La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PROTECTION DES SOURCES DEAU POTABLE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Comment protéger et maintenir nos sources dapprovisionnement en eau potable Gérard Souma, PhD,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PROTECTION DES SOURCES DEAU POTABLE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Comment protéger et maintenir nos sources dapprovisionnement en eau potable Gérard Souma, PhD,"— Transcription de la présentation:

1 PROTECTION DES SOURCES DEAU POTABLE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Comment protéger et maintenir nos sources dapprovisionnement en eau potable Gérard Souma, PhD, P. Eng. Ministère de lEnvironnement et des Gouvernements Locaux École lOdyssée, 9 janvier 2014 Classe de Rock Francoeur Enseignant de sciences et dinformatique

2 1.La qualité de leau souterraine au NB 2.Limpact de la qualité de leau sur la santé humaine 3.Le gaz de schiste et les eaux souterraines Sommaire

3 1. La qualité de leau souterraine au NBLa qualité de leau souterraine au NB Atlas de la composition chimique de leau souterraine du Nouveau-Brunswick: Recommandation pour la qualité de leau potable au Canada 2.Limpact de la qualité de leau sur la santé humaine 3.Le gaz de schiste et les eaux souterraines

4 Protection de leau potable Province du Nouveau Brunswick

5 3 composantes principales de lapproche à barrières multiples 1)Protection de leau potable à la source; 2)Traitement de leau potable; 3)Système de distribution de leau potable

6 Protection de leau potable à la source Règlements: La Loi sur lassainissement de leau: –90-79 : Règlement sur les puits deau – : Règlement sur leau potable – : Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage – : Décret de désignation du secteur protégé de bassins hydrographiques

7 Puits Résidentiel La règlementation sur les puits deau potable permet de : Règlementer la construction des puits; Accorder des permis de forage de puits Établir les distances minimales de retraits La règlementation sur leau potable exige : Létiquetage des puits et la production de rapports de forage Un bon déchantillonnage pour les propriétaires de nouveaux puits – microbiologique et inorganique

8 Connexion du puits privé au domicile

9 PROFONDEURS ET EMPLACEMENT DES PUITS AU N.-B.

10 Réseau deau public

11 Champ de captage typique des puits municipaux Zone A- 250 jours (Haut risque) Zone B-250 jours à 5 ans (Risque moyen) Zone C-5 à 25 ans (Risque fiable) C B A A B C

12 Champ de captage typique bassin hydrographique

13 Activités couvertes par le décret de désignation du secteur protégé du champ de captage Sources de bactéries et virus Stockage de produits pétroliers liquides Solvants chlorés Stockage de produits chimiques Entreposage et application des pesticides et engrais Construction de routes Activités agricoles Activités forestières Construction de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels Exploration minière et hydrologique Exploitation de carrières

14 Traitement et distribution de leau potable municipale Certificat dagrément dexploitation Émis par le MEnv, avec commentaires du MS et du titulaire dagrément; Émis pour une période de 5 ans; Constitués dun ensemble de conditions dexploitation; La conformité avec lagrément dexploitation est vérifiée avec la soumission du rapport annuel et lors daudits.

15 1.La qualité de leau souterraine au NB 3.Le gaz de schiste et les eaux souterraines 2. Limpact de la qualité de leau sur la santé humaineLimpact de la qualité de leau sur la santé humaine Atlas de la composition chimique de leau souterraine du Nouveau-Brunswick: Recommandation pour la qualité de leau potable au Canada

16 PROBLÈMES DE PUITS COURANTS Turbidité Fer Manganèse Odeur dœuf pourri Eau salée Bactéries (coliformes totaux et E. coli) Arsenic Uranium pH Dépannage concernant la qualité de leau des puits privés

17 TURBIDITÉ Causes possibles Nouveau puits Grandeur de pompe inadéquate/pompe mal installée Défaut structurel du puits Défaut du tubage Ce que vous pouvez faire Continuer de pomper le puits Consulter un plombier ou un foreur de puits au sujet de la pompe Faire appel à un foreur pour faire inspecter le puits Faire appel à un foreur de puits Parfois lié à des problèmes de bactéries

18 FER Symptômes Taches rouges ou orange sur la lessive ou les appareils sanitaires Goût métallique Particules de rouille quand leau stagne longtemps Ce que vous pouvez faire Systèmes de traitement Problème plutôt esthétique

19

20 MANGANÈSE Symptômes Taches noires sur la lessive et les appareils sanitaires Goût métallique ou amer du café et du thé Eau devenant provisoirement noire après chloration Ce que vous pouvez faire Faire des analyses de détection du manganèse Consulter une entreprise de traitement de leau Problème plutôt esthétique

21

22 ODEUR DŒUF POURRI Symptômes Odeur dœuf pourri (souvent plus forte dans leau chaude) Goût désagréable Filaments, granules ou matière visqueuse noirs Argenterie noircie Ce que vous pouvez faire Pas facile à analyser Fiche dinformation détaillée disponible Solutions de traitement possibles

23 ODEUR DŒUF POURRI Causes possibles Chauffe-eau Dispositif de traitement de leau mal entretenu Présence naturelle de H 2 S dans leau souterraine Bactéries sulfatoréductrices Explication Tige de magnésium dans les nouveaux chauffe- eau réduction sulfate en sulfure dhydrogène Accumulation possible de matière organique dans les filtres Décomposition de la matière organique dans le sol Accumulation dans le puits ou le système de distribution Pourquoi leau de mon puits a-t-elle une odeur dœufs pourris

24 EAU SALÉE Symptômes Goût salé Corrosion de la plomberie et des appareils sanitaires en contact avec leau Ce que vous pouvez faire Faire des analyses de détection de Na, de Cl et de Br Choisir un traitement de leau Faire forer un nouveau puits moins profond Conserver leau

25 EAU SALÉE Causes Zone intérieure Sel de voirie Eau de mer résiduelle Zone côtière Intrusion deau salée Océan Atlantique Intrusion deau salée

26

27

28

29 BACTÉRIES (coliformes totaux et E. coli) Symptômes Sans goût, inodore, incolore Dans les cas graves, la maladie est le premier symptôme Turbidité (dans certains cas) Approche proactive Faire analyser leau du puits deux fois par année (au printemps et à lautomne) Éliminer toutes sources potentielles de bactéries à proximité du puits

30 COLIFORMES TOTAUX Causes possibles Erreur déchantillonnage Tête de puits enfouie Défaut du tubage Dispositif détanchéité endommagé Inondation Puits peu profond Puits mal construit Présence naturelle (ESIDES) Solutions Bien lire les instructions avant de prélever des échantillons Sassurer que le tubage du puits sort du sol Remplacer un dispositif détanchéité endommagé Suivre le protocole provincial en cas dinondation Mettre à niveau le puits non conforme aux normes en vigueur Investir dans un système de traitement

31 E. coli Causes possibles Matières fécales animales ou humaines Animaux domestiques trop près de la tête de puits Fosse septique défaillante Fosse septique trop proche du puits Mauvaise gestion des nutriments dans les fermes Solutions Demander conseil à un inspecteur en santé publique Trouver et éliminer la source si possible Mettre à niveau la fosse septique si elle est inadéquate ou si le système nest plus conforme à la réglementation Solutions de traitement

32 Programme connaissez-vous votre eau? Programme connaissez-vous votre eau? Surveillance de la qualité de leau domestique Programme connaissez-vous votre eau à été mené en ,338 puits deau analysés 35.6% des échantillons avaient des Coliformes totaux présents 4.4% des échantillons avaient des E.Coli présents

33 ARSENIC Symptômes Sans goût, inodore, incolore Une exposition journalière à long terme qui dépasse les limites sanitaires peut causer le cancer Ce que vous pouvez faire Analyse chimique au moins tous les 2 ans Investir dans un système de traitement (osmose inverse, distillation, échange danions, adsorption) Fiche dinformation disponibleFiche dinformation disponible

34

35 URANIUM Symptômes Sans goût, inodore, incolore Une exposition dépassant les limites sanitaires peut augmenter les risques de dommages aux reins Ce que vous pouvez faire Analyse chimique au moins tous les 2 ans Système de traitement de leau (osmose inverse, échange danions, alumine activée, distillation)

36

37 TACHES VERT-BLEU sur la lessive et les appareils sanitaires Causes Faible pH et/ou eau agressive qui lessive le cuivre des tuyaux et rend leau vert-bleu Le cuivre peut également se trouver naturellement dans les eaux souterraines Ce que vous pouvez faire Ajustement du pH, distillation, osmose inverse

38

39 Problèmes liés aux pratiques agricoles Activité: Fumier (Bactéries) Engrais (nitrates, phosphates) Pesticides Produits pétroliers Enfouissement

40

41 LES GRANDS ENNEMIS DES PUITS Tête de puits enfouie Puits abandonné Excréments animaux domestiques Puits abandonné : St. Martins (N.-B.) Photo prise lors dune visite : Des excréments de chien sur le couvercle dun puits résidentiel au N.-B.

42 Stockage et utilisation de produits pétroliers non appropriés Source : LES GRANDS ENNEMIS DES PUITS

43 Préférable Suffisant Non Préférable Aménagement paysager autour du puits

44 ENTRETIEN DES PUITS Inspecter le dispositif détanchéité du puits Éliminer de la zone avoisinante les sources potentielles de contaminants Mettre à niveau au besoin Effectuer la chloration au besoin

45 ANALYSE DE LEAU DES PUITS Recommandations du ministère de la Santé : 2 fois par année – bactéries Tous les 2 ans – paramètres chimiques Après une inondation Chaque fois quun changement dans leau est constaté

46 3. Le gaz de schiste et les eaux souterrainesLe gaz de schiste et les eaux souterraines Géologie du carbonifère Origine du gaz naturel: gaz de schiste ou gaz conventionnel Processus dexploration Prospection géophysique: Lois et règlement/ meilleures pratiques Carte interactive : pétrole et gaz naturel 1.La qualité de leau souterraine au NB 2.Limpact de la qualité de leau sur la santé humaine

47 Où sont les ressources en gaz de schiste

48

49

50

51

52

53 Nouveau- Brunswick Régions prospectives

54 Développement du gas de schiste au N.-B. 2-3 km de profondeur aquifères deau potable à m forage horizontal fluide de fracturation

55 Fracturation Hydraulique 4,000 m 3 deau pour chaque étage 5 and 15 étages par puits 99.5% deau et de sable et 0.5% dadditifs chimiques. additifs requis pour réduire la friction, inhiber la croissance de bactéries, prévenir la corrosion du conduit, le dépôt de tartre et la précipitation des oxydes métalliques tous les additifs chimiques sont déclarés par lindustrie avant le démarrage des opérations 10 to 30% du fluide de fracturation retourne à la surface et peut être traîté et réutilisé ou envoyé vers des stations de traitement spécialisés

56 SAVIEZ VOUS QUE…. Le premier puits a été foré à Dover en puits ont été forés au NB jusquen 2010 Depuis 1990, 40 puits de pétrole et 40 puits de gaz naturel ont été forés 30 puits de gaz naturel sont actuellement en production 9 puits horizontaux ont été forés, 5 de gaz and 4 de pétrole Depuis 1990, 49 puits ont été fracturés auNB Une étude de cette région déjà développé à été complété par UNB en juin, 2013 Ils nont trouvé aucun impact sur les puits deau de la région

57 Wyoming Field at 40 Acre Pad Spacing Lancienne méthode 7-8 sites par kilomètre carré

58 Wellheads… Nouveau Brunswick

59 Quels sont les risques réels? La fracturation peut-elle remonter de 1500 m jusquà la surface et contaminer les eaux souterraines? Non Les additifs chimiques sont-ils tous toxiques? Non, et des alternatives plus sures sont en développement La contamination des eaux souterraines peut-elle se produire? Oui, à partir des accidents de camions, des fuites des bassins de stockage, éclatement de vannes, stupidité humaine, mais pas de la fracturation en profondeur Ces incident sont-ils communs? Non, la vaste majorité des plaintes parraîssent non fondées (gaz dans les aquifères, métaux dans les eaux souterraines…)

60 DÉVELOPPEMENT DU GAZ DE SCHISTE AU N.-B. Linformation fausse est un problème La Solution: Éducation, éducation, éducation

61 61 Gérard Souma, PhD, P. Eng. Hydrogéologue Ingénieur civil Protection des sources d'eau potable (section) Développement durable et évaluation des impacts (branche) Environnement (division) Ministère de lEnvironnement et des Gouvernements Locaux Téléphone : Courriel :


Télécharger ppt "PROTECTION DES SOURCES DEAU POTABLE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Comment protéger et maintenir nos sources dapprovisionnement en eau potable Gérard Souma, PhD,"

Présentations similaires


Annonces Google