La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA PRISE EN CHARGE ET LA PREVENTION DES ADDICTIONS Plan 2007 - 2011 Pr F. PAILLE Nancy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA PRISE EN CHARGE ET LA PREVENTION DES ADDICTIONS Plan 2007 - 2011 Pr F. PAILLE Nancy."— Transcription de la présentation:

1 LA PRISE EN CHARGE ET LA PREVENTION DES ADDICTIONS Plan Pr F. PAILLE Nancy

2 La prise en charge des conduites addictives sest développée en fonction : -des problèmes posés à différents moments de lhistoire : développement par produit (alcool, drogues illicites, tabac et tout récemment addictions comportementales).

3 -De lintérêt dun certain nombre de personnes qui ont créé des structures dans leur établissement. -Des concepts de prise en charge : médical pour le tabac, social et substitution pour les drogues illicites, médico-social pour lalcool. De fait le dispositif est resté dispersé, peu lisible et insuffisamment efficace.

4 Récemment, le concept daddiction a permis une évolution des idées qui repose sur : -lévolution des connaissances neurobiologiques (« voie finale commune au niveau du système de récompense ») -lépidémiologie qui montre la fréquence des associations de produits, simultanément ou successivement, ou de conduites addictives avec ou sans produit. =>A conduit à sintéresser à lensemble des conduites addictives

5 Le 1 er plan gouvernemental de la MILDT avait permis de faire évoluer les prises en charge vers les addictions. Beaucoup dincertitudes demeuraient, notamment en ce qui concerne les modalités de prise en charge : quest-ce qui est commun, quest-ce qui est spécifique dun produit ou dun comportement ? (cf rapport RASCAS, 2001).

6 Globalement, malgré des avancées significatives, les conduites addictives nétaient toujours pas une réelle priorité de santé publique.

7 Le 27 avril 2007, le Président de la République insiste sur ce problème, dans le cadre du plan cancer, et demande quun plan soit mis en place. Ce plan donne aux addictions une vraie reconnaissance en tant que priorité de santé publique. Il organise leur prise en charge de façon rationnelle.

8 Ce plan comprend 6 priorités / 26 mesures : 1. Mieux prendre en charge les addictions dans les EPS 2. Mieux prendre en charge les addictions dans les centres médico-sociaux. 3. Mieux coordonner les 3 secteurs de suivi et daccompagnement du patient : hospitalier, ambulatoire et médico-social. 4. Développer la prévention 5. Renforcer la formation des professionnels 6. Renforcer et coordonner la recherche

9 Installation dune Commission Nationale Addiction, co-pilotée DGS – DHOS. Elle associe des professionnels de santé, des représentants dassociation de patients. Elle est chargée de conseiller le Ministère, de coordonner la mise en œuvre du plan et den évaluer lapplication. Une déclinaison régionale de cette commission (CRA) est prévue.

10 Priorité 1 : Mieux prendre en charge les addictions dans les EPS. Objectif 1 : Améliorer lorganisation Proposition dune organisation en 3 niveaux : Niveau 1, de proximité. Il comprend : - Une consultation - Une ELSA - Un service référent pour les sevrages simples

11 Niveau 2, de recours. Il comprend : - Une consultation - Une ELSA - Une unité dhospitalisation complète (sevrage et soins complexes) - une HdJ - Les SSRA sont situés dans ce niveau Niveau 3, dexpertise régionale (Centre dAddictologie Universitaire Régional). Il comprend les structures du niveau 2, ainsi que les missions de formation et recherche.

12 Mesure 1 : Mettre en place des CS spécialisées et des ELSA dans tous les EPS ayant une structure des urgences. 15 millions deuros pendant 5 ans. Mesure 2 : identifier au moins un service de niveau 2 pour habitants. 12 millions deuros pendant 5 ans. Mesure 3 : créer un pôle daddictologie dans chaque CHU. 5 millions deuros pendant 5 ans

13 Priorité 1 : Mieux prendre en charge les addictions dans les EPS. Objectif 2 : Valoriser la prise en charge sanitaire des addictions Mesure 4 : Maintenir le GHS sevrage simple (MCO) Mesure 5 : Créer un GHS pour les soins complexes (MCO)

14 Priorité 2 : Mieux prendre en charge les addictions dans les centres médico-sociaux Objectif 3 : créer des structures pouvant offrir des soins et un accompagnement à tous les patients souffrant daddiction, quelle que soit cette addiction Mesure 6 : créer les Centres de Soins, dAccompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). 2,8 millions deuros en 2007

15 Mesure 7 : augmenter les capacités daccueil et notamment avec hébergement. -Création de nouvelles communautés thérapeutiques -Création de nouveaux CSAPA -Augmentation du nombre de places dappartements de coordination thérapeutique -Accroissement du taux doccupation des structures qui en ont la capacité. La mise en conformité des CAARUD contribue à améliorer les conditions de prise en charge des patients. 10,7 millions deuros pour 2007.

16 Priorité 2 : Mieux prendre en charge les addictions dans les centres médico-sociaux Objectif 4 : poursuivre la politique de réduction des risques Mesure 8 : améliorer les pratiques en matière de réduction des risques. Améliorer laccessibilité des traitements de substitution aux opiacés, lutter contre le trafic et agir contre le mésusage des traitements de substitution euros pour 2007 (étude sur la primo- prescription de méthadone)

17 Mesure 9 : mettre en place une évaluation des dispositifs médicaux utilisés dans la réduction des risques euros pour 2007

18 Priorité 3 : Articuler davantage loffre de soins en ville avec les secteurs sanitaire et médico- social Mesure 10 : Améliorer les pratiques et les échanges par la mise en place de la « Commission addictions » euros par an (fonctionnement)

19 Priorité 3 : Articuler davantage loffre de soins en ville avec les secteurs sanitaire et médico- social Objectif 5 : Mieux impliquer la médecine de ville dans la prise en charge des addictions Mesure 11 : organiser les réseaux en addictologie Augmenter le nombre de réseaux Référentiel en cours de rédaction 5 millions deuros pendant 5 ans

20 Mesure 12 : établir des schémas régionaux daddictologie - Schémas régionaux médico-sociaux daddictologie - SROS - PRSP

21 Priorité 3 : Articuler davantage loffre de soins en ville avec les secteurs sanitaire et médico- social Objectif 6 : coordonner le parcours du patient consommateur Audition publique sur les polyconsommations (HAS) Objectif 7 : développer une meilleure articulation justice – santé Mesure 13 : Mettre en place des médecins- relais (lien entre justice et soignants dans la mise en œuvre des injonctions thérapeutiques).

22 Priorité 4 : Développer la prévention Objectif 8 : favoriser le repérage précoce et les interventions brèves destinées à modifier les comportements Mesure 14 : intégrer les programmes de repérage précoce dans les CSAPA (y compris les consultations pour jeunes consommateurs de cannabis) 3,8 millions deuros

23 Mesure 15 : développer en médecine de ville la prévention de lusage à risque de lalcool = formation des Généralistes au RPIB alcool dans 5 régions pilotes euros Mesure 16 : développer des actions de prévention de la consommation des substances psycho-actives pendant la grossesse. Affichage sur les bouteilles dalcool, surveillance SAF, tabac…

24 Priorité 4 : Développer la prévention Objectif 9 : renforcer léducation à la santé en matière daddictions Mesure 17 : lancer une grande campagne dinformation sur les addictions 5 millions deuros Mesure 18 : mettre en place un numéro unique dappels téléphoniques 1 million deuros

25 Priorité 4 : Développer la prévention Objectif 10 : renforcer le rôle des associations Mesure 19 : valoriser et renforcer le maillage associatif 1 million deuros

26 Priorité 5 : Renforcer la formation des professionnels en addictologie Objectif 11 : Mettre en place une filière pérenne denseignement en addictologie Mesure 20 : développer lenseignement en addictologie pour les professions médicales Mesure 21 : développer lenseignement en addictologie pour les professions paramédicales et les travailleurs sociaux

27 Priorité 5 : Renforcer la formation des professionnels en addictologie Objectif 12 : Intégrer laddictologie à la formation continue Mesure 22 : intégrer les compétences addictologiques dans la FMC.

28 Priorité 6 : Coordonner davantage la recherche en addictologie Objectif 13 : Renforcer la recherche clinique Mesure 23 : faire de laddictologie une des priorités des PHRC Mesure 24 : constituer un réseau national de recherche clinique Mesure 25 : expertiser les enjeux de santé posés par les addictions sans substances et identifier les réponses en termes de soins et de prévention

29 Priorité 6 : Coordonner davantage la recherche en addictologie Objectif 14 : Mieux coordonner la recherche fondamentale Mesure 26 : impliquer davantage les agences dans la recherche sur les addictions et mobiliser dautres acteurs

30 Conclusion : Ce plan a lavantage de bien situer les addictions en tant que priorité de santé publique. Il donne des axes forts et structurant daction dans les domaines des soins, de la prévention, de lenseignement et de la recherche. Il apporte des financements. Quel avenir ? A suivre.

31 Quelques textes : - Plan : sur le site du Ministère de la santé - Circulaire du 16 mai 2007 dapplication du plan - Décret CSAPA du 14 mai Circulaire sur les CSAPA : sortie début Circulaire sur les structures hospitalières daddictologie (cahiers des charges) : début Décret sur les SSR, avec la spécificité SSRA. + Circulaire sur les SSR - Référentiel réseaux addicto : début 2008


Télécharger ppt "LA PRISE EN CHARGE ET LA PREVENTION DES ADDICTIONS Plan 2007 - 2011 Pr F. PAILLE Nancy."

Présentations similaires


Annonces Google