La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les analyses multivariées de la niche écologique Méthodes multivariées de sélection de lhabitat. Analyses & Outils Clément Calenge & Mathieu Basille Laboratoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les analyses multivariées de la niche écologique Méthodes multivariées de sélection de lhabitat. Analyses & Outils Clément Calenge & Mathieu Basille Laboratoire."— Transcription de la présentation:

1 Les analyses multivariées de la niche écologique Méthodes multivariées de sélection de lhabitat. Analyses & Outils Clément Calenge & Mathieu Basille Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive

2 La sélection de l'habitat Introduction 1

3 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I Lanalyse K-select Les Outils informatiques

4 Pourquoi étudier la sélection de lhabitat ? Recherche scientifique, notamment en écologie Gestion cynégétique de la faune Conservation Question : Quelles sont les caractéristiques de l'environnement recherchées par une espèce ou un individu ? 2

5 Lhabitat Lhabitat correspond aux ressources et aux conditions présentes sur une zone, qui permettent son occupation – incluant la survie et la reproduction – par un organisme donné (Hall et al. 1997) Lhabitat est par essence un concept multivarié 3

6 La sélection de lhabitat Cest un processus hiérarchique impliquant une série de décisions comportementales, apprises ou innées, prises par un animal concernant son utilisation de lhabitat à différentes échelles spatiales de lenvironnement. (Hall et al. 1997) 4

7 Différentes échelles spatiales (Johnson 1980) 2e ordre: population 3e ordre: individu 4e ordre: sélection des items alimentaires 1er ordre: espèce 5

8 Attention à l'échelle temporelle Année : bonnes et mauvaises années Saison : lhabitat recherché ne sera pas nécessairement le même au printemps et en automne Journée : on naura pas nécessairement les mêmes résultats si on échantillonne la zone à laube ou pendant la journée Exemple sur le chevreuil : 6

9 Principe détude Rapport E D C B A Habitat Utilisé (%) Disponible (%) 7

10 Principe détude Rapport E D C B A Habitat Utilisé (%) Disponible (%) 7

11 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I Lanalyse K-select Les Outils informatiques

12 Avant les Systèmes dInformation Géographique Avant le milieu des années 1990, une seule variable qualitative définissant les types dhabitat était généralement étudiée. Analyse sur une variable Limite : Ne prend pas en compte le caractère multivarié de l'habitat 8

13 Les Systèmes dInformation Géographique Cest un système informatisé (matériels et logiciels) capable de stocker, gérer, manipuler, analyser, modéliser, représenter des données à référence spatiale (Dray 2003). Manipulation de cartes Permet deffectuer diverses opérations spatiales Ces systèmes sont apparus dans les années 1970, mais nont commencé à sétendre que depuis le milieu des années les SIG ont multiplié les possibilités danalyse Analyses sur plusieurs variables 9

14 Travail sur deux types de cartes : Cartes raster : Cartes vecteur : Utilisation des SIG 10

15 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I Lanalyse K-select Les Outils informatiques

16 Objectifs Trois questions selon l'objet biologique considéré : Espèce ou population : 1) Étude de la distribution spatiale de la population au sein de la zone d'étude 2) Étude de la distribution spatiale des domaines vitaux au sein de la zone d'étude Individu : 3) Etude de lutilisation du domaine vital par un individu distribution temporelle 11

17 Données populationnelles Type de données : Localisations d'individus non-identifiés (observation dindividus ou indices de présence – fécès, empreintes, cadavres, dégâts sur cultures, etc. –) Source des données : Echantillonnage de la zone (parcours de circuits ou de transects, échantillonnage par point, échantillonnage systématique ou aléatoire, etc.) 12

18 Sélection de l'habitat par la population Comment mettre en évidence les variables environnementales qui influencent la distribution de la population ? 13

19 Données individuelles Radio-pistage : Un animal est capturé et équipé dun collier émetteur. Par triangulation, on peut ensuite localiser lanimal dans son habitat naturel sans le perturber. CMR : Les individus sont capturés, marqués puis recapturés. 14

20 Sélection du domaine vital dans la zone détude Disponibilité identique pour tous les animaux suivis Utilisation mesurée pour chacun 15

21 Sélection des sites utilisés au sein du domaine vital Utilisation mesurée pour chaque animal Disponibilité mesurée pour chaque animal 16

22 3 questions 3 types de protocoles (designs) Thomas & Taylor (1990) Type IIIIndividu Type IIType IEspèce / Population IndividuPopulation données échelle Analyse : trois grands types de protocoles 17

23 UtilisationDisponibilité Type IAnimaux non identifiés Type IIAnimaux identifiés Animaux non identifiés Type IIIAnimaux identifiés Thomas & Taylor (1990) Comparaison utilisation / disponibilité Analyse : trois grands types de protocoles 18

24 La niche écologique Définition et application [ Hutchinson, 1957, Cold Spr. Harb. Symp. Quant. Biol. ] 19

25 Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I Lanalyse K-select Les Outils informatiques

26 Définition de la niche écologique p variables dhabitat définissent lespace multidimensionnel des ressources disponibles espace écologique 20 La niche écologique correspond à lhypervolume dans lequel une espèce peut potentiellement maintenir une population viable.

27 Extension de la définition de la niche écologique niche espèce Extension de la définition à lorganisme (population ou individu) 21

28 Analyse de la niche écologique p cartes raster de ce qui est disponible à l'organisme Carte donnant le nombre de détections de l'organisme par pixel Niche de l'organisme 22

29 La marginalité OG : marginalité = mesure de lintensité de la sélection de lhabitat par cet organisme G O 23

30 Protocoles de type I Le jeu de données 24

31 Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques

32 Le lynx dans le Jura Population de lynx Paris Lyon 25 potentiellement 200 adultes

33 Le lynx dans le Jura Indices de présence récoltés par le Réseau Lynx 26 Population de lynx potentiellement 200 adultes

34 Les données utilisées 7 variables dhabitat528 localisations entre 1999 et

35 Forme des données Habitat 28

36 Forme des données pixels Habitat 28

37 Forme des données pixels variables Habitat 28

38 Forme des données pixels variables Habitat moyen disponible Habitat 28

39 Forme des données pixels variables présence Habitat moyen disponible Habitat Localisations 28

40 Forme des données pixels variables présence Habitat moyen disponible Habitat moyen utilisé Habitat Localisations 28

41 Forme des données pixels variables présence Habitat moyen disponible Habitat moyen utilisé Localisations Habitat 28

42 Protocoles de type I Les distances de Mahalanobis [ Clark et al., 1993, J. Wild. Manage. ] 29

43 Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques

44 Les distances de Mahalanobis 30

45 En pratique –p variables dhabitat –µ = vecteur moyen des habitats utilisés – = matrice de variance covariance –Soit x le vecteur donnant les valeurs des variables dhabitat pour un pixel disponible donné 31

46 Illustration : le cas du Lynx Carte de qualité habitat sur la zone détude Habitat défavorable Habitat favorable 32

47 Inconvénients G O Exemple de non-respect: Hypothèse préalable : La niche écologique doit être normale multivariée (ou au moins unimodale). Résultats « bruts » : Uniquement une carte de qualité dhabitat. 33

48 Protocoles de type I LEcological-Niche Factor Analysis [ Hirzel et al., 2002, Ecology ] 34

49 Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques * Principe de la méthode * Application au jeu de données * Test de randomisation * Cartes dhabitat favorable

50 LENFA – Le principe Méthode pour décrire la niche à partir de 2 paramètres biologiques. MarginalitéSpécialisation écart entre lhabitat moyen disponible et lhabitat moyen utilisé restriction de la niche (exigences de lespèce) 35

51 LENFA – Le principe Méthode pour décrire la niche à partir de 2 paramètres biologiques. MarginalitéSpécialisation G O 35

52 LENFA, une analyse factorielle Analyse en deux étapes : (1) Extraction dun axe de marginalité maximise le caractère excentré de la niche (2) Extraction daxes successifs de spécialisation maximisent la spécialisation Meilleure « photo » possible de la niche de lespèce 36

53 Axe de marginalité Laxe qui passe par les centres de gravité de la niche et de la zone détude. Numériquement, la marginalité est égale au carré de la distance entre les deux centres de gravité 37

54 Axe de marginalité Laxe qui passe par les centres de gravité de la niche et de la zone détude. 37

55 Axe de marginalité Laxe qui passe par les centres de gravité de la niche et de la zone détude. 37

56 Axes de spécialisation Axe de lespace écologique qui maximise la spécialisation 38

57 Axes de spécialisation Axe de lespace écologique qui maximise la spécialisation 38

58 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques * Principe de la méthode * Application au jeu de données * Test de randomisation * Cartes dhabitat favorable

59 Application au Lynx Valeurs propres de spécialisation : On conserve 2 valeurs propres de spécialisation

60 Interprétation 40 Significativité de la sélection de lhabitat ? OG

61 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques * Principe de la méthode * Application au jeu de données * Test de randomisation * Cartes dhabitat favorable

62 Tests de randomisation Distribution observée Marginalité + 1 e valeur propre de spécialisation MS 41

63 Tests de randomisation Marginalité + 1 e valeur propre de spécialisation Distribution aléatoire MS 41

64 Tests de randomisation Marginalité + 1 e valeur propre de spécialisation 2e distribution aléatoire MS 41

65 Tests de randomisation 1000 répétitions Marginalité Spécialisation MS 41

66 Tests de randomisation 1000 répétitions Marginalité Spécialisation p < MS 41

67 Plan La sélection de lhabitat - Définitions et concepts - Les outils géographiques - Objectifs et analyse La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques Plan La sélection de lhabitat La niche écologique Les protocoles de type I - Le jeu de données - Les distances de Mahalanobis - LENFA Lanalyse K-select Les Outils informatiques * Principe de la méthode * Application au jeu de données * Test de randomisation * Cartes dhabitat favorable

68 La dualité de lENFA ENFA = méthode descriptive Prédiction de la qualité de lhabitat ? Distances de Mahalanobis 42

69 Illustration : le cas du Lynx Carte de qualité habitat sur la zone détude Habitat défavorable Habitat favorable 43

70 Comparaison ENFA - Mahalanobis MahalanobisENFA Avantage : lENFA supprime le « bruit » 44

71 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

72 Lanalyse K-select Calenge, C., Dufour, A.B. & Maillard, D. (sous presse) Ecological modelling Analyse de la sélection de lhabitat avec des données de radio-pistage Aspect multivarié

73 Problèmes posés par les études de radio-pistage On a une grille de pixels K animaux sont suivis Pour chaque animal, on peut estimer un domaine vital Quelles sont les composantes communes de lhabitat recherchées par tous les animaux suivis à lintérieur de leur domaine vital ??? Quelles sont les composantes de lhabitat recherchées par les animaux suivis pour établir leur domaine vital dans la zone détude

74 Le tableau de données pour un animal i V1V Pixels V2V V3V3 Pourcentage de localisations XiXi YiYi disponibilité utilisation

75 Extension de la définition de la niche V1V Pixels V2V V3V Moyenne disponible O

76 Extension de la définition de la niche V1V Pixels V2V V3V3 Pourcentage de localisations Moyenne utilisée O G

77 Extension de la définition de la niche V1V Pixels V2V V3V3 Pourcentage de localisations O G OG = Axe de marginalité

78 Structure des données X1X1 Y1Y1 X2X2 … XKXK Y2Y2 … YKYK Pixels Variables X i = disponibilité Y i = utilisation OKOK OiOi GiGi GKGK O1O1 G1G1

79 Le principe de lanalyse k- select X1X1 Y1Y1 X2X2 … XKXK Y2Y2 … YKYK Pixels Variables G1G1 O1O1 OiOi GiGi OKOK GKGK

80 Le principe de lanalyse k- select Variables Animaux Moy. Utilisée Variables Animaux Moy. Dispo

81 Le principe de lanalyse k- select Variables Animaux Variables Animaux

82 Le principe de lanalyse k- select Variables Animaux Variables Animaux

83 Le principe de lanalyse k- select Variables AnimauxAnalyse K-select = Analyse en Composantes Principales non centrée Différences entre moyennes utilisées et disponibles

84 Inclusion des variables qualitatives Les variables qualitatives sont codées par un groupe de variable binaires, chaque variable correspondant à une modalité: ccbaabccbaab Type dhabitat Pixels Type dhabitat a b c Pixels

85 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

86 Exemple dutilisation Suivi par radio-pistage de sangliers en milieu méditerranéen (Maillard, 1996)

87 La zone détude 4 km

88 Protocole de suivi 11 sangliers suivis (6 femelles, 5 mâles subadultes), capturés pendant la nuit, après plusieurs jours dobservation. Deux années de suivi ( ) Les bauges (sites de repos) des sangliers ont été localisées quotidiennement. On se concentre sur la sélection des sites de bauge pendant les mois de juillet et août.

89 Localisation des sangliers sur la zone (1992)

90 Localisation des sangliers sur la zone (1993)

91 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

92 Définition de lutilisation Pour un animal donné, sont considérés comme utilisés les pixels localisés à moins de 500 mètres dune localisation. Pour tous les animaux, cest la zone détude totale qui est considérée comme disponible.

93 Forme des données p cartes raster de ce qui est disponible aux animaux Carte donnant la localisation du domaine vital dun animal O G1G1 GiGi GnGn

94 Interprétation des axes: 1. Axes de marginalité p cartes raster de ce qui est disponible aux animaux Carte donnant le nombre de détections de lespèce par pixel G1G1 O GiGi GnGn

95 Interprétation des axes: 2. Variables p cartes raster de ce qui est disponible aux animaux Carte donnant le nombre de détections de lespèce par pixel O

96 Interprétation des axes: meilleure « photo » de la niche p cartes raster de ce qui est disponible aux animaux Carte donnant le nombre de détections de lespèce par pixel O

97 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

98 Résultats: valeurs propres Deux axes expriment lessentiel de la marginalité (93%) Grande importance du premier axe (81%)

99 Résultats: Variables et Marginalité Gorges Plateau Colline Cultures

100 Résultats: meilleure « photo » de la niche DisponibleUtilisé Gorges Plateau Colline Cultures Variables

101 Synthèse des résultats Recherche des gorges de lHérault pour 6 sangliers sur 11 Recherche du plateau pour deux animaux Recherche de la proximité des cultures pour 1 animal

102 Interprétation biologique Quatre types de sangliers sont mis en évidence: - Animaux dont le domaine vital est localisé dans les gorges de lHérault (54% des animaux) - Animaux localisés sur le plateau de Puéchabon (18%) - Un animal recherchant la proximité des cultures (le seul mâle adulte) - Deux animaux sans préférences apparentes On fait ici la synthèse de la sélection de lhabitat à léchelle « sélection du domaine vital dans la zone détude »

103 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

104 Définition de la disponibilité Pour un animal donné, sont considérés comme disponibles les pixels localisés à moins de 500 mètres dune localisation.

105 Forme des données Disponibilité Utilisation G1G1 GiGi GnGn

106 Forme des données Disponibilité Utilisation

107 Forme des données Disponibilité Utilisation

108 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils informatiques

109 Résultats de lanalyse (1) Deux axes expriment lessentiel de la marginalité (82%).

110 Résultats de lanalyse (1) Premier axe = proximité des gorges Deuxième axe = couvert végétal Axes recentrés Marginalité faible Gorges Couvert végétal dense

111 Analyse du non centré Disponibilité Utilisation G1G1 GiGi GnGn

112 Résultats de lanalyse (1) Premier axe = proximité des gorges Deuxième axe = couvert végétal

113 Résultats de lanalyse (2)

114 Résultats de lanalyse (3)

115 Conclusions Recherche des zones de quiétude par le sanglier. Deux stratégies ainsi mises en évidence: –Sélection des gorges lorsque celles-ci sont disponibles –Sinon, sélection des milieux les plus fourrés (fort couvert herbacé, arbustif et arboré) Mise en évidence dune réponse fonctionnelle (la sélection de lhabitat varie en fonction de la disponibilité de lhabitat)

116 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils Informatiques

117 Questions posées La marginalité d'un animal donné est-elle plus importante qu'attendu sous l'hypothèse d'une utilisation aléatoire de l'habitat ? L'analyse K-select a-t-elle un sens ?

118 Tests pour un animal donné mjmj V1V2V3V1V2V3 d ij Différence entre la moyenne utilisée et la moyenne disponible pour la variable j et lanimal i

119 Tests pour un animal donné V1V2V3V1V2V3 mj*mj* d ij *

120 Tests pour un animal donné V1V2V3V1V2V3 mj*mj* d ij *

121 Tests pour un animal donné mjmj 500 répétitions

122 Tests de la K-select Pour chaque animal on teste la significativité des différentes variables Variables Animaux 500 répétitions Première valeur propre de lanalyse

123 Tests de la K-select Variables Animaux Pour chaque animal on teste la significativité des différentes variables répétitions Première valeur propre de lanalyse

124 Tests de la K-select j

125 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils Informatiques

126 Application aux données de Puéchabon Sangliers Test global de la première valeur propre : = 0.79, P = Score sur le premier axe Significatif Non significatif

127 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils Informatiques

128 Prise en compte de contraintes liées aux données (Martin, 2004) Placer des points aléatoirement et de façon indépendante sur la zone disponible nest pas toujours la meilleure solution…

129 Prise en compte de contraintes liées aux données (Martin, 2004) t2t2 t3t3 t1t1 t4t4

130 En randomisant des trajets plutôt que des localisations, on prend en compte la contrainte de déplacement. Les résultats peuvent différer Cf. Martin (2004) sur lours des Pyrénées (Ursus arctos)

131 - Les tests de randomisation + Test de la K-select de type III * Principe * Application + La prise en compte de contraintes * Lautocorrélation * La sédentarité: exemple sur la K-select de type II Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select - Présentation de lanalyse - Présentation des données - Protocole de type II + Principe + Application - Protocole de type III + Principe + Application Les Outils Informatiques

132 Application de test avec contrainte: test de la K-select de type II Le sanglier est un animal sédentaire Son domaine vital sur la zone détude varie de 25 à 100 ha La zone détude couvre 4000 ha On ne peut donc pas randomiser les localisations de façon indépendante pour simuler une utilisation aléatoire de lhabitat

133 Test associé à la K-select de type II V1V2V3V1V2V3 mjmj d ij

134 V1V2V3V1V2V3 mj*mj* d ij * Test associé à la K-select de type II

135 Tests de la K-select de type II Variables Animaux Pour chaque animal on teste la significativité des différentes variables répétitions Première valeur propre de lanalyse

136 Tests de la K-select Variables Animaux Pour chaque animal on teste la significativité des différentes variables répétitions Première valeur propre de lanalyse

137 Résultat des tests Test global de la première valeur propre : = 1.71, P = Score sur le premier axe Significatif Non significatif Sangliers

138 Conclusion sur les tests Quelles que soient les données analysées, les critères restent les mêmes, mais le mode de randomisation change en fonction des contraintes biologiques Cest le biologiste qui devra définir le meilleur modèle pour effectuer les tests, au cas par cas. la K-select et lENFA, en elles-mêmes, ne reposent sur aucune hypothèse à respecter préalablement.

139 Plan La sélection de l'habitat Le niche écologique Protocoles de type I Lanalyse K-select Les Outils informatiques

140 Avantages Gratuit; De plus en plus dutilisateurs 393 bibliothèques de fonctions Très bien documenté Langage de commande très intuitif Le logiciel R

141 La bibliothèque adehabitat - Opérations de bases des SIG: importation et représentation de cartes, jointure spatiale, morphologie mathématique, reclassification, zones tampon, etc.)

142 La bibliothèque adehabitat Estimation du domaine vital: polygone convexe minimum, méthode du noyau [kernel method], méthode des grilles, …

143 La bibliothèque adehabitat Etude de la sélection de lhabitat (rapports de sélection, analyse compositionelle, fonctions de sélection des ressources, … et bien sûr ENFA, distances de Mahalanobis et K-select)

144 La bibliothèque adehabitat Autres méthodes: analyses de base des déplacements danimaux (distances, vitesses, angles, etc.). Et les autres…

145 De nombreux biologistes se sont montré intéressés par les recherches autour du développement de nouvelles méthodes danalyse de loccupation de lespace par les animaux avec le logiciel R Un groupe détude a été récemment monté par Paolo Cavalini (Faunalia) sur ce sujet (avec site internet et forum de discussion) : Perspectives davenir

146 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Les analyses multivariées de la niche écologique Méthodes multivariées de sélection de lhabitat. Analyses & Outils Clément Calenge & Mathieu Basille Laboratoire."

Présentations similaires


Annonces Google