La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Christian Le Guillou Février 2012. Un exemple : une séquence de Troisième Place de la séquence observée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Christian Le Guillou Février 2012. Un exemple : une séquence de Troisième Place de la séquence observée."— Transcription de la présentation:

1 Christian Le Guillou Février 2012

2 Un exemple : une séquence de Troisième Place de la séquence observée

3

4 Chaque individu présente les caractères de l'espèce avec des variations qui lui sont propres. Les caractères qui se retrouvent dans les générations successives sont des caractères héréditaires. Les facteurs environnementaux peuvent modifier certains caractères. Ces modifications ne sont pas héréditaires. Les chromosomes présents dans le noyau sont le support de linformation génétique. Chaque cellule dun individu de lespèce humaine possède 23 paires de chromosomes, lune delles présente des caractéristiques différentes selon le sexe. Un nombre anormal de chromosomes empêche le développement de l'embryon ou entraîne des caractères différents chez l'individu concerné. Chaque chromosome est constitué dADN. LADN est une molécule qui peut se pelotonner lors de la division cellulaire, ce qui rend visibles les chromosomes. Chaque chromosome contient de nombreux gènes. Chaque gène est porteur dune information génétique. Les gènes déterminent les caractères héréditaires. Un gène peut exister sous des versions différentes appelées allèles. Les cellules de l'organisme, à l'exception des cellules reproductrices, possèdent la même information génétique que la cellule-œuf dont elles proviennent par divisions successives. La division dune cellule : - est préparée par la copie de chacun de ses 46 chromosomes ; - se caractérise par la séparation des chromosomes obtenus, chacune des deux cellules formées recevant 23 paires de chromosomes identiques à ceux de la cellule initiale. Chaque cellule reproductrice contient 23 chromosomes. Lors de la formation des cellules reproductrices les chromosomes dune paire, génétiquement différents, se répartissent au hasard. Les cellules reproductrices produites par un individu sont donc génétiquement différentes. La fécondation, en associant pour chaque paire de chromosomes, un chromosome du père et un de la mère, rétablit le nombre de chromosomes de lespèce. Chaque individu issu de la reproduction sexuée est génétiquement unique.

5 COLLÈGE ÉCLAIR CLASSE DE TROISIÈME SALLE INFORMATIQUE 1 heure 13 élèves sur 14 (classe de 25 élèves)

6 Initiation de la séquence : mise en problème La leçon débute au moment de lentrée en classe, par le tirage dune carte par chaque élève, spécifiant une identité demprunt définie par un nom, un prénom, un sexe, un groupe sanguin et un groupe rhésus. Elle se poursuit par la projection dune image montrant la diversité humaine et la réactivation de la question productive - « Comment expliquer que lon soit unique ? » - formulée lors de la séquence précédente et partiellement résolue au niveau de la formation des gamètes.image

7 RETOUR

8 Déroulement de la séquence Il sagit aujourdhui dopérer la fécondation des gamètes produits à partir des individus et les couples constitués par le professeur et que les élèves incarnent. Le travail se fait sur CHAMILO. Chaque élève travaille sur deux paires de chromosomes (paires n°1 et 9), constitue son génotype, fabrique ses différents gamètes possibles et les apparie avec ceux de son partenaire du couple prédéfini. La séquence sachève par la confrontation des génotypes des individus formés à lissu de la fécondation.

9 Ma carte didentité génétique Mon groupe sanguin et mon rhésus Linformation génétique de ma paire n°1 et de ma paire n°9 A rh+A rh- B rh+ AB rh- AB rh+O rh+ O rh- B rh Chromosomes n°1 AAAAA - + BB O BB OOO Chromosomes n°9 Matériel génétique à disposition Faire glisser dans le cadre le bon groupe paire n°1paire n°9 Gamètes que je suis capables de produire …

10 Faire glisser les chromosomes pour réaliser les différentes combinaisons possibles

11 Gamètes mâles Gamètes femelles

12 Fin de la séquence La séquence sachève par la confrontation des génotypes des individus formés à lissu de la fécondation, la concrétisation de leur différence et lénoncé dun bilan.

13 La prise en compte du socle et du livret personnel de compétences Les objectifs du professeur

14 OBJECTIFS NOTIONNELS - La fécondation, en associant pour chaque paire de chromosomes, un chromosome du père et un de la mère, rétablit le nombre de chromosomes de lespèce. - Chaque individu issu de la reproduction sexuée est génétiquement unique. OBJECTIFS METHODOLOGIQUES ET TECHNIQUES - Pratiquer une démarche dinvestigation - Manipuler une maquette numérisée de chromosomes - Compléter un échiquier de croisement - Sapproprier un environnement numérique de travail pour communiquer des résultats

15 Les compétences mobilisées au regard du livret personnel de compétences

16 En vue de réaliser une action adaptée à la situation En situation Ressources : savoirs, savoir-faire et attitudes COMPETENCE = mobilisation de ressources

17

18

19 - Rechercher, extraire et organiser linformation utile - Réaliser, manipuler, mesurer, calculer, appliquer des consignes - Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer - Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à laide dun langage adapté Sapproprier les informations figurant sur la carte distribuée lors de lentrée en classe pour les traduire en un génotype opératoire de cellules humaines pour les chromosomes considérés Manipuler une maquette numérique de chromosomes pour constituer les différentes combinaisons génotypiques des cellules reproductrices à partir du génotype initial correspondant à la carte distribuée Opérer un raisonnement pour réaliser des combinaisons fonctionnelles compatibles avec la cytologie de la formation des cellules reproductrices Confronter les combinaisons obtenues pour établir la combinatoire opérée lors de la formation des cellules reproductrices et de la fécondation et construire le savoir visé

20

21 - Sapproprier un environnement numérique de travail - Adopter une attitude responsable - Créer, produire, traiter, exploiter des données - Sinformer, se documenter - Communiquer, échanger Dès le problème installé et les conditions de sa résolution précisées, les élèves sont placés seuls devant un poste informatique. La réalisation des combinaisons chromosomiques et alléliques de la cellule- mère des cellules reproductrices et des cellules reproductrices nécessite de traiter les données mises à disposition. Pour parvenir à lénoncé attendu, la confrontation des combinaisons réalisées est nécessaire.

22 Les compétences prises en compte par le professeur

23 AUCUNE

24 Les compétences que le professeur pourrait prendre en compte …

25 - Rechercher, extraire et organiser linformation utile - Réaliser, manipuler, mesurer, calculer, appliquer des consignes - Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer - Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à laide dun langage adapté 1- Sapproprier les informations figurant sur la carte distribuée lors de lentrée en classe pour les traduire en un génotype opératoire de cellules humaines pour les chromosomes considérés 2- Manipuler une maquette numérique de chromosomes pour constituer les différentes combinaisons génotypiques des cellules reproductrices à partir du génotype initial correspondant à la carte distribuée 3- Opérer un raisonnement pour réaliser des combinaisons fonctionnelles compatibles avec la cytologie de la formation des cellules reproductrices 4- Confronter les combinaisons obtenues pour établir la combinatoire opérée lors de la formation des cellules reproductrices et de la fécondation et construire le savoir visé

26 - Rechercher, extraire et organiser linformation utile Sapproprier les informations figurant sur la carte distribuée lors de lentrée en classe pour les traduire en un génotype opératoire de cellules humaines pour les chromosomes considérés Sappuyer sur la remobilisation des savoirs à travers la réalisation de la garniture chromosomique de la cellule-mère des cellules reproductrice pour sassurer de leur maîtrise. Possibilité dauto-évaluation binaire (« Jai réussi +, », Je nai pas réussi - ») sur la base de la présentation dun corrigé de chaque combinaison possible. CAPACITE : ORGANISER LINFORMATION UTILE

27 - Réaliser, manipuler, mesurer, calculer, appliquer des consignes Manipuler une maquette numérique de chromosomes pour constituer les différentes combinaisons génotypiques des cellules reproductrices à partir du génotype initial correspondant à la carte distribuée CAPACITE : MANIPULER

28 - Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer Opérer un raisonnement pour réaliser des combinaisons fonctionnelles compatibles avec la cytologie de la formation des cellules reproductrices Sappuyer sur la cohérence des combinaisons opérées pour valider ou non le raisonnement. Possibilité dauto-évaluation binaire (« Jai réussi +, », Je nai pas réussi - ») sur la base de la présentation dun corrigé présentant les différentes combinaisons possibles à partir des cellules-mères de départ. CAPACITE : RAISONNER

29 Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à laide dun langage adapté Confronter les combinaisons obtenues pour établir la combinatoire opérée lors de la formation des cellules reproductrices et de la fécondation et construire le savoir visé Possibilité dorganiser la confrontation des différentes combinaisons réalisées à partir de leur accès dans une base de données renseignée à laide du réseau. CAPACITE : COMMUNIQUER

30 - Sapproprier un environnement numérique de travail - Adopter une attitude responsable - Créer, produire, traiter, exploiter des données - Sinformer, se documenter - Communiquer, échanger Dès le problème installé et les conditions de sa résolution précisées, les élèves sont placés seuls devant un poste informatique. La réalisation des combinaisons chromosomiques et alléliques de la cellule- mère des cellules reproductrices et des cellules reproductrices nécessite de traiter les données mises à disposition. Pour parvenir à lénoncé attendu, la confrontation des combinaisons réalisées est nécessaire.

31 Possibilité de prendre en compte par une évaluation binaire (« Jai réussi +, », Je nai pas réussi - »), les capacités 1, 3, et 5 dans sa dimension « appropriation dun environnement numérique de travail »

32 … en les reportant dans un outil de suivi des apprentissages …

33 Situation 1 Situation 2 Situation 3 Situation 4 Situation n Situation n+1 Situation n+2 Rechercher, extraire et organiser linformation utile Réaliser, manipuler, mesurer, calculer, appliquer des consignes Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche expérimentale ou technologique, démontrer Présenter la démarche suivie, les résultats obtenus, communiquer à laide dun langage adapté Sapproprier un environnement informatique de travail Créer, produire, traiter, exploiter des données SInformer, se documenter Communiquer, échanger Respecter les règles de la vie collective Savoir sautoévaluer et être capable de décrire ses intérêts, ses compétences et ses acquis Être autonome dans son travail : savoir lorganiser, le planifier, lanticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles Sintégrer et coopérer dans un projet collectif OUTIL DE SUIVI DES APPRENTISSAGES EN S.V.T.

34

35

36

37 … qui nécessite la mise en place dun outil permettant de les planifier

38 Semaine Notions à faire construire Activités-élèves retenuesCapacités mobilisées n n+1 n+2

39 Une question en suspens difficile à rendre lisible avec un outil générique La progressivité dans lacquisition des compétences techniques et méthodologiques

40

41


Télécharger ppt "Christian Le Guillou Février 2012. Un exemple : une séquence de Troisième Place de la séquence observée."

Présentations similaires


Annonces Google