La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SUSTENTABILIDAD DEL CAMBIO: LAS PRÁCTICAS DOCENTES. Carmen Collarte R Sergio Arzola M Ruby Vizcarra R. Facultad de Educación Pontificia Universidad Católica.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SUSTENTABILIDAD DEL CAMBIO: LAS PRÁCTICAS DOCENTES. Carmen Collarte R Sergio Arzola M Ruby Vizcarra R. Facultad de Educación Pontificia Universidad Católica."— Transcription de la présentation:

1 SUSTENTABILIDAD DEL CAMBIO: LAS PRÁCTICAS DOCENTES. Carmen Collarte R Sergio Arzola M Ruby Vizcarra R. Facultad de Educación Pontificia Universidad Católica de Chile.

2 ESTRUCTURA: 1.Lo que hemos aprendido de nuestra experiencia. Una quinta hipótesis. 2.Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: a.Los esfuerzos y sus resultados b.Cuatro hipótesis c.Volviendo al núcleo pedagógico 3.El cambio educacional y su sustentabilidad. 4.Un nuevo modo de aprender aprendiendo: El aprendizaje organizacional.

3 1. Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: a.Los esfuerzos y sus resultados: Des progrès importants dans la dernière decennie: augmentation de la couverture, construction et amélioration des bâtiments scolaires, production des matériaux dappuie pour les salles de cours, des bouquins et des ressources didactiques, inclusion des thèmes transversales dans le curriculum, instalation des mecanismes de mésure dobjectifs et évaluations qualitatives, des nouvelles formes dorganisation et dadministration des systemes educatifs, parmis dautres.

4 1. Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: Le pari est celui délaborer des politiques que considérent les personnes. Elles sont celles qui, en réalité, faconnent les structures et les systèmes. Ceci a signifié privilegier certains champs daction, tels que la Gestion Educationnelle au Niveau du Centre Educatif et celui de la Gestion Pédagogique (Arzola, S ) Ils existent des obstacles politiques qui empêchent le progrès vers des formes plus modernes de gestion administrative et des nouvelles formes de financement de léducation.

5 1. Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: b.Cuatro Hipótesis: 1.- Ne pas aboutir sur les résultats attendus est due à que les politiques formulées et menées à la pratique ne sont pas les plus adéquats ni les plus pertinents pour atteindre les objectifs déquité, de qualité et de participation proposées par les reformes. Cest à dire, léchec est plutôt en rélation avec la manque des diagnostiques adéquats et à la manque de consensus sur les politiques. 2.- Si nous suppusons que les politiques proposées sont correctes, il se peut que les reformes ne rapportent pas des fruits encore, fondamentalement parce que il ny a pas passé suffissamment du temps pour pouvoir observer les effets. 3.- Il est nécessaire dapprofondir sur les changements proposés, spécialement dans les plus réussis et sur lintroduction des mésures correctives pour ceux qui montrent le contraire. 4.- Les problèmes éducatifs sont associés avec des variables sociales et économiques (externes) dune telle facon quil est imposible arriver a des buts proposés.

6 1. Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: 5ème hipothèse. Si la plupart des reformes de pays latinoamericains ont eu du succés partiel, il est possible de penser quelles nont pas pris suffissamment compte aux professeurs, leurs pratiques,leurs routines et leurs zones dincertitude, ses logiques daction qui sont sousjacentes et qui sont le point de départ de tout changement soustenible. Elles laissent dans le silence le problème dappropriation de la propre expérience et la confondent avec lapropriation de léxpérience dautrui. En ce sens les éducateurs ont joué le rôle dagent, mais ils nont pas été les acteurs du changement dans son milieu.

7 1. Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: c.Volviendo al núcleo pedagógico: El centro escolar y centralidad del docente. LOptimisme naïf du Libéralisme. La naissance de la Societé de la Connaissance Toute personne est capable dapprendre et de partager son apprentissage en tenant compte quelle soit dans lambiance appropriée. Lécole doit se comprendre comme une organisation avec certaines characteristiques: elle doit avoir une gestion du temps, de lespace et des interactions éducatives qui dépassent la fragmentation cellulaire, qui charactérise la plupart des écoles.

8 . Lo que hemos aprendido de las reformas educacionales: Le Centre doit devenir un espace dapprentissage, de reconnaissance de lexpérience et du savoir des professeurs et de cette facon faire posible la formalisation de ses connaissances implicites et le changement de ses routines. Il est nécessaire didentifier les moments et les formes qui montrent comment les professeurs contruisent les changements et identifier les structures dappui. De cette facon, le Centre educatif peut arriver a être la place ou lon peut confronter les idées et les pratiques, un espace et un temps disponibles qui font possible le changement

9

10 2. Lo que hemos aprendido de nuestra experiencia. a.- Létablissement scolaire ne peut être responsable de toutes les variables présents dans son agir. Sur quelques unes il na pas du pouvoir et il y a dautres qui, en étant altérables, sorganisent hiérarchiquement dans sa possibilité de promouvoir le changement. b.- On accept chaque jour mieux que lespace plus significatif cest la propre école, la structuration de sa communauté et de ses pratiques. c.- Il existent dautres facteurs qui sont importants : les changements curriculaires, la formation initielle des professeurs et dautres variables externes à lécole, telles que le capital culturel et économique de la famille. d.- A la fois nous croyons que la Gestion institutionelle aussi bien que celle de la Gestion Pédagogique occupent une place préponderant dans les reformes. Cette présence accroît son importance quand les politiques exigent des meilleures rendements académiques à ses élèves.

11 2. Lo que hemos aprendido de nuestra experiencia: Una quinta hipótesis: Lidentification de cettes logiques, de ses niveaux dhomogénéité, dindépendence ou de combinaison de variance-invariance; lapropriation par les acteurs éducatifs dun tel autodiagnostique, la génération dune structure de rencontre reflexive et estrategique appellé CREA (Communautés de Reflexión Strategique dApprentisage), est la proposition de notre équipe qui permet donner un meilleur soutien aux changements. (5ème hipothèse)

12

13 3. El cambio educacional y su sustentabilidad: Il est nécessaire détudier les formes darticulation,de fonctionnement, de cohérence et les posibilités de coordination des divers logiques pour arriver à avoir un changement éducatif soutenable (Arzola, Vizcarra, 2003) De cette manière la déconnection des logiques daction peut être considéré comme le principal facteur qui empêche, à lintérieur des établissements, les procesus de changement et damélioration de la qualité educative. Nous considérons que la qualité de léducation nest pas lié seulement avec les inputs, plutôt il sagit daltérer les procesus et les rélations avec et entre eux.

14 3. El cambio educacional y su sustentabilidad: ZONES DINCERTIDUDE Il sagit des espaces de contingence et de tension. Dans les quels se construissent des complexes systèmes de régulation, production-circulation (des valeurs, des conaissances etc.), avec les quels les acteurs interagissent. Ils sont des espaces à lintérieur des quels il peut se générer des stratégies de résistence, dévasion, où dengagement avec les initiatives de changement. Il sagit de situations problèmatiques où les rationalités, les logiques daction et les attitudes des acteurs ne constituent pas un changement pre-défini et pourtant nécessitent établir des convergences, des accords et des négociations et dutilisation de la liberté créative.

15 3. El cambio educacional y su sustentabilidad: ZONES DE ROUTINES Ici la gramaire et ses codes sont établis de telle manière qui se rendent difficiles de changer. Elles aident à éviter des pertes de temps, fournissent de lordre et proposent des chemins et des procedures comunes. A la fois, elles se séparent de la réalité et de la culture émergeant et elles se transforment en enclaves de résistence au changement. Des-apprendre les rutines cest un défi, mais à la fois cest inconturnable ne pas les modifier.

16 3. El cambio educacional y su sustentabilidad: Nimporte lequelle soit la réponse, toutes elles ont un point en commun: ° Le changement est posible si les acteurs impliqués ont changés leurs systèmes de répresentations, dattitudes, de dispositions et de rélations. ° La signification que eux donnent à ses actions, à la apropriation des modifications faites par les mêmes acteurs ou par les décisions prises par un pouvoir supérieur, est crucial. ° Il est également important le rôle des accords, des négotiations, et le fait de créer des engagements et des compromis.

17

18 4. Un nuevo modo de aprender aprendiendo: el conocimiento educacional y la persistencia del cambio: Le changement est un procesus qui se develloppe dune facon discontinue et aléatoire. Il ne peut pas être programmé ni prévisible. Il se produit dans la contingence et il est résolu en fonction de forces dinnovation et de résistence. Sans apprentissage organisationel significatif ne peut pas exister un changement réel. Pour changer les routines, des comportements codés, il faut des-apprendre les savoirs appris et être capables de construire des nouvelles logiques de comportément.

19 Nous proposons les pas suivants (M. Ferrari et Y. Pesqueux (2006: 86-89): 1.- Générer des procesus acordés dautoévaluation et à la fois de comportements institutionels et de comportements asociés à des pratiques pédagogiques. 2.- Reconnaître les logiques identifiées dans lautoévaluation et identifier les problématiques asociées. (des routines, des situations problématiques, des zones dincertitude) Décrire les schémas defensifs avec lobjectif de les faire explicits et à la fois pouvoir accepter lexistence dinhibitions et des évasions. 3.- Concevoir de différents formes dinterrompre les procesus que inhibent lapprentissage en double boucle. Maniement des rutines. 4.- Aider aux acteurs à évaluer les distances existentes entre leurs théories profesées et ses théories en usage et se faire charge de ses rutines defensives. 4. Un nuevo modo de aprender aprendiendo: el conocimiento educacional y la persistencia del cambio:

20 5.- Aider les participants à comprendre comment ils ont été dans la génèse dun univers comportamental où les stratégies adoptés par eux se montrent très peu eficaces et elles doivent être révisés Cest le début de lanalyse des zones dincertitude. 6.- Impliquer les acteurs dans un espace de con-ver-sation dans lesquels ils puissent devellopper leurs compétences et expectatives et de cette facon aller ensemble vers laction. 7.- Réduire les raissonements défensifs et accroître les raissonements productifs. Ceci implique que eux ellaborent leurs projets avec des principes et des logiques explicites. 8.- Reemplacer les routines inutiles par des nouvelles routines qui permetront stabiliser les aprentissages organisationels. Dissolution des zones dincertitude. 9.- Création permanente de fortes interactions pour maintenir le cycle de changement organisationel. 4. Un nuevo modo de aprender aprendiendo: el conocimiento educacional y la persistencia del cambio:

21 El cambio como una posibilidad de encuentro y mejora…


Télécharger ppt "SUSTENTABILIDAD DEL CAMBIO: LAS PRÁCTICAS DOCENTES. Carmen Collarte R Sergio Arzola M Ruby Vizcarra R. Facultad de Educación Pontificia Universidad Católica."

Présentations similaires


Annonces Google