La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNITÉ 1: Chapitre 2 Les océans et la régulation du cycle de leau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNITÉ 1: Chapitre 2 Les océans et la régulation du cycle de leau."— Transcription de la présentation:

1 UNITÉ 1: Chapitre 2 Les océans et la régulation du cycle de leau

2 2.3: Les vagues et les marées Les vagues à la surface de locéan sont simplement des ondulations plus grandes, créées par des vents réguliers.

3 Les vagues à la surface de locéan Les vagues commencent à se former en haute mer. La pression de l'air sur la surface des eaux provoque des rides qui se transforment à leur tour en vagues de plus en plus grosses. Leur hauteur dépend de la vitesse du vent, de la durée, et de la distance quil parcourt à la surface de leau.

4 Les vagues à la surface de locéan Il y a toujours à la surface de leau, une ondulation uniforme appelée la houle. La houle resulte des tempête et des vents qui soufflent au large.

5 Les vagues à la surface de locéan Une vague est caractérisée par sa hauteur qui se mesure entre sa crête (le point le plus élevé) et son creux (le point le plus bas).

6 Les vagues à la surface de locéan Une vague est aussi caractérisée par sa longueur, la distance entre deux crêtes, et son hauteur, distance entre un creux et une crête. hauteur

7 Vagues déferlantes À la surface de locéan, les particules deau se déplace en un mouvement circulaire quand une vague passe. En bougeant, chaque particule en frappe une autre et lui transfère son énergie.

8 Vagues déferlantes Lorsque le creux de la vague touche la rive, elle ralentit à cause de la friction, mais la crête continue de se déplacer à la même vitesse.

9 Vagues déferlantes La longueur de la vague diminue et sa hauteur augmente. La crête finit par distancer la creux de la vague et la vague se brise sur le rivage en un mouvement appelé vague déferlante.

10 Les tsunamis Les plus grosses vagues de locéan sont causées par des séismes, des éruptions volcaniques ou des glissements de terrains du plancher océanique.

11 Les tsunamis Ces perturbations du plancher océanique causent parfois dimmenses vagues appelées tsunamis. La longueur donde peut être de 150 km, et une vitesse allant jusquà 800 km/h.

12 Les tsunamis À leur arrivée sur le littoral, les tsunamis se transforment en vagues monstrueuses.

13 Le tsunami de 1929 Le 18 novembre 1929, un tsunami a balayé la péninsule de Burin.

14 Le tsunami de 1929 Cette immense vague a tué 28 personnes, et a causé des dommages denviron 1 million dollars en (Environ $20 millions aujourdhui).

15 Comment les vagues modifient le littoral (shoreline) Les courants littoraux transportent dénormes quantités de sédiments Leffet:lérosion du littoral

16 Comment les vagues modifient le littoral La vitesse dérosion des côtes dépend sur: La force des vagues Du type de roche qui la compose La forme et la pente du littoral

17 Comment les vagues modifient le littoral Lérosion causé par les vagues crée des différents structures littoraux. Les vagues érodent lentement les rochers et forment des creux. Avec le temps ces creux deviennent des grottes.

18 Comment les vagues modifient le littoral Les grottes peuvent aussi se rejoindre, créant une arche marine.

19 Comment les vagues modifient le littoral Lorsque lérosion continue, le toit de roche seffondre dans la mer et crée les éperons dérosion marine.

20 Comment les vagues modifient le littoral Le mélange de roches tendres et dures se traduit par des vitesses dérosion inégales et la formation de caps et de baies.

21 Les caps parties du littoral qui sont plus avancées dans locéan en conséquence, laction des vagues est concentrée sur les caps, créant des formations spéciales. Une grotte Une arche Un éperon Un cap

22 Les baies Les zones qui sont plus facilement érodées reculent plus vite que les autres. Quand les vagues atteignent une baie, elles nont plus autant dénergie que lorsquelles ont frappé les caps. Une grotteUne arche Un éperon Une baie

23 La formation des plages Lorsque les vagues ralentissent, elles déposent une partie des sédiments quelles ont érodés des caps ou dailleur.

24 La formation des plages Si la pente du littoral est abrupte, ces morceau sont emportés par la mer, laissant une côte rocheuse nue.

25 La formation des plages Là où la pente du littoral est plus faible et où la mer est plus calme, les petits morceaux de roches peuvent se déposer et saccumuler, formant une plage.

26 Les marées Les marées se produisent du flux et du reflux de locéan causé par la force gravitationnelle de la lune et du soleil. La lune et le soleil ont des forces gravitationnelles comme la Terre, et ils attirent les océans vers leurs centres.

27 Les marées Les marées les plus fortes, les marées de vives-eaux, se produisent quand la Terre, la Lune, et le Soleil sont alignés. Dans ses moments-là, les marées sont excessivement hautes et basses. Ont lieu deux fois par mois.

28 Les marées La marée de vive-eau de la nouvelle lune.

29 Les marées La marée de vive-eau de la pleine lune

30 Les marées Les marées les plus faibles, les marées de mortes-eaux, se produisent lorsque le Soleil, la Terre, et la Lune forment un angle droit. Là on observe quun faible différence de hauteur entre les marées hautes et basses. Ont lieu deux fois par mois.

31 Les marées La marée de morte-eau en premier quartier

32 Les marées La marée de morte-eau en dernier quartier

33 Les marées La différence de niveau entre une marée haute et une marée basse est appelée l amplitude des marées. Amplitude des marée Marée basse Marée haute Amplitude des marée

34 Tâche #2: Partie 3 Complétez les questions suivantes à la page 77. #1-3, 9-11, 13.


Télécharger ppt "UNITÉ 1: Chapitre 2 Les océans et la régulation du cycle de leau."

Présentations similaires


Annonces Google