La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Non au projet police – école du ministre libéral Dewael? Un powerpoint réalisé par le Comité des Elèves Francophones (CEF) –

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Non au projet police – école du ministre libéral Dewael? Un powerpoint réalisé par le Comité des Elèves Francophones (CEF) –"— Transcription de la présentation:

1 Non au projet police – école du ministre libéral Dewael? Un powerpoint réalisé par le Comité des Elèves Francophones (CEF) –

2 Quest-ce que le projet « police – école » du ministre de lintérieur Dewael ? Cest une circulaire (un texte officiel qui se transforme souvent en loi)* Son objectif est de resserrer les liens entre les écoles belges et la police belge Il sinspire du modèle américain et du modèle Sarkozy* * Contrairement à une loi, la circulaire peut ne pas être appliquée. Cest un conseil donné par le ministère de lintérieur * En France, la droite a mis en place à partir de 2006 un système qui oblige chaque école à être suivie par un « policier référent ». Plus dinfos sur :

3 Quels sont ses objectifs ?

4 Objectif 1 Créer « un point de contact permettant le développement dinterventions de la police » au sein de lécole. Attention, cette circulaire na pas été demandée par les écoles. Même quand il ny a pas de problèmes, elle simpose aux écoles.

5 Objectif 2 Le point de contact sert à la « transmission d'informations sur les jeunes en décrochage scolaire », notamment en cas dabsentéisme scolaire. Concrètement : si tu as plus de 18 demis jours dabsence, la police de ta ville est au courant.

6 Objectif 3 Le point de contact sert à transmettre à la police toutes les infos qui dans lécole sont liées à « d'autres problématiques (fait qualifié infraction'') telles que les faits de drogue, les délits liés à la violence, les vols,...) ». Concrètement, cela signifie que les problèmes de drogue ou de violence au sein de lécole ne sont plus réglés par des moyens éducatifs (éducateurs, profs, direction) mais bien par la police…

7 Objectif 4 Le point de contact doit permettre à la police de « tout mettre en oeuvre [pour empêcher que] des personnes ou des organisations qui ont un style de vie et/ou une vision « déviante » au sein de lécole » ne viennent perturber un environnement sûr. Que tu écoutes le groupe sniper, que tu thabilles métal ou grunge, que tu apprécies les idées de Che Guevara ou tout simplement que tu aies un comportement ou des idées déviantes par rapport aux normes du ministre de lintérieur, alors, tu es visé par cette circulaire…

8 Où le ministre Dewael a-t-il été chercher tout ça ? Dans une théorie américaine appelée la « Community policing » dont lobjectif est daugmenter linfluence de la police sur la vie de tous les citoyens, y compris des élèves dans les écoles. Cette théorie est maintenant appliquée en France par Sarkozy avec le « policier référent ». Dewael nous amène maintenant ce poison en Belgique.

9 Quen pense le Comité des Elèves Francophones (CEF) ? La répression ne peut pas remplacer léducation. Chacun a le droit dexprimer des positions et des façons de vivre différentes. Cest la base de la liberté dexpression. Il faut plus de moyens, plus dargent pour nos écoles pour pouvoir éduquer mieux et donner une formation de bonne qualité. Nous ne voulons pas plus de policiers.

10 Qui est contre cette circulaire ? Le CEF nest pas le seul à sy opposer. Voici une liste des signataires contre la circulaire : CGSP Enseignement; CSC Enseignement; SETCA-sel (section enseignement libre); CJEF (Conseil de la Jeunesse dExpression française); CCAJ (Conseil communautaire de l'Aide à la Jeunesse) ; Ligue des droits de l'Homme - commission jeunesse; CAL (Centre d'Action Laïque); FEF (Fédération des étudiants Francophones); Jeunesses Syndicales FGTB; FEDITO (Fédération des Institutions pour Toxicomanes) bruxelloise et wallonne; CJC (Conseil de la Jeunesse Catholique) Infor-Drogues; COMAC (Mouvement de Jeunes du PTB); FIPE (Fédération des Institutions de prévention éducative); ANCE (Association Nationale des Communautés Educatives); FEMMO (Fédération des Equipes Mandatées en Milieu Ouvert); FASE (Fédération des Associations Socio-Educatives); Réseau des Non Confédérés asbl comprenant: Arc-en-Ciel, Coala (Centre d'Organisation et d'Animation de Loisirs Actifs), Empreintes, FCJMP (Fédération des Centres de Jeunes en Milieu Populaire), FEF (Fédération des Étudiant(e) Francophones, Jeunes cdH, Jeunes FDF, Quinoa, SPJ (Service Protestant de la Jeunesse), UEJB (Union des Etudiants Juifs de Belgique), YFU (Youth For Understanding). Asbl Abaka; Asbl Jeunesse & Santé ; FCJMP (Fédération des Centres de Jeunes en Milieu Populaire); CJC, comprenant : ACMJ (Action Ciné Média Jeunes), CJD (Conseil Jeunesse Développement), CBTJ (Gîtes détapes du Centre Belge du tourisme des Jeunes),- Gratte, FNP (Fédération Nationale des Patros), FNPF (Fédération Nationale des Patros Féminins), GCB (Guides Catholiques de Belgique), Indications, JEC (Jeune Et Citoyen), Jeunes CSC, J&S (Jeunesse et Santé), JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), JOCF (Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine), SIAJ (Service dInformation et dAnimation des Jeunes); Volontariat dEntraide et Amitié; Commission consultative des maisons et centres de jeunes; CNE - secteurs non marchands; Etudiants FGTB; Mouvement des Jeunes Socialistes; Fédération Bruxelloise des Jeunes Socialistes; Réseau Socialiste des Organisations de Jeunesse; MJT Espace Jeunes (membre de ResoJ); Apli Junior (membre de ResoJ); Ligue de l'Enseignement et de l'Education Permanente; Comité de vigilance en travail social (50 associations et fédérations membres); Unité de Promotion Education Santé; Ecole de Santé Publique de l'ULB; SDJ (Service Droit des Jeunes) Bruxelles, Namur – Luxembourg, Hainaut, Liège ; SOS Jeunes-Quartier Libre; Défense des enfants international (SDJ); Aped (Appel pour une école démocratique); AMO Mille Lieux de Vie à Huy; AMO Centre d'Ecoute et d'Accompagnement pour Jeunes à Braine-l'Alleud; Centre d'information - Infor Jeunes Couvin; ChanGements pour légalité – Cgé; CanalJ, asbl; Santé & Entreprise; Modus Vivendi; La Liaison Antiprohibitionniste; EcoloJ (jeunes écolo); CLPS Bruxelles (Centre local de Promotion de la santé de Bruxelles); SAIRSO -Centre d'Orientation Educative; Univers santé; Infor-Jeunes Bruxelles; Association de parents lutant contre l'échec scolaire et l'abandon scolaire.

11 Que faire contre cette circulaire ? Diffuser ce powerpoint par msn et par mail En parler en classe Contacter le Comité des Etudiants Francophones (CEF) pour voir comment bouger dans lécole contre la circulaire – Pauline 0499/ ou Commander notre brochure « Non au projet police-école du ministre libéral Dewael » Commander les tracts du CEF contre la circulaire pour les distribuer dans lécole

12 Où trouver des infos supplémentaires ? Le site de toutes les organisations qui sopposent à cette circulaire (tu y trouveras aussi la circulaire elle-même) : Le point de vue du site pédagogique enseignons.be : 06/12/17/165-un-mariage-contre-nature 06/12/17/165-un-mariage-contre-nature Tu peux aussi commander la brochure du CEF sur les PPP « non au plan Arena du Partenariat Public-Privé » qui explique le pourquoi de la grève de lannée dernière. Tape police école sur le site google, tu trouveras plein dautres infos

13 Quest-ce que le CEF ? Le Comité des Etudiants Francophones est un groupe d'élèves qui sest créé lannée dernière suite aux problèmes de chauffage quon connues pas mal décoles de la communauté française ainsi que suite aux grèves liégeoises contre les ppp. Le CEF veut, a terme, être reconnu comme un syndicat écolier par la communauté française afin que les élèves puissent etre representes lors des discussions importantes avec le ministere de leducation. Ses principes sont le syndicalisme, c'est à dire vouloir une école accessible à tous et démocratique et louverture sur la societe. Lécole doit former des citoyens capables de comprendre et de changer la société. Si tu es intéressé et veut faire partie du comité ou avoir dautres information, tu peux prendre contact avec Pauline au 0499/ ou envoyer un mail à


Télécharger ppt "Non au projet police – école du ministre libéral Dewael? Un powerpoint réalisé par le Comité des Elèves Francophones (CEF) –"

Présentations similaires


Annonces Google