La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA READAPTATION DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES:APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE Pr BOUSSEMA Monastir 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA READAPTATION DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES:APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE Pr BOUSSEMA Monastir 2012."— Transcription de la présentation:

1 LA READAPTATION DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES:APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE Pr BOUSSEMA Monastir 2012

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35 1 -Choix de vie 2 -Domicile et environnement 3 -Une vie sociale malgré les handicaps 4 -Présence et rôle des proches 5 -Patrimoine et revenus 6 -Valorisation de lactivité 7 -Liberté de conscience et de pratique religieuse 8 -Préserver lautonomie et prévenir 9 - Droit aux soins 10 -Qualification des intervenants 11 -Respect de la fin de vie 12 -La recherche - une priorité et un devoir 13 -Exercice des droits et protection juridique de la personne 14 -Linformation, meilleur moyen de lutte contre lexclusion charte des droits et libertés de la Personne âgée dépendante CHARTE ÉTABLIE EN 1997 PAR LA FONDATION NATIONALE DE GÉRONTOLOGIE Lorsqu'il sera admis par tous que les personnes âgées dépendantes ont droit au respect absolu de leurs libertés d'adulte et de leur dignité d'être humain, cette charte sera appliquée dans son esprit.

36 La vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun doit pouvoir poursuivre son épanouissement. La plupart des personnes âgées resteront autonomes et lucides jusqu'au dernier moment de leur vie. L'apparition de la dépendance, quand elle survient, se fait à un âge de plus en plus tardif. Cette dépendance peut être due à l'altération de fonctions physiques et/ou à l'altération de fonctions mentales. Même dépendantes, les personnes âgées doivent continuer à exercer leurs droits, leurs devoirs et leurs libertés de citoyens. Elles doivent aussi garder leur place dans la cité, au contact des autres générations dans le respect de leurs différences. Cette Charte a pour objectif de reconnaître la dignité de la personne âgée devenue dépendante et de préserver ses droits.

37 Droits des personnes âgées en TUNISIE Loi n° du 31 octobre 1994Loi n° du 31 octobre 1994, relative à la protection des personnes âgées Décret n° du 27 mai 1996Décret n° du 27 mai 1996, fixant les conditions et les modalités de prise en charge par les familles de personnes âgées. Décret n° du 27 mai 1996Décret n° du 27 mai 1996, fixant les conditions d'hébergement dans les établissements de protection des personnes âgées.

38 La Tunisie voue une attention particulière aux personnes âgées, à travers la mise en place de divers programmes d'encadrement, couvrant tous les domaines et la promulguant de lois pour la protection de leurs droits conformément à une approche avant-gardiste en vue de l'instauration d'une société cohérente et solidaire, offrant les conditions du progrès et du bien-être, à tous ses membres, sans exclusive. un ensemble de mesures au profit des personnes âgées visant à promouvoir la qualité des services qui leur sont fournis, notamment, en milieu familial et de les généraliser à toutes les régions du pays. en vue d'améliorer la situation des personnes âgées et de tirer profit de leur expérience, à travers la création d'associations des retraités et du troisième âge, et l'encouragement de l'action associative dans ce domaine, outre la révision du régime de retraite et la mise en place d'un plan pour la protection de la santé des personnes âgées et le renforcement de leur intégration dans le milieu social.

39 En 2008, la proportion des personnes âgées était de 9,7 pc de la population totale, en Tunisie, ce taux devra atteindre 15 pc, selon les projections démographiques pour 2020, alors que l'espérance de vie à la naissance devra passer de plus de 74, en 2008, à 78,4 ans, à la fin de la prochaine décennie. Le programme national de prise en charge des personnes âgées dans leur milieu familial s'insère dans les efforts de promotion de la qualité des services fournis à cette catégorie. Une prime trimestrielle est accordée aux personnes âgées nécessiteuses, leur permettant de bénéficier de l'encadrement nécessaire et de couvrir leurs besoins essentiels. Le nombre des bénéficiaires de ce programme a été augmenté pour passer de 3225 à 4910 personnes âgées. Prise en charge à domicile Des équipes mobiles multidisciplinaires ont été créées, depuis 1992, pour offrir des prestations sociales et sanitaires aux personnes âgées, à domicile, assurées par des cadres médicaux et paramédicaux, des travailleurs sociaux et des auxiliaires de vie. Des visites périodiques à domicile sont effectuées par ces équipes. Aussi, des aides en nature sont-elles fournies, à l'occasion de ces visites.

40 Un programme de prise en charge au sein des familles d'accueil a été établi, au profit de personnes âgées sans soutien en vue de leur offrir un cadre familial permettant de préserver leur équilibre psychique et affectif. Les modalités de prise en charge sont fixées par décret. Actuellement, 94 personnes âgées sont accueillies chez des familles. Le suivi des conditions de vie de ces personnes prises en charge par des familles de substitution, est effectué, d'une façon régulière, par des travailleurs sociaux relevant du ministère des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger, ainsi que par les équipes mobiles relevant des associations régionales et locales spécialisées. Une indemnité mensuelle d'une valeur de 100 dinars, parfois majorée est accordée aux familles d'accueil, afin de répondre aux besoins essentiels des personnes âgées.

41 Renforcement des clubs de jour En outre, les clubs de jour pour personnes âgées représentent des espaces de loisirs, de rencontres et de communication sociale. Ils ont pour objectifs de rompre l'isolement des personnes âgées et d'aider les familles à leur garantir les services quotidiens nécessaires, en cas d'absence de leurs membres pour raison de travail ou d'études. Afin d'encourager les associations à créer ces clubs, une subvention est accordée à l'installation de ces derniers et une autre pour leur gestion annuelle. La Tunisie compte, aujourd'hui 40 clubs de jour. Un projet de cahier des charges, pour la création et la gestion de ces clubs a été élaboré par la direction des personnes âgées au ministère des Affaires de la femme, de la famille, de l'enfance et des personnes âgées. 25 clubs de jour seront créés, au cours du prochain quinquennat, dans toutes les régions du pays.

42 Garantir une retraite active La création d'un registre national des compétences parmi les personnes âgées, permet de mettre en place une banque de données sur les compétences de troisième âge et les retraités qui désirent mettre leur savoir-faire et leur expérience intellectuelle et professionnelle, au service de la communauté nationale et continuer à participer activement au processus de développement du pays. Ce registre compte, actuellement, 1680 retraités. Les efforts se poursuivent pour mobiliser davantage de compétences en faveur de l'action bénévole et associative. A cet effet, 24 associations régionales de compétences de troisième âge seront créées pour aider à l'encadrement des personnes âgées et des retraités et à la mise en place d'espaces de loisirs. Objectif, garantir

43 une vieillesse active Ce programme permet aux personnes âgées de se prémunir contre l'isolement et d'éviter l'exclusion, grâce à la poursuite des activités et en faisant profiter les générations montantes de leur expérience et de leur compétence, de même qu'il leur offre la possibilité de préserver leur équilibre psychique et physique, et de garder leur statut au sein de leur famille et de la société. Les établissements de protection des personnes âgées, au nombre de 11 centres avec une capacité d'accueil de 720 lits, garantissent l'encadrement social et sanitaire à environ 700 personnes âgées, hommes et femmes, avec l'aide de cadres médicaux et paramédicaux, de personnel administratif et d'auxiliaires de vie. Ces structures sont générées par des associations régionales spécialisées auxquelles l'Etat accorde une subvention. Promotion de l'investissement privé

44 D'autre part, le ministère a créé, en collaboration avec le ministère de la Santé publique et le ministère de l'Education, un programme de formation d'auxiliaires de vie pour répondre, notamment, aux éventuels besoins des investisseurs tunisiens et étrangers attirés par des projets de création d'établissements d'accueil spécialisés. en Tunisie, notamment le vieillissement au niveau de la pyramide des âges et les mutations sociales qui favorisent l'apparition du phénomène de la famille nucléaire, l'Etat a mis en place une politique cohérente, dans le domaine de la protection des personnes âgées qui vise l'édification d' « une société pour tous les âges » garantissant une vie digne aux personnes âgées. Cette politique a de multiples objectifs, dont l'encouragement du secteur privé à l'investissement dans le domaine de la prise en charge des personnes âgées. A cet effet, l'Etat a ouvert la voie aux promoteurs privés pour la création d'établissements d'accueil de personnes âgées. Une unité spécialisée a été, déjà, lancée, dans la région de Tunis, ainsi qu'un club privé de jour pour personnes âgées, à la cité Ennasr, à Tunis, et six sociétés privées de services sociaux et de santé à domicile pour personnes âgées (quatre à Tunis, une à Sousse et une à Hammamet).

45 la Tunisie assure la garantie des conditions d'une vie digne pour tous les âges, ainsi que les possibilités pour l'encadrement des personnes âgées et la sauvegarde de la cohésion et de la solidarité sociale. Actuellement un certain nombre d'établissements hospitaliers disposent de consultations de gériatrie. Nous citons à titre d'exemple, l'hôpital Habib Thameur, la Rabta et l'Ariana. Onze centres d'accueil La Tunisie dispose de onze centres d'accueil destiné aux personnes âgées. Elles sont réparties dans plusieurs gouvernorats à savoir : La Manouba, Grombalia, Béja, Gafsa, Jendouba, Le Kef, Kasserine, Kairouan, Sousse, Sfax, Menzel Bourguiba.

46 CONCLUSION Vieillissement de la population = réalité Il modifie les besoins en soins La prise en charge des sujets âgés dépendants repose sur une intervention pluridisciplinaire(médecins, infirmiers, aides- soignants, masseurs-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, assistants sociaux, diététiciens, psychologues… Soutenir les réseaux de soins informels:politique globale cohérente


Télécharger ppt "LA READAPTATION DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES:APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE Pr BOUSSEMA Monastir 2012."

Présentations similaires


Annonces Google