La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ricet Barrier Douze étoiles pour un drapeau Par Nanou et Stan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ricet Barrier Douze étoiles pour un drapeau Par Nanou et Stan."— Transcription de la présentation:

1

2 Ricet Barrier Douze étoiles pour un drapeau Par Nanou et Stan

3 Europe la belle Europe est dans tous ses états Un œil vers les Popov lautre vers lOncle Sam Elle joue la séduction pour exporter ses charmes Sous forme de Peugeot ou de Gorgonzolla

4 Pour son commerce elle a sept cent millions de bras Europe la belle Europe est une philanthrope Elle est fille dAgénor et de dame Agriope Et na quune devise : lécu, lécu, cest moi

5 Pour ses douze partenaires elle sue elle peine Lécu, lécu, lécu cest là son seul souci Elle entend le langage des piastres des roupies Mais quand on dit dollar elle pousse des cris de hyènes

6 Le monde culturel la traite en souveraine Cest le Vase de Soisson la cloche de Big Ben Et cest la Tour Eiffel priapique édifice Avec son antipode le petit Manneken Pis

7 Grace aux anchois dOslo au Lac de Lamartine Aux anges de la Sixtine à la fesse androgyne Europe senrichit tout devient bénéfice Et rien ne sera perdu grâce aux coffres-forts suisses

8 Et dire que ses richesses lui viennent de Jupiter En des temps reculés quand elle était bergère Elle vit un taureau parfumé au safran Les cornes bien fleuries le meuglement troublant

9 Cétait lui Jupiter un jour de Mardi Gras Travesti en taureau pour séduire ses proies Il ruminait son trèfle placide comme un homme Un vrai Marlon Brando mâchant son chewing-gum

10 Elle sauta sur son dos ils senfuirent tous deux Et dans lîle de Crète ils jouèrent avec le feu Elle en eut trois enfants et Jupiter content Lui donna illico le plus beau continent

11 Mais hélas le cadeau était empoisonné Tout était déchiré morcelé tiraillé Il a fallu vingt siècles pour coller les morceaux Pour quEurope aujourdhui nait plus quun seul drapeau I love you...

12 La construction Européenne L'ère des précurseurs À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe est exsangue et à bout de souffle. Les anciens courants commerciaux sont rompus, les industries lourdes et de première nécessité, partiellement détruites, tournent au ralenti dans une Europe meurtrie et peu préparée à accueillir les millions de personnes déplacées pendant et à la fin du conflit. Reléguée au second plan sur la scène internationale par la montée en puissance des États-Unis et de l'Union soviétique et par leur rivalité grandissante, l'Europe occidentale divisée prend rapidement conscience que son salut passe par les chemins de l'unité et par la mise en commun, fût-ce avec le soutien financier, matériel ou militaire des Américains, de ses ressources économiques et par la création d'institutions communes et efficaces. Les temps, marqués par une grande instabilité politique qu'accompagnent de vives tensions sociales, sont à l'urgence et à la recherche de solutions diplomatiques originales, y compris à l'échelle régionale. Les débats liés au statut de l'Allemagne, où, à partir de 1961, la division de Berlin symbolise en Europe la Guerre froide entre les deux Grands, et l'affaiblissement inexorable des positions coloniales outre- mer rendent toujours plus criante la dépendance extérieure du Vieux Continent. Les mouvements pro-européens et les militants fédéralistes entrent alors en action et mènent une propagande active en faveur de l'unification européenne. Proches des milieux économiques, affichant une tendance politique particulière ou désireux, au contraire, de mobiliser l'ensemble de l'opinion publique, ces mouvements, dont certains sont issus de la Résistance, constituent en 1947 un Comité international de coordination des mouvements pour l'unité européenne. Ils convoquent également, en mai 1948, le Congrès de La Haye dont découlera la Mouvement européen (ME) créé à Bruxelles le 25 octobre …./….

13 La création de l'Ecu La formation de l'Europe communautaire A la période des précurseurs où tout semblait encore possible mais dont certains élans, marqués par l'urgence ou l'utopie, ont été brisés par la force des événements ou par l'inertie des États, succède une période où les réalisations concrètes peuvent davantage trouver place. Les méthodes consensuelles et de type intergouvernemental font place à des initiatives qui fondent des espoirs sur l'approche supranationale. L'Europe communautaire, née du plan Schuman, fait ses premiers pas et s'organise. Le rapprochement toujours plus grand entre la France et l'Allemagne, longtemps ennemis héréditaires, fait l'objet de toutes les attentions et entraîne dans sa suite plusieurs pays également tentés par l'aventure européenne. Alors que l'Europe centrale et orientale vit sous la mainmise des régimes communistes inféodés à l'Union soviétique, les Six de l'Europe de l'Ouest décident de prendre leur destin en main et explorent peu à peu de nouvelles formes d'intégration sectorielle susceptibles de provoquer un effet d'entraînement. L'agriculture, les transports et la santé publique apparaîtront alors comme autant de leviers possibles pour l'intégration sectorielle en Europe. L'Europe des Neuf se voit dotée d'une monnaie de compte unique et composite : l'Ecu (European Currency Unit). L'Ecu constitue une nouvelle référence monétaire qui permet de ne recourir ni au DM ni au dollar. La France propose cet acronyme anglais parce que son nom rappelle la monnaie en usage en France au Moyen-Âge sous le règne des Valois. L'Ecu n'est, en fait, qu'une unité de compte, puisqu'il n'y a pas de billets de banque libellés en Ecus. Mais des emprunts internationaux, des dépôts et des chèques bancaires peuvent en revanche être libellés en Ecus. La valeur de l'Ecu est calculée chaque jour sur base d'un panier de monnaies des États membres de la Communauté économique européenne (CEE) dont la composition reflète la part de chaque pays dans la production et les échanges intra- communautaires. L'Ecu est donc une monnaie fictive dont le cours représente une moyenne de la valeur des monnaies européennes. Il remplit une fonction de moyen de règlement entre les banques centrales lorsqu'elles interviennent sur le marché des changes pour défendre les parités monétaires. Il sert également comme unité de référence pour l'établissement et le fonctionnement des indicateurs de divergence entre le cours d'une monnaie du SME par rapport à l'Ecu. L'Ecu fait enfin office de numéraire pour la fixation des cours pivots dans le nouveau mécanisme de change. …./…..

14 Succès et crises En réaction à la crise énergétique provoquée en 1956 par la crise de Suez, l'Assemblée commune propose d'étendre les compétences de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) à d'autres sources d'énergie telles que le gaz, l'électricité ou l'atome. Jean Monnet privilégie pourtant une communauté atomique distincte car il est persuadé que l'énergie atomique est une source d'énergie dotée d'un grand potentiel de développement industriel et qu'il est essentiel de promouvoir la recherche appliquée à l'utilisation civile de l'énergie nucléaire. L'Organisation européenne de coopération économique (OECE) charge l'ingénieur Louis Armand, président de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), d'une étude sur les perspectives de l'énergie nucléaire en Europe. Dans son rapport, Louis Armand met en avant la nécessité pour les États européens de s'unir pour créer une industrie nucléaire capable de relever le défi énergétique que pose alors à l'Europe l'épuisement des ressources minières et sa dépendance vis-à-vis des producteurs pétroliers. Plus qu'une communauté atomique, l'Allemagne et les trois pays du Benelux recherchent avant tout la création d'un marché commun général. Trois ans plus tôt, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Johan Willem Beyen, avait d'ailleurs déjà tenté de faire inclure dans le traité instituant la Communauté politique européenne (CPE) des dispositions pour la création automatique d'une union douanière sur la base d'une coordination des politiques monétaires et financières des Six. Cette idée se heurte pourtant aux milieux économiques français empreints d'une forte tradition protectionniste. De son côté, Jean Monnet estime qu'une telle communauté serait trop vaste et difficilement gérable. Afin de concilier les intérêts de la France et de ses partenaires, Monnet propose finalement de réaliser en même temps les deux communautés. ……/……

15 Crises et relance de la CEE A la fin des années soixante, la Communauté économique européenne (CEE) des Six connaît une situation délicate. Elle souhaite sortir du blocage politique et institutionnel dans lequel elle se débat depuis 1967 suite au second veto du général de Gaulle à l'entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun. Il faut relancer l'unification. Lors d'une conférence de presse, le 10 juillet 1969, le nouveau président de la République française, Georges Pompidou, propose une rencontre des chefs d'État et de gouvernement des Six afin de discuter des problèmes urgents de la Communauté. Pompidou résume les nouvelles priorités de la CEE dans une formule lapidaire : "Achèvement, approfondissement et élargissement". Les partenaires de la France accueillent favorablement l'initiative de Georges Pompidou suivie d'une invitation des Pays-Bas. Les 1er et 2 décembre 1969, les chefs d'État et de gouvernement se réunissent à La Haye sous la présidence néerlandaise. Le deuxième jour, le président de la Commission européenne, le Belge Jean Rey, prend également part aux travaux. Les participants parviennent rapidement à un accord politique en faveur d'une relance saluée par l'opinion publique L'élargissement vers le Sud et l'Acte unique européen Au cours des années quatre-vingt, la Communauté européenne connaît plusieurs changements importants. Après avoir été longtemps limitée au cadre géographique des pays industrialisés du Nord de l'Europe, elle s'étend aux pays du Sud désormais dotés de régimes démocratiques, accueillant la Grèce (1981), puis l'Espagne et le Portugal (1986). Elle contribue ainsi à la stabilisation politique et au développement économique de l'Europe méditerranéenne. Mais l'élargissement entraîne aussi l'accroissement des disparités régionales des Douze, rendant toujours plus nécessaire une politique régionale commune. En effet, des obstacles économiques et sociaux importants se dressent encore sur le chemin de l'intégration de ces pays, fortement agricoles, dans l'ensemble communautaire très industrialisé. De laborieuses négociations et de longues périodes de transition seront nécessaires pour pouvoir accepter les nouveaux membres. Les 17 et 28 février 1986, l'Europe des Douze adopte l'Acte unique européen (AUE). Ce faisant, la Communauté, tout en visant une intégration économique accrue par la création d'un marché unique pour le 1er janvier 1993 et d'un espace européen sans frontières intérieures, abandonne progressivement son caractère purement économique pour tendre vers une Communauté dotée de compétences politiques et sociales élargies. L'objectif vers lequel tend la Communauté devient alors celui d'une Union européenne (UE) que réalisera le traité signé à Maastricht le 7 février …./….

16 L'unification de l'Europe La fin des années 1990 marque le lancement du processus délargissement historique de lUnion européenne (UE) aux pays dEurope centrale et orientale (PECO). Cest là le résultat des réformes décisives du système économique, politique et social des pays de "lEst" libérés du joug communiste. Cest aussi la fin du divorce entre les deux Europes séparées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale par la Guerre froide et le Mur de Berlin. Ainsi le 1er mai 2004, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, de même que Malte et Chypre, deviennent membre de l'UE. Mais les frontières de l'Europe élargie posent la question de ses rapports avec ses nouveaux voisins et de sa place dans le monde. Les retrouvailles du continent européen ne vont pas non plus sans difficultés économiques ni sans interrogations sur lavenir de lUnion et sur ses règles de fonctionnement. Aussi, la Commission européenne adopte-t-elle en 1997 l'Agenda 2000, un ambitieux programme d'action sur l'ensemble de l'élargissement, la réforme des politiques communautaires et le futur cadre financier de l'Union. Dans le même temps, affaiblie par la démission en mars 1999 de son président Jacques Santer et de son équipe, la Commission doit relever le défi de son propre fonctionnement pour améliorer sa transparence et son efficacité dans ses nouveaux champs d'action. Finalisé en février 2001, le Traité de Nice s'efforce d'apporter les réformes institutionnelles rendues nécessaires par l'adhésion des pays candidats déjà talonnés par d'autres pays qui, à l'instar de la Turquie, souhaitent aussi à terme rejoindre l'Union. Mais inquiets de la faiblesse et de la lenteur de ces aménagements institutionnels, les pays de l'Union appellent, à l'issue du Conseil européen de Laeken (14-15 décembre 2001), à la convocation d'une Convention sur l'avenir de l'Europe chargée d'examiner les questions essentielles que soulève le développement futur de l'Union et de rechercher des solutions possibles. La Convention, qui se réunit une à deux fois par mois, mène ses travaux entre février 2002 et juillet Le 18 juillet 2003, son président Valéry Giscard d'Estaing remet à la Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne un projet de traité instituant une Constitution pour l'Europe. Amendé par la Conférence intergouvernementale (CIG), le traité établissant une Constitution pour l'Europe est signé, le 29 octobre 2004 à Rome, par les Vingt-cinq qui doivent ensuite procéder à sa ratification. …./….

17 Ricet Barrier, né Maurice-Pierre Barrier le 25 août 1932 à Romilly-sur-Seine, et décédé le 20 mai 2011 à Sainte-Christine, est un chanteur et un fantaisiste français. Biographie Ricet Barrier, qui se destine au métier de professeur d'éducation physique, entre à l'Institut régional d'éducation physique et sportive (IREPS) en Musicien amateur, il dit avoir reçu la piqûre de la chanson en 1948 en écoutant Le Train du Nord de Félix Leclerc. Il commence à composer et apprend le banjo, l'ukulélé et la guitare. En 1955, il fait la connaissance de Bernard Lelou (né Georges Weil), ils travailleront étroitement tant au niveau des paroles que de la musique jusqu'à la mort de celui-ci en Barrier participe au Petit Conservatoire de la Chanson de Mireille, émission diffusée par la RTF, en 1955 et Ricet Barrier se révèle dans la seconde moitié des années 1950, notamment grâce aux Frères Jacques qui durant leur carrière reprendront 21 chansons signées Barrier et Lelou (notamment Rendez-vous (Stanislas), La Marchande de poissons, Les Spermatozoïdes, ou encore l'album La Mythologie, qu'ils interprètent dans son intégralité). Le chanteur se produit à Paris dans les cabarets de la rive gauche. En 1958, il rencontre Jacques Canetti et enregistre son premier disque pour le label Philips, La Servante du château, qui reçoit le Grand prix de l'Académie Charles-Cros. Ricet Barrier est de passage aux Trois Baudets avec Serge Gainsbourg et Bernard Haller, tandis que les vedettes de la seconde partie sont Raymond Devos, Guy Béart et Jacques Brel. Durant les années 1960 et 1970, Ricet Barrier intervient dans plusieurs émissions télévisées enfantines. Il prête sa voix à Mr Ziboux, un personnage de la série Colargol, ainsi qu'au personnage principal de Saturnin le canard, dont il cosigne les dialogues. Il est aussi le narrateur de Barbapapa et signe le générique de la série. Le titre Les Vacanciers, qu'il écrit avec Jean-Claude Vannier, devient un succès durant l'été Barrier écrit aussi des comédies musicales et des pièces de théâtre. On lui doit également, avec son trio vocal, la résurrection d'une belle chanson française ancienne, Belle qui tiens ma vie, chantée a cappella. Cette interprétation, et quelques autres, montrent qu'il n'est pas seulement un amuseur et chanteur rustique, ce que certaines de ses chansons pourraient laisser accroire à un public non averti. Ricet Barrier est en réalité et un poète, et un compositeur, et un interprète subtil et talentueux. …../…..

18 On lui doit la belle mise en musique du difficile et déchirant poème "Farandole des pauv's p'tits fanfans morts" de Jehan Rictus, qu'il interprète avec une profonde sensibilité. Sa dernière apparition sur scène remonte à 2010 au Chat-huant, à Sadirac en Gironde. Peu de temps avant son décès, il est invité par Patrick Sébastien dans l'émission Les Années bonheur diffusée sur France 2. Distinctions Ricet Barrier est nommé officier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2005 par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres. Nanou et Stan le 20/05/2014


Télécharger ppt "Ricet Barrier Douze étoiles pour un drapeau Par Nanou et Stan."

Présentations similaires


Annonces Google