La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cadres et pouvoir dachat : Le problème des classes moyennes Louis Chauvel Sciences-Po Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cadres et pouvoir dachat : Le problème des classes moyennes Louis Chauvel Sciences-Po Paris."— Transcription de la présentation:

1 1 Cadres et pouvoir dachat : Le problème des classes moyennes Louis Chauvel Sciences-Po Paris

2 2 Salariés secteur privé emploi temps plein toute l'année, salaires nets réels (euros constants 2004) Période

3 3 Croissance des salaires réels et prix dachat logement ancien parisien (termes réels) (100 = 1996) Source : Insee, Notaires d'Île de France - Base BIEN Année Salaires Logement

4 4 Groupe économique Taille %Limites revenu K par UC Professions spécifiques (intitulés les plus typiques des professions de la personne de référence) Sans emploi non retraités Groupe dexclusion 13,40 à 7,9Agricultrice, femme de ménage, ouvrier maçon,, aide ménagère, bûcheron, ouvrier agricole, couturière, commerçante, manœuvre, ouvrière agricole, serveuse, agent dentretien, serveur, vendeuse, manutentionnaire, commis de cuisine, ouvrière usine, femme de service, maraîcher, assistante maternelle, ouvrier métallurgiste 37,3 Groupe populaire33,48 à 13,9Maçon, vendeuse, agent de sécurité, cariste, chauffeur routier, chauffeur, secrétaire, chauffeur livreur, femme de ménage, menuisier, ouvrier agricole, magasinier, soudeur, cuisinier, agent de service, manutentionnaire, mécanicien, agent de fabrication, agent dentretien, employée de bureau, charpentier 11,7 Classe moyenne inférieure 24,314 à 19,9Agent de maîtrise, commercial, fonctionnaire de police, technicien de maintenance, militaire de carrière, comptable, professeur des écoles, électricien, contrôleur des impôts, électrotechnicien, dessinateur, chauffeur poids lourds, employé de bureau, facteur, aide soignant, technicien, gendarme, électronicien, ouvrier de fabrication, chauffeur routier, postier, conducteur receveur, tourneur 5,2 Classe moyenne intermédiaire 17,520 à 29,9Technico-commercial, éducateur spécialisé, infirmier, professeur, instituteur, institutrice, employé de banque, informaticien, directeur technique, ingénieur, responsable de production, chargé daffaires, chef de chantier, agent technique, directeur commercial, directeur décole, enseignant, maître de conférence, directeur, conseiller financier, technicien 3,6 Classe moyenne supérieure 8,430 à 54,9PDG, médecin généraliste, médecin, vétérinaire, cadre sup, directeur général, attache commercial, directeur régional, professeur, ingénieur, cadre commercial, contrôleur de gestion, responsable comptable, directeur financier, directeur commercial, cadre bancaire, chef de projet, responsable commercial, gérant de société, ingénieur détudes 4,5 Groupe élitaire2,955 à +++Consultant informatique, médecin spécialiste, directeur de banque, chef dentreprise, chirurgien dentiste, chef de service, ingénieur, pharmacien, directeur adjoint, exploitant viticole, expert comptable, chirurgien, architecte, PDG, directeur général, directeur de société 5,7

5 5 Note : le strobiloïde représente la forme de la pyramide sociale correspondant à la répartition du revenu ou du patrimoine (voir Chauvel, 1995). La courbe est dautant plus large quune part importante de la population est située précisément à ce niveau. Si 100 représente la médiane des revenus, le large renflement au centre du strobiloïde permet de révéler une forte classe moyenne, située à égale distance des extrêmes. Du côté des patrimoines, au contraire, il nexiste pas de classe moyenne, dans la mesure où la population est largement étirée entre lextrême opulence et lextrême dénuement en termes daccumulation. Les revenus sont exprimés en francs par tête dans le ménage : lindividu médian se trouve dans un ménage où le revenu annuel est de 9,8 K par individu. Le patrimoine est exprimé par ménage. Pour le revenu, C, I, E et O représentent la médiane du revenu respectivement des cadres, des professions intermédiaires, des employés et des ouvriers. Pour le Patrimoine, ce sont les moyennes, les médianes nayant pas été calculées dans les publications de lINSEE. lReprésentations de linégalité : le strobiloïde 2000 (France)

6 6 lComparisons of national strobiloids : national median Sweden : Median disposable income per year per capita : $PPP/an Gini coef.: 25.2 % Median class = 84 % US : Median disposable income per year per capita : $PPP/an Gini coef.: 34.5 % Median class = 58 % Brazil : Median disposable income per year per capita : $PPP/an Gini coef.: 59.8 % Median class = 44 % Median national income

7 7 lDe la définition des « classes moyennes » à celle de la « moyennisation » Progression Homogénéisation Sécurisation Que se passe-t-il en cas de retournement ?

8 8 Comment font-ils ? l« Repatrimonialisation », et confrontation violente à la vraie vie lDépendance familiale accrue : il nest plus possible de faire sans lNouvelle légitimité de lhéritage Quid de ceux qui nen ont pas ? lDévalorisation du travail => vers une société de rentiers ? lBonne ou mauvaise nouvelle : la natalité française …


Télécharger ppt "1 Cadres et pouvoir dachat : Le problème des classes moyennes Louis Chauvel Sciences-Po Paris."

Présentations similaires


Annonces Google