés pour « manger ». Construction dune grille sémique (fournie) qui permet daller plus loin dans la structuration du vocabulaire découvert. Prolongement : faire le portrait dun ogre à table avec des contraintes: - utiliser des mots du corpus ; - réinvestir des éléments rencontrés dans les lectures ( éléments du menu des ogres dans Le Géant de Zéralda ou bien dans la poésie L'ogre de Maurice Carême.) Exemple damorce : « Je mapproche de la porte de la cuisine et je regarde par le trou de la serrure. Logre qui vient de sasseoir à table frappe du poing et gronde : « Jai faim ! ». Terrorisé, je le regarde manger... »

13 Grille sémique du verbe manger: CE1/CE2 champ lexical de même nature

14

15 Des mots en contexte dans dautres domaines: la géométrie, Niveau CE1 Matériel: Géosolides (polyèdres) un texte sur lascension du Mont Blanc. Contexte 1: séance de géométrie Faire composer une affiche qui concerne le vocabulaire ( arête/sommet/face) Contexte 2: séance de lecture Faire noter les mots arête/sommet/face. Engager le débat pour comprendre le sens de ces 3 mots. Comparer avec laffiche réalisée. Modifier la fiche en ajoutant les sens différents. Contexte 3 :Réinvestir dans un jeu de géométrie Contexte 4: Faire le même travail de vocabulaire pour dautres mots (tour, air, pièces, rose…)

16 ARÊTE: 1-os de poisson. 2- bord dune forme(cube pyramide, montagne) SOMMET: 1- cest le point le plus haut. 2- cest le coin dune forme, au bout de larête. FACE: 1-Cest le côté plat de quelque chose, dune montagne, dun visage. 2- Cest la partie plate dune forme. blessure AMPOULE capsule de médicament Objet qui éclaire

17 Les termes génériques ou « mots étiquettes » « Ce quil faut savoir sur la notion » Il existe des rapports de hiérarchie et dinclusion Animal est le terme générique ou « mot étiquette » ou hyperonyme. Chien est lhyponyme. Dès la moyenne section, des catégories rassemblent ou différencient les objets de leur quotidien. À partir du cycle 2, la hiérarchisation entre les catégories et leur emboîtement les unes dans les autres devient explicite Exemple cheval : n. m. grand mammifère ongulé domestique caractérisé par de longs membres reposant sur un seul doigt qui font de lui un coureur remarquable et une monture dusage presque universel.

18 pour une catégorisation des aliments :GS/CP Contexte: exploitation littéraire de lalbum de Claude Boujon, Bon appétit, Monsieur Lapin Nommer, classer des publicités alimentaires de supermarché. Faire émerger les termes génériques comme légumes, fruits, viandes, poissons, laitages (éventuellement céréales). Regrouper les images par catégories.

19

20 Les parties du corps: GS/CP/CE1 Contexte: découverte du monde/santé et hygiène. Matériel:3 grandes feuilles de papier, petites feuilles pour étiquetage, une silhouette avec les parties du corps. Tracer la silhouette de camarades(de face, de dos, de profil) et placer les différentes parties du corps. Comparer les 3 silhouettes. Constituer une fiche récapitulative.

21 GS/CPCE1 Tête Cheveux Visage cou Front dos Menton poitrine Joue ventre Bouche épaule Dents bras Langue mains oreille jambe Œil (yeux) pied Articulations: Cou Genou bras – avant bras Coude cuisse – jambe Épaule Cheville doigts: pouce Taille index Poignet majeur Hanche annulaire auriculaire Tronc

22 RELATIONS DE SENS ENTRE LES MOTS

23 La synonymie « Ce quil faut savoir sur la notion » La synonymie est la relation lexicale entre des mots différents dans leur forme mais de même catégorie grammaticale qui auraient à peu près le même sens. Les synonymes parfaits, absolus sont rares (fatigue, lassitude, épuisement, inquiétude, peur, frayeur, terreur, épouvante) La synonymie ne concerne, en fait quune partie du sens. Un adjectif pourra avoir des synonymes différents dans des contextes différents - un enfant délicatsynonyme : un enfant maladif, chétif ; - un tissu délicatsynonyme : un tissu fragile ; - une question délicatesynonyme : une question difficile, embarrassante. Deux synonymes ne sont pas systématiquement substituables. une lame aiguë / une bronchite aiguë / une intelligence aiguë La synonymie dépend aussi : - des variations géographiques - des variations entre langue courante et langue spécialisée - de la notion des registres de langue - des tabous quune société se donne

24 Construire des synonymes à partir dalbums MS/GS Contexte: Sans montrer la couverture de lalbum, dire le titre qui contient un mot peu ou mal connu. La Brouille Exemples : Les trois brigands (T. Ungerer) ; Une histoire sombre, très sombre (R. Brown) ; La brouille (C. Boujon) ; Le lapin apprivoisé (H. Bichonnier) ; J.ai une de ces frousses ! (R. Alcántara). Emission dhypothèses sur le contenu de lhistoire. Raconter, montrer les illustrations, lire lalbum. Revenir sur les hypothèses de départ et éliminer, modifier les propositions initiales. Revenir au texte, relever les termes suivants : dispute (à trois reprises), bataille. Les synonymes suivants peuvent être introduits : une dispute, une bagarre, une querelle, un conflit, une mésentente, une altercation, un froid, une bataille, [une prise de bec.(fam.)] Introduire également les verbes synonymes : se brouiller, se disputer, se bagarrer, se battre, se chamailler, se quereller, s'accrocher

25 construire des synonymes à partir dalbums GS-CP Contexte: Mademoiselle-Sauve-qui-peut, P. Corentin. Lire lalbum jusquà la phrase de la page 7 : « La voilà partie ! Sauve qui peut ! » Faire le portrait de la petite fille (son caractère notamment). Faire émerger les points suivants : - Trois termes séclairent les uns les autres : espiègle, chipie, enquiquineuse, de sens très proches. - Deux verbes expliquent clairement les mots précédents : taquiner, jouer de mauvais tour. - La gradation de sens entre espiègle, taquine, malicieuse et chipie, enquiquineuse proches de pénible, insupportable. - Les réactions de la mère qui est horripilée, excédée.

26 construire des synonymes à partir d'albums GS-CP-CE1 Contexte : Crapaud, de R. Brown (Folio Benjamin 2003) Lire ou faire lire lhistoire: Ne pas montrer les illustrations. Voici lhistoire dun crapaud monstrueux, un crapaud boueux, un crapaud visqueux, un crapaud gluant, collant, poisseux, un crapaud puant, pestilentiel et nauséabond, empestant la vase fétide. Il est couvert de verrues, de pustules, tout tacheté de mouchetis, de saletés. De tous les pores de sa peau suinte un poison infect et venimeux. Le crapaud monstrueux, vorace et insatiable est un mâchonneur de mouches, un croqueur de coléoptères, un avaleur de vers de terre. Il est malhabile et balourd, étourdi et lent ; il ne voit pas à trois pas. Il se dandine lourdement et, clignant des yeux et battant des paupières, tombe la tête la première dans la gueule dun monstre ! BEURK ! rugit le monstre en recrachant le crapaud, le crapaud soulagé, ravi, sain et sauf, finalement très heureux, le crapaud qui sourit dun sourire monstrueux.

27 Lantonymie « Ce quil faut savoir sur la notion » Lantonymie est lopposé de la synonymie : cest la relation entre deux termes de sens contraires. Tous les mots ne possèdent pas des antonymes. (ex : lion, cigare....) La relation dantonymie existe essentiellement pour les mots représentant : - des qualités ou des valeurs : beau/laid ; bien/mal. - des quantités ou des dimensions : nombreux/rare ; petit/grand épais/mince ; long/court. - des localisations : haut/bas ; gauche/droite ; dessus/dessous ; - des rapports chronologiques : avant/après ; début/fin On distingue trois sortes dantonymes : - les antonymes par complémentarité : lun exclut lautre. présent/absent ; vivant/mort ; garçon/fille ; homme/femme ; ouvert/fermé ;libre/emprisonné ; atterrir/décoller. - les antonymes par réciprocité qui supposent une permutation des termes. donner/recevoir ; vendre/acheter ; mari/femme On les retrouve souvent dans les rapports sociaux : patron/ouvrier ; professeur/élève dans les situations spatio-temporelles :hier/aujourd.hui ; devant/derrière. - les antonymes extrêmes qui représentent les points opposés dégradation acceptant des éléments intermédiaires. brûlant/glacial (brûlant/chaud/tiède/frais/froid/glacial) ; excellent/nul.

28 Construire des antonymes à partir dalbums. Donner des titres qui disent le contraire.Maternelle, cycle 2 Le géant de Zéralda Le…….. de Zéralda Le lapin apprivoiséLe …… sauvage Trois courageux petits gorilles Trois petits gorilles …….. Renard bleu le ruséRenard bleu le …….. Une histoire sombre, très sombreUne histoire …….., très …….. Adorables cochons d'Inde …….. cochons d'Inde La petite poule rouge La …….. poule rouge Au revoir Blaireau …….. Blaireau Trois amisTrois …….. Gare au gros gorille Gare au …….. gorille

29

30 Autres activités possibles : maternelle et cycle 2 à partir dalbums : - Exactement le contraire de Tana Hoban (Kaléidoscope) - Lalbum des contraires de Zazie Sazonnof (Mila éditions) - Les contraires de Olivier Falconner (Le Seuil) - À la découverte des contraires de M.-A. Goudrat et T. Courtin (Bayard) - Les Contraires de F. Pittau et B. Gervais (Le Seuil Jeunesse) Réaliser un album des contraires à partir des situations de classe : ouvrir/fermer ; allumer/éteindre ; monter/descendre shabiller/se déshabiller Un fruit frais/un fruit sec ;du pain frais/du pain dur (rassis) ; un aliment cru/un aliment cuit ; un ciel nuageux, couvert/ un ciel dégagé/bleu un tablier propre/un tablier sale ; un bureau ordonné/un bureau désordonné ; une écriture lisible/une écriture illisible. sur/sous ; en haut/en bas ; devant/derrière ; avant/après ; à lintérieur/à lextérieur ; à gauche/à droite ; toujours/jamais; près/loin.

31 RELATIONS CONCERNANT LA FORME ET LE SENS DES MOTS

32 La dérivation, les familles de mots La dérivation est un puissant moyen denrichissement de la langue. La plupart des mots sont morphologiquement complexe : cest le cas pour 80% des mots du Robert méthodique. La dérivation consiste à ajouter à une base (ou radical) des affixes - le préfixe est placé à gauche de la base (revenir, maladroit.), - Le suffixe à droite (fillette, oliveraie) Remarque : préfixes et suffixes peuvent se combiner à partir du même radical : Anti-constitu-tion-(n)elle-ment Préfixes et suffixes ne fonctionnent pas tout à fait de la même façon comme lindique le tableau suivant : 92

33

34 Les familles de mots Ce quil faut savoir sur la notion Une famille de mots est lensemble des mots dérivés, par suffixe(s) ou préfixe(s) à partir dun mot-souche. On peut cependant : - repérer des mots isolés dans la langue qui nont pratiquement pas de famille : ananas, glaïeul, otarie - des familles réduites avec quelques membres seulement (abricot) - et dautres très grandes (terre) qui utilisent une gamme très large. Une famille de mots est cohérente à la fois - dun point de vue formel (tous les mots ont le même radical, même si il est parfois modifié mort mourir ; naître naissance) ; - dun point de vue sémantique (tous les mots sont apparentés par le sens). terrasse, terrain, souterrain, déterrer, enterrer, enterrement, territoire famille du mot terre Ils peuvent être de nature grammaticale différente (nom, adjectif,,adverbe). En revanche, terrible, même si on retrouve le segment terr- à lintérieur nen fait pas partie : il na aucun rapport de sens avec terre.

35 Les familles de mots : propositions dactivités CE1/CE2 À partir du corpus de mots suivants; demander un tri justifié de ces mots. terrier. terrible. voile. déterrer. voir. terrasse. dévoiler. terrifiant. voyante. terrier. terrestre. visible. voilier. terreur. voilure. Prévoir quels sont les indices (au niveau de la forme, du sens) pris en compte pour classer les termes de ce corpus ? Autre corpus possible : décoller. (du) bois - écolier. buveur. collage. scolaire. boisson. imbuvable. école. déboisé. boire. collant. recoller. reboiser. Boisé barrer lintrus de chaque série. Série 1 : journal. joueur. bonjour. ajourner. journée Série 2 : gardien. garderie. regarder. garder. gardienne Série 3 : poulain. poule. poulailler. poulet. poulette Série 4 : démonter. montage. montrer. monture. démonter Série 5 : collier. col. encolure. collerette. décoller Série 6 : surchauffer. chauffeur. chaumière. chaud. chauffage

36 Références Guide pour enseigner le vocabulaire à l'école primaire ( de la PS au CM2), sous la direction de Micheline Cellier, Retz, 2008 Le vocabulaire au quotidien, cycle 3, Jean-Claude Denizot, CRDP de Bourgogne, SCEREN,2010 Quelle grammaire enseigner ?, sous la direction de Jean-Christophe Pellat, Hatier,2009 Enseigner le vocabulaire, P. Vancomelbeke, Nathan 2004 Dossier Ressources pour l'école primaire Le vocabulaire et son enseignement (novembre 2011), Eduscol Le Robert & Nathan Vocabulaire Junior, 1997

37 Défi vocabulaire « Le goût des mots »

38 Niveau de classe Proposition de jeu de motsObjectif vocabulaire GS Jeu portant sur le champ lexical lié à une activité scientifique Clarifier la notion de champ lexical Proposer différentes manières détablir la trace écrite: jeu de loto, mémory Acquérir et utiliser les termes appartenant à un champ lexical établi à partir dune activité scientifique CP Travailler autour de lunivers dun personnage de littérature de jeunesse Chaîne associative du mot ogre et forêt Comprendre le sens des mots étudiés dans le cadre dun réseau autour dun stéréotype de personnage. Classer les mots du champ associatif sous forme de chaîne CE1 Travailler un champ lexical de même nature autour dun verbe (ex: manger) et établir une grille sémique avec quelques mots extraits du champ lexical. Réutiliser ces verbes sous forme dun poème. Etablir le champ lexical dun verbe. Construire une grille sémique


Télécharger ppt "Des pistes pour enseigner le vocabulaire au cycle 2 «Lorsque les mots précis manquent aux élèves, cest le sens quils tentent de donner au monde qui sobscurcit."

Présentations similaires


Annonces Google