La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dimanche premier août. Une belle journée, pas trop chaude, pas trop nuageuse… le rêve ! Nous partons à la découverte, par les petites routes et les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dimanche premier août. Une belle journée, pas trop chaude, pas trop nuageuse… le rêve ! Nous partons à la découverte, par les petites routes et les."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 Dimanche premier août. Une belle journée, pas trop chaude, pas trop nuageuse… le rêve ! Nous partons à la découverte, par les petites routes et les chemins qui sillonnent notre belle campagne. Les prairies dun coté, la Loire, ondulante et paresseuse de lautre… A nous les découvertes !

5 Dans le champ qui longe la route – mais nest-ce pas la route qui longe le champs, plutôt ? – un troupeau de vaches en procession… Elles ne suivaient personne, simplement, elles allaient… Nous nous sommes arrêtées pour les regarder, car cétait étrange de les voir ainsi à la queue leu leu…

6 Sous le soleil, la campagne semblait rutiler comme de lor liquide… Pas un mouvement. Après la moisson, il y a une courte pause dans les travaux des champs. Seule, une éolienne tournait inlassablement dans la brise.

7

8 Beffes est une commune située dans le département du Cher (région du Centre). La ville de Beffes appartient au canton de Sancergues et à l'arrondissement de Bourges. Les habitants de Beffes s'appellent les Beffois. Vous le voyez, nous sommes là vraiment au centre de la France ! Cest une charmante petite ville, traversée par le Canal latéral de la Loire. Ne vous fiez pas à la perspective de la photo, les plus grosses péniches franchissent cette écluse !

9 Cest une charmante et coquette petite ville. Vous avez sûrement remarqué, sur une photo précédente, le joli « kiosque » en fer forgé qui orne son rond-point…

10

11 Nous avons traversé un autre charmant village, La Chapelle Montlimard, un peu assoupi en ce dimanche matin, et admiré la vue quil nous offre sur la belle ville de La Charité-Sur-Loire. Un pont reliant ces deux cités existait dès 1176 et constituait un passage important sur la Loire. On sait que dans tout le cours de l'histoire ce passage fut disputé de façon la plus terrible, d'abord pendant la guerre de Cent Ans, puis pendant les guerres religieuses où il servit à Vulfang, duc de Deux-Ponts, pour faire pénétrer en Berry ses reîtres qui y commirent de si affreux ravages. Sur le grand pont était établie une chapelle consacrée à Saint Nicolas, patron des nautes de la Loire. Ce sanctuaire a disparu, mais une croix sur le même emplacement rappelle sa mémoire et porte le même nom. Ce devait être un petit oratoire construit sur un des éperons. Réminiscence ? A la sortie de la ville, sur le bord de la route, nous avons trouvé ce charmant oratoire dédié à Notre-Dame de la route, et daté de La statue est bien protégée, mais elle est magnifique…

12 Pause pique-nique sous ces arbres majestueux, au bord du Canal Latéral. Moment idylique, de sérénité abso- lue… Nous avons vu passer des péniches, assisté aux manoeu-vres de lécluse. Toujours impressionnant ! Vous en aurez des photos sur un autre diaporama, consacré au Canal Latéral ! Presque à regret, nous voilà reparties…

13

14 La campagne nous offre maintenant un somptueux tapis ! Quelles sont ces cultures si soignées, et où arrivons-nous ?

15 Des vignes, des vignes, des vignes à perte de vue !!! Somptueuses images !

16 Nous saluons, en passant à Saint Satur, ce pont qui semble jaillir des feuillages…

17 La belle ville, escaladant paresseusement sa colline ! Nous voilà arrivées à Sancerre. Sancerre est située à 310 mètres d'altitude, sur une montagne isolée, se rattachant aux collines du Sancerrois et dont le sommet domine le niveau de la Loire, de plusieurs centaines de mètres. La commune se trouve à environ deux kilomètres de la rive gauche de la Loire et de son confluent avec la Vauvise, du canal latéral à Loire et à 43 km au nord-est de Bourges. La ville s'étale sur la pente la moins escarpée, située au sud-ouest, depuis la base de la colline jusqu'au sommet. Sancerre offre un panorama unique sur son vignoble et sur les bords de la Loire. Juste un petit conseil : si vous ne connaissez pas les Sancerre, laissez là ce diaporama, et précipitez-vous dans un magasin pour acheter une bonne bouteille ! A boire bien frais, avec modération !!! Ah ! Vous le trouvez bon, vous aussi ? Ce jour-là, pourtant, nous ny avons pas goûté : boire ou conduire, il faut choisir !

18

19 Nous sommes passées sous cet imposant viaduc, à Saint Ménétréol-sous- Sancerre. Il est un lieu de promenade et un but dexcursion très prisé dans la région.

20

21 Et le Chavignol, vous connaissez, jose lespérer ! Comment ? Vous ne connaissez pas non plus ? Alors, pour la seconde fois, laissez là ce diaporama, et courez chez votre fromager, acheter un, deux, trois Crottins de Chavignol ! Et vous dégustez avec du pain, du vrai pain (je dis cela pour mes amis canadiens), et en buvant quoi ??? Du Sancerre, bien sûr ! Et un de ces prochains jours, je vous amènerai visiter cette fromagerie, cest promis !

22 Il nous faut rentrer. Nous saluons au passage léglise de Veaugues. Sa situation ma surprise. Elle est fièrement campée, toute seule et isolée, sur une petite collinette au centre du bourg. Mais juste un arrêt-photo, car nous commençons à sentir lécurie ! (Je suppose que cette expression semploie dans tous les pays pour dire que lon a enfin envie de rentrer chez soi…)

23 Nous saluons également, mais de loin, le coquet village de Lugny-en- Champagne, si semblable, vu ainsi, à tant de villages de nos campagnes françaises…

24

25 Les châteaux, castels, gentilhommières, sont nombreux dans cette région ! A la sortie de Garigny, nous passons devant cet imposant château qui date du XIVème siècle. Et à côté, vraisemblablement ancienne dépendance du château, un étang poissonneux fort réputé. Messieurs, à vos gaules ! Mais nous, nous continuons notre route.

26

27 Que vous disais-je ? Un plus loin, à Mornay-Berry… Entouré de douves et protégé dun mur denceinte, ce château fut bâti dans la deuxième moitié du 13ème siècle par les seigneurs de Mornay. Sa construction inspirée dun modèle anglais est un remarquable exemple français de « forteresse-coquille ». Lexistence dune enceinte polygonale sans tour fait de ce château un important témoin de lart militaire français au 13ème siècle. Il joua un rôle important pendant la guerre de Cent ans du fait de sa position au sein dune ligne de défense séparant le royaume de France de la Bourgogne. Un jardin clos, dinspiration médiévale lui a offert le plus bel écrin de couleurs et de verdure. Ce jardin, qui est toujours bichonné et choyé, sera un de nos prochains lieux de promenade !

28 Ah bon ? Jamais deux sans trois !!! A Ménetou-Couture, entre deux arbres… Dominant le Val d'Aubois cest un imposant donjon, dune quarantaine de mètres de hauteur, qui veille sur le petit village blotti à ses pieds. Cette habitation seigneuriale militaire, construite vers 1460 par Philippe et Jean de Villaines, a gardé sa remarquable charpente en forme de nef de vaisseau et des cheminées monumentales dune rigoureuse pureté. Il est entouré dun parc aux arbres centenaires.

29 Et voilà ! Retour à la case départ… Nevers ! Nous sommes arrivées, la tête pleine dimages, le corps lourd de soleil… et de fatigue ! Ce fut une belle journée !!!

30 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : « Douce France » Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site : /


Télécharger ppt "Dimanche premier août. Une belle journée, pas trop chaude, pas trop nuageuse… le rêve ! Nous partons à la découverte, par les petites routes et les."

Présentations similaires


Annonces Google