La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Par : Varsha Paupiah Dans le cadre du cours du CHM 3103 – Chimie analytique environnementale 15 mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Par : Varsha Paupiah Dans le cadre du cours du CHM 3103 – Chimie analytique environnementale 15 mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 Par : Varsha Paupiah Dans le cadre du cours du CHM 3103 – Chimie analytique environnementale 15 mars 2011

2 C YANOBACTÉRIES Bactéries photosynthétiques 150 genre regroupant 2000 espèces Contributions: Premières formes de vie Formation de la couche dozone Écosystème aquatique Tolérance aux températures extrêmes

3 Eutrophisation des eaux 3 facteurs dinfluence Concentration des nutriments Phosphore et diazote Stabilité de la colonne deau Conditions météorologiques

4 Conséquences Formation de fleurs deau bactériennes Changement des propriété de leau Environ 40 espèces produisent des toxines Danger pour lenvironnement aquatique et les mammifères.

5 C YANOTOXINES Intoxication et mort à travers le monde Exposition Chaîne alimentaire Leau de consommation et récréative 3 familles de toxines Hépatotoxines Neurotoxines Dermatoxines

6 Hépatotoxines Toxine plus répandue Organe cible : le foie Très stable dans leau Résistantes à lhydrolyse chimique ou à loxydation Demeurent actives après ébullition Peuvent persister plusieurs mois, années Retrouvées dans plusieurs pays incluant le Canada

7 Neurotoxines Dermatoxines Cible: jonction neuro- musculaire Peu stables et dégradation rapide Peuvent causer la paralysie et la mort Toxines à effets irritants

8 LOrganisme Mondial de la Santé (OSM) a fixé des concentrations standards pour certaines cyanotoxines. Plusieurs pays se basent sur ces concentrations pour leur sources deau: Australie, Brésil, Canada, Espagne, France, République tchèque

9 J. L. Graham, K.A. Loftin, A.C. Ziegler, M.T. Meyer; Cyanobactéria in lakes and reservoirs: Toxins and taste-and-odor sampling guidelines, chapitre A- 7, 2008.

10 D ÉFIS ANALYTIQUES Analytes en phase dissoute Échantillonnage Variabilité temporelle Variabilité spatiale Matière organique

11 Variabilité temporelle Abondance cyanobactérienne affectée par : Température (mi-été jusquen début automne) Irradiation solaire Peut varier sur une petite échelle de temps (heure, jour) Migration verticale Mouvement du vent

12 Variabilité spatiale Distribution cyanobactérienne importante à savoir: Servent de guide pour la sélection des sites Distribution des cyanobactéries varient de façon homogène ou irrégulière (mouvement des bactéries, action du vent)

13 J. L. Graham, K.A. Loftin, A.C. Ziegler, M.T. Meyer; Cyanobactéria in lakes and reservoirs: Toxins and taste-and-odor sampling guidelines, chapitre A-7, 2008

14 Matière organique Échantillons doivent être transportés et traités dans les 24 à 48h suivant léchantillonnage Garder au frais et à lobscurité

15 M ÉTHODES ANALYTIQUES Préparation de léchantillon Séparation des phases solides et liquides (phase particulaire et dissoute) Extraction et purification des toxines Extraction selon la polarité des toxines Moins polaires -> cartouche sillice greffée C 18 Plus polaires -> cartouche de copolymère de styrène divinylbenzène apolaire Purification avec cartouche SPE C 18

16 Identification et dosage Méthodes physico-chimiques Séparation par LC et détection par UV Meilleure détection par MS Méthodes immunologiques et immunoessais ELISA

17 Détection de la toxicité Essais in vivo Détermination des organes cibles Identifier le caractère toxique de léchantillon Effectué sur les souris -> résultat exprimé en dose léthale minimale (DLM)

18 Références [1] M.G. Antoniou, J.A. Shoemaker, A.A. de la Cruz, D.D. Dionysiou; Toxicon 51, 2008, p.1103–1118. [2] Groupe scientifique sur l'eau, Cyanobactéries et cyanotoxines (eau potable et eaux récréatives), Dans Fiches synthèses sur l'eau potable et la santé humaine, Institut national de santé publique du Québec, 2004, 18 p. [3] Agence Française de sécurité sanitaire des aliments, Rapport sur lévaluation des risques liés à la présence de cyanobactéries et de leurs toxines dans les eaux destinées à lalimentation, à la baignade et autres activités récréatives, juillet 2006, 230 p. [4] J. L. Graham, K.A. Loftin, A.C. Ziegler, M.T. Meyer; Cyanobactéria in lakes and reservoirs: Toxins and taste-and-odor sampling guidelines, chapitre A-7, 2008.

19 Merci !!!


Télécharger ppt "Par : Varsha Paupiah Dans le cadre du cours du CHM 3103 – Chimie analytique environnementale 15 mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google