La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 2 Autour du livre « Suicide. Lenvers de notre monde », Christian Baudelot et Robert Establet, Seuil, 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 2 Autour du livre « Suicide. Lenvers de notre monde », Christian Baudelot et Robert Establet, Seuil, 2006."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 2 Autour du livre « Suicide. Lenvers de notre monde », Christian Baudelot et Robert Establet, Seuil, 2006

2 Les auteurs La démarche du livre -Une approche statistique -Un retour à Emile Durkheim « Ce nest pas la société qui éclaire le suicide, cest le suicide qui éclaire la société » -La méthode

3 I. Le lien richesse/ taux de suicide (chapitres 1,2,3, 4 et 7,8) I.1.Le lien richesse/développement et taux de suicide Une première étude synchronique: une corrélation entre richesse et taux de suicide Deux indicateurs: PIB par habitant/ taux de suicide masculin pour

4

5 On retrouve la conclusion de Durkheim « Ce qui démontre mieux encore que la détresse économique na pas linfluence aggravante quon lui a souvent attribuée, cest quelle produit plutôt leffet contraire. On se tue très peu en Irlande, pas du tout en Calabre. LEspagne en a dix fois moins que la France. On peut même dire que la misère protège. Dans les différents départements français, les suicides sont dautant plus nombreux quil y a plus de gens qui vivent de leurs revenus ».

6 Quen conclure finalement? Un lien de causalité? De quelle nature? Il faut regarder dautres statistiques pour interpréter 2) Quels liens de causalités? Quelle interprétation de cette corrélation? Premier élément: le niveau des inégalités Statistiques sur les inégalités et statistiques sur le niveau de revenu: pas de corrélation

7 b) Deuxième élément: un lien entre décollage économique et suicide Analyse de séries statistiques diachroniques dans les pays développés En Inde: décollage économique et envol des taux de suicide ( ) En Chine: « la Chine séveille, le suicide aussi » ( )

8 c) Le XXème siècle, la fin dune relation simple entre suicide et croissance (chapitres 3 et 4) Des évolutions complexes Pas de lien mécanique entre croissance et taux de suicide

9 Conclusion: richesse/ développement, suicide Pas de lien de causalité richesse/ taux de suicide (cf. Trente Glorieuses) Un lien de causalité complexe entre suicide et développement: -Un effet « négatif du développement » économique -Des « forces positives » -Le rapport au travail, un élément important

10 d) Lexception soviétique (chapitre 5) Une exception avec un taux de suicide masculin très élevé Une première hypothèse, lalcoolisme Une analyse statistique de long terme Lanomie, une situation sociale créatrice de « pathologies sociales »

11

12 Finalement… La misère ne protège pas… (pas de lien de causalité direct) Mais les facteurs intégration et régulation peuvent expliquer les différences de taux de suicide entre pays Le cadre durkheimien semble toujours pertinent

13 I.2. Suicide et classes sociales (chapitres 7 et 8) 1) Un constat statistique sur quelques pays -Aux EU -En France -En GB 2) Les explications -Labondance de liens sociaux -Le rapport au corps -Les nouvelles formes de pauvreté/ la pauvreté disqualifiante

14

15 Donc… Là encore la misère ne protège pas, loin de là: la corrélation est inverse si on regarde lappartenance sociale des individus Mais lintégration sociale est fondamentale et elle semble plus intense, relativement, en haut de léchelle sociale (renversement par rapport à lépoque de Durkheim)

16 II. Suicide et âge II.1. le lien statistique suicide et âge: les changements Une relation complexe qui sest modifiée: -Aux EU -En France -En GB -Quelques exceptions: en Europe et au Japon

17

18

19 II.2. Quelles explications? Retour sur lexplication dEmile Durkheim: lintégration sociale plus faible aux âges élevés Une modification de lintégration sociale selon lâge? -Pas deffet de génération -Une combinaison effet dâge/ effet de de période

20 III. Suicide et genre (chapitre 9: «Et pourtant elles sen sortent… ») III.1. Un bilan statistique mondial Une relation toujours vérifiée globalement Des différences selon les pays derrière cette moyenne globale

21

22

23 III.2. Les explications Limportance de la socialisation différentielle …que les changements dans la position sociale des femmes ont peu affectée Lexception asiatique: le suicide vindicatif

24 Conclusion Partout, les conditions sociales, les formes de la société marquent les destins individuels Il faudrait néanmoins des études qualitatives pour avoir une approche plus fine, au-delà dun survol mondial La sociologie nexplique pas tout et est peu prédictive/ Importance des autres approches


Télécharger ppt "Chapitre 2 Autour du livre « Suicide. Lenvers de notre monde », Christian Baudelot et Robert Establet, Seuil, 2006."

Présentations similaires


Annonces Google