La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Place du laboratoire dans la prise en charge des patients atteints de fièvre hémorragiques virale MC Hernandez eric HIA Bégin, service de biologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Place du laboratoire dans la prise en charge des patients atteints de fièvre hémorragiques virale MC Hernandez eric HIA Bégin, service de biologie."— Transcription de la présentation:

1 Place du laboratoire dans la prise en charge des patients atteints de fièvre hémorragiques virale MC Hernandez eric HIA Bégin, service de biologie

2 Introduction Fièvre hémorragique virale –toujours le samedi soir –si possible après 20 h 00 –chez un malade grave –et bien sur « urgent » Mais que veux donc le clinicien ? mais que peut faire le laboratoire ?

3 Objectifs de ce cours Présenter les agents des FHV et leur résistance Les prélèvements à réaliser Modalités de transport CAT au laboratoire pour le diagnostic et la prise en charge du patient Méthodes de diagnostic utilisables

4 Généralités Virus à ARN Enveloppés, fragiles dans le milieu extérieur Syndrome commun –hémorragies externes –hémorragies internes –état de choc

5 Famille Genre Virus Fièvre hémorragique Flaviviridae Flavivirus Amaril Dengue Omsk Kyasanur Fièvre Jaune Dengues Fièvre hémorragique dOmsk M. forêt de Kyasanur Bunyaviridae Phlebovirus Nairovirus Hantavirus Rift Valley Crimée-Congo Hantaan Puumala Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) Fiévre Hémorragique de Crimée-Congo (CHF-C) (FHSR) Arenaviridae Arénavirus Junin Machupo Guanarito Sabia Lassa Fièvre Hémorragique dArgentine FH de Bolivie FH du Venezuela Fièvre de Lassa Filoviridae Filovirus Marburg Ebola Maladie de Marburg Maladie à virus Ebola

6 Transmission nosocomiale Aérosols Contacts étroits avec un malade Fluides biologiques –urines –sang Matériel souillé

7 Désinfection Virus fragiles dans le milieu extérieur Sensibles aux désinfectants –eau de Javel 3,6° Cl déchets, déjections, produits biologiques –eau de javel 0,5° Cl mains nues, peau, petit matériel –virucidie obtenue si > 0,15°Cl Nota : (1° = ppm = 1 mg/L)

8 Désinfection (2) Matériel à usage unique –containers étanches, double emballage –eau de javel 3° Cl (1% de chlore actif) ou éventuellement autoclavage avant incinération. Matériel réutilisable –matériel réutilisable ---> peroxyde dhydrogène, glutaraldéhyde eau de javel ou stérilisation par autoclavage

9 Prélèvements Diagnostic virologique Examens de prise en charge du patients

10 Diagnostic virologique Prélèvements sanguins ++ –2 tubes héparinés (anticoagulant) Cultures, recherche des antigènes, RT-PCR –2 tubes secs RT-PCR, sérologie Tissus (patients décédés) foie, rate, cœur, poumons, rein ---> tous virus FHV peau --> Ebola

11 Examens de prise en charge Limiter les analyses au strict nécessaire précautions de transport / pas de centrifugation NFS - plaquettes sur automate (bouchon fermé) hémostase (tube décanté, bouchon fermé, sur automate frottis pour recherche de paludisme (sous hotte) sérologies (sérum inactivé) transaminases, créatinine (sérum inactivé) bactériologie : hémocultures, LCR Assurer protection du personnel (vêtements, masque, hotte….) traçabilité / élimination des déchets

12 Prélèvement Protection physique –tenue Tyvek –masque FFP3 –surblouse, –lunettes, –gants Utilisation de matériel de sécurité Application des précautions standard

13 Etiquetage et renseignements cliniques Etiquetage –nom, prénom, date naisance, lieu naissance, –type prélèvement, –date, heure, –nom du préleveur Renseignements cliniques: indispensables

14 Importance des prélèvements Prélèvements de bonne qualité Levée de l isolementPrise en charge efficaceDiagnostic précoce

15 Tertiaire SecondairePrimaire Documents Transport au laboratoire (1)

16 Transport au laboratoire (2)

17 Envoi au LSB4 (1) 2 tubes secs 2 tubes héparinés triple emballage Transport + 4° C Envoi laboratoire P4

18 Envoi au LSB4 (2) Prise de contact avec le centre de référence CR des FHV (Hambourg), Laboratoire P4 Biomérieux (Lyon ) Triple emballage agréé (ministère transport) Etiquetage conforme Document de bord document de transport ou déclaration permanente document identifiant les marchandises et la quantité consignes en cas daccident conservées dans la cabine, lues et comprises. Réserve au laboratoire: 1 tube sec + tube hépariné Conservation - 20°C

19 Obligations du transporteur Véhicules fermés ou couverts Matériel de transport et équipement - moyens dextinction incendie - cale, deux signaux davertissement, baudrier ou vêtement fluorescent, lampe de poche. Prescriptions générales pour les conducteurs formation aux prescriptions régissant ce type de transport verrouillage du compartiment chargé transport de voyageurs interdit utilisation des moyens dextinction incendie Délai minimal de transport et rendu des résultats heures

20 Traitement des examens de prise en charge au laboratoire Objectifs –garantir la sécurité du personnel –Servir le malade –assurer la traçabilité des actions pour prise en charge diagnostic traitement

21 Tube citraté décanté: Groupe sanguin - distribution en microplaque fermée, - désinfectée sous hotte Sérologie biochimie: Inactivation du sérum sous hotte Triton 2% + Tributyril phosphate 2%, (45°C pendant 1 heure) --->sérologies Test unitaire VIH MNI test --->transaminases ---> créatinine Au laboratoire déconditionnement sous hotte Tube EDTA (passer tube eau javel) - NFS Plaquettes - frottis sanguin sous hotte fixation alcool Recherche paludisme - test rapide

22 Examens automatisés Priorité +++ –automates fermés –tube primaires –désinfection –neutralisation des déchets

23 Tests rapides

24 Examens sur sérum inactivé Toutes les sérologies sont possibles La coagulation nest pas fiable sauf PDF, Fibrinogène et D-Dimères

25 PCR avec extraction automatique en laboratoire LSB3

26 Conclusion Prise en charge complexe Nécessité dun minimum d examens biologiques dans lintérêt du patient Les virus ne « sautent pas » Faut-il attendre h pour faire un diagnostic de paludisme ?


Télécharger ppt "Place du laboratoire dans la prise en charge des patients atteints de fièvre hémorragiques virale MC Hernandez eric HIA Bégin, service de biologie."

Présentations similaires


Annonces Google