La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARBRES Du latin « arbor »… désolé je nen sais pas plus! Un vagabondage dans les parcs de Palerme, souvent créés autour de splendides villas patriciennes,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARBRES Du latin « arbor »… désolé je nen sais pas plus! Un vagabondage dans les parcs de Palerme, souvent créés autour de splendides villas patriciennes,"— Transcription de la présentation:

1

2 ARBRES Du latin « arbor »… désolé je nen sais pas plus! Un vagabondage dans les parcs de Palerme, souvent créés autour de splendides villas patriciennes, dont certaines sont encore privées…

3 On y rencontre des arbres géants, ficus (banians) ou fromagers, élevant leurs bras vers le ciel ou déroulant leurs racines serpentines à terre, comme autant de mains vivantes, sculptures muettes dressées vers le ciel (Le plus gros figuier, le grand banian, se trouve au jardin botanique de Howrah, près de Calcutta: a circonférence est de 412 m, soit 131 m de diamètre!)

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13 Sous leurs ombrages, les étudiants palermitains viennent partager leurs travaux….

14

15

16

17

18

19

20 Des demeures patriciennes ont succédé aux villas romaines, comme celle-ci au centre de son parc

21

22

23

24

25 La profusion de leur luxe nest pas moindre que la profusion arborescente des « petites vies »

26 On ne peut sempêcher de voir comme des formes pétrifiées, dans un mimétisme étrange. Nombre de légendes anciennes parlent dhommes, de femmes ou danimaux soudain changés en « arbre », tout comme la femme de Lot fut transformée en statue de sel!

27

28

29 Ces racines de gommier, corps enchevêtrés… en haut du morne de Crévecoeur, en Martinique.

30

31

32

33 « Les arbres des forêts sont des femmes très belles Dont l'invisible corps sous l'écorce est vivant. La plus pure eau du ciel les abreuve, et le vent En séchant leurs cheveux les couronne d'ombrelles. » P.Louys

34 (Source: google)

35 Ils songeaient ; ces deux cœurs, que le mystère écoute, Sur la création au sourire innocent « (Deux tilleuls de 300 ans soudés par la base en un seul tronc, à Lucheux. Google)

36 Retour à Palerme….

37

38

39 Et pourquoi dès lors, ne pas se livrer à la magie des enchevêtrements pour construire des palais mystérieux peuplés de signes? Il ny a quà y entrer….. …vers où?

40

41

42

43

44

45

46

47

48 ROBERT DESNOS IL ÉTAIT UNE FEUILLE Il était une feuille avec ses lignes Ligne de vie Ligne de chance Ligne de coeur Il était une branche au bout de la feuille

49 Il était des racines au bout de l'arbre Racines vignes de vie. Vignes de chance Vignes de coeur Au bout des racines il était la terre….. Robert Desnos

50 Ze end Un vagabondage non commercial de Bernard GEORGES. Août 2010


Télécharger ppt "ARBRES Du latin « arbor »… désolé je nen sais pas plus! Un vagabondage dans les parcs de Palerme, souvent créés autour de splendides villas patriciennes,"

Présentations similaires


Annonces Google